( Ajout/Modification : 23/08/2013 )

Impôts > Nouveautés impôt 2013 > Nouvelle réforme des plus-values immobilières

Réforme des plus-values immobilières BIS

François Hollande avait annoncé une nouvelle réforme de l'impôt des plus-values immobilières pour 2014 voire fin 2013 si cela était possible, impôt qui avait été encore alourdi en 2013 avec la surtaxe des fortes plus-values.

La réforme prendra bien effet à compter du 1er septembre 2013 : elle a en effet été publiée dans le Bulletin Officiel des Impôts (BOI) qui précise ses modalités.

Si vous envisagez de vendre un bien immobilier, calculez dès à présent votre impôt sur la plus-value immobilière grâce à notre simulateur gratuit.

Les terrains à bâtir ne sont pas concernés par cette réforme.

Pourquoi une 2ème réforme de l'impôt sur les plus-values immobilières ?

Le système d'imposition des plus-values suite à la vente d'un bien immobilier a effectivement été réformé en 2013 avec l'instauration d'une surtaxe pour les plus-values nettes supérieures à 50 000€. Cette annonce avait été un réel coup dur pour les propriétaires de résidences secondaires et les professionnels de l'immobilier, qui subissaient déjà une baisse importante du volume des ventes. En effet, cette surtaxe grève davantage le bénéfice tiré de la vente, ce qui n'encourage pas les propriétaires à céder leur bien. Ces derniers préfèrent en outre reporter la vente dans l'espoir de profiter d'une imposition plus favorable suite à une nième réforme.
Conséquence : les ventes immobilières se sont effondrées en 2013.

Afin de relancer ce marché en crise, une deuxième réforme a donc été initiée.
Par contre, le système de surtaxe pour les plus-values supérieures à 50 000 € est maintenu.

Imposition des plus-values immobilières à compter du 1er septembre 2013

Cette réforme consiste à alléger le montant de l'impôt via le système d'abattement pour durée de détention.
La réforme distingue l'impôt sur les plus-values (PV) à 19 % et les prélèvements sociaux à 15,5 %, qui n'ont désormais plus le même système d'abattement :

  • Impôt PV : exonération au bout de 22 ans : 6 % d'abattement par année de détention de la 6ème à la 21ème année et 4 % la dernière année (16 * 6 + 4 = 100 %) ;
  • Prélèvements sociaux : exonération au bout de 30 ans : 1,65 % d'abattement par année de détention de la 6ème à la 21ème année, 1,60 % la 22ème année et 9 % à compter de la 23ème année (16 * 1,65 + 1,60 + 8 * 9 = 100 %).

Avant le 1er septembre 2013, le calcul de l'impôt sur la PV et celui des prélèvements sociaux avaient la même base : la plus-value nette abattue.
Après le 1er septembre 2013, ces deux impôts seront calculés sur deux bases différentes.
Les plus-values immobilières seront exonérées d'impôt au bout de 22 ans tandis qu'il faudra attendre 30 ans pour les prélèvements sociaux, comme cela était le cas avant la réforme.

Abattement supplémentaire jusqu'au 31 août 2014

La réforme met également en place un abattement supplémentaire de 25 % pendant 1 an (du 1er septembre 2013 au 31 août 2014).
Cet abattement s'appliquera aux deux bases de plus-values taxables abattues (après application des abattements pour durée de détention), celle pour l'impôt et celle pour les prélèvements sociaux.

Attention, l'obtention de ce cadeau fiscal est soumis à certaines conditions, notamment de ne pas vendre son bien à un membre de sa famille (conjoint, partenaire d'un pacs, ascendant, descendant).

Commentaires


Aucun commentaire n'a encore été écrit, soyez le premier : rendez-vous ci-dessous.

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Nouveau Barème de l'impôt 2013
Barème de l'impôt et tranches d'imposition 2013. Comment calculer l'impôt 2013 ?
Nouveau Barème kilométrique 2013
Calculez vos frais kilométriques à l'aide du nouveau barème 2013
La Scellier prolongée en 2013 !
Investissement locatif Scellier en 2013 : c'est possible jusqu'au 31 mars !
Fiscalité : le ras-le-bol des Français
Hausses d'impôt et des taxes : quand la pression fiscale devient trop forte.
IR : De plus en plus de contribuables
Nette hausse des ménages redevables de l'impôt sur le revenu et autres impôts locaux.
CICE : peut-il vraiment booster les embauches ?
Crédit d'impôt aux entreprises : fonctionnement du CICE, montant de l'avantage et bilan 2013
Le patrimoine des Ministres rendu public
Les Ministres ont jusqu'au lundi 15 avril 17 h pour fournir leur déclaration de patrimoine
La déclaration d'impôt 2013 simplifiée et améliorée
Les nouveautés de la déclaration de revenus 2013 : dématérialisation, fin des justificatifs, etc.
La taxe à 75 % transférée sur les entreprises
Les propositions du Conseil d'Etat sur la remplaçante de la tranche à 75 %. Les entreprises mises à contribution
Hausses des impôts et baisse des dépenses pour 2014
Hausse de la TVA, hausse des taxes, durcissement de la fiscalité, ... : tenez-vous prêts pour 2014 !
Allocations familiales : taxées ou diminuées ?
Le Gouvernement envisage de fiscaliser les allocations familiales ou de les réduire pour les hauts revenus.
Hausse de la TVA et baisse des charges des entreprises : les mesures retenues du rapport Galllois
Pour relancer la compétitivité, hausse des impôts indirects pour le contribuables et crédits d'impôt pour les entreprises
Nouveau dispositif de défiscalisation : la loi Duflot
Une remplaçante de la Scellier pour soutenir l'investissement locatif
Réforme de l'imposition des plus-values immobilières
Nouveautés sur l'impôt des plus-values immobilières et des terrains à bâtir
La réforme de l'ISF
ISF : nouveau barème ISF, décote ISF, plafonnement de l'ISF rétabli
Taxe exceptionnelle à 75 % rejetée !
La nouvelle tranche d'imposition à 75 % annulée par le Conseil Constitutionnel
Plafonnement des avantages fiscaux en 2013
Niches fiscales : limitées par un plafond en baisse chaque année
Fin du prélèvement libératoire pour les plus-values mobilières
Gains de cession de valeurs mobilières : soumis au barème progressif de l'impôt en 2013.
Fin du prélèvement libératoire pour les dividendes et intérêts
Les revenus du capital seront soumis au barème progressif de l'impôt en 2013.
Décote de l'impôt 2013
Nouvelle décote revalorisée en 2013 pour limiter les hausses d'impôt
Une nouvelle tranche d'imposition à 45 %
Hausse de l'impôt des hauts revenus dès 2013 et imposition à 45 %
Plafonnement du quotient familial 2013
Baisse de l'avantage fiscal lié au quotient familial
Les nouveautés fiscales du budget 2013
Impôt : découvrez les principaux changements pour 2013
Budget 2013 : les objectifs du gouvernement
Annonce du projet de loi de finances 2013 : pourquoi tant d'économies ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.