( Ajout/Modification : 08/09/2014 + 2 réactions )

Impôts > SCI : Société Civile Immobilière > Le fonctionnement de la SCI

Le fonctionnement d'une SCI

La loi est très sommaire en matière de SCI.
La majorité des règles applicables à la SCI est fixée par les statuts. D'où l'importance de bien les rédiger, de ne rien oublier et de trouver un juste milieu entre ouverture et fermeture. En effet, les règles ne doivent pas être trop restrictives (les associés doivent pouvoir se retirer facilement par exemple) mais suffisamment claires afin d'éviter des situations litigieuses voire conflictuelles.

La seule obligation législative consiste à faire rédiger par le gérant un rapport de gestion annuelle et de le fournir aux associés.

Le rapport de gestion annuel

Le rapport doit stipuler :

  • le patrimoine immobilier de la SCI ;
  • les éventuels achats ou ventes de biens immobiliers ;
  • le résultat : recettes, charges, impayés, travaux, etc.
  • les évènements marquants de l'année ;
  • les prévisions de charges ou autres faits à venir.

La responsabilité des associés

Les associés sont responsables des dettes de la SCI et engagent de ce fait leur patrimoine personnel à hauteur des parts qu'ils détiennent.

Commentaires



Par JAGALIO (Date : 2018-06-24 10:48:45)

Bonjour,
Nous avons réserver un bien immobilier en VEFA comme investissement locatif avec défiscalisation Pinel; l' acte notarié est prévu en octobre 2018 et la remise des clés fin 2019.
Nous aimerions savoir s'il est possible de faire bénéficier notre fils unique (majeur et marié) d'une partie des loyers futurs et d'une partie de la défiscalisation Pinel par une donation? Une SCI familiale serait-elle une bonne solution? Si oui quel l'ordre des étapes à respecter?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par IMA2018 (Date : 2018-01-28 15:27:56)

Bonjour, mon père âgé de 90 ans est membre d'une SCI familiale avec mon frère et deux de ses enfants. A son décès qu'en sera-t-il de ses parts ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-01-30 17:27:20) : Cela dépend ce que prévoient les statuts de la SCI.
Si rien n'est prévu, les parts reviennent aux héritiers.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Qu'est-ce qu'une SCI ?
Définition de la SCI, activités et objet. Dans quels cas peut-on créer une SCI ?
Les différents types de SCI
Il existe 3 types de SCI : les objectifs et le fonctionnement sont différents.
La création de la SCI
Comment constituer une SCI ? Capital de départ, statuts, coût de la création.
Les régimes d'imposition
Comment sont imposées les bénéfices ? Régime d'imposition variable. Fiscalité des SCI
La déclaration du bénéfice
Comment déclarer le bénéfice de la SCI ? Déclaration de revenus fonciers fonciers, Micro-foncier, déclaration des associés entreprises ...
SCI et TVA
Les SCI sont-elles obligatoirement assujetties à la TVA ? SCI : redevables de la TVA ?
Les avantages de la SCI
Créer une SCI comporte de nombreux avantages fiscaux, financiers, successoraux, etc.
Les risques de la SCI
Le but de la SCI ne doit pas être uniquement pour réduire ses impôts.
La contribution économique territoriale (CET)
SCI : redevable de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) et sur la valeur ajoutée (CVAE)
La contribution sur les revenus locatifs (CRL)
Certaines SCI peuvent être redevables de la contribution sur les revenus locatifs (CRL).
SCI et Entreprise
Les entreprises peuvent créer une SCI pour leur patrimoine immobilier.



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.