Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 18/10/2014 + 4 réactions )

Impôts > La fiscalité française > L'impôt en France comparé aux autres pays

L'impôt en France comparé aux autres pays

La France tient parmi les pays de l'OCDE le deuxième rang en terme d'imposition générale compte tenu de son PIB.
Son taux d'imposition augmente ces dernières années, plus que les autres pays de l'hémisphère nord. Le pays se distingue par des cotisations sociales et des impôts locaux élevés, alors que sa TVA est dans la moyenne et que son impôt sur le revenu est relativement faible.

Imposition générale en pourcentage du PIB

Les dernières statistiques de l'OCDE datent de 2011. Selon cette étude, la France se tient à la troisième position des pays industrialisés pour l'imposition générale par rapport au PIB, avec 44,2 %. Le Danemark est en tête avec une imposition générale qui représente 48 % du PIB en 2011. Vient ensuite la Suède avec 44,5 % du PIB. La France devance la Finlande (43,4 %) et la Norvège (43,2 %).
 A titre comparatif, le taux de l'Allemagne est à 37 % du PIB et celui des États-unis à 25 %. Le Mexique prélève un impôt deux fois moins élevé (19,7 %).

Evolution de l'imposition générale

Si l'on compare l'évolution du taux d'imposition en pourcentage du PIB par pays et par année, la France se dirige vers la tête de liste, avec un taux d'imposition en nette hausse :

  • 42,5 % en 2009
  • 42,9 % en 2010
  • 44,2 % en 2011
  • 45 % en 2012
  • 44,7 % en 2013 et 2014
  • 44,6 % en 2015 (prévision)

En 2010, la France était en troisième position, devancée par la Belgique, avec 44 % contre 42,9 % à égalité avec l'Italie.
En 2012, l'Hexagone occupe la deuxième place : son taux est monté à 45 % et celui de la Suède descendu à 44,2 %. Cette dernière a effectué une baisse régulière de son imposition : de 46,6 % en 2009 à 44,2 % en 2012. En revanche, l'Allemagne, la Finlande, le Danemark, le Royaume-Uni, la Norvège ou les Etats-Unis ont également effectué une hausse depuis 2010, moins conséquente que la France.
La moyenne des pays de l'OCDE est aussi en augmentation : 33,7 % en 2010 contre 33,8 % en 2011.

Impôt sur le revenu et cotisations sociales en pourcentage du PIB

En terme d'impôt sur le revenu, la France affiche un taux inférieur à la moyenne pour l'année 2010 : 9,4 % du PIB contre une moyenne de 11,3% pour les pays de l'OCDE.
Le Danemark détient le record en la matière avec 29,1 % de son PIB ; l'Allemagne devance la France d'un point à peine avec 10,3 % de son PIB et les Etats-Unis affichent un taux de 10,8 %.

En revanche, la contribution à la sécurité sociale de la France est très supérieure à la moyenne, avec 16,6 % du PIB contre 9,1 % en moyenne des pays de l'OCDE, ce qui est le record mondial.
La République Tchèque est en deuxième position avec 15,3 %. La contribution de l'Allemagne s'élève quant à elle à 14,1 %, et celle des Etats-Unis à 6,1 %.

Impôts locaux, TVA et Impôt sur la fortune

La France affiche la taxe d'habitation la plus élevée des pays de l'OCDE en pourcentage du PIB.
En 2010, la moyenne des pays de l'OCDE se situe en effet à 1,8 %, chiffre stable qui s'est abaissé de 1,9 % à 1,8% en 2008.
Le taux de la France se situe quant à lui à 3,7 %, chiffre en augmentation globale depuis 1985, où il s'élevait à 2,5 %, et constante depuis 2007 (3 %). Par comparaison, la taxe d'habitation allemande se situait à 0,8 % en 2010.

Quant à la TVA, elle est de 19,6 % par produit en France en 2012, ce qui est légèrement au-dessus de la moyenne de l'OCDE (18,5 %) et bien en deçà des pays nordiques, mais aussi de la Pologne ou de la Belgique, légèrement en-dessous du Royaume-Uni et de l'Italie et légèrement au-dessus de l'Allemagne (19 %).

En ce qui concerne l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (1,6 % des recettes fiscales, 2 % des contribuables en 2007), il constitue une quasi exception française : un taux d'imposition par tranche de 0,55 % à 1,8 % au-delà d'un seuil de 1 300 000 €. Beaucoup de pays de l'OCDE l'ont supprimé. Les Pays-Bas l'ont remplacé par un impôt sur les revenus du capital forfaitaire. La Norvège possède le système le plus proche, avec un taux de 0,9 à 1,1 %. Le Liechtenstein et la Suisse lèvent également un impôt sur le patrimoine, moins élevé.

Commentaires



Par alaric13 (Date : 2016-05-21 16:33:40)

Les cotisations assurances sociales ne vont pas dans les caisses de l'Etat !
Elles sont immédiatement distribuées aux retraités et malades et il n'y en a pas assez d'où le déficit .
Ce qui prouve leur utilité !!!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par GEGE (Date : 2016-04-21 20:15:42)

Votre simulateur d'impot 2016 semble éroné.
A mon avis il ne prends pas en compte le plafonnement de l'abatement de 10% des revenus de retraite et donc il minimise le calcul de l'impots pour un revenu de retraite supérieur à ~37000 €
FACHEUX !

Réponse : De quel simulateur parlez-vous ?
Pour plus de précision, veuillez utiliser le simulateur complet qui prend en compte toutes les particularités.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par contribuable (Date : 2015-05-21 18:50:44)

Trop d'impôts ? Non !
la question n'est pas là !
trop cher pour le retour attendu ? Oui !
la vrai question est là !
l'impôt est solidaire, nous dit-on !
les prélèvements sont pour aider les plus pauvres, nous dit-on !
trouvez un mendiant dans la rue et posez lui la question
vous n'aurez pas à chercher trop longtemps: il y en a partout !
avec plus de 44% du PIB prélevé
demandez lui combien il en touche...
et pourquoi les resto du coeur n'ont plus d'aides publique ?
quand on dépense des centaines de millions d'euros pour un opéra supplémentaire ?
alors trop, d'impôts ? Non !
Mais beaucoup, beaucoup trop d'impôts gaspillés ... hélas !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par gadek (2015-12-05 09:40:06) : Impôts et chômage sont nos deux records français
Evidemment qu'il y a trop d'impôts et surtout et aussi trop de dépenses inutiles à financer et trop de fonctionnaires qui ne produisent pas vraiment de richesses, et qu'on va charger trop souvent de traquer les vrais actifs, ceux qui produisent la richesse qui est la base de l'activité et de l'économie;
Une fiscalité beaucoup trop compliquée, beaucoup trop de taxes qui appauvrissent toujours les mêmes, ceux qui sont au milieu de l'échelle et qui travaillent (ce sont les cadres des sociétés, les créateurs d'entreprise). Bien sûr, il a partout des êtres humains, y compris chez les fonctionnaires, et ce sont ceux-là qui font fonctionner la France en dépit de tous les ennuis qu'on leur fait. La France fiscale n'aime pas les actifs et tue leur énergie, pour financer des aides abusives qu'on ne contrôle pas du tout, pour construire des bâtiments dont on n'a pas besoin, sans entretenir le patrimoine, pour financer des voleurs qui ne payent pas d'impôts et dont on voit bien qu'ils sont très riches mais qu'ils ne payent pas d'impôts ou si peu, pour aider les chômeurs et la pauvreté que l'excès d'impôts et de prélèvements crée.
A ce rythme-là on sera bientôt les premiers au hit-parade, sans doute. Les premiers, c'est-à-dire les derniers (...)


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ange1958

Ma réponse poétique :

Riche, pourquoi pars-tu
De ce pays obtus ?

Recherchant la clémence,
Une richesse immense
Partait vers l?étranger y trouver un abri,
Sous des cieux que l?impôt n?aurait pas assombris :
Une paisible escale
Hors des pressions fiscales !

Rusé ou averti,
Le riche était parti?
Ne demeurait en France, en cet an suranné,
Qu?un immense troupeau vivant en pauvreté...

Je n'ai plus d'attirance
Pour mon pays : La France,
Pays où j'ai perdu toutes mes illusions.
Un pays étranger viendra, en conclusion,
Protéger les instances
De ma neuve existence.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Ozgur (2014-10-17 21:36:39) : Excellent le poème. Très compréhensible et logique.

Par aston (2014-12-28 06:25:26) : Ozgur : n'oublie pas de rendre ta carte d'identité et surtout ta carte vitale, bon vent...

Par rameau (2015-05-13 23:47:20) : Mouais ? Ne plus aimer son pays parce qu'on y paye des impôts. Je ne comprendrai jamais.

Par Rock (2017-11-27 19:59:45) : Je partage les avis précédents : rendre sa carte vitale et d'identité , revenir pour se faire soigner , ne pas payer d'impôts , faire un concert, un film, de l'argent et bénéficier des mêmes droits que ceux qui restent en France ..Mais, ce ne sont pas des délinquants, ils profitent du système.Pourquoi s'en priver ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Que pensez-vous de la politique fiscale de F. Hollande ?
Quel est le sentiment des Français face aux impôts payés depuis 2012 ?
Evolution des impôts depuis 2012
50 milliards de prélèvements supplémentaires en 5 ans
Impôt ou pouvoir d'achat : faut-il choisir ?
Hausse des prélèvements et perte de pouvoir d'achat : la spirale infernale
Les Français ont-ils confiance ?
Selon un sondage, les Français sont mécontents de l'utilisation de nos impôts.
La TVA
Taxe sur la Valeur Ajoutée : principe, taux et exonération.
Comment sont imposés les hauts revenus ?
Les ménages aisés sont-ils taxés comme les autres ?
Impôt et domicile fiscal
Imposition des revenus selon la résidence fiscale
L'impôt sur le revenu a 100 ans
Déjà un siècle qu'a été créé l'impôt des particuliers ...
Système socio-fiscal : est-il vraiment progressif ?
Progressivité de l'impôt et des prestations : les Français tous à la même enseigne ?
Redistribution : qui finance et qui profite ?
La France : championne de la redistribution ! Les bénéficiaires, les contribuables et les effets pervers.
Les principaux impôts
Détail et montant des impôts et taxes en France : impôt sur le revenu, patrimoine, TVA, etc.
L'impôt en chiffres
Combien y a-t-il de contribuables en France ? Quel est le montant des recettes fiscales par impôt ?
ISF : l'exception française
La France est un des seuls pays à taxer le patrimoine et à un niveau élevé.
Droits de succession : les Français encore mis à contribution
Tous égaux à la perception d'un héritage ? Forte variation de l'impôt selon la nationalité et la parenté
Plus-values immobilières : lourdement taxées en France
Patrimoine immobilier : sortez le chéquier ! (plus-values, revenus fonciers, taxe foncière, ...)
Impôt sur le revenu : la France dans la moyenne européenne
IR : la France pas pire que ses voisins européens ... exceptés sur les prélèvements sociaux
Revenus de l'épargne : plus taxés en France ?
Comparatif international de la fiscalité des revenus de l'épargne (dividendes, intérêts et plus-values mobilières)
Système français : un des moins redistributif d'Europe !
Une nouvelle étude vient d'être publiée : la France serait une mauvaise élève en matière de redistribution.
Impôts : grand sujet d'actualité
Le magazine télé Capital dédie un numéro spécial "Impôts" : ras-le-bol fiscal, hausse d'impôt et évasion fiscale au programme.
Exilés fiscaux : toujours plus nombreux !
Explosion des départs à l'étranger : les changements de domicile fiscal en nette progression
Français : heureux de payer des impôts ?
Malgré la pression fiscale actuelle, payer des impôts reste un acte citoyen pour la plupart des Français.
Pression fiscale : les mises en garde internationales
Le FMI et l'Europe préconisent de stopper les hausses d'impôt, qui pourraient nuire à la reprise économique.
Fiscalité française : championne d'Europe !
Les Français font partie des Européens les plus taxés : revenus du capital encore plus lourdement imposés.
Répartition géographique de l'impôt
Où paie-t-on le plus d'impôt ? Où habitent les ménages les plus fortunés ? Quelles sont les régions les plus pauvres ?
Qui paie l'impôt en France ?
Environ la moitié des foyers ne paie pas d'impôt sur le revenu ...
Quels impôts paie-t-on en France et pour quelle utilisation ?
Détail des principaux impôts et taxes français : montant et affectation budgétaire
Pourquoi les grandes entreprises paient moins d'impôts que les petites ?
Le taux d'imposition moyen des PME est supérieur à celui des grands groupes. Comment cela est-il possible ?



impotsurlerevenu.org 2018

Mentions légales.