( Ajout/Modification : 07/01/2015 )

Impôts > La fiscalité française > Impôt ou pouvoir d'achat : faut-il choisir ?

Impôt contre pouvoir d'achat : le constat accablant

La pression fiscale se veut de plus en plus forte en France et le ras-le-bol fiscal prend de l'ampleur ces dernières années. La fiscalité, principal outil pour lutter contre la crise économique, est pointée du doigt pour expliquer les difficultés financières rencontrées par bon nombre de ménages.

Inutile de sortir de l'ENA pour comprendre que plus on paie d'impôt, plus le pouvoir d'achat diminue. Mais l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) appuie ce constat par des données chiffrées. Et le résultat a de quoi faire bondir !


Fiscalité modérée et pouvoir d'achat en hausse avant la crise

Sur la période 2000 à 2007, l'OFCE affirme que le pouvoir d'achat des Français aurait bondi de 4 000 € en 8 ans, soit une hausse de 500 € par an.

Les facteurs évoqués sont de divers ordres :

  • revenus du travail : + 0,9 % par an ;
  • prestations sociales : + 1 % sur 8 ans ;
  • prélèvements fiscaux et sociaux : ils ont entraîné la perte de 0,9 % par an de pouvoir d'achat, soit 100 € par an et par ménage (essentiellement du à la hausse des cotisations sociales) ;
  • impôt sur le revenu et sur le patrimoine : responsables de la perte de 14 € de  pouvoir d'achat par an.

En résumé, le pouvoir d'achat n'a cessé de croître durant cette période puisque les impôts payés par les ménages ont augmenté de 2 % mais cette hausse a été largement compensée par la croissance des ressources de près de 9 %.

Crise et hausse des impôts : le cercle infernal

Entre 2008 à 2015, le pouvoir d'achat a régressé de 1 630 €, soit une perte de 230 € par an.

L'année 2008 sonne le début de la crise des subprimes aux Etats-Unis, qui a plongé le monde entier dans une crise majeure. La France n'a donc pas été épargnée.
Dans un premier temps, elle résiste assez bien car le pouvoir d'achat continue de progresser (dans une moindre proportion) : + 40 € de pouvoir d'achat par an jusqu'en 2010.
Cette hausse s'explique de la même manière que pour la période 2000 - 2007 : progression des salaires (+0,9 % par an) et des prestations sociales (+ 340 € par an par ménage).

La situation se dégrade nettement à compter de 2011 : perte de pouvoir d'achat de 540 € par an jusqu'en 2013, soit 1 630 € sur 3 ans.
La principale cause est la hausse des prélèvements obligatoires de 70 milliards d'euros en 3 ans : cela a coûté 300 € par an de pouvoir d'achat. Les revenus du travail ont stagné, ce qui a provoqué la baisse des salaires réels de 230 € par an et par ménage.

Depuis 2014, la situation tend à se redresser : le pouvoir d'achat diminue encore de près de 60 € par an (2014 et 2015) mais on est loin des 540 € connus précédemment.
La hausse des impôts ferait baisser le pouvoir d'achat de 170 € par ménage en 2014 et 2015, à laquelle s'ajoute la baisse des salaires de 40 € par an. Cette perte de pouvoir d'achat serait compensée en partie par la hausse des prestations sociales de 120 € sur ces 2 années.

En outre, le pouvoir d'achat aurait baissé de 1 750 € depuis 2011 (1 630 + 120) : plus de 60 % de cette perte serait du à la hausse des prélèvements. L'autre partie s'expliquant par la baisse des salaires.

Commentaires


Aucun commentaire n'a encore été écrit, soyez le premier : rendez-vous ci-dessous.

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Que pensez-vous de la politique fiscale de F. Hollande ?
Quel est le sentiment des Français face aux impôts payés depuis 2012 ?
Evolution des impôts depuis 2012
50 milliards de prélèvements supplémentaires en 5 ans
Les Français ont-ils confiance ?
Selon un sondage, les Français sont mécontents de l'utilisation de nos impôts.
La TVA
Taxe sur la Valeur Ajoutée : principe, taux et exonération.
Comment sont imposés les hauts revenus ?
Les ménages aisés sont-ils taxés comme les autres ?
Impôt et domicile fiscal
Imposition des revenus selon la résidence fiscale
L'impôt sur le revenu a 100 ans
Déjà un siècle qu'a été créé l'impôt des particuliers ...
Système socio-fiscal : est-il vraiment progressif ?
Progressivité de l'impôt et des prestations : les Français tous à la même enseigne ?
Redistribution : qui finance et qui profite ?
La France : championne de la redistribution ! Les bénéficiaires, les contribuables et les effets pervers.
Les principaux impôts
Détail et montant des impôts et taxes en France : impôt sur le revenu, patrimoine, TVA, etc.
L'impôt en chiffres
Combien y a-t-il de contribuables en France ? Quel est le montant des recettes fiscales par impôt ?
ISF : l'exception française
La France est un des seuls pays à taxer le patrimoine et à un niveau élevé.
Droits de succession : les Français encore mis à contribution
Tous égaux à la perception d'un héritage ? Forte variation de l'impôt selon la nationalité et la parenté
Plus-values immobilières : lourdement taxées en France
Patrimoine immobilier : sortez le chéquier ! (plus-values, revenus fonciers, taxe foncière, ...)
Impôt sur le revenu : la France dans la moyenne européenne
IR : la France pas pire que ses voisins européens ... exceptés sur les prélèvements sociaux
Revenus de l'épargne : plus taxés en France ?
Comparatif international de la fiscalité des revenus de l'épargne (dividendes, intérêts et plus-values mobilières)
Système français : un des moins redistributif d'Europe !
Une nouvelle étude vient d'être publiée : la France serait une mauvaise élève en matière de redistribution.
Impôts : grand sujet d'actualité
Le magazine télé Capital dédie un numéro spécial "Impôts" : ras-le-bol fiscal, hausse d'impôt et évasion fiscale au programme.
Exilés fiscaux : toujours plus nombreux !
Explosion des départs à l'étranger : les changements de domicile fiscal en nette progression
Français : heureux de payer des impôts ?
Malgré la pression fiscale actuelle, payer des impôts reste un acte citoyen pour la plupart des Français.
Pression fiscale : les mises en garde internationales
Le FMI et l'Europe préconisent de stopper les hausses d'impôt, qui pourraient nuire à la reprise économique.
Fiscalité française : championne d'Europe !
Les Français font partie des Européens les plus taxés : revenus du capital encore plus lourdement imposés.
L'impôt en France comparé aux autres pays
Les impôts français sont-ils plus élevés que dans les autres pays ?
Répartition géographique de l'impôt
Où paie-t-on le plus d'impôt ? Où habitent les ménages les plus fortunés ? Quelles sont les régions les plus pauvres ?
Qui paie l'impôt en France ?
Plus de la moitié des foyers ne paie pas d'impôt sur le revenu ...
Quels impôts paie-t-on en France et pour quelle utilisation ?
Détail des principaux impôts et taxes français : montant et affectation budgétaire
Pourquoi les grandes entreprises paient moins d'impôts que les petites ?
Le taux d'imposition moyen des PME est supérieur à celui des grands groupes. Comment cela est-il possible ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.