Exemple de calcul - Simulation impôt 2014 - Calcul de l'impôt : méthode - Définitions / Glossaire - Calendrier 2014

Impôts > Simulateurs > Simulateur COMPLET impôt 2014

(Vous avez été 33 à réagir au contenu de cette page)

Calcul et simulation des impôts 2014

Le barème de l'impôt 2014 a enfin été revalorisé après 2 ans de gel.

Calculez gratuitement votre impôt sur le revenu 2014 (sur les revenus de l'année 2013). Les résultats ne sont qu'une estimation de l'impôt car toutes les configurations ne peuvent être prises en compte.

Indiquez les différents revenus annuels nets de chaque membre du foyer fiscal, le nombre d'enfants (distinction entre enfants à charge et en garde alternée) ainsi que votre situation familiale.
Sont pris en compte : le nouveau barème, la hausse de la décote liée aux impôts inférieurs à 1 016 €, le plafonnement du quotient familial (abaissé à 1 500 € en 2014) et les plafonnements spécifiques, la déduction des frais professionnels (abattement de 10 % sur le revenu ou frais réels), charges déductibles et réductions d'impôt.
Ce simulateur ne prend pas en compte le plafonnement des niches fiscales.

Le résultat de la simulation correspond uniquement à l'impôt sur le revenu.
Les prélèvements sociaux (dont CSG et CRDS) ne sont pas inclus : si vous percevez des revenus du patrimoine ou autres revenus assujettis, ajoutez 15,5 % de ces dits revenus.

Attention, d'importants changements peuvent encore intervenir d'ici mai 2014. Les résultats pourront donc évoluer dans le temps en fonction des nouveautés fiscales. Nous effectuons des mises à jour régulières.

(Le simulateur peut connaître des soucis d'affichage avec Internet Explorer et Chrome. L'emploi de Mozilla FireFox permet une utilisation optimale)

Simulateur impôts 2014 mis à jour le 18/12/2013
SITUATION DU FOYER FISCAL 
Situation maritale :
Année de naissance Vous
Conjoint
Demi part accordée dans les cas suivants :
Vous viviez seul au 1er janvier 2013 et avez élevé pendant au moins 5 ans un enfant (qui n'est plus à votre charge)
Titulaire d'une pension (militaire ou d'accident du travail) pour une invalidité de plus de 40 % ou une carte d'invalidité d'au moins 80 %
Vous ou votre conjoint (même décédé en 2013) avez la carte du combattant ou une pension militaire d'invalidité ou de victime de guerre ET avez plus de 75 ans
Vous avez une pension de veuve de guerre
Vous êtes un parent isolé (vous viviez seul au 1er janvier 2013 et élevez seul votre enfant ou hébergez une personne invalide)
Ouvrir

Fermer
Personnes à charge :  
Nombre d'enfant(s) à charge :
Enfants non mariés de moins de 18 ans au 1er janvier 2013 ou handicapés (quel que soit l'âge)
       dont enfants titulaires de la carte d'invalidité
Nombre d'enfant(s) en garde alternée :
Enfants non mariés de moins de 18 ans au 1er janvier 2013 ou handicapés (quel que soit l'âge)
       dont enfants titulaires de la carte d'invalidité
Nombre de personnes (autres qu'un enfant) vivant sous votre toit et titulaires de la carte d'invalidité d'au moins 80 %
Nombre d'enfants majeurs célibataires sans enfant rattachés au foyer fiscal
Nombre d'enfants majeurs mariés ou pacsés ou chargés de famille rattachés au foyer fiscal (y compris conjoint et enfants de l'enfant rattaché)
Ouvrir

Fermer
REVENUS
Traitements et salaires, pensions et rentes
Revenus d'activité (y compris les heures supplémentaires)
Traitements, salaires, avantages en nature, indemnités journalières, ...
Si vous êtes en micro-entreprise, inscrivez les revenus déjà abattus : abattement (minimum 305 €) de 34 % pour les BNC, 71 % pour les BIC Achat/Vente, 50 % pour les autres BIC et 0 € dans les Frais réels.
Vous
Conjoint
Pers. à charge
Autres revenus imposables
Préretraite, chômage, ...
Vous
Conjoint
Pers. à charge
Frais réels :
Si une somme est indiquée dans les frais réels, l'abattement de 10 % ne sera pas appliqué.
Calcul des frais réels / Simulateur frais réels
Vous
Conjoint
Pers. à charge
Demandeur d'emploi depuis plus d'un an Vous
Conjoint
Pers. à charge
Ouvrir

Fermer
Pensions et rentes
Pensions, retraite et rentes (y compris les pensions alimentaires) Vous
Conjoint
Pers. à charge
Pensions de retraite en capital taxables à 7,5 % Vous
Conjoint
Rentes viagères à titre onéreux
Rentes perçues par le foyer selon l'âge du 1er versement
Moins de 50 ans

50 - 59 ans

60 - 69 ans

Plus de 69 ans
Ouvrir

Fermer
Revenus mobiliers
1/ Revenus soumis au prélèvement libératoire de l'impôt (PL)
Produits d'assurance-vie de plus de 8 ans soumis au PL à 7,5 %
Placements à revenu fixe (intérêts) inférieurs à 2 000 € soumis sur option au PL de 24 %
(Case 2FA)
Autres revenus de placement soumis au PL
2/ Revenus NON soumis au prélèvement libératoire de l'impôt et non exonérés
Revenus ouvrant droit à abattement

Placements à revenu variable (dividendes, parts sociales, ...) (Cases 2DC et 2FU)

Assurance-vie ou contrats de capitalisation de plus de 8 ans (Case 2CH)




Revenus n'ouvrant pas droit à abattement

Placements à revenu fixe : intérêts, bons du Trésor, obligations, assurance-vie de moins de 8 ans, ... (Cases 2TS à 2TR)
Frais financiers déductibles
Frais liés aux revenus ci-dessus
Crédit d'impôt liés aux revenus financiers étrangers, retenues à la source et "directive épargne"
Déficits des années antérieures non encore déduits (de 2007 à 2012)
Crédit d'impôt égal aux acomptes déjà versés
Ouvrir

Fermer
Plus-values mobilières
Plus-values imposables (après imputation des pertes antérieures à 2013).
Ne déduisez pas les abattements éventuels pour durée de détention.

Si les pertes sont supérieures aux gains de 2013, n'inscrivez rien.
Plus-values soumises au régime de droit commun
Durée de détention inférieure à 2 ans

Durée de détention entre 2 et 8 ans

Durée de détention supérieure à 8 ans
Plus-values soumises au régime dérogatoire pour les PME
Voir conditions
Durée de détention inférieure à 1 an

Durée de détention entre 1 et 4 ans

Durée de détention entre 4 et 8 ans

Durée de détention supérieure à 8 ans
Ouvrir

Fermer
Revenus fonciers
Revenus soumis au micro-foncier
Revenus bruts avant abattement et limités à 15 000 €
Si vous saisissez une somme ici, vous ne pourrez pas en saisir d'autres dans la partie suivante (Revenus fonciers imposés au régime réel).
Revenus fonciers imposés au régime réel
Montants déterminés dans la déclaration de revenus fonciers n° 2044
Revenus fonciers imposables
Déficit imputable sur les revenus fonciers
Déficit imputable sur le revenu global
Déficits antérieurs non encore imputés
Primes d'assurance pour loyers impayés des locations conventionnées
Non incluses dans les charges foncières déductibles
Ouvrir

Fermer
Revenus exceptionnels
Revenus exceptionnels à imposer selon le SYSTEME DU QUOTIENT
Montant NET non inclus dans les autres revenus (après abattement de 10 % pour les revenus d'activité par exemple)
CHARGES DEDUCTIBLES
CSG
CSG déductible
Payée sur les revenus du patrimoine
Ouvrir

Fermer
Pensions alimentaires
Pensions versées à des enfants majeurs
Enfants non rattachés au foyer fiscal
1er enfant

2e enfant
Pensions versées à des enfants majeurs suite à une décision de justice d'avant 2006
Enfants non rattachés au foyer fiscal
1er enfant

2e enfant
Autres pensions versées (enfants mineurs, ascendants et ex-conjoint) en espèce ou en nature
Si hébergement sous votre toit, déduction forfaitaire possible de 3 359 € + autres dépenses éventuelles
Autres pensions versées (enfants mineurs, ascendants et ex-conjoint) suite à une décision de justice d'avant 2006
Ouvrir

Fermer
Epargne retraite (PERP, Préfon, Corem et CGOS)
Cotisations et rachat de cotisations déductibles versés en 2013
Indiquez obligatoirement le plafond de déduction ci-dessous
Plafond de déduction inscrit sur l'avis d'impositon 2012 (si marié, vous pouvez ajouter les plafonds du couple)
Plafond = 10 % des revenus d'activité nets de 2012 - cotisations "Article 83" ou "Madelin" versées en 2012
Part des plafonds des 3 dernières années non encore utilisée (2010, 2011 et 2012)
Ouvrir

Fermer
Déductions diverses
Déductions diverses
REDUCTIONS ET CREDITS D'IMPOT
Dons
Dons à des organismes d'aide aux personnes en difficulté
Max 521 € : reportez l'excédent dans la case "Autres dons"
Autres dons
Report des années antérieures (de 2008 à 2012)
Ouvrir

Fermer
Cotisations syndicales
Cotisations syndicales des salariés et retraités Vous
Conjoint
Pers. à charge
Ouvrir

Fermer
Nombre d'enfants poursuivant des études
Enfants à charge Collège
enfant(s)
Lycée
enfant(s)
Ens. supérieur
enfant(s)
Enfants à charge en résidence alternée Collège
enfant(s)
Lycée
enfant(s)
Ens. supérieur
enfant(s)
Ouvrir

Fermer
Frais de garde des enfants de moins de 6 ans au 1er janvier 2013
Frais après déduction des allocations et indemnités perçues
Enfants à charge 1er enfant

2e enfant

3e enfant
Enfants à charge en résidence alternée 1er enfant

2e enfant

3e enfant
Ouvrir

Fermer
Sommes versées à un salarié à domicile
Sommes versées SI :
Vous (ET votre conjoint si vous êtes marié ou pacsé) avez travaillé ou étiez demandeur d'emploi au moins 3 mois en 2013

Ou l'un remplit cette condition et l'autre est atteint d'un handicap
Sommes versées SI :
Vous êtes retraité, sans activité, non demandeur d'emploi ou avez payé pour un ascendant bénéficiaire de l'APA
Nombre d'ascendants bénéficiaires de l'APA pour qui vous payez une aide à domicile
Si vous indiquez un nombre d'ascendants, vous devez OBLIGATOIREMENT remplir le champs ci-dessus

Vous avez employé directement un salarié à domicile pour la 1ère fois en 2013
Vous (ou un membre du foyer) avez la carte d'invalidité d'au moins 80 %
Ouvrir

Fermer
Prime de rente
Primes de rente survie ou contrats d'épargne handicap
Ouvrir

Fermer
Dépenses d'accueil pour personne dépendante
Dépenses d'accueil dans un établissement pour personnes dépendantes 1re personne

2e personne
Ouvrir

Fermer
Dépenses dans l'habitation principale pour l'aide aux personnes
Attention, dépenses plafonnées par période de 5 années consécutives
Equipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées
Travaux de prévention des risques technologiques
Ouvrir

Fermer
Dépenses "Economie d'énergie"
Attention, dépenses plafonnées par période de 5 années consécutives et limitées à l'achat de matériel (sauf exceptions).
Voir la liste des dépenses "vertes".
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 10 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 11 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 15 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 17 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 26 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 32 %
Dépenses dans le cadre d'un bouquet de travaux
Voir les travaux et conditions du bouquet de travaux
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 18 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 23 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 26 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 34 %
Dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt à 40 %
Ouvrir

Fermer
Intérêts d'emprunt payés en 2013
Avantage fiscal supprimé pour les prêts émis après le 1er janvier 2011
Voir les taux de déduction des intérêts.
Logements anciens ET Logements neufs acquis ou construits AVANT 2010 1re annuité

Annuités suivantes
Logements neufs NON BBC acquis ou construits en 2010 1re annuité

Annuités suivantes
Logements neufs NON BBC acquis ou construits en 2011
Si offre de prêt émise en 2010 et ouverture de chantier ou acquisition avant le 30/09/2011
1re annuité

Annuités suivantes
Logements neufs BBC acquis ou construits APRES le 1er janvier 2009
Ouvrir

Fermer
Intérêts des prêts étudiants
Prêts souscrits entre le 01/09/2005 et le 31/12/2008
Crédit d'impôt réservé aux étudiants (ou anciens étudiants) non rattachés au foyer de leur parent.
Intérêts payés en 2013
Si vous effectuez votre 1re
déclaration de revenus :

Nombre d'années de remboursement avant 2013

Intérêts payés avant 2013


année(s)

Ouvrir

Fermer
Prestations compensatoires
Réduction d'impôt SI le capital est versé dans les 12 mois suivant le jugement de divorce. Sinon, c'est une charge déductible.
Jugement en 2013 : Remplissez UNIQUEMENT les 2 premières cases
Jugements en 2012 : Remplisssez UNIQUEMENT la dernière case
Montant total de la prestation compensatoire fixée par jugement en 2013
Sommes versées en 2013 (jugement en 2013)
Report des sommes décidées en 2012 (jugement en 2012)
Ouvrir

Fermer






Mots clés associés : simulation impôts gratuit - calcul impôts 2014 - simulateur impôt 2014 gratuit - calculer impôts sur les revenus 2013

Commentaires



Par Papoune 57

J'ai fait remplacer ma baignoire par une autre(85 ans). Dans quelle case je dois inscrire la dépense ? merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fredys

Merci pour ce simulateur. Je suis demandeur d'emploi sans allocation (sans revenu); seule mon amie travaille et a un revenu de 22 900 euros par an. Sachant que nous sommes pacsés depuis février 2013, quel sera l'intérêt d'une déclaration commune ? Merci

Réponse : Le pacs a dans votre cas un grand intérêt car comme vous n'avez pas de revenu, votre amie bénéficiera d'une part supplémentaire (au lieu d'une seul) sans augmenter les revenus imposables. Cela aura pour effet de réduire son impôt sur le revenu.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MIMI

Bonjour, je suis divorcée avec un enfant poursuivant des études de 20 ans en alternance avec un emploi. Merci de me dire quelle est la meilleure solution ? ma fille doit elle faire sa propre déclaration ou je fais comme les années précédentes une déclaration commune ? Ma fille vit toujours au même domicile
merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par floflo

Bonjour,
Pouvez vous m'indiquer si le calcul avec le simulateur complet prend en compte les 5,1% de CSG actuellement déductible au titre des R.C.M déclarés ou non ?
Merci pour la réponse

Réponse : La part de CSG déductible est déduite des revenus si vous indiquez son montant dans la case correspondante : "Charges déductibles" - CSG. Mais attention seule la CSG des revenus soumis au barème progressif est déductible. Les revenus du patrimoine imposés par prélèvement libératoire ne sont pas concernés.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par floflo (2014-03-13 16:03:04) : La case "charges déductibles-CSG" dans la déclaration d'impôt correspond à la seule CSG sur les revenus du patrimoine et ne doit pas inclure la CSG prélevée à la source sur les R.C.M déclarés, celle ci étant prise en compte par l'Administration dans le calcul de l'impôt automatiquement. Donc,effectivement,je ne l'avais pas indiqué dans cette case du simulateur. Merci pour la réponse!


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par florence

Bonjour,
J'ai découvert et testé votre simulateur aujourd'hui. Je trouve l'outil très intéressant. J'ai cependant une question (qui m'a fortement inquiétée je dois dire).
Depuis 2 ans, je déclare sur ma déclaration de revenus le crédit d'impôt concernant les intérêts d'emprunt supportés pour l'acquisition de la résidence principale. Nous avons signé l'offre de prêt en 2010 et démarré le chantier de construction en janvier 2011 (fini en janvier 2012). Quand j'ai lu sur votre simulateur travaux achevés avant le 30/09/2011 j'avoue avoir eu une grosse peur. Mais j'ai été revérifier sur LEGIFRANCE CGI art 200 quaterdecies, dans le cadre d'une construction les travaux ne doivent pas avoir été achevés avant le 30/09/2011 mais la déclaration d'ouverture de chantier doit avoir été faite avant cette date. Pour moi, je serai donc toujours dans le juste de déclarer le crédit d'impôt.
Pourriez-vous s'il vous plait me confirmer que mon interprétation est juste ?
Encore bravo pour votre site sinon, il est vraiment très intéressant et cela m'évite le travail fastidieux de tout faire sur Excel.

Réponse : Vous avez effectivement droit au crédit d'impôt lié aux intérêts d'emprunt car c'est bien de la date d'ouverture de chantier qui doit être antérieure au 30 septembre 2011. Il s'agit d'une erreur que nous venons de rectifier. Merci à vous. Les conditions de déduction sont détaillées sur l'article suivant : déduire les intérêts de son impôt.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mary

Bonjour,
Excellent outil !!!
Je voudrais savoir si la prime pour licenciement doit être incluse comme autres revenus ? ou elle n'est pas imposable ?
Je vous remercie de votre aide
Cordialement

Réponse : Vous trouverez toutes les informations relatives aux indemnités de départ sur la page suivante : cliquez ici.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Magda

Bonjour et merci pour votre simulateur.
Quelqu'un pourrait il me confirmer que le simulateur de Bercy a un énorme problème quant au calcul de l'impôt sur la cession de valeurs mobilières et ses abattements?
Il semble que leur simulateur additionne le montant de la cession et le montant de l'abattement pour l'inclure dans le revenu imposable.
Au secours....

Réponse : Nous avons également eu le même étonnement. En fait, il n'y a pas d'erreur, c'est juste une autre manière de procéder. En principe, il faut indiquer les revenus bruts dans le simulateur qui calcule ensuite le montant des abattements. Pour les plus-values de cessions mobilières, c'est l'inverse : il faut spécifier le montant net (après déduction de l'abattement pour durée de détention) et le montant de l'abattement. L'impôt est calculé sur le montant net mais c'est la plus-value totale qui est incluse dans le revenu fiscal de référence car l'abattement est réintégré.
Exemple : Une plus-value de 20 000 € a été réalisée suite à la vente de titres conservés 3 ans. Vous avez donc droit à un abattement de 50 %, soit 10 000 €.
Dans le simulateur sur impots.gouv, vous devez indiquer la plus-value imposable de 10 000 € (20 000 - 10 000 d'abattement) en case 3VG et l'abattement de 10 000 € en case 3 SG. Seuls 10 000 € seront ajoutés au revenu net global. Mais la valeur prise en compte dans le revenu fiscal est bien la plus-value totale de 20 000 €.

Dans notre simulateur ci-dessus, vous pouvez indiquer directement la plus-value brute dans la case correspondante à la durée de détention et au statut du vendeur et le simulateur calculera le montant de l'abattement et la plus-value nette imposable.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par claudius

Bonjour;
On peut déduire la somme de 3359 € pour un enfant majeur habitant toute l'année sous le même toit et non rattaché au foyer fiscal, mais peut-on ajouter à cette somme (en ne dépassant pas le plafond) d'autres frais comme paiement de sa mutuelle ou assurance scooter (avec justificatifs) ? merci

Réponse : Vous pouvez déduire au delà de 3 359 € si vous disposez des justificatifs, dans la limite de 5 698 € par an.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Dokhô

Bonjour,
J'aimerais savoir pourquoi en utilisant le simulateur d'impôt 2014 et le simulateur complet d'impôt 2014 j'ai une différence de 102 euros avec les mêmes chiffres, à savoir :
Salaire imposable 2013 : 23854 euros
Frais kilométrique : 6385 euros
Perp : 1680 euros (plafond 2012 : 3637) (total 2010,2011,2012 : 9695)
Autres dons : 300 euros
Avec le simulateur 2014, j'ai un impôt de 484 euros
Avec le simulateur complet 2014, j'ai un impôt de 586 euros
Merci pour votre réponse.

Réponse : Après vérification, les deux simulateurs donnent bien le même résultat. L'erreur provient de la réduction d'impôt liée aux dons. Dans le simulateur simple, vous devez indiquer directement le montant à déduire (soit 300 * 66 % = 198) et non 300 (d'où la différence de 102 €) car on ne vous demande pas de quelle réduction il s'agit, ce qui ne permet pas de calculer le montant de la réduction. Par contre, le simulateur complet détaille chaque réduction et crédit d'impôt, c'est pourquoi vous pouvez indiquer 300 dans la case "Autres dons".
Votre impôt brut est de 784 €. Après déduction de la réduction de 198 €, votre impôt net est bien de 586 € (et non de 484 qui est le résultat erroné de 784 - 300).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par alienor

Bjr, site très intéressant mais malheureusement je n'arrive pas à ouvrir les différents chapitres du dossier complet simulation 2014 - je suis sous firefox
si quelqu'un peut m'aider merci bien

Réponse : Le simulateur complet fonctionne bien avec Firefox. Il vous suffit de cliquer sur le mot "Ouvrir".



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lolo

Bonjour
Je voudrais savoir si les sommes de retraite perçues en capital en 2013 (déclaration 2014) peuvent toujours être déclarées taxables au taux forfaitaire de 7,5%.
Je vous remercie

réponse : Il faut encore attendre mai 2014 pour avoir toutes les règles d'imposition pour 2014. Mais le prélèvement à la source de 7,5 % sur les retraites versées en capital ne figure pas dans la loi de finances pour 2014. Par conséquent, cette mesure sera probablement maintenue.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par orkydée

Je suis veuve depuis janvier 2011 et pour les ressources de 2013, je vais devoir déclarer 14300 euros. Vais je devoir payer des impots ? Je viens d'avoir 60 ans

Réponse : Si vous n'avez qu'une seule part fiscale, votre impôt 2014 sera de 170 €.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par FRZ (2014-01-28 11:16:56) : Bonjour, je suis salarié en ccd, je travaille régulièrement mais je suis inscrite comme demandeur d'emploi au cas où j'aurai des périodes de creux et de ce fait un complément. Pour l'année 2013, j'ai gagné une somme fiscale nette de 25 820 euros, la part de chomage que j'ai eu s'élève à environ 2000 euros. J'ai des frais réel entre les trajets et repas de 2000 euros. Dans cette situation, dois-je me déclarer au chomage comme je n'ai pas de situation fixe et dois je additionner mes revenus chomage à mon revenu salarié ? A combien estimez vous mon impot pour les revenus de 2013 ? je vous demande de bien vouloir me répondre rapidement car on me demande d'avancer un tiers de la somme qui est de 700 euros. Dans ma situation actuelle, c'est compliqué avec un loyer de 600 euros. Merci mille fois d'avance

Réponse : Je vous invite à calculer votre impôt 2014 à l'aide du simulateur ci-dessus en mentionnant vos salaires dans la case "Revenus d'activité" (Onglet Traitements et salaires) et votre chômage dans "Autres revenus imposables".


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ClaireKawa

Bonjour,
Votre site me parait très intéressant... Mais je m'inquiète du calcul fait...
Mes revenus net imposable : 22784, une seule part célibataire auquel il faut ajouter un versement exceptionnel (donc au quotient) de 50 000 €.
Le total de votre simulation me donne 14 101 €. Vous comprenez mon effarement quand je n'ai que 22 780 de revenus. Même si je sais bien que j'ai touché ce montant exceptionnel et que j'en ai gardé pour les impôts, cela me parait particulièrement exorbitant !! Comment calculez vous les éléments sur le quotient ?
Merci de votre aide.

Réponse : Le système du quotient est un mode de calcul plus avantageux qui consiste à intégrer qu'un quart des revenus exceptionnels et de multiplier ensuite le surplus d'impôt par 4.
Exemple :
IR pour 22 784 € de revenu = 1 521
IR pour 35 284 € (22 782 + 12 500) = 4 291
Surplus : 4 291 - 1 521 = 2 770
IR pour 22 782 + 50 000 : 1 521 + (2 770 * 4) = 12 601 €



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par AA

Bonjour,
Tout d abord merci pour cet excellent site qui nous aide pour le calcul de nos impots ;)
Nous donnons 300 euros par mois à mes parents pour les aider et je voulais savoir si cette somme peut être déduite de nos impôts ou pas ? Si oui quelle case faut il remplir ?
Merci

Réponse : Merci beaucoup.
Concernant la pension alimentaire versée à vos parents, vous pouvez la déduire au même titre que les pensions versées à des enfants. Pour cela, inscrivez le montant sur la déclaration de revenus en page 4 - partie "Charges déductibles" - case 6GU.
De leur côté, vos parents devront déclarer cette pension en tant que revenu imposable en case 1AO ou 1BO (page 4 - partie 1).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par sabine

Bonjour,
un parent isolé est-il un parent qui vit seul, même s'il y a des enfants en garde alternée avec l'ancien conjoint ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par frankxerox

Bravo pour votre site, très bien fait et parfaitement juste.
Une question SVP : Peux-t-on déduire des frais de santé payé pour un enfant majeur non rattaché au foyer fiscal ?

Réponse : Merci pour cette remarque.
Pour un enfant majeur non rattaché, vous pouvez seulement déduire une pension alimentaire (qui aurait servi à payer des frais de santé par exemple) mais votre enfant devra quant à lui la déclarer en tant que revenu imposable.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par thorweyer (2014-01-20 19:54:38) : Bonjour,
je suis désolé, mais je n'adhère pas à ce commentaire positif !
en effet, je me suis servi de votre " simulateur complet pour 2013 ", et le total ne correspond absolument pas à celui calculé par le site impots.gouv...
Revenu : 35408
pension alimentaire versée : 3600
ligne TR (interets d'un PEL) : 332
CSG déductible : 17
case E cochée (seul, ayant élevé un enfant pendant 5 années...), donc : une demi part supplémentaire (?)
Impot calculé (impots.gouv) et payé : 2888... votre calcul : 2111... qui a raison ? si c'est vous, ça m'arrange, bien sur... mais j'en doute ??

Pour 2014 : revenu 2013 : 33700
pension alimentaire versée : toujours 3600
ligne TR : 207
CSG déductible : 28
MON calcul (impots.gouv pas encore prêt à cette date !!!) : 2462 euros
le votre : 1742 ... (toujours case E cochée, bien que cette année, ça ne serve plus à rien, autant que je sache...)

Les calculs pour 2013 (revenu 2012) :
jusqu'à 5963 euros : 0 euros
de 5963 à 11896 euros : 326 euros
de 11896 à 26420 euros : 2033 euros
de 26420 à 70830 euros : 649 euros
total 3008 euros, auxquels s'ôtent 120 euros, "avantage fiscal" se rapportant pour 2013 à la case E cochée... Résultat : 2888 euros
Sur votre site, le calcul est fait sur la base du même "Revenu Imposable " (28582 euros) mais aboutit à 2111 euros. Si vous avez raison, je devrais pouvoir récupérer 777 euros, somme non négligeable, vous en conviendrez..?
Quand au calcul pour 2014 (revenu de 2013), j'aimerais avoir le détail du calcul qui aboutit à 1742 euros, et pour finir, les textes sur lesquels vous vous basez pour faire ces calculs... c'est important, pour réclamer (pour revenus 2012 et antérieurs), s'il y a une erreur de l'administration .. et pour évaluer mes prochaines mensualités (revenus 2013)
merci d'avance.

Réponse : Sachez tout d'abord que nous proposons un service gratuit qui permet d'avoir une estimation de l'impôt à payer. Rien ne vous oblige à vous y fier. De ce fait, votre ton est quelque peu inapproprié, surtout lorsque vous n'avez pas raison. Il nous arrive de nous tromper et sommes ravis d'en être alertés par nos internautes mais tout est question de manière. Mais dans votre cas, nous obtenons, à l'euro près, les mêmes résultats que sur impots.gouv après avoir rempli les mêmes données.
Pour information, la case E ne correspond pas aux personnes ayant élevé un enfant pendant plus de 5 ans mais à celles qui bénéficiaient auparavant de la demi part et qui ne remplissent pas la condition des 5 ans. Cela change tout car dans un cas vous avez une demi part supplémentaire et dans l'autre une simple déduction d'impôt de 120 € en 2013 (supprimée en 2014).

Si vous ne respectez pas la condition des 5 ans :
- Case E cochée (déduction de 120 €) sur impots.gouv : IR = 2888 €
- Réponse NON à la question "Vous viviez seul et avez élevé pendant au moins 5 ans un enfant" sur notre simulateur : IR = 3008 € (il faut ensuite déduire les 120 € car le simulateur ne prend pas en compte cette période transitoire qui prend fin en 2014). Soit 3008 - 120 = 2888 €
Si vous respectez la condition des 5 ans (vous avez une demi part supplémentaire):
- Case L cochée sur impots.gouv : IR = 2111 €
- Réponse OUI à la question "Vous viviez seul et avez élevé pendant au moins 5 ans un enfant" sur notre simulateur : IR = 2111 €

Au vu de votre fin de message, vous ne bénéficiez pas de la demi part supplémentaire (vous n'avez pas élevé un enfant seul pendant au moins 5 ans). Par conséquent, pourquoi répondez-vous OUI à la question de notre simulateur "Vous viviez seul et avez élevé pendant au moins 5 ans un enfant" ? Répondez NON et vous aurez les mêmes résultats que sur impots.gouv.
Pour 2014, l'impôt estimé est de 2506 €.
Nous vous invitons à refaire vos simulations.

Par ptz (2014-01-23 14:57:27) : tres tres bien merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Par JC54

J'ai l'impression que le déficit foncier n'est pas pris en compte dans le calcul du revenu net imposable. Même impôt avec ou sans déficit ! Dans quelle case faut-il indiquer - 10 700 €, valeur maxi du déficit foncier, dans le simulateur ?

Réponse : Le déficit foncier est à indiquer dans la case "Déficit foncier imputable sur le revenu global".



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par tomgot

Avez vous inclus quelque part le crédit d'impot lié à un investissement locatif type loi Duflot ?

Réponse : Non. Les réductions d'impôt liées aux investissements locatifs ne sont pas inclues dans le simulateur. Par contre, nous disposons d'un simulateur Duflot à part : calcul réduction Duflot.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par matthieu1659

Bonjour, voila je me demandais où je dois mettre , dans le simulateur complet d'impôt, la pension d'orphelin que je touche ? Merci à tous ceux qui me répondront.

Réponse : Les pensions doivent être inscrites dans la 1ère case de la partie "Pensions et rentes"



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MLD

Bonjour,
Merci pour ce site qui donne réponse à nombreuses de mes questions.
Cependant, j'ai effectué le calcul de mon impôt 2014 sur mes revenus 2013, selon les 2 façons différentes que vous proposez : "le simulateur impôts 2014" et "le simulateur COMPLET impôts 2014". J'obtiens 2 résultats différents, à savoir respectivement 2066 € et 1963 €. Ce n'est pas tout à fait la même chose.
Pourquoi cette différence ???
Sachant que j'ai une double activité : salariée + micro-entreprise en BNC.
Merci pour votre réponse.

Réponse : Le simulateur simplifié ne prend pas en compte toutes les situations spécifiques. Les 2 simulateurs indiquent le même résultat pour les calculs simples.
Pouvez-vous nous préciser vos revenus et votre situation ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par alain

Bonjour, je viens de recevoir les intérêts de nos vieux PEL et cette année, ils nous retiennent les prélèvements fiscaux en plus des sociaux, comment ça va se passer pour ne pas les payer 2 fois ? Merci d'avance et aussi pour votre site bonne année.

Réponse : Vous deviez faire la demande avant le 30 novembre 2013 pour être dispensé du paiement des acomptes. De plus, cette dispense est conditionnée par votre revenu fiscal (25 000 € pour un célibataire et 50 000 € pour un couple marié ou pacsé).
En outre, le délai étant dépassé, vous devez vous acquittez des acomptes. Ils vous seront restitués en fin d'année 2014 si vous n'êtes pas imposable.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Alain (2014-01-09 09:36:14) : Bjr, merci bcp pour votre réponse. Faut il faire la demande et à qui, pour l'année prochaine ? Nous sommes imposables à hauteur de 40 000 euros de pension retraite mon épouse et moi, donc dans la tranche de 14%. Nous avons tjs déclaré les intérêts sur notre déclaration et personne ne nous a demandé de faire un prélèvement à la source. Va t il y avoir un rattrapage pour compenser cette différence de % ? Merci d'avance.

Réponse: Les acomptes versés constitueront un crédit d'impôt, qui viendra s'imputer au montant de l'impôt du.
Pour ne plus verser d'acomptes, vous devez en faire la demande à votre banque.

Par Alain (2014-01-13 11:38:10) : Merci à vous. Bonne journée.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Fred

Bravo et surtout Merci pour ce bel outil

Réponse : Merci encore. Nous sommes heureux de pouvoir proposer un simulateur que nos internautes apprécient et surtout qui les aide.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Doudou

Votre simulateur pour les revenus de 2013 (Déclaration 2014) prend t-il en compte la loi de finances de 2013 et notamment la modification sur le quotient familial ?
Autre question : Quelle est la différence entre revenu fiscal de référence, brut et net imposable ? (C'est pour vérifier mon seuil pour conserver mon prélèvement libératoire pour mon autoentreprise)
Merci pour cet excellent site !!!

Réponse : Merci beaucoup.
Concernant les différentes dénominations de revenus, nous avons :
- revenu brut : revenu imposable déclaré au fisc ;
- revenu net : revenu brut - charges déductibles (pension alimentaire par exemple) et abattements = revenu pris en compte pour le calcul de l'impôt ;
revenu fiscal de référence : revenu net + part éventuelle non soumise à l'impôt
Exemple : les dividendes bénéficient d'un abattement de 40 % avant le calcul de l'impôt. Le revenu net comprendra donc que les 60 % restant mais le revenu fiscal de référence inclura la totalité.
Dans votre cas, le revenu fiscal de référence comprend tous vos revenus (ceux imposés au barème progressif et ceux par prélèvement libératoire pour l'autoentreprise).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Valerie

Bonjour. Nous allons déclarer 172 000 revenus (70 000 + 102 000) + maries + 2 enfants à charge + revenus fonciers - 2000 (scellier). L impôt calculé sur votre site s'élève à 35 300 Euros!
L'an passé nous avions perçu 160 000 Euros (même situation) et avions paye 27600 Euros. Nous allons donc payer 7700 E de plus pour 12000 E de revenus additionnels. Cela nous semble énorme ! Pouvez vous svp nous expliquer cette différence ? Merci d'avance.Cordialement.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Dav (2014-01-10 16:32:44) : Je sors de l'administration fiscale. Dans le même cas que vous avec des revenues de 168 000 € et un enfant, je me suis entendu dire que cette année à partir d'un certain plafond nous perdions la demie part soit 2 au lieu des 2,5!! d'où une différence de 7500 E...


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par BOIELDIEU

Le montant total du revenu fiscal pris en compte par le simulateur complet intègre-t-il le montant de la CRDS prélevé à la source sur les pensions de retraite ?
même question pour le montant de la part imposable de CSG également prélevée à la source ?

Réponse : Non. La CSG et la CRDS ne sont pas inclues dans le montant indiqué, qui représente seulement l'impôt sur le revenu.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Kaki

Dans la simulation que je viens de faire, j'ai déclaré un salarié à domicile qui m'ouvre droit à un crédit d'impôt, çà, c'est bon. Mais j'ai aussi versé une somme sur le PERP que je viens d'ouvrir, et bien que les droits antérieurs acquis soient de loin supérieurs à ce que j'ai versé, je ne vois apparaître aucune réduction liée à ce versement. Avez-vous une explication ? Merci

Réponse : Les versements liée à l'épargne retraite constituent une charge déductible du revenu et non une réduction d'impôt. Ils correspondent à la différence entre le revenu imposable brut et le revenu imposable net.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par kaki (2013-12-28 21:53:56) : Merci de votre réponse!!


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par cricri

Merci, j'ai bien refait mes simulations avec Internet Explorer. Certains articles du web parlent d'une éventuelle individualisation de l'IR. Cela risque-t-il d'être en place avant le simulateur officiel du service impot.gouv.fr pour le calcul définitif de nos impôts 2014, et peut-être pas avant la fin de l'année, ce qui risque de nous causer quelques revers pour nos prévisions. Par ailleurs, est-il vrai que la part supplémentaire de retraite pour père d'au moins trois enfants va devenir imposable ? (je n'avais même pas réalisé qu'elle n'était pas imposable jusqu'en 2013). Merci pour votre site.

Réponse : Oui la majoration de retraite pour avoir eu 3 enfants sera bien imposable en 2014.
Rassurez-vous, l'individualisation de l'impôt n'est pas encore au programme car la France est trop attachée à son système de quotient familial qui permet de prendre en compte les charges de famille.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par

Bonjour et merci pour cet outil: je ne suis pas du tout capable de faire le calcul...
Cela dit, c'est assez effrayant: j'avais interrogé le simulateur simple qui annonçait 478 € d'impôts sur le revenu 2013 après décote (1327 net imposable mensuel). Ca restait gérable. Et puis j'ai testé le simulateur complet, et là, c'est 812 € qui s'affichent ... c'est pas tout à fait la même chose... J'apprécie d'autant plus votre simulateur qui me dit à quoi m'en tenir et m'évite la mauvaise surprise via la poste !



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par sergio

Le paiement de la pension alimentaire est-il toujours majoré de 25 % ?
merci

Réponse : La pension alimentaire est majorée de 25 % si la décision de justice date d'avant 2006.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par sergio (2013-12-23 15:51:42) : merci de la réponse concernant la pension alimentaire qui est bien majorée de 25% pour la défiscalisation


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par cricri

Quand on coche "marié, pacsé", où est la ligne "revenus du conjoint" ? faut-il mettre l'ensemble des revenus dans la case "vous" ? ou y-a-t-il une astuce pour ouvrir un nouveau champ "votre conjoint" ?

Réponse : Les champs correspondants au conjoint ne s'affichent pas si vous utilisez le navigateur Chrome. Pour cela, veuillez utiliser Internet Explorer et idéalement Mozilla Firefox. A défaut, indiquez l'ensemble des revenus dans la case "Vous" : cela n'a pas d'impact si les revenus d'activité n'excèdent pas 120 000 € ou 36 600 € de pensions.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fourcigny

Comment faire la simulation pour les résidents de la Réunion ?
Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par cedur974 (2014-01-09 16:02:05) : Il vous suffit de multiplier le montant de l'impôt "sans réductions/crédits d'impôt" donné par le simulateur par 0,7 (soit donc 30% de réduction) puis de soustraire du résultat les réductions et crédits d'impôts.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par nikolaz

Bonjour,
Pour info, lors du calcul une ligne apparaît : "tant de % du revenu fiscal de 2012 >>> il s'agit du revenu fiscal 2013. (à modifier merci, sauf si j ai tort...)

Réponse : Vous avez raison. Il s'agit d'une erreur que nous venons de corriger. Merci à vous. Vos remarques nous permettent toujours d'améliorer nos outils.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par sallehugues

Bonjour,
Le montant total de l'impôt calculé avec le simulateur complet comprend-t-il la CSG ?
Merci de votre réponse
Cordialement

Réponse : Non. Le montant indiqué concerne uniquement l'impôt sur le revenu. Si vous percevez des revenus assujettis aux prélèvements sociaux, veuillez ajouter 15,5 % de ces dits revenus.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à : Simulateurs

Simulateur impôt 2014
Calculer votre impôt 2014 sur les revenus de l'année 2013, TMI et quotient familial
Simulateur Frais kilométriques 2014
Calcul gratuit des frais kilométriques déductibles en 2014
Simulateur Loi Duflot 2014
Calculer la réduction d'impôt de la nouvelle loi de défiscalisation Duflot
Simulateur impôt 2013
Calculez en quelques clics votre impôt sur le revenu 2013 (imposition des revenus 2012)
Simulateur COMPLET impôt 2013
Calculez votre impôt 2013 avec ce simulateur d'impôt sur le revenu complet
Simulateur des frais kilométriques 2013
Calcul des frais kilométriques 2013 avec le nouveau barème kilométrique
Simulateur Frais de carburant 2013
Simulateur - calcul en ligne des frais de carburant 2013
Simulateur impôt 2012
Calculez en ligne facilement votre impôt 2012 sur vos revenus de 2011. Simple et gratuit, ce calculateur est à votre disposition.
Simulateur COMPLET impôt 2012
Calculer l'impôt 2012 sur les revenus 2011. Nouveau simulateur COMPLET d'impôt sur le revenu
Simulateur impôt 2011 gratuit
Simulateur impôt gratuit. Simulation de l'impôt 2011
Simulateur des frais kilométriques 2012
Simulateur - calcul en ligne des frais kilométriques 2012
Simuler un crédit immobilier avec tableau d'amortissement
Calculez en ligne gratuitement votre crédit immobilier grâce à ce simulateur simplifié mais néanmoins très précis.
Simulateur Frais de notaire
Calcul des frais de notaire lors d'un l'achat d'un bien immobilier
Simulation Scellier 2012
Calcul de la réduction d'impôt Scellier 2012. Investissement Scellier
Simulateur Impôt sur la plus-value immobilière
Calculer l'impôt à payer après la vente d'un bien immobilier (hors résidence principale)
Simulateur déficit foncier imputable
Calculer l'impôt foncier. Déficit imputable au revenu fiscal et aux revenus fonciers
Simulateur prime pour l'emploi (PPE)
Simulation et calcul de la prime pour l'emploi 2013 (PPE)
Simulateur bouclier fiscal
Découvrez en ligne si vous bénéficiez du bouclier fiscal.
Simulateur droits de succession
Calcul en ligne des droits de succession (Formulaire simplifié).
Simulateur ISF 2014
Simulateur ISF 2014. Calcul en ligne Impôt de Solidarité sur la Fortune
Simulateur parts fiscales
Simulateur parts fiscales, calcul en ligne du nombre de parts fiscales
Simulateur TMI
Calcul TMI. Simulation en ligne gratuite de la tranche marginale d'imposition
Simulateur quotient familial
Simulateur - calcul en ligne du quotient familial
Simulateur impôt gratuit
Calcul impot 2010 en ligne gratuit . Simulateur - Simulation impôts 2010



impotsurlerevenu.org - Partenaires :


Mentions légales.