( Ajout/Modification : 05/02/2016 + 1 réactions )

Impôts > Nouveautés impôt 2016 > Les Français déclarent-ils plus en ligne que les autres ?

Déclaration en ligne : la France dans la moyenne européenne

La Cour des comptes vient de publier un rapport en février 2016 sur la généralisation des services publics numériques, qui s'appuie sur les chiffres de la Commission Européenne relatifs à la numérisation des services dans les différents pays européens.
Le constat concerne l'ensemble des services publics numériques, y compris les services fiscaux.

Il en ressort que la France est dans la moyenne européenne quant à son utilisation des services numériques : 42 % en France contre 40 % en Europe. On s'attendait peut-être à de meilleurs résultats compte tenu de sa volonté affichée de dématérialiser un grand nombre de services, campagne qui a déjà débuté depuis de nombreuses années.
Elle fait mieux que l'Allemagne et le Royaume-Uni mais moins bien que l'Espagne, le Danemark et les autres pays scandinaves par exemple.

Par contre, l'écart entre l'offre de services numérique et leur utilisation est plus importante en France. Cela signifie que malgré une offre élevée, les Français gardent une préférence pour le papier.

Les Français aiment le papier !

Outre la multiplicité de services proposés en ligne, l'ancienneté de ces services est aussi à prendre en compte : en principe, plus le service est ancien, plus le taux d'utilisation augmente. En d'autres termes, l'utilisation d'un service numérique est proportionnelle à son âge. C'est en tout ce que l'on constate dans de nombreux pays européens.
Or en France, cette tendance ne se vérifie pas : la France fait partie des pays proposant l'offre de services en ligne la plus étendue. Mais l'utilisation ne suit pas.

Par exemple, pour la télédéclaration de revenus, le service en ligne existe depuis 2003. En 2011, seulement 20 % des contribuables déclaraient leurs revenus en ligne et 41 % en 2014 alors que cette part aurait du avoisiner les 60 % si elle avait été parfaitement corrélée à son ancienneté. Idem pour le changement d'adresse en ligne : 20 % le font en ligne.

Cette préférence pour le papier concerne essentiellement les particuliers. Les entreprises font beaucoup mieux en matière de dématérialisation.

Pourquoi les Français n'utilisent pas plus les services en ligne ?

Selon la Cour des Comptes, 4 raisons pourraient expliquer le manque d'engouement pour le numérique :

  1. Un "fossé numérique" : certains n'ont pas accès à Internet et ne sont pas l'aise avec le numérique, voire même incapable de l'utiliser (même si cette proportion tend à diminuer, elle pourrait stagner autour de 15 %) ;
  2. La préférence pour le contact humain : certains souhaitent avoir à faire à une personne plutôt qu'à leur ordinateur, la confiance étant plus importante (19 % avouent ne jamais avoir recours aux démarches en ligne) ;
  3. Taux d'utilisation numérique variable selon la qualité du service ;
  4. La notoriété du service : plus le service en ligne est connu, plus il est utilisé (d'où la place capitale de la communication). D'ailleurs, chaque courrier papier de l'administration rappelle l'existence des services en ligne et leurs mérites.

Commentaires



Par Leila (Date : 2016-02-12 17:21:18)

Bonjour, je me suis mariée en mai 2014 et j'ai fait une déclaration commune pour 2015 sur 2014. Sur l'avis d'imposition y figure le numéro fiscal de mon Mari mais un nouveau numéro fiscal pour moi. J'ai donc deux numéros fiscaux est ce normal? Je déclarais avant sur le net mais maintenant je ne peux plus vu qu'avec mon deuxième numéro fiscal je n'ai pas le numéro de déclarant en ligne sur l'avis d'impôt 2015.

Réponse : Ce n'est pas un problème vu que dorénavant vous n'utiliserez plus que le numéro fiscal du Déclarant 1 (qui doit être celui de votre mari) pour vous connecter à votre espace en ligne.
Votre identifiant personnel ne vous servira pas pour vous y connecter.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Hausse et baisse d'impôt en 2017
Les 2 milliards de baisse d'impôt sont réduits de moitié !
Explosion des télédéclarations en 2016
Le nombre de déclarations en ligne a nettement progressé en 2016
Les dates limites de la déclaration 2016
Déclaration papier ou déclaration en ligne : les dates 2016 à respecter
Avis d'impôt immédiat pour les télédéclarations
Encore un avantage à déclarer ses revenus en ligne avec un avis instantané
Indemnités de stage : totalement exonérées
Les stagiaires ne paieront plus d'impôt sur leurs gratifications de stage.
Impôts locaux : remboursement des retraités modestes
Exonération des retraités imposables pour la première fois en 2015
Taux de CSG en baisse pour les bas revenus
Baisse de la CSG : étape préalable à la fusion avec l'impôt sur le revenu.
Le prélèvement bientôt obligatoire pour tous
Le paiement dématérialisé va être progressivement généralisée à tous les contribuables.
La baisse des APL en 2016
Réforme de l'aide au logement: un grand coup de rabot. APL ou patrimoine : il faut choisir !
CITE 2016
Crédit d'impôt Transition Energétique prolongé en 2016 : voir les nouveautés
Déclaration en ligne : obligatoire en 2016
La télédéclaration des revenus sera progressivement généralisée.
Budget 2016 : les grandes lignes
Présentation du nouveau PLF 2016 : baisses d 'impôt, prélèvement à la source, ...
Décote 2016
Nouvelle décote 2016 : encore une hausse de la décote pour baisser les impôts.
Barème kilométrique 2016
Calcul des frais kilométriques 2016 : déduction des frais réels
Barème impôt 2016
Nouveau barème pour calculer l'impôt 2016



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.