( Ajout/Modification : 02/11/2013 + 6 réactions )

Impôts > SCI : Société Civile Immobilière > Les avantages de la SCI

Les avantages de la SCI

Les avantages de créer une SCI sont nombreux. Mais l'intérêt de cette création peut varier selon le projet des fondateurs et leur patrimoine immobilier.

SCI : plus simple que l'indivision

L'indivision a été pendant longtemps la forme la plus répandue lorsque plusieurs personnes souhaitaient acheter un bien en commun ou en hériter. Mais l'indivision n'a pas bonne réputation à cause des litiges qu'elle occasionne et des difficultés de gestion.
La SCI est gérée par le gérant, ce qui s'avère souvent plus simple que l'indivision, surtout si les indivisaires doivent se mettre d'accord pour la moindre décision.

Financement plus facile

Il paraît évidemment qu'un bien financé à plusieurs est plus simple que tout seul : l'apport global est plus important en faisant la somme de l'apport de chaque associé.
De plus, les banques accorderont plus facilement un prêt immobilier à une SCI qu'à un particulier. Cela est d'autant plus vrai si les associés ont déjà souscrit à des crédits en leur nom propre : leur taux d'endettement est déjà élevée alors que celui de la SCI est nul. Le prêt est certes remboursé par la SCI mais qui dépend des associés, donc de plusieurs personnes.

Meilleure gestion des biens locatifs

Si vous souhaitez acheter un bien locatif avec une ou plusieurs personnes, membres de votre famille ou non, la SCI peut s'avérer un très bon choix.
La SCI permet de déduire les charges des loyers (taxes foncières, travaux de réparation et d'entretien, etc.) de tous les biens qui la composent.

La gestion est centralisée sur le gérant, ce qui facilite grandement les choses.
De ce fait, le départ ou l'arrivée d'un associé ne perdure pas la vie de la SCI ni la gestion des biens immobiliers.

Transmission du patrimoine facilitée

Les donations sont exonérées de droits de mutation jusqu'à 100 000 € tous les 15 ans.
Il est plus facile de transmettre progressivement des parts de SCI que du patrimoine en direct. En effet, la donation de parts est plus facile car chaque part a sa propre valeur. Le chiffrage de la donation est alors très simple.

De plus, la donation de parts sociales est gratuite car il n'y a pas besoin de passer devant le notaire.

Enfin, la valeur des parts est généralement plus faible que la valeur réelle des biens de la SCI de fait même de leur appartenance à la SCI (décote). La valeur des biens est également amoindrie par les dettes de la SCI, ce qui diminue la valeur des parts sociales.
Les droits de succession en sont ainsi allégés pour la même transmission de patrimoine.

Vente des biens moins coûteuse

La SCI n'a pas d'avantages si elle vend indépendamment un bien qu'elle possède : elle devra passer devant un notaire et l'acheteur paiera des frais comme une vente classique.
Par contre, en cas de cession de la SCI (les parts sociales + les biens qui la composent), pas besoin de passer chez le notaire. L'acquéreur n'aura que 5 % sur la valeur des droits à payer.

Commentaires



Par Jacquot (Date : 2018-07-11 15:55:55)

Bonjour , en 1994 mon père a créé une Sci au noms des 5 enfants (nous). Chacun des 5 possède 20% mais il était un des 2 gérants et surtout l'usufruitier de la Sci. Il décède fin 2016 et le second gérant reprend la Sci.
1) comment les loyers versés au compte de la Sci sont ils repartis et faut il que la Sci paye directement les impôts sur ces dividendes ?? Et ensuite repartir le reste aux associés. Ou bien le gérant doit il repartir loyers entre les associés et que chacun doit les déclarer sur son imposition???
2) Si l'un des associés veut vendre ses 20% à ses associés et aucun d eux ne veut les racheter seul ou en groupe, pourra-t-il les revendre à une personne extérieure ?
3) est-il vrai que si l'on veut vendre 1 ou plusieurs des biens de cette Sci avant 30 ans de sa création il faudrait payer 33% d'impots Sur la vente???
Merci de me répondre très vite!!!!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Christophe (Date : 2018-05-09 09:38:42)

Bonjour j ai pris un engagement sur un viager après une promesse d achat avec possibilité de substitution sur une sci familial. Ceci au cas où une demande de prêt à mon nom ne soit refusé. Ce qui fut le cas. La Sci a été crée avec ma compagne mais financer en majorité par un prêt d un oncle belge (virement étranger directement sur le compte dépôt et consignation de mon notaire) et d un virement pour trésorerie (afin de payer la rente sur l ensemble de l opération). Je voudrais savoir comment fiscalement déclarer ces emprunts. Est ce au nom de la SCI et dans ces cas là comment n y prendre ? Ou dois je déclarer ces emprunts d une manière personnelle lors d'une declaration d IR en viager. Je veux absolument formaliser le tout car j ai peur que ces prêts soient considérés comme un don manuel.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2018-02-23 11:08:41)

Bonjour après le DC de notre mère mon frère et moi souhaitons créer une SCI. Mon frère souhaite faire entrer ses 2 enfants ds la SCI. Moi je suis célibataire sans enfant. Moi et mon frère auront 50% des part. Vais je être lésée un jour si nous nous fachons? Peut on s enlever d une SCI à tout moment. Merci


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Nanou (2018-02-23 11:10:03) : Besoin d une réponse rapidement. Merci

Par Admin (2018-02-25 11:21:41) : Vous posséderez 50 % des parts ?
Dans le cadre d'une SCI, d'autant plus une SCI familiale, les statuts sont très importants car ils fixent le fonctionnement de la SCI.
Si vous souhaitez sortir de la SCI, vous devez vendre vos parts, et ce n'est pas chose facile si vous devez trouver un acquéreur autre que les associés déjà présents. En principe, vous avez besoin de l'accord de tous les associés, les statuts peuvent toutefois prévoir une disposition moins stricte.
Je vous conseille vivement de vous rapprocher d'un notaire qui constituera la SCI et établira les statuts selon vos besoins et craintes.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par virgil (Date : 2017-10-11 08:11:18)

Bonjour
je suis propriétaire d une seule boutique en sci
revenue brut moins de 15000 euro
ai-je le droit au micro foncier
cordialement



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par AlexAlex (Date : 2016-01-19 19:24:52)

Bonjour, je suis dans un cas particulier du fait que je ne suis pas résident fiscal en France, je suis Francais mais je travail et habite à l'étranger et j'aurais voulu investir dans un appartement pour le louer. J'ai vu sur pas mal de site que les expatries sont soumis à un impôt de 20% minimum sur les revenus (foncier dans mon cas). J'aurais aimer savoir s'il était possible de créer une sci avec quelqu'un de ma famille qui habite en France ( revenu foncier inférieur à 15000?, régime microfoncier, abattement de 30% ) Mes revenus en France (foncier) serais inférieur a 9000 €, et donc, je ne payerais pas d'impôt? Parce que avec 20% d'imposition sur mes revenus foncier, mon projet ne deviendrais que peu rentable. Si quelqu'un pouvais m'éclairer...
Cordialement, Alexandre



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par tartempion (Date : 2015-03-30 16:06:53)

Bonjour, j'ai crée une sci en 2002 avec un capital initial de 75 000 euros. Je désirerais transformer cette sci en capital variable sans en modifier trop les statuts existants. Comment procéder à peu de frais ? Merci de vos réponses. jcm



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Qu'est-ce qu'une SCI ?
Définition de la SCI, activités et objet. Dans quels cas peut-on créer une SCI ?
Les différents types de SCI
Il existe 3 types de SCI : les objectifs et le fonctionnement sont différents.
La création de la SCI
Comment constituer une SCI ? Capital de départ, statuts, coût de la création.
Le fonctionnement de la SCI
Comment gérer une SCI ? Quelles sont les obligations de fonctionnement ?
Les régimes d'imposition
Comment sont imposées les bénéfices ? Régime d'imposition variable. Fiscalité des SCI
La déclaration du bénéfice
Comment déclarer le bénéfice de la SCI ? Déclaration de revenus fonciers fonciers, Micro-foncier, déclaration des associés entreprises ...
SCI et TVA
Les SCI sont-elles obligatoirement assujetties à la TVA ? SCI : redevables de la TVA ?
Les risques de la SCI
Le but de la SCI ne doit pas être uniquement pour réduire ses impôts.
La contribution économique territoriale (CET)
SCI : redevable de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) et sur la valeur ajoutée (CVAE)
La contribution sur les revenus locatifs (CRL)
Certaines SCI peuvent être redevables de la contribution sur les revenus locatifs (CRL).
SCI et Entreprise
Les entreprises peuvent créer une SCI pour leur patrimoine immobilier.



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.