( Ajout/Modification : 04/05/2018 + 4 réactions )

Impôts > La fiscalité française > Exilés fiscaux : toujours plus nombreux !

Les exils fiscaux progressent

L'administration fiscale a révélé le nombre d'exils fiscaux : 35 000 foyers avaient déjà quitté la France en 2011.
En 2012, ce chiffre s'est accru de 2674 nouveaux exilés, soit une moyenne annuelle de 6 %, pour les seuls revenus fiscaux (RFR) supérieurs à 100 000 €.
En 2013, les exilés de plus de 100 000 € de RFR ont explosé : + 40 % entre 2012 et 2013 avec + 3744 expatriations. En 2014, ils étaient 4100 à fuir la France, soit 10 % de plus qu'en 2013.

L'exil fiscal consiste à changer son domicile fiscal en déménageant sa résidence principale à l'étranger. Le but est de s'installer dans un pays où la fiscalité est moins lourde afin de payer moins d'impôt et surtout d'échapper à la fiscalité française, qui n'a pas bonne réputation. Ce procédé est tout à fait légal car seuls les domiciles basés en France y sont imposables.

Le fisc dénombre plus de 40 000 exils fiscaux, soit près de 15 000 de plus qu'en 2007.
Attention, ce chiffre correspond au nombre de départs et ne prend pas en compte les foyers qui reviennent en France. Le solde (départs - retours) sera alors moins élevé.

Hausse nette depuis 2013

Pression fiscale oblige, les exils fiscaux se font de plus en plus nombreux.
Les Echos révèlent en effet que le nombre d'exilés dont le RFR excède 100 000 € a bondi de 40 % en 2013, ce qui constitue une croissance très importante.
Le taux grimpe à 46 % pour les foyers dont le RFR est supérieur à 300 000 € : + 659 exilés en 2013 contre 451 en 2012.

Les redevables à l'ISF (impôt de Solidarité sur la Fortune) ne font pas office d'exception : + 714 en 2013 contre 620 en 2012, soit une hausse de + 15 % pour l'année 2013.

Profil des exilés fiscaux

Parmi les exilés fiscaux, 40 % sont des jeunes de moins de 30 ans. Ces derniers se dirigent principalement vers les Etats-Unis et l'Angleterre.

2 000 foyers, soit moins de 6 %, ont des revenus de plus de 100 000 €.
250 foyers, soit 0,7 %, ont des revenus de plus de 300 000 €.

Le rapport de la Direction des Finances Publiques nous apprend un fait étonnant : l'exil fiscal ne touche pas que les riches !
Les classes moyennes supérieures sont également attirées par l'expatriation dans un pays plus clément fiscalement. 

Fiscalité : pas la seule responsable

Certes, l'imposition est élevée, voire même très élevée, en France. Mais ce n'est pas nouveau ! Alors comment peut-on expliquer un tel engouement pour l'étranger ?

L'exil fiscal s'expliquerait également par un désintérêt professionnel pour la France : les pays étrangers, notamment anglo-saxons, attirent davantage, les jeunes particulièrement, pour rechercher un emploi. Le marché du travail semble plus dynamique à l'extérieur des frontières, plus ambitieux et moins sclérosé.

Commentaires



Par carloman7425 (Date : 2019-04-03 14:15:53)

Je propose de retirer la nationalité française aux exilés fiscaux.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par rudy (Date : 2019-02-15 19:54:54)

Les paradis fiscaux n'existent que parce qu'il existe des enfers fiscaux. La France en est un. Que chacun calcule chaque année sérieusement ce qu'il laisse à l'Etat français : tva, csg, IR, taxes foncières taxe d'habitation, droits de mutation,IFI, différence entre le coût total employeur et le net à payer... Pauvres ou riches tout le monde se fait presser par un système devenu quasi communiste. Ne manque plus qu'un rideau de fer et je vois que certains contibuteurs en imagine déjà un pour les pauvres contribuables qui voudraient fuir. La différence c'est qu'au USA on peut encore s'élever socialement, en France c'est devenu mission impossible : dès qu'on réussi un peu l'Etat rafle tout...Ce système et la mentalité qui l'accompagne nous conduisent à un déclin lent mais inéluctable.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par cris (2019-02-18 19:14:56) : Une analyse qui se vérifie encore plus de jour en jour

Par filou1950 (2019-03-15 19:12:24) : Effectivement, au nom de la notion de solidarité... mais quid de la difference fiscale au sein de l'europe qui autorise ces exils fiscaux.. allez demander a junker.. a nos marionnettes de politiciens (de gauche comme de droite) qui baissent et ont tjrs baissé le froc devant le capital..Perso je n'y crois plus, j'ai cessé d'etre angeliste !!


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Kamel (Date : 2019-02-06 13:39:34)

Le principe de « l'impôt citoyen » ou « impôt sur la nationalité » est de soumettre les français résidant à l'étranger à un « impôt de citoyenneté ». Il aurait pour but d'éviter l'évasion fiscale (Impôt Johnny, en référence sa domiciliation en Suisse afin de bénéficier de leur impôt au forfait).
Pour faire simple, le principe est de payer l'impôt calculé en France sur l'ensemble des revenus en France et à l'étranger, en ayant déduit ce qui a été payé dans le pays de résidence. On annule ainsi l'avantage fiscal à résider dans un pays dont l'impôt est inférieur à l'impôt en France.
Ceci est pratiqué notamment par les Etats-Unis.
D'autant que très souvent, les fortunes ont été créées en France (sportifs de haut niveau, artistes, entrepreneurs ?). Ces propositions ont l'avantage de générer des recettes supplémentaires mais aussi, elles donneront une réponse forte à ceux qui reproche au Président Macron d'être le Président des riches.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Mica (2019-02-14 21:11:19) : Oui cette mesure doit impérativement être mise en place
Il est impératif que chaque français soit égal a l'impôt payé en France en fonction de ses revenus et de son patrimoine. Il faut cesser d'urgence les avantages de ces exilés fiscaux.
Chaque français doit participer au redressement du pays


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par LE FLAMAND (Date : 2018-12-11 10:09:19)

Peur de l'EXIL FISCAL si le gouvernement taxe : une blague !

Qu'est ce qu'on attend pour suivre l'exemple USA ?

« Pour la détermination de la résidence fiscale, les citoyens américains ainsi que les résidents permanents ou détenteurs de la green card sont considérés comme résidents au regard de l'impôt fédéral, peu importe leur pays de résidence.

Un résident fiscal (américain !) c'est-à-dire une personne considérée comme résidente au regard des règles fiscales, sera imposable sur l'ensemble de ses revenus mondiaux, qu'ils soient gagnés, perçus aux Etats-Unis ou à l'étranger »

Appliquons la même règle qu'aux USA (USA à GAUCHE ?)
Et Ainsi :
Fini le cache-cache europo-français, et vivent les mesures fiscales qui, soi disant, font peur à nos chers milliardaires et les conduisent à l'exil !
Exil, fuite, oui mais ils déclarent et payent tout en France!
Ou alors ils rendent leur passeport : fini le beurre et l'argent du beurre et les excuses habituelles pour ne pas toucher fiscalement le haut du sablier social !



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Que pensez-vous de la politique fiscale de F. Hollande ?
Quel est le sentiment des Français face aux impôts payés depuis 2012 ?
Evolution des impôts depuis 2012
50 milliards de prélèvements supplémentaires en 5 ans
Impôt ou pouvoir d'achat : faut-il choisir ?
Hausse des prélèvements et perte de pouvoir d'achat : la spirale infernale
Les Français ont-ils confiance ?
Selon un sondage, les Français sont mécontents de l'utilisation de nos impôts.
La TVA
Taxe sur la Valeur Ajoutée : principe, taux et exonération.
Comment sont imposés les hauts revenus ?
Les ménages aisés sont-ils taxés comme les autres ?
Impôt et domicile fiscal
Imposition des revenus selon la résidence fiscale
L'impôt sur le revenu a 100 ans
Déjà un siècle qu'a été créé l'impôt des particuliers ...
Système socio-fiscal : est-il vraiment progressif ?
Progressivité de l'impôt et des prestations : les Français tous à la même enseigne ?
Redistribution : qui finance et qui profite ?
La France : championne de la redistribution ! Les bénéficiaires, les contribuables et les effets pervers.
Les principaux impôts
Détail et montant des impôts et taxes en France : impôt sur le revenu, patrimoine, TVA, etc.
L'impôt en chiffres
Combien y a-t-il de contribuables en France ? Quel est le montant des recettes fiscales par impôt ?
ISF : l'exception française
La France est un des seuls pays à taxer le patrimoine et à un niveau élevé.
Droits de succession : les Français encore mis à contribution
Tous égaux à la perception d'un héritage ? Forte variation de l'impôt selon la nationalité et la parenté
Plus-values immobilières : lourdement taxées en France
Patrimoine immobilier : sortez le chéquier ! (plus-values, revenus fonciers, taxe foncière, ...)
Impôt sur le revenu : la France dans la moyenne européenne
IR : la France pas pire que ses voisins européens ... exceptés sur les prélèvements sociaux
Revenus de l'épargne : plus taxés en France ?
Comparatif international de la fiscalité des revenus de l'épargne (dividendes, intérêts et plus-values mobilières)
Système français : un des moins redistributif d'Europe !
Une nouvelle étude vient d'être publiée : la France serait une mauvaise élève en matière de redistribution.
Impôts : grand sujet d'actualité
Le magazine télé Capital dédie un numéro spécial "Impôts" : ras-le-bol fiscal, hausse d'impôt et évasion fiscale au programme.
Français : heureux de payer des impôts ?
Malgré la pression fiscale actuelle, payer des impôts reste un acte citoyen pour la plupart des Français.
Pression fiscale : les mises en garde internationales
Le FMI et l'Europe préconisent de stopper les hausses d'impôt, qui pourraient nuire à la reprise économique.
Fiscalité française : championne d'Europe !
Les Français font partie des Européens les plus taxés : revenus du capital encore plus lourdement imposés.
L'impôt en France comparé aux autres pays
Les impôts français sont-ils plus élevés que dans les autres pays ?
Répartition géographique de l'impôt
Où paie-t-on le plus d'impôt ? Où habitent les ménages les plus fortunés ? Quelles sont les régions les plus pauvres ?
Qui paie l'impôt en France ?
Plus de la moitié des foyers ne paie pas d'impôt sur le revenu ...
Quels impôts paie-t-on en France et pour quelle utilisation ?
Détail des principaux impôts et taxes français : montant et affectation budgétaire
Pourquoi les grandes entreprises paient moins d'impôts que les petites ?
Le taux d'imposition moyen des PME est supérieur à celui des grands groupes. Comment cela est-il possible ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.