Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 06/10/2014 + 1 réactions )

Impôts > Nouveautés impôt 2015 > Vers la suppression de la première tranche de l'impôt ?

Vers la suppression de la première tranche de l'impôt ?

Le Premier Ministre Manuel Valls vient de proposer ce mercredi 17 septembre la suppression de la première tranche du barème de l'impôt. Si cette mesure est retenue, elle serait intégrée au projet de loi de finances pour 2015.
Cette tranche concerne la part des revenus compris entre 6 011 et 11 991 € et imposés à 5,5 %.

Au départ, cette réforme pouvait être mise en place de 2 manières :

  • suppression de la première tranche pour TOUS les foyers ;
  • suppression de la première tranche uniquement pour les foyers dont les revenus sont en dessous du seuil de 11 991 €.

Finalement, le gouvernement opte pour la suppression de la première tranche pour tous les contribuables et abaisse le seuil d'imposition en modifiant la tranche à 14 % à 9 690 € (selon le journal Les Echos)

SIMULEZ DES MAINTENANT VOTRE NOUVEL IMPOT EN PRENANT EN COMPTE LA REFORME DE MANUEL VALLS : CLIQUEZ ICI

Conséquences de la suppression de la tranche à 5,5 %

Avec la disparition de la 1re tranche du barème, les premiers euros imposables sont taxés à 14 %. Mais la tranche à 14 % est modifiée afin de compenser la suppression de la tranche à 5,5 % : le seuil de 11 991 € passerait à 9 690 €.
En outre, l'évolution du seuil d'imposition aurait pour conséquence la baisse de l'impôt pour les foyers dont le revenu imposable est inférieur à 9 690 €.
Pour les autres, le changement est minime puisque la modification de la 2e tranche compense presque l'effet de la suppression de la 1re tranche pour les ménages dont les revenus sont supérieurs à 9 690 €. Pour eux, la réforme est quasi nulle. La réduction d'impôt est donc minime pour les foyers imposables.

TRANCHE DU REVENU 2013
(Quotient familial)
TAUX D’IMPOSITION 2014
(Barème 2014 : TMI)
Jusqu'à 6 011 euros 0 %
de 6 011 à  11 991 euros 5,5 %
de 11 991 9 641 à  26 631 euros 14 %
de  26 631 à  71 397 euros 30 %
de  71 397 à  151 200 euros 41 %
Supérieur à  151 200 euros 45 %

Au total, 9 millions de ménages (au lieu des 6 millions prévus initialement) bénéficieraient de baisses d'impôt en 2015 dont 3 millions non imposables (foyers qui sortent du barème ou n'y entrent pas).
Le coût pour l'Etat serait de 3,3 milliards d'euros.

Mesure populaire ou réelle efficacité économique ?

La grogne de la classe moyenne ne cesse de se faire sentir depuis plusieurs mois, se sentant la laissée-pour-compte des mesures fiscales en faveur des plus démunis.
Le gouvernement se devait donc de réagir afin de redresser le barre de popularité et ainsi calmer les ardeurs.
Après un première annonce de réduction d'impôt pour la classe moyenne il y a quelques semaines, Manuel Valls en rajoute une couche avec la potentielle suppression de la première tranche du barème.
Mais cette mesure peut-elle réellement rendre du pouvoir d'achat aux Français ? Car le fond du mécontentement est bien celui-là : les ménages se sentent pris à la gorge par la hausse des dépenses, dont les impôts, accentuée par la stagnation des salaires.
La question est posée mais la réponse est loin d'être claire ...

D'autant plus que l'apaisement social s'accompagne nécessairement d'un sentiment de justice : les Français sont d'accord pour payer mais payer de façon équitable et juste.
Or ils constatent de fortes disparités entre les ménages dont seulement la moitié est imposable. Et les plus aisés profitent de nombreuses réductions d'impôt grâce aux niches fiscales, dont la classe moyenne peut difficilement avoir accès (ou dans une proportion bien moindre).
De fait, la multiplication des baisses d'impôt pour les bas revenus risquent à terme d'accentuer davantage le clivage fiscal et le sentiment d'injustice pour les revenus moyens.
Clivage qui pourrait être amplifié par la déresponsabilisation des ménages non imposables.

Dire que certains experts préconisent la participation de tous à l'impôt sur le revenu, même minime, afin de placer tous les individus sur le même pied d'égalité. On en est encore très très loin ....

Selon un sondage Tilder - LCI - OpinionWay, moins des 2/3 des Français sont favorables à cette mesure, majoritairement les contribuables non imposables.

Exemples de calcul

Ces calculs ne prennent pas en compte la nouvelle décote afin de pouvoir comparer les deux impôts avec une décote identique.

Célibataire sans enfant

Prenons l'exemple d'un célibataire sans personne à charge percevant 16 000 € annuels de revenus d'activité.
Son impôt en 2014 (avant la mesure) était de 491 €.
Avec le nouveau barème (après la mesure), son impôt reste à 481 €.
Calcul :
Quotient familial : 16 000 *0,9 = 14 400
1re tranche à 14 % : (14 400 - 9 690) * 0,14 = 659
Décote : 508 - (659/2) = 178
Impôt après décote : 659 - 178 = 481
Baisse d'impôt = 10 €

Couple avec enfants

Soit un couple avec 2 enfants (3 parts) dont le revenu imposable est de 40 000 €.
L' impôt en 2014 (avant la mesure) était de 1 550 €.
Avec le nouveau barème (après la mesure), l'impôt serait de 1 530 €.
Calcul :
Le quotient familial est de 13 333 €.
1re tranche à 14 % : (13 333 - 9 690) * 0,14 = 510
Impôt pour 3 parts : 510 * 3 = 1 530
Baisse d'impôt = 20 €

Commentaires



Par nanard (Date : 2015-04-30 15:59:05)

Si je comprends bien celui qui gagne 11000 euros était imposé sur la tranche à 5% et maintenant il se retrouve sur la tranche à 14%.
Alors ou est l'économie d'impots ? pourtant ce ne sont que de petit revenus???



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Les baisses promises pour 2016
Faut-il croire aux promesses de baisse d'impôt ?
Déclarations et corrections en ligne 2015
Ouverture du service de télécorrection sur impots.gouv
La déclaration papier peut-elle être payante ?
Pour faire des économies, la déclaration papier pourrait être facturée.
Un courrier pour notifier la baisse d'impôt 2015
9 millions de foyers vont être informés des économies réalisées grâce au gouvernement : nous prend-on pour des moutons ?
Déclaration en ligne : ouverture du service
Télédéclaration : le service est ouvert depuis mi avril.
Déclaration en ligne : les dates limites 2015
Télédéclaration : dates limites du calendrier 2015
La nouvelle prime d'activité
Fusion PPE - RSA Activité : la prime d'activité en vigueur en 2016
APL et rattachement fiscal : bientôt la fin du cumul ?
Etudiant rattaché fiscalement : peut-être la fin des aides au logement
La déclaration en ligne va devenir obligatoire
La télédéclaration pourrait d'ici peu être la seule alternative. Fin de la déclaration papier
Prélèvement à la source : le débat est relancé
Nouvelle réflexion sur la retenue à la source : sa mise en place est-elle vraiment possible ?
Une surtaxe d'habitation pour les résidences secondaires
Hausse de 20 % des taxes d'habitation des résidences secondaires
Budget 2015 : + 3,6 milliards d'économies
La Commission européenne demandait à la France des efforts supplémentaires : c'est chose faite !
Vers une baisse des allocations familiales ...
Modulation des allocations familiales selon le revenu : le début d'une polémique
Les grandes mesures du budget 2015
Nouveau barème, décote, terrains à bâtir, ... : les principaux changements pour 2015.
Budget 2015 : 21 milliards d'économies
Les chiffres clés du budget 2015 : croissance, inflation, déficit, dépenses,...
Donation exonérée de terrain ou bien neuf
Exonération de droit de mutation pour les terrains à bâtir ou biens neufs
Le dispositif Pinel 2015
Le nouveau dispositif Pinel d'incitation à l'investissement locatif : elle remplace la Duflot
Taxe à 75 % : supprimée en 2015
La taxe exceptionnelle sur les hautes rémunérations prend fin en 2015.
Nouveau Crédit d'impôt Energie : CITE
Crédit d'impôt pour la Transition énergétique : le CITE remplace le CIDD
Barème kilométrique 2015
Nouveau barème 2015 pour calculer les frais kilométriques de 2014
Retraités : encore une mauvaise surprise ?
Fiscalité des retraités : on réfléchit à une nouvelle réforme.
Nouvelle décote 2015
Hausse de la décote en 2015 pour prendre en compte la situation de famille.
Barème impôt 2015
Nouveau barème de l'impôt 2015 pour l'imposition des revenus de 2014
PLF 2015 : le dossier épineux
Projet de loi de finances pour 2015 : où trouver l'argent sans croissance ?
Terrains constructibles : les avantages fiscaux 2014 - 2015
Vente et donation de terrains à bâtir : moins taxées à compter du 1er septembre 2014
Loi Pinel : la future remplaçante de la Duflot
La loi Duflot vit ses dernières heures et sera bientôt remplacée par la loi Pinel.



impotsurlerevenu.org 2016

Mentions légales.