Exemple de calcul - Simulation en ligne - Méthode de calcul - Définitions / Glossaire - Calendrier : les dates clés
( Ajout/Modification : 14/10/2016 + 7 réactions )

Impôts > Réductions et crédits d'impôts > Epargne retraite

Epargne retraite

Les cotisations ou primes d'épargne retraite sont déductibles du revenu imposable : PERP, PREFON, COREM, CGOS, PERE, "article 83".
L'épargne retraite représente donc un moyen de compléter sa future retraite mais aussi de réduire son impôt.

Le produit phare de l'épargne retraite demeure le PERP : Plan d'épargne retraite populaire.
Le PERCO est également un compte épargne retraite très utilisé mais relève de l'épargne salariale.


Fonctionnement de l'épargne retraite

Toute personne peut se constituer une épargne dont elle jouira lors de son départ en retraite.

La souscription d'un Plan d'épargne retraite est effectuée auprès d'une banque, une assurance, un organisme de prévoyance ou encore une mutuelle.
Le souscripteur alimente ensuite son Plan par des versements : la fréquence et le montant sont totalement libres.
A la retraite, le bénéficiaire perçoit les sommes versées au Plan sous forme de capital ou de rente.

Les sommes versées sur un Plan d'épargne retraite ou autre forme d'épargne retraite sont déductibles du revenu dans une certaine limite.

Plafond de déduction

Chaque membre du foyer fiscal dispose de son propre plafond de déduction.
Le plafond 2017 (relatifs aux versements de 2016) dépend des revenus de 2015 :

  • 10 % des revenus nets d'activité dans la limite de 30 432 € (8 fois le plafond de Sécurité sociale) ;
  • OU 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale s'il est supérieur : 3 804 € pour les versements de 2016.

Le plafond de déduction est inscrit sur l'avis d'imposition de l'année précédente.

Baisse du plafond

Le plafond déterminé ci-dessus doit être diminué des sommes versées la même année au titre de l'épargne retraite d'entreprise

  • cotisations déductibles des salariés et abondements de l'employeur à un contrat d'épargne retraite supplémentaire obligatoire de type "article 83" et volet obligatoire du PERE, sommes liées à des jours de congés ;
  • cotisations des non salariés aux contrats de retraite Madelin excédant 15 % de la part du bénéfice imposable comprise entre 38 040 et 304 320 € ;
  • sommes versées par l'entreprise ou le salarié sur un PERCO (sommes nettes de prélèvements sociaux).

Augmentation du plafond

Il est possible de profiter du plafond de votre conjoint (case 6QR à cocher sur la déclaration).

Vous bénéficiez également de la part des plafonds non utilisée des 3 dernières années.
Pour l'imposition des revenus de 2016, les plafonds pris en compte sont ceux des années 2013, 2014 et 2015.

Commentaires



Par AJ (Date : 2016-05-27 02:00:49)

Par ignorance, je n'ai jamais déduit les plafonds d'épargne retraite 2012 2013 2014.
Est ce que je peux ne déduire que 2 années (2012 + 2013) pour répartir cet avantage sur les années à venir ?
Merci de votre réponse.

Réponse : Non. Vous devez demander la rectification des déclarations précédentes pour pouvoir y inclure les cotisations d'épargne retraite non déduites.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Nicolas (Date : 2016-01-10 08:50:41)

Bonjour,
J'aimerais une clarification sur les déductions fiscales liées à un versement sur un PERP.
Prenons un exemple:
Revenu fiscal de référence = 30000 € (part=1).
Si le placement sur le perp est de 0, alors le revenu imposable sera de 30000 € et le TMI=30%.
Si le placement du perp est de 1000 €, alors le revenu imposable sera de 29000 et le TMI=30%. Le gain fiscal sera alors de 1000*0,30=300 €.
Si le placement du perp est de 5000 €, alors le revenu imposable sera de 25000 € et donc basculement dans la tranche TMI=14%.
Quel sera le gain fiscal ? 5000 *0,30 ou 5000*0,14 Ou autre?
Merci, j'ai un peu de mal à comprendre cet calcul.

Réponse : Avec 25 000 € de revenu imposable, votre impôt est de 2 142 €, soit 1213 € d'économies :
(30 000 - 26 791) * 30 % = 963 €
(26 791 - 25 000) * 14 % = 250 €
963 + 250 = 1213 €
Attention aux plafonds de déduction car la cotisation n'est pas nécessairement déductible en totalité.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par leon (Date : 2015-12-15 23:54:59)

Je suis retraité et ma femme est salariée. Sur mon avis d'imposition 2014, le plafond pour les cotisations versées en 2014 est de 10875 EUROS (cumul des plafonds non utilisés des années 2012 et 2013 et plafond calculé sur sur les revenus de 2013). Sur l'avis d'imposition 2015, aucun plafond n'apparait pour moi. Est ce une erreur ?
Ma femme comptait utiliser ce plafond en plus du sien pour racheter des points COREM.
Merci par avance de votre réponse.

Réponse : Cela est normal puisque le plafond de déduction est calculé sur les revenus d'activité. Par conséquent, pas de revenus d'activité = pas de plafond.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Emma_D (Date : 2015-11-08 15:28:23)

Les versements sur le PERP génèrent une rente à vie, basée sur l'espérance de vie ; mais que se passe-t-il si l'on décède avant l'age de la retraite ou dans les 2 ans qui suivent ? La rente bénéficie-t-elle aux héritiers ?
Merci

Réponse : Si le souscripteur décède avant ou pendant sa retraite, la rente peut être versée au conjoint ou un autre bénéficiaire stipulé au contrat.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Anne (Date : 2015-09-22 17:05:46)

Bonjour,
Je voudrais savoir si les cotisations volontaires pour la retraite sont déduites des revenus lorsque la CAF calcule les droits à l'allocation de base. J'ai fait plusieurs fois la simulation de mes droits et j'ai beau augmenter les cotisations retraite, mes droits n'augmentent pas. Pourtant, si je cotise seulement 500 euros de plus, et si cette somme est déduite de mon revenu, alors, je serais en dessous du plafond.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Naj (2016-01-31 17:32:32) : Oui la CAF déduit les cotisations du montant annuel de vos revenus ..par exemple vous avez un revenu annuel de 34000 si vous cotisez 2000 euros par an à Prefon ou autre ;..la CAF fait 34000-2000=36000 !! Je trouve que la simulation sur internet est mal faite avec les cotisations retraites...en simulant j'avais droit à 53 € d'APL et en réalité j'ai eu 101 euros voilà ...


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par valerie (Date : 2015-09-05 20:40:14)

Je verse 30 € par mois sur un perp et lorsque je serai en retraite je percevrai mon argent. Sera t il imposable ? Merci.

Réponse : Oui car les rentes sont soumises à l'impôt.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par beveren (Date : 2015-05-13 12:40:52)

Je cotise une retraite, tous les mois je verse 23 euros. Je peux la deduire de mes impots ? merci

Réponse : Si vous cotisez à un Plan d'épargne retraite, type PERP, PREFON, COREM, vous pouvez déduire de vos revenus les versements. Inscrivez le montant annuel en case 6RS.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs à :

Investissement locatif Pinel
Profitez d'une réduction d'impôt jusqu'à 63 000 euros avec la loi Pinel
Investissement locatif Duflot
Achetez un bien en loi Duflot et bénéficiez d'une réduction d'impôt
Souscription au capital Sofica
Réduction d'impôt pour un investissement cinématographique.
Investissements forestiers
Investissez dans le bois et bénéficiez de réductions d'impôt : acquisition de forêts, travaux, assurances, etc.
Conservation du patrimoine
Réduction d'impôt pour la restauration de monuments historiques ou de patrimoine naturel
Restauration immobilière : loi Malraux
Restaurer de beaux immeubles contre réduction d'impôt : voir les conditions.
Emploi d'un salarié à domicile
Crédit ou réduction d'impôt avec les services à la personne : conditions et montant de déduction
Aide aux personnes : dépenses dans l'habitation principale
Dépenses d'équipements d'aide à la personne : crédit d'impôt
Impôt et pension alimentaire
Montant déductible de pension alimentaire. Comment déclarer une pension alimentaire ?
Prime pour l'emploi
Conditions pour percevoir la prime pour l'emploi
Loi Bouvard - Scellier LMNP
Réduction d'impôt Censi-Bouvard : investissement dans une résidence spécifique
Déduction des intérêts d'emprunt
Crédits d'impôts sur les intérêts d'emprunt
Les équipements d'économie d'énergie (CITE)
Crédit d'impôts accordé pour certains travaux de la maison : les équipements d'économie d'énergie
Immobilier locatif Demessine (ZRR)
Réduction d'impôts Demessine
Immobilier dans les DOM TOM
Réduction d'impôts : Défiscalisation dans les DOM TOM (Girardin)
Investissement locatif Scellier
Réductions d'impôts de l'immobilier locatif Scellier
Investissement locatif Robien - Borloo
Réduction d'impôt Boloo Robien
Frais de garde d'enfants
Garde d'enfants et réductions d'impôts
Hospitalisation des personnes dépendantes
Réduction d'impôts liées à l'hospitalisation et la dépendance
Frais de scolarité
Baisse de l'impôt pour les enfants à charge scolarisés.
Investissement dans des PME ou Fonds de Placement
Réduire ses impôts en devenant actionnaire de PME, FCPI ou FIP
Dons aux associations
Dons aux associations et réduction d'impôt : quelles conditions ?
Cotisations syndicales
Bénéficiez d'un crédit d'impôt grâce à votre adhésion à un syndicat



impotsurlerevenu.org 2016

Mentions légales.