Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 30/09/2017 )

Impôts > Nouveautés impôt 2018 > Budget 2018 : les grands changements

Budget 2018 : les grands changements

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire et le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin ont présenté ce mercredi 27 septembre 2017 le premier projet de loi de finances (PLF) du gouvernement.
Un budget qui oeuvre "à transformer en profondeur notre modèle économique et, plus largement notre pays", engagement politique du Président nouvellement élu. Et cette transformation passe par une "transformation de l'action publique" (Dossier de presse PLF 2018).

Le PLF 2018 précise ainsi les mesures annoncées depuis plusieurs semaines. 7 axes en ressortent :

  1. Le pouvoir d'achat
  2. Le chômage
  3. La compétitivité et l'attractivité
  4. L'investissement et l'innovation
  5. La transition écologique
  6. Le logement
  7. Les armées, la justice et la sécurité

Le contexte économique

Pour respecter ses engagements, le gouvernement espère une croissance économique de 1,7 % en 2017 et 2018, voire même jusqu'en 2021 pour atteindre 1,8 % en 2022.
Cette prévision permettrait d'atteindre l'objectif de réduction du déficit public en deçà des 3 % : 2,9 % en 2017 et 2,6 % en 2018.

Plus globalement, l'ambition est de réduire d'ici 2022 :

  • la dette publique de 5 % du PIB ;
  • la dépense publique de 3% (1 % par an entre 2020 et 2022) ;
  • le déficit de 2 % ;
  • les prélèvements obligatoires de 1 %.

En 2018, les dépenses publiques diminueront de 0,7 %, les prélèvements obligatoires et le déficit de 0,3 %.
7 milliards de baisses d'impôt sont prévues pour l'année 2018.

La croissance sera soutenue par le Grand plan d'investissement de 57 milliards sur 5 ans qui bénéficiera à plusieurs secteurs (formation, écologie, santé, agriculture, transports, enseignement, innovation, ...).

L'administration publique sera également modernisée dans le cadre du projet "Action publique 2022" en engageant des réformes structurelles de l'appareil étatique. Une suppression de 1600 postes dans la fonction publique est à prévoir en 2018 : alors que la police, la gendarmerie et la sécurité civile  gagnent 1870 postes, la justice 1000 postes et les armées 518 postes, les autres ministères et opérateurs en perdent 4988 (notamment les Finances et l'Ecologie).
Les collectivités locales devront elles aussi mettre la main à la poche en réalisant 13 milliards d'économie sur leurs dépenses de fonctionnement.

Priorité n°1 : Augmenter le pouvoir d'achat des Français


L'objectif premier du gouvernement est de redonner du pouvoir d'achat aux Français. C'est en tout cas le message qu'il veut transmettre. Pour cela, il table sur des éléments forts de la vie quotidienne et qui parlent à un plus grand nombre : taxe d'habitation, cotisations salariales, CSG, prime d'activité, ...

Dans le communiqué de presse dédié au pouvoir d'achat, divers exemples sont donnés visant à démontrer que les mesures s'adressent bien à tous :

  • pour les salariés, la hausse du pouvoir d'achat représenterait en 2018 : 34 €/mois pour un célibataire au smic, 53 € pour un couple au smic et 81 € pour un couple gagnant 4000 €/mois.
    Ces montants seraient même susceptibles de doubler en 2019 pour les personnes au smic, voir quadrupler en 2022.
  • pour les familles, le gain est estimé pour 2018 entre 65 et 98 €/mois selon la composition de la famille et avec une taxe d'habitation comprise entre 700 et 800 €.
    Comme les salariés, ces sommes devraient évoluer à la hausse les années suivantes (entre 100 et 150 € en 2022).
  • pour les indépendants, le gain serait autour de 45 €/mois pour un célibataire payant environ 500 € de taxe d'habitation.
  • pour les retraités, cela se complique car certains se retrouvent nettement perdants : bien que les célibataires donnés en exemples gagnent entre 25 et 36 €/mois de pouvoir d'achat, un couple percevant près de 4000 €/mois se voit amputer son revenu de 64 €/mois en 2018. Même si cette perte est censée diminuer avec les années (- 15 €/mois en 2022), la douloureuse aurait certainement du mal à passer pour ces retraités "aisés".

Les nouveautés 2018

Les principales mesures du PLF 2018 sont :

  • Réforme de la taxe d'habitation
  • Suppression des cotisations maladie et chômage et hausse de la CSG de 1,7 %
  • Prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les revenus du capital
  • Remplacement de l'ISF par l'impôt sur la fortune immobilière
  • Baisse progressive de l'impôt sur les sociétés (de 33 à 25 % en 2022)
  • Remplacement du CICE et du CITS par une baisse des charges
  • Hausse des seuils pour les micro entreprises et exonération de CFE si le CA est inférieur à 5000 € (à compter de 2019)
  • Recentrage du CITE et aides à la transition énergétique (chèque énergie, primes)
  • Alignement de la fiscalité du gazole et de l'essence
  • Reconduction de la Pinel et du PTZ avec un recentrage
  • Réforme des APL
  • Revalorisation de la prime d'activité (20 € en 2018 et jusqu'à 80 € en 2022)
  • Revalorisation de l'AAH et de l'ASPA (+ 100 €/mois)
  • Revalorisation du Complément mode de garde (+30 % pour les familles monoparentales en octobre 2018)

Source et documents : economie.gouv.fr

Commentaires


Aucun commentaire n'a encore été écrit, soyez le premier : rendez-vous ci-dessous.

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Revenus du capital taxés à 30 %
Nouveau prélèvement unique pour les intérêts, dividendes et plus-values mobilières
Baisse de l'IS et autres mesures pour les entreprises
Baisse progressive de l'impôt sur les sociétés, allègement de charges, CICE, etc.
Décote 2018
Mécanisme de réduction de l'impôt : seuils et calcul de la décote 2018
Loi Pinel : reconduite pour 4 ans
Prorogation de la réduction Pinel avec un recentrage des zones éligibles
Barème impôt 2018
Nouveau barème de l'impôt 2018 : calcul de l'impôt par tranches d'imposition
Hausse de la CSG en 2018
Taux de CSG en hausse de 1,7 % et suppression de cotisations pour les travailleurs
Suppression de la taxe d'habitation
Exonération de taxe d'habitation : qui est concerné ?



impotsurlerevenu.org 2017

Mentions légales.