Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 22/09/2014 + 9 réactions )

Impôts > Nouveautés impôt 2015 > Retraités : encore une mauvaise surprise ?

La fiscalité des retraités à nouveau d'actualité

L'imposition des retraités est une nouvelle fois remise en cause.
Nous avions déjà écrit un article sur le sujet en 2012 quant aux différentes pistes étudiées pour modifier certaines règles fiscales des retraités.
Ces pistes étaient finalement restées au fond des tiroirs, leur impopularité étant trop lourde à assumer par nos politiques : fin de l'abattement de 10 %, hausse du taux de CSG, exonération d'impôt locaux, etc.
Seule la proposition relative à la taxation des majorations de retraite a été retenue : l'exonération a été supprimée en 2014.

A l'approche de la parution du projet de loi de finances pour 2015, des bruits de couloirs circulent à Bercy concernant l'éventualité de toucher à certains avantages fiscaux dont bénéficient les retraités.
Ces avantages ne sont pas justifiés pour certains car leur niveau de vie étant similaire aux personnes actives, il n'y a pas lieu de maintenir un tel traitement de faveur.

L'abattement de 10 % ne serait pas en danger, même si des députés rappellent chaque année son aberration : un abattement pour frais professionnels est appliqué sur les pensions de retraite alors que les retraités ne supportent aucune dépense professionnelle (puisqu'ils ne travaillent pas).

Serait plutôt sur la sellette en 2015 le taux réduit de CSG (Contribution Sociale Généralisée).
En effet, le taux de CSG le plus élevé que supportent les retraités est 6,6 % alors que celui des actifs est de 7,5 % prélevés sur les revenus d'activité. Les plus modestes sont soit exonérés de CSG soit jouissent d'un taux réduit à 3,8 %.
Voir notre dossier sur les prélèvements sociaux.

Hausse de la CSG pour les retraités les plus aisés

Plusieurs options sont à l'étude :

  • Augmenter le taux de 6,6 % à 7,5 % : alignement de la fiscalité entre salaires et pensions de retraite les plus élevées ;
  • Modifier les conditions d'application du taux réduit de 3,8 %.

Les retraités ont droit au taux réduit lorsque leur impôt est inférieur à 61 €, quel que soit le revenu du foyer. Or par le jeu des réductions d'impôt dont profitent les ménages aisés, l'impôt peut être nettement diminué alors même que les revenus sont importants.
Le taux réduit de CSG à 3,8 % peut donc être ouvert aux retraités aisés, ce qui est contraire à la logique fiscale.
Par conséquent, au lieu de retenir le montant l'impôt pour apprécier le taux applicable de CSG, il serait proposé de se baser sur le revenu fiscal de référence. Selon la radio RTL, le Ministère des Finances plancherait sur cette mesure.

Commentaires



Par Suzon (Date : 2015-10-09 13:25:34)

Pas imposable mais payées quand même taxe d'habitation et redevance télé ! ! locataire HLM 76 ans seule, une honte !!!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mornac (Date : 2015-09-04 20:20:10)

Les petites et moyennes retraites ne devraient pas payer de csg.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pasmonnom (Date : 2015-05-31 15:51:08)

Les retraités n'ont peut être pas de frais professionnels mais ce sont eux qui font bosser du monde, hopitaux, ménages, médeçins, voyagistes et autres, ils consomment quand ils ont les moyens.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Denis LOUET (2015-08-13 20:05:56) : Les retraités de la classe moyenne sont les seuls à ne pas pouvoir déduire leurs cotisations de mutuelles santé, alors que celles-ci augmentent en fonction de l'âge et qu'il en ont un besoin .... vital. Ça doit bien représenter 10% des retraites, non?

D'autre part, je vous fais remarquer que pour travailler autant de temps LÉGAL que leurs aînés à la retraite qui ont commencé à travailler dans les années 1960-1970, les actifs actuels qui bénéficient des progrès obtenus par ceux qui sont en retraite devraient travailler 47 ans MINIMUM.
Voici, extrait des stats de l'OCDE, l'évolution du temps de travail sur 1967-2007 :

2079 2057 1987 1970 1969 1918 1904 1873 1847 1874 1837 1806 1804 1795 1776 1703 1685 1679 1645 1640 1653 1663 1648 1644 1635 1637 1623 1614 1590 1592 1583 1570 1560 1523 1514 1476 1473 1501 1495 1473 1485

Last but not least, la génération actuellement en retraite a assuré une vieillesse digne à la précédente qui, retraite par répartition oblige, avait très peu cotisé.

Enfin, peut-être serait-il intéressant de sortir une statistique sur la part de la retraite assumée par l'Etat dans le cas des retraités du système productif et de ceux de l'administration.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Kinie (Date : 2015-03-18 12:08:06)

Si je comprends bien, les retraites n'ont plus le droit de s'offrir une nouvelle robe, aller chez le coiffeur pour être toujours présentable, continuer à vivre normalement ? J'ai travaillé à partir de l'âge de 20 ans jusqu'à 66 ans, sans jamais m'arrêter, seulement pour mettre au monde mes enfants, sans prolongation de conges de maladie ! Aujourd'hui le gouvernement veut que l'on reste sagement assis dans un fauteuil après avoir servi dans l'Education Nationale autant d'années ? C'est tout simplement honteux, scandaleux!!!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Marythé (2015-05-28 19:43:38) : je suis moi-même écoeurée par ses donneurs de leçons. Qu'est ce gouvernement de merde. Ils prennent les pensions de retraite pour des libres services. mais pour eux se n'est pas le même regime


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par cloclo (Date : 2015-03-02 21:07:07)

Dégoutée de tout ce beau monde qui s'en met plein les poches avec differentes tecniques et jeu de comptes



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MYRTHO (Date : 2015-03-01 17:54:10)

ET OUI CE GOUVERNEMENT NE SAIT PLUS CE QUE FAIRE POUR POMPER LES RETRAITES;QUE LE GOUVERNEMENT COMMENCE PAR ANNULER LA LOI SUR LEUR RETRAITE A EUX. LE SIMPLE CITOYEN DOIT TRAVAILLER UN CERTAIN NOMBRE D ANNEE AVANT DE RECEVOIR UNE RETRAITE, UN MINISTRE OU AUTRE MEMBRE DU GOUVERNEMENT LA TOUCHE A VIE AU BOUT DE MEME PAS UN AN DE TRAVAIL, ALORS ON PEUT FAIRE DE GROSSES ECONOMIES SI ON ALIGNE TOUT CE BEAU MONDE AU MEME REGIME QUE NOUS.MAIS CHUT FAUT SURTOUT PAS EN PARLER;


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par MCD (2015-04-23 17:05:39) : Quoi chut il faut pas en parler !! bien au contraire, il faut en parler. Qu'ils commencent par montrer l'exemple au lieu de pluquer dans le porte monnaie des braves citoyens qui ont travaillé toute une vie. Tout ce qu'ils font c'est augmenter les alloc, le RSA mais par contre ils gèlent les retraites voir les diminuer étant donné que la CSG va augmenter. Pauvre FRANCE !! Par qui sommes nous gouvernés

Par voiclair (2015-12-16 02:11:30) : Les gouvernants devraient toucher la même retraite que la moyenne, ils ne servent pas plus que les français en fin de contrat . Facile de décider quand on n'est pas concerné


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par LaVendée (Date : 2014-12-27 15:03:20)

Il est évident qu'il faut se baser sur les revenus et non sur le montant de l'impôt pour apprécier le taux applicable de CSG. Il est aberrant que des retraités aisés profitent d'un taux réduit de CSG.
C'est pour quand l'égalité ? (Pour les salariés le taux de CSG n'est pas basé sur le montant de l'impôt!....).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2014-12-23 18:16:04)

Une niche fiscale qui disparait avec le base du revenu fiscal de référence plus de réduction de charges sociales si base supérieure mais coup de pouce sur la décote


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par aupaline (2015-03-13 09:46:02) : Si les retraités n'ont pas de frais professionnels parce qu'ils ne travaillent plus, ils ne sont tout de même pas encore morts et il faut bien qu'ils se déplacent pour exercer d'autres activités, ils ne restent pas allongés dans leur lit toute la journée sans rien faire.

Par par cloclo (2015-03-26 18:47:00) : Tout à fait d'accord avec vous aupaline : nous devons aussi nous deplacer et nous nous n'avons pas de chauffeurs. Plus on nous prend, plus il y a de trous dans les caisses je ne comprend pas.

Par MORVEUX (2015-04-18 16:20:19) : LES RETRAITES SONT IGNORANTS DE LA REALITE DU MONDE MODERNE DANS LEQUEL LES JEUNES FRANCAIS SONT PAUVRES ET AU CHOMAGE POUR PAYER LEURS RETRAITES


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Blouray (Date : 2014-09-28 23:41:28)

Concernant l'écart du taux de la CSG entre retraités et actifs, pourquoi ne pas baisser celui des actifs plutôt que d'augmenter celui des retraités ?
Nos députés trouvent aberrant l'abattement de 10 % accordé aux retraités mais ne semblent pas trouver aberrant de payer des impôts sur un prélèvement social !


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par ml (2014-10-02 13:10:20) : Il est aberrant de payer des impots sur les impots. Ne serait-il pas logique de payer l'impot sur le revenu net d'impots payés dans l'année fiscale ?!

Par d'auvergne (2014-10-18 09:28:22) : Si l'abattement "frais prof." pour les retraités fait problème, il faut le renommer "frais vieillesse" Salutations.

Par nanape (2014-11-14 11:31:59) : Les retraités n'ont pas de frais professionnels, certes mais n'ayant plus les mêmes possibilités, ils font souvent faire des travaux de jardinage par exemples en chèques emploi service, mais en plus au lieu que ce soit un crédit d'impôt c'est une déduction ce qui est moins intéressant, encore un moins pour les retraités ...


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Les baisses promises pour 2016
Faut-il croire aux promesses de baisse d'impôt ?
Déclarations et corrections en ligne 2015
Ouverture du service de télécorrection sur impots.gouv
La déclaration papier peut-elle être payante ?
Pour faire des économies, la déclaration papier pourrait être facturée.
Un courrier pour notifier la baisse d'impôt 2015
9 millions de foyers vont être informés des économies réalisées grâce au gouvernement : nous prend-on pour des moutons ?
Déclaration en ligne : ouverture du service
Télédéclaration : le service est ouvert depuis mi avril.
Déclaration en ligne : les dates limites 2015
Télédéclaration : dates limites du calendrier 2015
La nouvelle prime d'activité
Fusion PPE - RSA Activité : la prime d'activité en vigueur en 2016
APL et rattachement fiscal : bientôt la fin du cumul ?
Etudiant rattaché fiscalement : peut-être la fin des aides au logement
La déclaration en ligne va devenir obligatoire
La télédéclaration pourrait d'ici peu être la seule alternative. Fin de la déclaration papier
Prélèvement à la source : le débat est relancé
Nouvelle réflexion sur la retenue à la source : sa mise en place est-elle vraiment possible ?
Une surtaxe d'habitation pour les résidences secondaires
Hausse de 20 % des taxes d'habitation des résidences secondaires
Budget 2015 : + 3,6 milliards d'économies
La Commission européenne demandait à la France des efforts supplémentaires : c'est chose faite !
Vers une baisse des allocations familiales ...
Modulation des allocations familiales selon le revenu : le début d'une polémique
Les grandes mesures du budget 2015
Nouveau barème, décote, terrains à bâtir, ... : les principaux changements pour 2015.
Budget 2015 : 21 milliards d'économies
Les chiffres clés du budget 2015 : croissance, inflation, déficit, dépenses,...
Donation exonérée de terrain ou bien neuf
Exonération de droit de mutation pour les terrains à bâtir ou biens neufs
Le dispositif Pinel 2015
Le nouveau dispositif Pinel d'incitation à l'investissement locatif : elle remplace la Duflot
Taxe à 75 % : supprimée en 2015
La taxe exceptionnelle sur les hautes rémunérations prend fin en 2015.
Nouveau Crédit d'impôt Energie : CITE
Crédit d'impôt pour la Transition énergétique : le CITE remplace le CIDD
Barème kilométrique 2015
Nouveau barème 2015 pour calculer les frais kilométriques de 2014
Nouvelle décote 2015
Hausse de la décote en 2015 pour prendre en compte la situation de famille.
Barème impôt 2015
Nouveau barème de l'impôt 2015 pour l'imposition des revenus de 2014
Vers la suppression de la première tranche de l'impôt ?
La 1re tranche du barème à 5,5 % va peut-être être supprimée par la loi de finances 2015.
PLF 2015 : le dossier épineux
Projet de loi de finances pour 2015 : où trouver l'argent sans croissance ?
Terrains constructibles : les avantages fiscaux 2014 - 2015
Vente et donation de terrains à bâtir : moins taxées à compter du 1er septembre 2014
Loi Pinel : la future remplaçante de la Duflot
La loi Duflot vit ses dernières heures et sera bientôt remplacée par la loi Pinel.



impotsurlerevenu.org 2016

Mentions légales.