Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 06/01/2016 + 13 réactions )

Impôts > L'impôt à l'étranger > Italie : fonctionnement du système fiscal

L'impôt sur le revenu en Italie

Le système fiscal italien repose globalement sur les mêmes règles que les autres pays européens : retenue à la source sur les salaires, barème de l'impôt progressif, charges déductibles, crédits d'impôt.

Toutes les personnes résidant en Italie sont assujetties à l'impôt sur le revenu pour l'ensemble de leurs revenus (de source italienne et étrangère).
Pour les non résidents, seuls les revenus de source italienne sont imposables en Italie.
Un numéro fiscal d'identification est attribué à chaque personne du foyer.
Une déclaration de revenus doit être envoyée chaque année.

Impôt et situation familiale

Comme dans beaucoup de pays, excepté la France, la notion de foyer fiscal n'existe pas, c'est à dire que la déclaration de revenus n'inclut pas directement le conjoint ou les enfants. Ces derniers donnent seulement droit à des déductions.
La déclaration de revenus est donc individuelle : les conjoints effectuent chacun une déclaration distincte.

Les revenus des enfants sont répartis entre les 2 parents à part égale.

Les revenus et charges déductibles communs sont également répartis entre les époux.

Impôt et retenue à la source

L'Italie ne fait pas office d'exception : l'impôt sur le revenu est prélevé par retenue à la source.
Cela signifie que l'impôt est prélevé chaque mois directement sur les salaires. Ces prélèvements viennent ensuite en déduction de l'impôt final.

Les intérêts d'obligations (sauf obligations de moins de 18 mois issues des banques) bénéficient d'une retenue à la source libératoire (ils ne seront pas inclus dans le revenu global) de 12,5 %.

Les revenus imposables

La quasi totalité des revenus est soumise à l'impôt sur le revenu : revenus d'activité (salaires, traitements, revenus indépendants), avantages en nature, pensions (retraite, alimentaire), revenus fonciers (loyers), plus-values, revenus de biens familiaux, revenus mobiliers (dividendes), etc.
La somme de ces revenus constitue le revenu global, qui est soumis au barème de l'impôt.

Barème de l'impôt italien

Le barème progressif de l'impôt italien est constitué de 5 tranches d'imposition.

REVENU TAUX D’IMPOSITION
Jusqu'à 15 000 € 23 %
de 15 000 à 28 000 € 27 %
de 28 000 à 55 000 € 38 %
de 55 000 à 75 000 € 41 %
Supérieur à 75 000 € 43 %

Ces taux d'imposition constituent le barème national. Une taxe régionale de 1 à 1,5 % doit être ajoutée à ces taux.
A cela s'ajoutent une surtaxe communale de 0,8 % maximum et une surtaxe de solidarité de 3 % pour les revenus de plus de 300 000 €.

Charges déductibles du revenu

Certaines charges peuvent être déduites du revenu avant le calcul de l'impôt :

  • les cotisations retraite volontaires ;
  • les cotisations santé complémentaires ;
  • les dépenses médicales pour les personnes invalides ;
  • les dons (instituts religieux, organismes à but non lucratif, universités, etc.) ;
  • les pensions alimentaires.

Les sommes déductibles peuvent être limitées à un plafond, variable selon le type de dépenses.

Crédits d'impôt

Certaines dépenses ou situations peuvent donner droit à un crédit d'impôt, c'est à dire une diminution de l'impôt à payer.

Les crédits d'impôt liés à la situation familiale

Si le contribuable a à charge son conjoint (sans revenu), il bénéficie d'un crédit d'impôt variable selon le revenu du foyer.

Si le contribuable a des enfants, un crédit d'impôt de 800 € par enfant lui est octroyé à condition que les revenus des enfants n'excèdent pas un certain plafond.
Ce montant peut être augmenté selon le nombre d'enfants, l'âge ou l'invalidité.

Les crédits d'impôt liés au logement

Les intérêts d'emprunt pour la résidence principale ouvrent droit à un crédit d'impôt de 19 %, limités à 4 000 €.

Les dépenses de rénovation donnent également lieu à un crédit d'impôt de 36 %, limitées à 36 000 € par logement.

Les dons

Certains dons qui n'ont pas été déduits du revenu (dans la catégorie "Charges déductibles") peuvent donner droit à un crédit d'impôt de 19 % : dons à l'Etat ou institutions publiques, instituts de recherche ou culturels, etc.

Sources :
monfinancier.com
particuliers.lcl.fr
svp.com

Commentaires



Par Flo (Date : 2016-12-04 18:42:14)

Bonjour et merci pour cet article. Je lis sur la feuille de déclaration simplifiée d'impôt Italienne le cadre intitulé "Dati del sostituto d'imposta che effettuerà il ***conguaglio***". Il s'agit de l'adresse de l'antenne des impôts chargée de récupérer les paiements.

Est-ce que ce "conguaglio" est bien la régularisation "en France"? Le cas échéant, quel est le mot français le plus adapté?
Merci par avance de toute réponse utile.
F.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lolita (Date : 2016-10-05 22:29:48)

Bonjour je vis en france et je travaille et loge 4 mois dans l année en italie. Ou et comment faire ma déclaration ?

Réponse : Votre résidence habituelle est en France puisque vous y séjournez majoritairement. Votre activité principale est-elle aussi en France ? A priori vous êtes donc imposé en France.
Votre activité en Italie s'effectue sous quel statut ? Expatrié ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Apk (Date : 2016-09-03 19:51:20)

Bonjour
Je suis italien j ai toujours travaillé en France
Je pars en Italie mais je perçois une retraite française. Ou dois je payer mes impots ?

Réponse : Les revenus de source française sont imposables en France.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Renato (2016-10-02 10:39:46) : J'ai une pension d'invalidité italienne et j'habite en France ...je suis à o euros sur ma feuille d'imposition, on m'a refusé un appartement sous la loi Pinel car je touche une pension Italienne est ce normal merci ???


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par sweetli (Date : 2016-08-26 16:13:31)

Hello! Actuellement je vie en suisse et prochainement je part pour toujour pour aller vivre en Italie je n'aurais aucun revenu, quelle est mon tôt d'impôts? Merci de me répondre dans le plus bréve delai!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Daphné (Date : 2016-08-03 13:04:00)

Bonjour,
Nous sommes, mon mari et moi, résidents en Italie, nous avons un appartement en espagne que nous louons, et que nous déclarons en espagne, et surlequel nous payons des impôts. Est-ce normal de payer des impots également en Italie sur ce que nous percevons de ce bien? Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par JUJU (Date : 2016-06-14 19:40:17)

Bonjour, Je suis retraitée et je voudrais partir m'installer en Italie. Devrais-je payer mes impôts en France ou en Italie ?
Merci

Réponse : Les revenus de source française sont imposables en France.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par moune (2016-07-19 11:59:55) : les pensions publiques (versées à un ancien fonctionnaire) sont imposables en France ainsi que les pensions versées par la Sécurité sociale. En revanche les pensions versées au titre d'un emploi dans le privé seront uniquement imposable en Italie


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2016-05-31 13:59:00)

Bonjour,
Je suis de nationalité Italienne jamais résider. Je suis pensionné en belgique.
Si je désire vivre en Italie ou devrais je paye les impôts et combien? (1016 € de pension)
Merci de me conseiller
Grande merci

Réponse : Vous devez consulter les accords fiscaux entre la Belgique et l'Italie.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par tara (Date : 2016-05-12 17:01:07)

Je vie en france , j'aie une maison en italie, comment déclaré aux impos italien que je n'aie pas de téléviseur dans ma maison , pour ne pas payer la tax de la redevence tv



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Bianca (Date : 2016-05-10 11:53:27)

Bonjour,Pour la retraite nous désirons aller vivre en Italie. Ma femme est Française et moi Italien. Nous avons 1000 euros de retraite chacun ; pouvons-nous continuer à payer nos impôts en France où le taux d'imposition est moins élévé ? Merci.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Pinuccio (Date : 2016-04-13 22:31:38)

J'ai entendu dire qu'il y a une nouvelle loi en Italie et que la retraite en provenance de la Suisse (ou ailleurs?) est imposé à 5% en Italie.
Est-ce vrai ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Anselmo (Date : 2016-04-07 22:16:30)

Bsr, j'habite en italie je suis en retraite du luxembourg, je paye la caisse de maladie au luxembourg et l'etat italien m'oblige a declarer ma retraite en italie et me taxe a 27 %, c'est a dire a peu près 400 euro par mois. Est-ce que c normale ? merci bonsoir

Réponse : Vous devez consulter la convention fiscale entre l'Italie et le Luxembourg pour le savoir.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lila (Date : 2016-04-05 18:39:15)

Bjr, j'ai une soeur qui travaille en Italie, elle a un salaire mensuel NET de 800,00 euros. Est ce qu'elle doit faire la déclaration du revenu annuelle ou bien son patron qui doit le faire ? si oui est ce qu'elle peut être exonéré de cette taxe vu qu'elle aide la famille dans son pays d'origine ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par super doc (Date : 2016-03-16 14:30:34)

Bonjour a tous, j'ai fait toute ma carrière en France, je repart en Italie définitivement pour ma retraite. Je voudrait savoir le plus avantageux pour moi : payer mes impôt en France ou en Italie ? merci pour votre réponse

Réponse : Les taux du barème de l'impôt en Italie sont plus élevés qu'en France, l'impôt sera donc supérieur en Italie (sauf dispositions particulières). De plus, les revenus de source française sont en principe imposés en France.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Etats-Unis : l'impôt fédéral et par Etat
Niveau de l'impôt sur le revenu américain : calcul, barème et déductions
Canada : système fiscal et imposition des revenus
Barème de l'impôt canadien : barème fédéral et barèmes des provinces
Luxembourg : imposition des revenus
Système fiscal des revenus des Luxembourgeois : barème, calcul et paiement de l'impôt.
Espagne : impôt des particuliers
Imposition des revenus espagnols : taux, barème, charges déductibles, etc.
Royaume-Uni : barème et taux d'imposition
Les Britanniques sont-ils aussi taxés que les Français ?
Belgique : la fiscalité des particuliers
Comment sont imposés les revenus belges en Belgique ?
Allemagne : IR et système fiscal
Taux d'imposition, déclaration et paiement de l'impôt en Allemagne



impotsurlerevenu.org 2016

Mentions légales.