Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés

Calcul gratuit de l'impôt 2015

Choix 1 : calcul en ligne (simulateur)





Choix 2 : calculer manuellement l'impôt 2015

En premier faire la somme des revenus

On nomme revenu brut global la somme des éléments suivants :

  • Salaires
  • Revenus fonciers
  • Pensions de retraite
  • Pensions alimentaires perçues
  • Revenus mobiliers
  • Bénéfices commerciaux et non commerciaux (BIC et BNC)

Ensuite, vous devrez procéder à des abattements concernant :

  • Le déficit foncier
  • Pensions alimentaires {payées aux descendants et ascendants (5 698 € max par enfant majeur)
  • Les pertes de capital liées à une création d'entreprise

Vous avez alors le revenu net global

Enfin vous connaîtrez votre revenu imposable en faisant ceci :

Abattement des 10%

revenu imposable = revenu net global x 0.9

OU : abattement des frais réels

A la place d'abattre les 10%, vous pouvez choisir de déduire vos frais réels (calculer les frais réels). Cela peut être plus avantageux pour vous selon les frais que vous avez.

revenu imposable = revenu net global - Frais réels

Calculer les parts fiscales

Pour découvrir le nombre de parts fiscales, vous devez faire deux calculs :

Parts fiscales de la situation maritale

Le calcul est simple, si vous est célibataire ou en concubinage le nombre de part fiscale sera de 1.

Si vous êtes marié ou PACSé, il sera de deux

Parts fiscales des enfants

Si vous avez seulement un enfant unique, le nombre de part supplémentaire sera de 0.5.

Pour 2 enfants, cela donnera 1 part fiscale (0.5 X 2), 3 enfants 2 parts etc ...

Nombre de parts final

Pour connaître le nombre total de parts du foyer fiscal, vous devrez faire l'addition du nombre de parts de la situation maritale et celui des enfants.

Le quotient familial

Vous devez désormais calculer le quotient familial.

Il s'obtient de la manière suivante : quotient familial = revenu net imposable / nombre de parts fiscales

Calcul du TMI

Pour connaître votre taux marginal d'imposition, vous devrez connaître obligatoirement le quotient familial.

Si celui-ci est inférieur à 9 690 €, votre TMI sera de 0 %.
Si le quotient familial est compris entre 9 690 et 26 764 €, votre TMI sera de 14 %, entre 26 765 et 71 754 € le TMI est de 30 %, entre 71 755 et 151 956 € il est de 41 %, et enfin si le quotient familial est au dessus de 151 956 €, le TMI est de 45 % (depuis 2013).

Calculer l'impôt final

Calcul de l'impôt en utilisant le barème 2015

Voici la méthode de calcul pour un foyer composé de 1 parts fiscales qui a gagné 48000 € en 2011

Le foyer fiscal a choisi l'abattement de 10% aux frais réels soit 4800 € à déduire du revenu pour un revenu imposable qui sera alors de 43200 € (0.9 X 48000)

Après la déduction des 10% ou des frais réels puis enfin la minoration du revenu des parts fiscales, le revenu soumis à l'imposition du barème que l'on appelle quotient familial est de 43200 € (43200/1 part(s) fiscale(s))

  • Pour la tranche 1 : de 0 € à 5963 € : 0 € (0 X 5963 €)
  • Pour la tranche 2 : de 5963 € à 11896 € : 326.32 € (0.055 X 5933 €)
  • Pour la tranche 3 : de 11896 € à 26420 € : 2033.36 € (0.14 X 14524 €)
  • Pour la tranche 4 : de 26420 € à 43200 € : 5034 € (0.3 X 16780 €)

Impôt brut final = (0 + 326.32 + 2033.36 + 5034) X 1 part(s) fiscale(s) = 7393.68 €


Plafonnement du quotient familial

Pour connaître votre impôt, vous devrez procéder à un dernier calcul qui est le plafonnement lié au nombre de parts fiscales des enfants à charge.
Plus vous avez d'enfants, plus l'impôt est réduit. Cependant, l'Etat a mis en place un plafonnement : pour chaque demi part (0.5 part), il est prévu un plafonnement de réduction d'impôt de 1 500 € (nouveau plafond à compter de 2014).

Exemple : vous êtes marié avec 2 enfants.
Si votre impôt est de 9 000 € sans compter les enfants et qu'il est de 3000 € en comptant la part fiscale des enfants (2 enfants soit 1 part), alors l'impôt ne pourra se situer en dessous de : 9 000 - (1 500 * 2) = 6 000 € (à la place de 3 000 € si on n'applique pas le plafond).

Décote de l'impôt

Si après toutes ces étapes, votre impôt est inférieur à 1 016 € (nouvelle décote à compter de 2014) alors vous bénéficiez de la décote.

Prenons comme exemple un impôt brut de 700 €, il est donc inférieur à 1 016 €, ce qui permet d'appliquer la décote :

1) (1 016 / 2) - (700 / 2) = 158 € de décote

2) 700 - 158 = 542 € d'impôt net après décote




impotsurlerevenu.org Mentions légales.