Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 28/10/2014 + 4 réactions )

Impôts > Nouveautés impôt 2015 > Vers une baisse des allocations familiales ...

Vers une baisse des allocations familiales ...

Avec un déficit de 15 milliards d'euros, la Sécurité sociale se doit d'entamer des économies drastiques.
A l'occasion du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) présenté fin septembre, la Ministre de la santé, Marisol Touraine, nous en présente quelques pistes.
La plus célèbre d'entre elles : les allocations familiales.

L'idée de moduler le montant des allocations selon le revenu n'est pas nouvelle mais n'a jamais abouti, tant les contestations qu'elle soulève sont fortes.

Calculez le montant de vos allocations familiales de 2015 grâce à notre nouveau simulateur : cliquez ici.

Modulation des allocations : principe

Actuellement, tous les foyers bénéficient des allocations familiales à compter du 2e enfant, et ce quel que soit leurs ressources.
La mesure proposée aujourd'hui et votée fin octobre consiste à baisser les aides à partir d'un certain niveau de revenu.

Allocations familiales en 2014

En 2014, les allocations familiales pour tous les ménages étaient fixées à :

  • 129,35 € pour 2 enfants ;
  • 295,05 € pour 3 enfants ;
  • 460,77 € pour 4 enfants ;
  • + 165,72 € par enfant supplémentaire.

Allocations familiales en 2015

Les allocations familiales seront divisées par 2 pour les foyers dont le revenu est supérieur à 6 000 € par mois et par 4 au-delà de 8 000 € (la mesure a été votée par le Parlement).

Allocations pour une amille avec des revenus > 6 000 € mensuels :

  • 64,67 € pour 2 enfants ;
  • 147,52 € pour 3 enfants ;
  • 230,38 € pour 4 enfants ;
  • + 82,86 € par enfant supplémentaire.

Allocations pour une famille avec des revenus > 8 000 € mensuels :

  • 32,33 € pour 2 enfants ;
  • 73,76 € pour 3 enfants ;
  • 115,19 € pour 4 enfants ;
  • + 41,43 € par enfant supplémentaire.

Pourquoi cette mesure fait tant de bruit ?

Le versement des allocations familiales à toutes les familles repose sur le principe d'universalité : tout le monde cotise et tout le monde perçoit.
Cette "universalité des prestations familiales" est donc remis en cause puisque à cotisations égales, tous les Français ne percevraient plus les mêmes prestations.
Déjà que près de la moitié des prestations familiales sont soumises à des conditions de ressources, pourtant financées par les cotisations de tous, on accroîtrait d'autant plus le fossé entre les cotisants et les bénéficiaires.

Commentaires



Par didi59 (Date : 2015-03-31 17:13:03)

Dans ce monde, il est difficile de parler de justice. Pour moi, cette mesure serait juste mais tout est relatif car faire des economies sur des enfants, c'est difficile à comprendre mais malheureusement, il faut réduire les déficits donc il faut prendre des mesures.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par lulu (2016-03-28 20:42:18) : Il faut limiter les allocs à 2 enfants, rien à partir de 3, mais on touche dès le premier. On est déjà assez nombreux sur terre et avec la contraception moderne c'est facile de se limiter.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Pipou971 (Date : 2015-02-10 06:59:52)

Cela fait 2 mois que nous ne touchons plus les alloc fam, suite à déménagement, le dossier est introuvable, encore une manière d'économiser....



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pertinax (Date : 2015-01-06 15:14:06)

Le problème des allocations familiales est traité à l'envers de la solution normale : uniformité des prestations mais fiscalisation car elles constituent un revenu qui doit être imposable. Dès lors les ménages aisés paieraient des impôts sur ce revenu complémentaire, cela reviendrait in fine au même, mais politiquement ce serait plus facile à faire accepter.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pat (Date : 2014-11-29 14:17:24)

Bonjour,
Une fois de plus pourquoi ne pas parler des compléments au allocations familiales que touchent tout fonctionnaire dès le 1er enfant et qui coutent environs 2 milliards à l'Etat français et qui est proportionnel aux rémunérations. Aucun effort de nouveau demandé à cette catégorie de personne qui ne fait qu'augmenter le fossé entre fonctions publics et privées !!
Cordialement


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par COCO (2014-12-01 15:28:30) : Je viens répondre à ce commentaire : je travaille dans un CHU et je peux vous dire que l'allocation familiale aussi bien à la CAF que chez les fonctionnaires comme vous dites est nulle pour la CAF et de trois euros par mois brut environ pour un enfant au CHU.
Déjà il devrait être plus juste pour l'égalité par rapport à cela. Je ne trouve pas logique que lorsque l'on a un enfant on a droit à rien (et le mien fait des études supérieures) mais je suis d'accord avec vous pour le complément familial acquis depuis des années pour les fonctionnaires, cela n'est pas normal.
Mais on peut aussi ajouter le cumul des mandats des politiciens et tout l'argent gaspillé pour les logements de fonction.
Tous ces beaux parleurs devraient déjà étudier leurs énormes avantages dans le gouvernement et je vous parle pas des députés. Allez voir sur internet leur salaire mensuel.
Ce sont tous des profiteurs et c'est encore les classes moyennes qui vont payer pour leur gaspillage pléthorique.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Les baisses promises pour 2016
Faut-il croire aux promesses de baisse d'impôt ?
Déclarations et corrections en ligne 2015
Ouverture du service de télécorrection sur impots.gouv
La déclaration papier peut-elle être payante ?
Pour faire des économies, la déclaration papier pourrait être facturée.
Un courrier pour notifier la baisse d'impôt 2015
9 millions de foyers vont être informés des économies réalisées grâce au gouvernement : nous prend-on pour des moutons ?
Déclaration en ligne : ouverture du service
Télédéclaration : le service est ouvert depuis mi avril.
Déclaration en ligne : les dates limites 2015
Télédéclaration : dates limites du calendrier 2015
La nouvelle prime d'activité
Fusion PPE - RSA Activité : la prime d'activité en vigueur en 2016
APL et rattachement fiscal : bientôt la fin du cumul ?
Etudiant rattaché fiscalement : peut-être la fin des aides au logement
La déclaration en ligne va devenir obligatoire
La télédéclaration pourrait d'ici peu être la seule alternative. Fin de la déclaration papier
Prélèvement à la source : le débat est relancé
Nouvelle réflexion sur la retenue à la source : sa mise en place est-elle vraiment possible ?
Une surtaxe d'habitation pour les résidences secondaires
Hausse de 20 % des taxes d'habitation des résidences secondaires
Budget 2015 : + 3,6 milliards d'économies
La Commission européenne demandait à la France des efforts supplémentaires : c'est chose faite !
Les grandes mesures du budget 2015
Nouveau barème, décote, terrains à bâtir, ... : les principaux changements pour 2015.
Budget 2015 : 21 milliards d'économies
Les chiffres clés du budget 2015 : croissance, inflation, déficit, dépenses,...
Donation exonérée de terrain ou bien neuf
Exonération de droit de mutation pour les terrains à bâtir ou biens neufs
Le dispositif Pinel 2015
Le nouveau dispositif Pinel d'incitation à l'investissement locatif : elle remplace la Duflot
Taxe à 75 % : supprimée en 2015
La taxe exceptionnelle sur les hautes rémunérations prend fin en 2015.
Nouveau Crédit d'impôt Energie : CITE
Crédit d'impôt pour la Transition énergétique : le CITE remplace le CIDD
Barème kilométrique 2015
Nouveau barème 2015 pour calculer les frais kilométriques de 2014
Retraités : encore une mauvaise surprise ?
Fiscalité des retraités : on réfléchit à une nouvelle réforme.
Nouvelle décote 2015
Hausse de la décote en 2015 pour prendre en compte la situation de famille.
Barème impôt 2015
Nouveau barème de l'impôt 2015 pour l'imposition des revenus de 2014
Vers la suppression de la première tranche de l'impôt ?
La 1re tranche du barème à 5,5 % va peut-être être supprimée par la loi de finances 2015.
PLF 2015 : le dossier épineux
Projet de loi de finances pour 2015 : où trouver l'argent sans croissance ?
Terrains constructibles : les avantages fiscaux 2014 - 2015
Vente et donation de terrains à bâtir : moins taxées à compter du 1er septembre 2014
Loi Pinel : la future remplaçante de la Duflot
La loi Duflot vit ses dernières heures et sera bientôt remplacée par la loi Pinel.



impotsurlerevenu.org 2016

Mentions légales.