( Ajout/Modification : 15/04/2014 )

Impôts > Nouveautés impôt 2014 > Faut-il vraiment s'attendre à une baisse d'impôt d'ici 2017 ?

Faut-il vraiment s'attendre à une baisse d'impôt ?

On commence à ne plus rien y comprendre !
Alors que les proches de François Hollande déclaraient le 21 janvier 2014 que "un petit geste" pour les ménages est envisagé dès 2015, le Premier Ministre et le Ministre de l'Economie n'ont pas le même son de cloche. Ces derniers ne sont pas contre des baisses d'impôt, mais sous réserve des comptes publics.

Des annonces peu convaincantes

Jean-Marc Ayrault se cache derrière l'effort de baisse des dépenses publiques de 50 milliards d'ici à 2017 et la baisse du déficit public : les impôts baisseront avant cette date si nous parvenons à faire mieux que les objectifs. L'objectif est surtout de "rendre l'impôt plus transparent et plus juste". Autant de pas parler de baisse d'impôt dans ce cas ... La réserve du Premier Ministre est manifeste.
Quant à Pierre Moscovici, il promet des baisses d'impôt si la croissance et les économies sont au rendez-vous.
Il s'engage simplement sur le maintien des mesures de base : revalorisation du barème en 2015, mesures pour les foyers modestes comme la décote, etc.

Déficit 2013 : pas un bon signal

Et l'annonce d'un déficit public pour 2013 supérieur aux prévisions de près de 2,7 milliards ne va pas arranger les choses. En effet, le Ministre du budget, Bernard Cazeneuve, s'expliquait sur ce résultat décevant devant l'Assemblée Nationale :

  • Baisse des recettes IS : l'impôt sur les sociétés a rapporté en 2013 2,5 milliards de moins ;
  • Baisse des recettes IR : l'impôt sur le revenu a rapporté en 2013 1,8 milliards de moins.

Le contrôle des dépenses et la hausse des recettes de TVA (+ 600 millions) n'ont pas suffi à compenser la baisse des recettes fiscales. Le gouvernement incrimine le manque de croissance pour expliquer cette mauvaise nouvelle. Alors dans ce contexte, comment espérer des baisses d'impôt dans un futur proche ?
Il semble de plus en plus clair que la meilleure option soit une stabilité des prélèvements en 2015 et non une baisse, qui n'est pas à envisager avant 2017.

Les Français prêts à sacrifier des services publics

Selon une enquête BVA pour Les Echos et RTL publiée fin janvier 2014, 63 % des Français sont prêts à sacrifier des services pour payer moins d'impôts. Cependant, les Français estiment que la baisse du service public ne devrait pas concerner l'éducation, la santé et l'emploi. Dans une moindre mesure, les services d'ordre sont également à préserver (police et gendarmerie).
Les Français interrogés préfèreraient donc que l'Etat fasse des économies dans les secteurs de la culture, la défense nationale, l'environnement ou les transports publics.
Il faut toutefois relativiser ces résultats car plus de 70 % des sondés restent très attachés à notre service public.

Les promesses de Manuels Valls

Le Premier Ministre nommé en mars 2014 souhaite réduire la charge fiscale des ménages, notamment ceux aux revenus modestes (jusqu'à 1,3 SMIC). Ces derniers pourraient voir baisser leurs cotisations famille dès 2015.
Au total, il est prévu de réduire les cotisations et impôts de 5 milliards d'euros.

Commentaires


Aucun commentaire n'a encore été écrit, soyez le premier : rendez-vous ci-dessous.

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Barème impôt 2014
Le barème 2014 enfin revalorisé après 2 ans de gel !
Nouveau barème kilométrique 2014
Calculez dès à présent vos frais kilométriques à l'aide de notre estimation du barème 2014.
Budget 2014 : les grandes orientations
Projet de loi de finances 2014 : bilan et objectifs du gouvernement
Les nouveautés fiscales du budget 2014
les principales mesures fiscales pour 2014 : nouveau barème de l'impôt, décote, baisse du quotient familial, réforme des plus-values, etc.
Décote de l'impôt 2014
Baisse de l'impôt pour les familles les modestes grâce au système de décote
Loi Duflot : les modifications au 1er septembre 2014
Aménagement du dispositif Duflot pour relancer la construction de logements
Nouvelle réforme CIDD : Septembre 2014
CIDD : nouveau taux, nouvelles conditions et application dès le 1er septembre 2014
Nouvelle baisse d'impôt en 2015
Réduction d'impôt pour compenser le rejet de la baisse des cotisations sociales
Enfin une baisse d'impôt pour la classe moyenne !
Les foyers moyens devraient profiter de réductions d'impôt en 2015.
Immobilier : les lois Duflot assouplies
Manuel Valls veut relancer l'investissement locatif : ajustements et élargissements pour les lois Duflot et ALUR
Réduction d'impôt pour 3,7 millions de foyers
Cadeau fiscal pour 500 000 foyers de plus : jusqu'où iront les baisses d'impôts ?
Baisse d'impôt pour les bas salaires dès 2014
Réduction de l'impôt 2014 : + 1,8 million de foyers non imposables !
Cadeau fiscal pour les ménages : faut-il y croire ?
Le gouvernement promet une baisse d'impôt en 2014 au coeur des municipales. Stratégie politique ou réel espoir ?
Dates limites de déclaration 2014 : plus tôt que prévu !
Toutes les dates de dépôt de la déclaration de revenus 2014 : déclaration papier et déclaration en ligne.
Vers la fin de la CSG déductible ?
La déductibilité de la CSG peut-elle disparaître ? Quelles seraient les conséquences ?
Duflot : nouveaux plafonds 2014
Hausse des plafonds de loyer et de ressources des locataires pour le dispositif Duflot
30 milliards de baisse de charges pour les entreprises
Pacte de responsabilité : allègement des cotisations patronales et pas de hausse d'impôts pour les ménages
Réforme de l'assurance-vie
Fichier central et prélèvements sociaux : nouveautés assurance-vie 2014
Adoption partielle du buget 2014 par le Conseil Constitutionnel
Les Sages ont rejeté 17 articles du projet de loi de finances : les mesures validées et annulées.
Réforme du CIDD : tous les changements pour 2014
Economie d'énergie : Nouveaux taux du CI, équipements éligibles, bouquet de travaux, cumul éco-prêt
Vers une grande réforme fiscale ?
Le Premier Ministre a annoncé une grande réforme fiscale avec notamment la fusion IR / CSG et le prélèvement à la source.
Réforme de l'imposition des plus-values mobilières
Fin du prélèvement libératoire et mise en place d'abattements avantageux pour les PME.
Taxe de solidarité sur les hautes rémunérations
Une nouvelle taxe exceptionnelle payée par les entreprises sur les rémunérations de plus d'un million
Contribution EBE supprimée et hausse de l'IS
La contribution sur l'EBE a été retirée du projet de loi de finances 2014 et remplacée par une surtaxe de l'IS
Majoration de retraite : fin de l'exonération
Les majorations de retraite pour charge de famille sont désormais imposables.
Mutuelle santé : fin de l'exonération de la cotisation
Suppression de l'avantage fiscal des complémentaires santé obligatoires dans les entreprises
Enfants soclarisés : réduction d'impôt maintenue
L'avantage fiscal lié aux frais de scolarité ne sera finalement pas supprimé en 2014.
Pause fiscale : une nouvelle intox ?
Plus d'augmentation d'impôt en 2014 et revalorisation du barème.
Contribution climat-énergie
Encore une nouvelle taxe ou une réelle incitation écologique ? Une autre taxe carbone ?
Hausse des frais de notaire
Vous projetez d'acheter une maison en 2014 ? Vous paierez certainement plus de frais notarié.
Encore plus de taxes et prélèvements à prévoir en 2014 !
L'année 2014 devait apaiser nos finances. Raté ! Sortez vos porte-monnaies !
Vers la fin de la prime pour l'emploi ?
Fusion PPE / RSA Activité = prime d'activité. Projet en réflexion
Aide à domicile : hausse des plafonds internes
Pour compenser la hausse de la TVA des services aux particuliers, les plafonds de certaines dépenses sont élevés.
Télé-déclaration : bientôt obligatoire?
La déclaration de revenus par Internet pourrait bien devenir la seule option pour certains.
Plus-values immobilières : moins taxées en 2014
Une nouvelle réforme de l'impôt sur les plus-values en perspective ... Et une de plus !
Frais de scolarité : fin de l'avantage fiscal
Les enfants scolarisés dans le secondaire ne donneront plus droit à réduction d'impôt.
Niches fiscales : nouveau coup de rabot à prévoir
Les avantages fiscaux vont encore être abaissés en 2014 : baisse des taux et du plafonnement.
Quotient familial : il baissera encore en 2014
Deuxième baisse consécutive du plafonnement du quotient familial : les ménages vont payer davantage.



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.