( Ajout/Modification : 04/09/2014 + 3 réactions )

Impôts > Nouveautés impôt 2014 > Vers la fin de la prime pour l'emploi ?

Une prime d'activité pour remplacer la PPE et le RSA Activité ?

Les deux dispositifs existants, la prime pour l'emploi (PPE) et le RSA Complément d'activité n'ont pas produits les effets escomptés et sont jugés inefficaces.
Dans un rapport commandé par le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, le député PS Jean-Christophe Sirugue propose un nouveau concept pour repenser le système d'aide aux "travailleurs pauvres".
Son idée est de supprimer la PPE et le RSA activité au profit d'une prime d'activité.

Pourquoi supprimer la PPE et le RSA d'activité ?

La prime pour l'emploi  a été créée en 2001 pour relancer l'emploi et encourager notamment les bas salaires. Elle s'est vite transformée en simple crédit d'impôt pour redonner un peu de pouvoir d'achat aux Français.
Le problème est que l'assiette d'éligibilité de la PPE s'avère beaucoup trop large. Résultat : un trop grand nombre de bénéficiaires (et non pas uniquement les plus bas salaires) et des primes par foyer trop maigres.
Rappelons que la PPE peut être perçue si le revenu fiscal du foyer ne dépasse pas 16 251 € pour un célibataire et 32 498 € pour les couples mariés ou pacsés.
6,3 millions de travailleurs en bénéficient pour un coût de 2,5 milliards d'euros.

Quant au RSA d'activité, il a été mis en place pour pousser les personnes à garder leur emploi, même très mal payé, plutôt que de percevoir les aides sociales, comme le RSA Socle (uniquement perçu par les sans emplois).
Le RSA Activité vise à fournir un complément de revenus pour que l'emploi ne soit pas synonyme de perte financière.
700 000 personnes le perçoivent mais les estimations montrent que plus des 2/3 des potentiels bénéficiaires n'en font pas la demande. Deux raisons à cela : la première repose sur la complexité du système (démarche administrative pour la demande, déclarations trimestrielles de situation obligatoires, etc.) ; la seconde relève de la mauvaise image du RSA associé à l'inactivité que veulent fuir les "travailleurs pauvres".
Dans ce contexte, difficile de remplir sa mission principale : le maintien dans l'emploi.

Au total, les deux mesures coûtent 4 milliards à l'Etat et touchent 7 millions de personnes.

Prime d'activité : remède aux dysfonctionnements ?

Le rapport rendu au gouvernement préconise pour les motifs évoqués précédemment de remplacer la PPE et le RSA Activité par une seule prime d'activité.
Jugée plus efficace, elle pourrait concerner 7,3 millions de personnes, soit 300 000 supplémentaires, en incluant notamment les jeunes de moins de 25 ans qui sont pour l'heure exclus du dispositif du RSA. Les bénéficiaires ne devront pas percevoir plus de 1,2 fois le smic.
Le coût estimé serait similaire aux hypothétiques prédécesseurs (PPE + RSA activité), soit environ 4 milliards.
La proposition semble enthousiasmer nos dirigeants, à quelques points près : la prime d'activité serait moins avantageuse pour les familles monoparentales et mono actives. Pour pallier à ce problème, des compensations financières sont étudiées. Mais celles-ci feraient franchir la barre des 4 milliards, ce qui revient à augmenter les dépenses publiques. Pas sûr que la mesure fasse sourire en ces temps de diète budgétaire. Il faudra donc faire preuve d'ingéniosité pour contourner cet obstacle ...

Commentaires



Par cindy (Date : 2014-11-22 13:10:03)

Ce sont les travailleurs modestes qu'ils faut récompenser, ceux qui ont un mi-temps, un temps partiel ou le smic. Ceux qui se lèvent tous les jours pour aller bosser.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Deslomie14 (Date : 2014-11-13 16:06:54)

La "gauche" supprimerait ainsi le peu de pouvoir d'achat qu'il reste aux salariés et fonctionnaires modestes ! Tout ça pour verser 50 milliards au patronat et autres entreprises milliardaires du CAC 40 ! L'UMP et le PS n'ont désormais plus qu'un objectif : appauvrir la population pour en donner toujours plus aux riches. Mais dans quel monde vit-on ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2014-10-16 18:39:08)

Du gros n'importe quoi ce RSA activite, la ppe toute seule avec une assiette élargie serait mieux, sinon ce projet est bien pour les jeunes qui galerent beaucoup



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Barème impôt 2014
Le barème 2014 enfin revalorisé après 2 ans de gel !
Nouveau barème kilométrique 2014
Calculez dès à présent vos frais kilométriques à l'aide de notre estimation du barème 2014.
Budget 2014 : les grandes orientations
Projet de loi de finances 2014 : bilan et objectifs du gouvernement
Les nouveautés fiscales du budget 2014
les principales mesures fiscales pour 2014 : nouveau barème de l'impôt, décote, baisse du quotient familial, réforme des plus-values, etc.
Décote de l'impôt 2014
Baisse de l'impôt pour les familles les modestes grâce au système de décote
Loi Duflot : les modifications au 1er septembre 2014
Aménagement du dispositif Duflot pour relancer la construction de logements
Nouvelle réforme CIDD : Septembre 2014
CIDD : nouveau taux, nouvelles conditions et application dès le 1er septembre 2014
Nouvelle baisse d'impôt en 2015
Réduction d'impôt pour compenser le rejet de la baisse des cotisations sociales
Enfin une baisse d'impôt pour la classe moyenne !
Les foyers moyens devraient profiter de réductions d'impôt en 2015.
Immobilier : les lois Duflot assouplies
Manuel Valls veut relancer l'investissement locatif : ajustements et élargissements pour les lois Duflot et ALUR
Réduction d'impôt pour 3,7 millions de foyers
Cadeau fiscal pour 500 000 foyers de plus : jusqu'où iront les baisses d'impôts ?
Baisse d'impôt pour les bas salaires dès 2014
Réduction de l'impôt 2014 : + 1,8 million de foyers non imposables !
Cadeau fiscal pour les ménages : faut-il y croire ?
Le gouvernement promet une baisse d'impôt en 2014 au coeur des municipales. Stratégie politique ou réel espoir ?
Dates limites de déclaration 2014 : plus tôt que prévu !
Toutes les dates de dépôt de la déclaration de revenus 2014 : déclaration papier et déclaration en ligne.
Vers la fin de la CSG déductible ?
La déductibilité de la CSG peut-elle disparaître ? Quelles seraient les conséquences ?
Duflot : nouveaux plafonds 2014
Hausse des plafonds de loyer et de ressources des locataires pour le dispositif Duflot
Faut-il vraiment s'attendre à une baisse d'impôt d'ici 2017 ?
Le gouvernement promet des baisses d'impôt chaque année. Manoeuvre politique ou réelle espérance ?
30 milliards de baisse de charges pour les entreprises
Pacte de responsabilité : allègement des cotisations patronales et pas de hausse d'impôts pour les ménages
Réforme de l'assurance-vie
Fichier central et prélèvements sociaux : nouveautés assurance-vie 2014
Adoption partielle du buget 2014 par le Conseil Constitutionnel
Les Sages ont rejeté 17 articles du projet de loi de finances : les mesures validées et annulées.
Réforme du CIDD : tous les changements pour 2014
Economie d'énergie : Nouveaux taux du CI, équipements éligibles, bouquet de travaux, cumul éco-prêt
Vers une grande réforme fiscale ?
Le Premier Ministre a annoncé une grande réforme fiscale avec notamment la fusion IR / CSG et le prélèvement à la source.
Réforme de l'imposition des plus-values mobilières
Fin du prélèvement libératoire et mise en place d'abattements avantageux pour les PME.
Taxe de solidarité sur les hautes rémunérations
Une nouvelle taxe exceptionnelle payée par les entreprises sur les rémunérations de plus d'un million
Contribution EBE supprimée et hausse de l'IS
La contribution sur l'EBE a été retirée du projet de loi de finances 2014 et remplacée par une surtaxe de l'IS
Majoration de retraite : fin de l'exonération
Les majorations de retraite pour charge de famille sont désormais imposables.
Mutuelle santé : fin de l'exonération de la cotisation
Suppression de l'avantage fiscal des complémentaires santé obligatoires dans les entreprises
Enfants soclarisés : réduction d'impôt maintenue
L'avantage fiscal lié aux frais de scolarité ne sera finalement pas supprimé en 2014.
Pause fiscale : une nouvelle intox ?
Plus d'augmentation d'impôt en 2014 et revalorisation du barème.
Contribution climat-énergie
Encore une nouvelle taxe ou une réelle incitation écologique ? Une autre taxe carbone ?
Hausse des frais de notaire
Vous projetez d'acheter une maison en 2014 ? Vous paierez certainement plus de frais notarié.
Encore plus de taxes et prélèvements à prévoir en 2014 !
L'année 2014 devait apaiser nos finances. Raté ! Sortez vos porte-monnaies !
Aide à domicile : hausse des plafonds internes
Pour compenser la hausse de la TVA des services aux particuliers, les plafonds de certaines dépenses sont élevés.
Télé-déclaration : bientôt obligatoire?
La déclaration de revenus par Internet pourrait bien devenir la seule option pour certains.
Plus-values immobilières : moins taxées en 2014
Une nouvelle réforme de l'impôt sur les plus-values en perspective ... Et une de plus !
Frais de scolarité : fin de l'avantage fiscal
Les enfants scolarisés dans le secondaire ne donneront plus droit à réduction d'impôt.
Niches fiscales : nouveau coup de rabot à prévoir
Les avantages fiscaux vont encore être abaissés en 2014 : baisse des taux et du plafonnement.
Quotient familial : il baissera encore en 2014
Deuxième baisse consécutive du plafonnement du quotient familial : les ménages vont payer davantage.



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.