Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 04/11/2017 + 8 réactions )

Impôts > Nouveautés impôt 2018 > Hausse de la CSG en 2018

Hausse de la CSG en 2018

Avec la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des Français et le prélèvement unique pour les revenus du capital, c'est l'autre mesure phare du nouveau Président Macron : la hausse de la CSG pour tous.
Les médias en  parlent depuis des semaines et les manifestants sont déjà dans la rue pour protester : une chose est sûre, cette réforme ne passe pas inaperçue.
Et cela se comprend : que l'on soit gagnant ou perdant, nous sommes tous concernés par les cotisations sociales.

Petit rappel : la CSG c'est quoi ?

La Contribution Sociale Généralisée (CSG) constitue un des prélèvements sociaux obligatoires.
Elle s'applique à tous les types de revenus : revenus d'activité, revenus de remplacement, revenus du capital, revenus fonciers.
Le taux varie selon la nature du revenu et une partie est déductible du revenu global.

Pour en savoir plus, consultez notre article complet sur le sujet.

Hausse de la CSG contre la suppression de cotisations

Le taux de CSG augmentera de 1,7 % au 1er janvier 2018.

En contrepartie, certaines cotisations seront supprimées.


Pour les salariés

Les salariés ne paieront plus de cotisations maladie et chômage.
Ils devraient sortir gagnants de cette opération car la hausse de la CSG sera plus faible que la baisse des cotisations.
Résultat : le salaire net augmente. Ce gain est estimé à 1,45 % de salaire brut.

Le budget 2018 donne l'exemple d'une personne au smic : son salaire net devrait progresser de 132 € en 2018, puis de 263 € par an à compter de 2019.

Pour les travailleurs non salariés

Les travailleurs indépendants bénéficieront aussi de cette baisse de charges pour compenser le surcoût de CSG :

  • suppression de la cotisation d'allocations familiales ;
  • suppression progressive des cotisations maladie et maternité si le revenu annuel net < 43 000 € (cela représente 75 % des indépendants).

Pour les fonctionnaires

Les agents publics (hors contractuels), ne payant pas de cotisations maladie et chômage, ne verseront plus la contribution exceptionnelle de solidarité (CES).

Pour les retraités

Tous les retraités ne subiront pas la hausse de la CSG. Elle ne concernera que 60 % des retraités : ceux dont le revenu fiscal (RFR) est supérieur à 14 404 € pour 1 part (cela correspond à une pension d'environ 1300 € par mois).

Environ 2/3 des retraités compenseront cette hausse par la suppression de la taxe d'habitation.
Le tiers restant sort perdant car il paiera plus de cotisations et paiera toujours sa taxe d'habitation.

Le surplus de CSG sera-t-il déductible ?

Une partie de la CSG est déductible du revenu global. Cette part est actuellement de 5,1 % pour la CSG payée sur les revenus d'activité, du patrimoine et de placement.

La hausse de la CSG de 1,7 points le sera également. Ainsi la part déductible sera de 6,8 % (5,1 + 1,7).

Calendrier de la réforme

La réforme se fera en plusieurs temps :

  1. janvier 2018 : 1/3 du gain de pouvoir d'achat pour les salariés ;
  2. octobre 2018 : les 2/3 restants pour les salariés ;
  3. janvier 2019 : exonération des cotisations de sécurité sociale pour les créateurs d'entreprise.

Commentaires



Par Monsieur Charges Sociales (Date : 2017-12-16 10:06:33)

Les Riches toujours plus riches, les autres seront tous Pauvres avec un peu de pain et des jeux.
Retour au Roi-Etat et à ses sujets.
L'avenir de la France s'annonce ra-dieux...



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par cali75 (Date : 2017-12-14 15:31:21)

Ce sont toujours les mêmes qui paient ; la classe moyenne, les fonctionnaires et les retraités qui ne touchent pas une grosse retraite. Faites payer les grosses retraites éventuellement. C'est honteux, en plus la taxe d'habitation sera pour moi toujours plein pot.
Il faudrait revoir votre calcul et plutôt augmenter la TVA, ce qui serait équitable pour tout le monde.
En revanche, il serait bon que ces messieurs du gouvernement et autres (députés, sénateurs...) n'aient plus tous leurs privilèges (retraites avantageuses + cumuls de toutes sortes)...
Une personne TRES DECUE du gouvernement Macron.
Merci d'en tenir compte.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ffdl33600 (Date : 2017-12-01 00:08:58)

Que je sache, la retraite n'est pas un revenu d'activité ... pourquoi donc s'acharner sur les retraites Mr le Président ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Jean2 (2017-12-03 18:11:25) : Bonjour,
Retraité je recherche un simulateur pour le calcul de l'augmentation de la CSG en 2018.Merci pour votre aide.
Cordialement.
Jean2


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par roucky28 (Date : 2017-11-29 17:40:38)

Bonjour

Je touche actuellement 1920 euros de retraite je devrai etre impacter par la hausse de la csg,,

Mais epouse est actuellement au chomage et touche 800 euros d'allocation chomage

L ahausse de la csg de1,7 est elle calculee uniquement en fonction de ma retraite ou en fonction du cumul de ma retraite et d'allocation chomage de mon epouse

Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-12-01 16:42:06) : Vous serez impacté par la hausse de la CSG si votre revenu fiscal de référence est supérieur à 14 404 € pour 1 part de quotient familial. Vous risquez donc d'être concerné.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par FINAUD (Date : 2017-11-11 08:57:55)

Je propose pour les retraités redevable de la CSG un abattement de 1200 € pour un celibataire et 1800 € pour un couple


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Toto (2017-12-03 18:28:35) : Retraités nous avons mérité notre retraite.
NON à l'augmentation de la CSG.
Trouver une autre solution.
Pas touche aux retraités.
Cdt


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Dal28 (Date : 2017-11-01 07:22:42)

Je ne pense pas que même avec la suppression progressive de la taxe d'habitation pour certains retraités à qui on va mettre 1,7 pts sur leurs retraites soient bénéficiaire d'une hausse de pouvoir d'achat ???? Hors pour ceux qui travaillent : suppression des cotisations maladie et chômage . J'ai été ouvrier .
Je ne comprends pas comment boucher le déficit de la sécu ??? Une personne ne cotisant plus , quand elle consultera son médecin , accompagner de soins plus ou moins coûteux , elle sera remboursée de ses frais par la sécu , alors là , pas de rentrée d'argent dans la caisse , mais une sortie d'argent de la caisse . COMMENT BOUCHER LE TROU DE LA SECU ???? Et les personnes ne cotisant plus au chômage ? même principe : Ors d'un licenciement , elle se mettra au chômage et touchera des indemnités , OU SONT LES ECONOMIES ??? Madame la Ministre de la santé , veut supprimer des lits dans les hôpitaux !!! Si on supprime des lits , il y aura moins de travail !!! Alors on supprimera des postes ? et on fera des chômeurs supplémentaires !!!!
Quand à cette histoire d'hospitalisation à domicile , oui pour des interventions bénignes , OK !!! Je suis témoin et j'ai vécu ce principe ( via mon Epouse ) lourdement handicapée suite à une petite intervention chirurgicale , à peine entrer à l'hôpital , vous n'êtes pas encore opéré , que l'on vous envoie une assistante sociale pour mettre en place cette HAD ( Hospitalisation A Domicile ) et ce pour faire des économies SOIT DISANT , mais ATTENTION dans ce principe , les soins sont LOIN d'être les mêmes qu'en milieu hospitalier !!! Alors en conclusion : On veut faire des économies au DETRIMENT de la santé des gens .



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Gisou (Date : 2017-10-21 16:29:20)

Mesures injustes, ce sont ceux qui paieront plein pot pour la taxe habitation, qui paieront encore la CSG. Sans compter le plus souvent on paie l'I.R sur la CSG



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Marie (Date : 2017-10-09 18:34:12)

Nous payons des impôts sur la CSG non déductible, ce qui est injuste. Elle va augmenter peut-être qu'elle pourrait devenir "déductible" car payer des impôts sur de l'argent que nous ne percevons pas est anormal.

Lors de notre déclaration d'impôts, nous déduisons de nos revenus imposables 10 %.
La TVA est de 19.6 % sur la majorité de nos achats, il serait normal de déduire ce montant 19.6 % de nos revenus imposables


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-10-10 18:19:52) : Je suis bien d'accord avec vous !

Par Bisounours (2017-10-20 20:46:43) : Bienvenue dans le monde de Mac Ron !

Par pec63 (2017-10-28 13:50:16) : Que dire de plus, vaste fumisterie.
Un retraité qui touche 1500 euro, paiera 25.50 € par mois, soit 306 € sur l'an.
Taxe d'habitation 500 € et encore, 30% de moins, soit 150€, reste à charge 150€, alors qui gagne qui perd ?
De plus, comme le dit Marie, payer un impôt sur un impôt, bonjour les dégâts.
Merci Monsieur Macron pour tous les retraités que nous sommes, avoir travaillé toute notre vie pour en arriver là, on ne pouvait pas faire pire.
A quand la diminution des indemnités et salaires de TOUS nos DIRIGEANTS ? Eux ne veulent pas, ils ont le droit, nous, nous avons le droit de la fermer et de subir.

Par pec63 (2017-10-28 13:52:48) : J'ai fait une erreur, c'est 156 euro qui reste à charge du retraité.

Milles excuses pour les puristes.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

CITE 2018 : les changements
Le CITE est prolongé en 2018 mais des équipements ne sont plus éligibles
IFI : le nouvel impôt sur la fortune immobilière
L'ISF disparaît et laisse sa place à l'IFI : quels changements pour l'impôt sur la fortune ?
Revenus du capital taxés à 30%
Nouveau prélèvement unique pour les intérêts, dividendes et plus-values mobilières
Baisse de l'IS et autres mesures pour les entreprises
Baisse progressive de l'impôt sur les sociétés, allègement de charges, CICE, etc.
Décote 2018
Mécanisme de réduction de l'impôt : seuils et calcul de la décote 2018
Loi Pinel : reconduite pour 4 ans
Prorogation de la réduction Pinel avec un recentrage des zones éligibles
Barème impôt 2018
Nouveau barème de l'impôt 2018 : calcul de l'impôt par tranches d'imposition
Suppression de la taxe d'habitation
Exonération de taxe d'habitation : qui est concerné ?
Budget 2018 : les grands changements
Projet de loi de finances 2018 : les nouveautés fiscales et budgétaires



impotsurlerevenu.org 2017

Mentions légales.