( Ajout/Modification : 08/02/2016 + 44 réactions )

Impôts > Revenus fonciers > Calculer son revenu foncier

Comment calculer le revenu foncier ?

Vous avez un ou plusieurs biens en location et percevez des revenus locatifs ?
Ces revenus sont imposables et devront être ajoutés à vos autres revenus. Il est donc primordial que vous sachiez précisément définir les revenus fonciers.

Le montant du revenu foncier constitue un des éléments déterminant le régime d'imposition.
Ne sont concernés par ce calcul que les locaux loués vides, puisque les locations meublées sont soumises à une fiscalité spécifique. Les revenus des locations meublées sont imposés dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).


Les loyers

Le revenu foncier est donc constitué des revenus provenant des loyers perçus pour la location de locaux d'habitation et des dépendances (comme un emplacement de parking notamment), de locaux professionnels ou encore de terrains.
Le montant des loyers à déclarer est hors charge.
Il s'agit de calculer le montant des loyers effectivement perçus durant l'année civile :

  • les loyers impayés sont exclus ;
  • les loyers payés en retard par le locataire doivent en revanche être intégrés, même s'ils concernent des mois de l'année précédente.

Les autres recettes

Il faudra également inclure dans le revenu foncier d'autres recettes brutes exceptionnelles et diverses :

  • indemnités d'assurance contre les loyers impayés ou suite à un sinistre ;
  • subventions accordées par l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) pour l'amélioration des conditions de l'habitat ;
  • revenus issus de la location d'emplacements publicitaires ;
  • location des toits pour l'installation des antennes de téléphonie mobile ;
  • etc.

Les dépôts de garantie, effectués lors de l'entrée du locataire dans les lieux, ne sont eux pas imposables au moment de leur perception. Ils seront alors à déclarer lors de leur utilisation ultérieure, que ce soit pour couvrir les loyers impayés, voire pour remettre en état les locaux après le départ du locataire. 

Régime fiscal selon le revenu foncier

Ce revenu foncier (RF) déterminera en partie le régime fiscal auquel vous serez soumis :

  1. RF inférieur à 15 000 € par an : vous êtes automatiquement rattachés au régime du micro foncier. Vous pouvez néanmoins opter pour le régime réel, si ce dernier est plus avantageux pour vous
  2. RF supérieur à 15 000 € :  vous êtes soumis au régime réel (déclaration des revenus et des charges réelles).

Déclaration numéro 1408261

Commentaires



Par victor (Date : 2018-10-27 18:36:53)

Bonjour, je vais être propriétaire d'un local commercial début 2019 en indivision avec un ami. nous allons utiliser le régime réel puisque nous allons faire quelques travaux. pour notre déclaration, devons nous chacun remplir la feuille 2044? avec les factures partagées? Quel va être l'impact de l'impôt à la source?
merci d'avance



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Boubou (Date : 2018-05-25 20:33:21)

Bonsoir , j'espère que je suis dans la bonne rubrique pour poser ma question qui est la suivante..Mon fils est locataire d'un logement meublé depuis le 1er avril 2017...Sa propriétaire lui demande de payer la taxe ordure ménagère de l'année 2017 complète ..Ne devrait-il pas payer en prorata des mois occupés ??
Par avance merci pour votre réponse Cordialement


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Anne (2018-08-12 09:11:35) : Bonjour, divorcée depuis mars 2017, je viens de recevoir mon impôt sur le revenu s'élevant à 867 €
J'ai un local commercial en indivision avec mon ex époux ,il est loue 1000 € par mois ...
J'ai pour vivre les 500 € de se bien locatif avec une pension alimentaire de 280 euros pour les deux filles étudiantes ...je n'ai que cela pour vivre!!!! Pourquoi dois je payer ces impôts alors que c'est mon seul revenu ,je n'ai pas de RSA ,rien de plus......merci de me répondre....


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par bettyfish (Date : 2018-05-18 22:33:42)

Bonjour,
j'ai un studio dans lequel habitait jusqu'ici ma fille étudiante. Partant en Erasmus en août pour l'année scolaire qui arrive, je vais mettre le studio en location. Je vois qu'il existe plusieurs possibilité de location : meublé (avec un bail meublé étudiant de 9 mois) et non meublé (avec un bail abrégé d'un an pour raison de retour de ma fille après son année à l'étranger).
Je n'arrive pas à voir quel est le plus avantageux pour moi vis à vis des impôts, sachant que le loyer sera de 400 € HC (+ 50 € charges), je n'ai pas d'emprunt, taxe foncière de 510 €, copropriété hors charges locatives 520 € et assurance propriétaire non occupant donnant en location 100 €.
J'ai vu qu'en déclaration meublé, on peut avoir un abattement de 50% alors qu'en vide c'est seulement 30%, mais en réel est-ce la même chose que l'on soit en meublé ou pas ?
Je suis complètement novice et un peu perdue pour l'instant.
Merci beaucoup pour votre aide et vos conseils.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-20 12:00:07) : Vous n'êtes pas si perdue car vous avez les informations principales.
En effet, vous avez le choix entre la location meublée et non meublée.
En location meublée : vos revenus sont imposés en micro bic avec abattement de 50 % (le régime réel est trop contraignant et pas plus intéressant étant donné que vos charges ne sont pas très élevées).
En location nue : vous avez le choix entre le régime micro-foncier (abattement de 30 %) et le régime réel.
Le régime le plus avantageux fiscalement est celui avec lequel votre revenu imposable est le plus faible (revenus bruts - charges ou abattement).
Pour le déterminer, faites le calcul de vos charges déductibles totales (1 130 € selon les informations fournies) et comparez le résultat aux abattements :
30 % des loyers en location nue = 1 440
50 % des loyers en location meublée = 2 700
Dans les deux cas, l'option pour le régime micro (micro foncier ou micro bic) est plus intéressante car les abattements sont supérieurs à vos charges réelles.

Puis calculez les loyers imposables :
En location nue : loyers bruts à déclarer = 4 800 € --> loyers imposables = 3 360 € ;
En location meublée : loyers bruts à déclarer = 5 400 € --> loyers imposables = 2 700 €.

En conclusion, la location meublée en micro-bic est l'option la plus avantageuse.
Ceci ne prend évidemment pas en compte les équipements nécessaires pour meubler le logement (ce qui peut ajouter un coût supplémentaire si le logement n'est actuellement pas équipé).

Par Kevin (2018-10-05 20:46:12) : Bonjour j'ai acheté 3 parkings, j'espère les louer 59 e avec charges. Admeton que je gagne 2000 e charge comprise. Je déduit _30% du montant imposable grâce au régime micro foncier. Faut il le calculer avec charge ou sans charge ? Enfin la csg me prendra donc 17.2% de mes revenus hors charge. Je me trompe ? Merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Karole (Date : 2018-05-09 12:43:47)

Bonjour,
j'ai un emprunt de 430/mois + 15 d'assurance pour un loyer perçu de 380HC. Est-il normal que je me retrouve avec un bénéfice sur les revenus fonciers ?
De plus ce revenus fonciers additionné à mon revenu (salaire) est inférieur au plafond d'imposition (12040 € alors que le plafond est de 14610 € pour personne seule). Est-il normal d'avoir tout de même un impôt prélèvements sociaux à régler ?


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-10 18:54:13) : Le remboursement du capital n'est pas déductible : seuls les intérêts d'emprunt sont déductibles du revenu foncier (en régime réel).
Si l'ensemble de vos charges déductibles (voir la liste) est inférieur à vos revenus annuels, vous êtes en bénéfice foncier, et ce même si vous remboursez encore un crédit.
Enfin, les prélèvements sociaux de 17,2 % sont dus quel que soit votre niveau d'imposition, et même si vous n'êtes pas imposable.

Par Karole (2018-05-10 19:05:40) : Merci pour ces explications claires et précises


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Par Joseph (Date : 2018-04-25 13:50:50)

Bonjour,
Suite au décès de ma mère, j'ai hérité de sa maison que j'ai mis en location.
Mon revenu locatif est donc supérieur au plafond cette année, donc je passe au régime réel d'office.
J'ai vendu un bien pour retomber dans le régime micro-foncier.
Malgré tout pouvez vous me dire si le régime réel va t-il continuer à s'appliquer pour 3 ans?
Merci pour votre réponse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-26 19:15:20) : Etant donné que vos revenus fonciers excèdent 15 000 € en 2017, vous sortez du champ d'application du régime micro foncier : le régime réel est applicable de plein droit, et non plus sur option (c'est la différence cruciale).
De ce fait, le régime micro foncier peut à nouveau s'appliquer dès que vos recettes sont inférieures à 15 000 € car l'option au réel n'est irrévocable pendant 3 ans que lorsqu'elle est choisie (tout en étant éligible au micro foncier).
En pratique, cela signifie que vous serez imposé au réel pour les revenus de 2017 et en micro foncier pour les revenus de 2018 s'ils sont inférieurs au seuil.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pascal (Date : 2018-04-21 09:04:51)

Bonjour,nous ne somme pas marié donc chacun sa déclaration et nous avons acheter un appartement a deux nous somme donc co propriétaire en indivision.Devons nous diviser en deux les revenue de cette location ou tout mettre sur l'un ou l'autre


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-23 22:50:22) : Chacun déclare les revenus à hauteur de sa quote-part dans l'indivision (la moitié par exemple si vous avez acheté à 50/50).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Marie (Date : 2018-04-15 23:27:22)

Bonjour

Je mets en location mon appartement à 1000 euros + 170 euros charges. Sachant que j'ai un crédit de 1200 euros par mois et l'appartement est meublé.

Quel est le régime plus intéressant pour moi?

Merci par vance!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par FloW (2018-04-16 13:19:27) : Si vous dites que votre appartement est meublé, c'est que vous avez dû signé un bail pour de la location meublée. Dans ce cas, vos revenus locatifs sont quoique il arrive considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et vous êtes d'office sous le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP). Maintenant se pose la question d'un régime fiscal plus avantageux pour la déclaration des revenus BIC, et là je vous réponds que dans 90% des cas il vaut mieux opter pour le régime réel et non le micro-BIC, où vous pourrez déduire d'importantes charges, généralement supérieures à 50% des revenus locatifs. Attention cependant, il y quelques contraintes : il faudra d'abord en faire la demande auprès de votre percepteur, et puis vous devrez recourir à un comptable pour établir une sorte de bilan d'activités de votre nouveau statut de LMNP qui permettra par la suite de remplir votre déclaration d'impôts.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par marine (Date : 2018-04-13 11:58:38)

Bonjour,
J'ai acheté un logement en janvier 2017, j'ai effectué des travaux puis je l'ai louer qu'a partir d'octobre 2017.
Pour l'imposition de mes revenus locatifs, je veux choisir l'imposition au régime réel.
Puis je déduire les charges (intérêts d'emprunt) de toute l'année 2017 ou dois je déduire les charges payées qu'a partir du mois d'octobre (date de mise en location)?
Merci par avance pour votre retour
Cordialement,


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par fred (2018-04-16 15:44:52) : de toute l'année (car c'est un bien locatif depuis le début)


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Yas (Date : 2018-04-11 21:43:51)

Bonjour,
Je souhaite louer mon appartement car projet de construction.
Je compte le louer 750e (600e de loyer at 150e de charges) sachant qu'il me reste encore une dizaines d'années de prêt se composant comme suivant
559 pret immo 22 ptz et 32 assurance paye 1000e de taxe foncière.
Quelle est le mieux pour moi pour payer moins d'impôt régime réel ou meublé merci pour votre réponse.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-11 23:23:25) : Faites le cumul de toutes vos charges déductibles et comparez-le aux abattements de 30 % (régime micro en non meublé) et 50 % (régime micro en meublé).
Si le total est supérieur à ces abattements, le régime réel est plus intéressant, sachant qu'en plus en régime réel pour un meublé, il est possible d'amortir le prix d'achat du bien.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ninez (Date : 2018-03-15 12:06:45)

Bonjour

J'aimerais savoir comment faire pour effectuer une simulation en ligne en intégrant les revenus fonciers en régime réel. J'ai réussi à simuler le montant que je paierai avec le régime microfoncier mais je n'ai pas vu de case pour le réel.

merci d'avance


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-03-17 17:38:55) : Dans le simulateur sur impots.gouv.fr, les revenus fonciers au réel sont à noter en case 4BA (dans la partie "Revenus fonciers").
Dans notre simulateur, notez-les dans le cadre "Autres revenus nets".


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mél (Date : 2018-03-02 18:45:10)

Bonjour, je voudrais devenir propriétaire mais avant cela je voudrais savoir combien coûte la taxe foncière et d'habitation la maison et situé à saint-gènes-de-blaye merci devant


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-03-04 16:06:49) : Pour le savoir, contactez le service cadastral de votre ville.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Scalpi (Date : 2018-02-28 11:59:13)

Bonjour,

Nous sommes en plein dilemme. Nous avons acheté une maison et possédons un appartement.
Nous hésitons vraiment entre la vente et la location... Pouvez vous nous aider ?
Voici les paramètres financiers :
- Nous payons une mensualité de 760 € pour l'appartement qui se décompose ainsi :
capital amorti : 550 € / intérêts : 194 € / assurance : 18 €
- Loyer estimé hors charges : 700 €
- Charges : 150 €
- Taxe foncière : 670 €

Pourriez vous svp nous dire quelle serait notre imposition et si cela est intéressant de le mettre en location ?
Merci beaucoup pour votre aide !


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-03-01 17:20:31) : Vos revenus fonciers seraient de 8 400 €.
En régime réel, les charges déductibles seraient égales à environ 3 400 € (en supposant que les charges de 150 € soient annuelles et non mensuelles).
Le régime réel est plus intéressant que le régime micro-foncier car les charges réelles sont supérieurs à l'abattement de 30 % auquel vous auriez droit en micro-foncier (8400 x 0.3 = 2520).
Par conséquent, vous seriez imposé sur 5000 € (8400 - 3400).
Ce montant sera ajouté à vos autres revenus imposables et soumis au barème progressif de l'impôt. Le taux d'imposition dépend donc de l'ensemble de vos revenus. Faites une simulation pour calculer la hausse d'impôt (les revenus fonciers sont à indiquer dans "Autres revenus nets").

Par Scalpi (2018-03-01 18:03:31) : merci pour votre réponse.
les charges de copropriété de 150 € sont mensuelles.

Par Admin (2018-03-01 19:02:48) : Dans ce cas, les charges déductibles sont d'environ 5 000 € (avant régularisation des charges de copro).
Le revenu foncier imposable est alors de 3 400 €.

Par pascal (2018-04-21 08:56:12) : Bonjour,nous ne somme pas marié donc chau'un sa declaration et nous avons acheter un appartement a deux nous somme donc co proprietaire en indivision.Devons nous diviser en deux les revenue de cette location ou tout mettre sur l'un ou l'autre


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Ace# (Date : 2018-02-12 09:00:48)

Bonjour,

Français résident au Luxembourg, je souhaiterai investir dans du logement locatif en France.
Je pense louer 4 appartements non meublés, avec un revenu annuel d'environ 33 600 € brut, soit environ 25 000 € après la règle de 9/12.
Je n'arrive pas à calculer mon taux d'imposition sur ces revenus, et s'il vaudrait mieux partir pour du meublé ou non meublé ?
D'avance merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-02-14 12:09:11) : Puisque vos revenus fonciers sont supérieurs à 15 000 €, ils seront imposés au régime réel. Vous devez donc effectuer une déclaration 2044. En cas de bénéficie foncier, il sera soumis au barème progressif de l'impôt, avec un taux minimum de 20 %.
Toutefois, si vous justifiez que l'ensemble de vos revenus (de source française et étrangère) serait imposé à un taux inférieur si vous étiez domicilié en France, c'est ce dernier qui s'applique. Pour cela, inscrivez le somme totale de vos revenu en case 8TM de la déclaration complémentaire 2042 C.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Astrid (Date : 2017-12-13 16:41:16)

Je suis un peu perdue. J'ai loué en meublé deux appartements en meublé toute l'année 2017 qu'il va me falloir déclarer aux impôts. Il ne s'agit pas de micro location (L'apport sur l'année représente 38400 soit le montant total des loyers moins les charges/ Est ce ainsi qu'il faut faire ?).
Mais, c'est une location couverte par une SCI que nous avons crée à deux (mon frère et moi même).
1 : Comment puis je calculer le montant qui me sera demandé ?
2: Un des deux appartements passe en location vide en 2018... de nouveau comment faire pour estimer le cout fiscal de ce changement ?
Merci de votre aide !!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-12-15 13:13:38) : Les revenus de locations meublées sont à déclarer dans la catégorie BIC (lire notre article complet). Vous ne déclarerez que la part des revenus vous revenant.
Les revenus du logement loué non meublé à compter de 2018 seront à déclarer dans la catégorie des revenus fonciers (cadre 4 de la déclaration 2042).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Stéphanie26 (Date : 2017-12-09 18:47:28)

Bonsoir,
Notre projet d'investissement immobilier locatif est un peu particulier.
Nous souhaitons acquérir un bien pour du locatif (beaux parents) qui payerons le montant de la mensualité de l'emprunt.
J'essai de faire des simulation sur impots.gouv.fr mais impossible de trouver ou je dois mettre le crédit d'impôts des intérêts d'emprunts du prêt? Auriez-vous la référence de la case a compléter?
Merci de votre aide.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-12-11 12:08:18) : Les revenus locatifs sont imposés soit en micro-foncier (s'ils ne dépassent pas 15 000 €/an), soit en régime réel.
Si vous optez pour le régime micro foncier, vous ne pouvez déduire aucune charge réelle car un abattement de 30 % est appliqué. Les revenus bruts sont à indiquer en case 4BE de la déclaration 2042.
Les intérêts d'emprunt et autres charges déductibles ne sont déductibles du revenu foncier que si vous optez pour le régime réel (option irrévocable pendant 3 ans). Dans ce cas, vous devez remplir une déclaration 2044 (ligne 250 pour les intérêts).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Juju (Date : 2017-09-14 20:48:00)

Bonsoir,

Je suis sur le point de me lancer dans le locatif.
Je suis sur une maison déjà louée 630€/mois, la taxe foncière est de 550€, pas de travaux a prévoir.
Elle me reviendra a 90000€ tout frais compris.
Je pense que c'est interressant, mais j'aimerai comprendre la partie imposable, et connaitre la somme que j'aurai mis de ma poche chaque année, après imposition.
Mieux vaut prendre un crédit plus long avec des mensualités plus basse que le loyer, ou plutot partir sur un credit plus court avec un remboursement de crédit plus important que les revenus locatifs ?

Merci pour tous vos renseignements.
Bonne soirée


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-09-17 12:22:11) : Cela dépendra du régime d'imposition que vous choisirez : micro-foncier ou réel.
En régime micro foncier, un abattement de 30 % est appliqué sur vos recettes brutes. Dans ce cas, les intérêts d'emprunt (et donc la stratégie adoptée pour le crédit) n'entre pas en ligne de compte.
En régime réel, vous déduisez toutes les charges réelles, notamment la taxe foncière et les intérêts d'emprunt. Par conséquent, plus les intérêts sont élevés, plus la base imposable diminue.
La décision entre un crédit à court ou long terme dépend de vos finances et de vos projets : plus la période de remboursement diminue, plus les intérêts totaux sont faibles, mais les mensualités sont plus élevées (il faut donc une trésorerie suffisante en cas d'imprévus). Les intérêts déduits du revenu foncier (en cas d'option pour le réel) les premières années seront donc importants mais la déduction sera plus courte dans le temps.
Si vous étalez davantage le crédit, les intérêts annuels seront moindres mais la déduction sera plus longue dans le temps (à condition de continuer à opter pour le régime réel car le micro foncier peut s'avérer plus intéressante ensuite).
Enfin, le montant de vos revenus fonciers imposables (qui s'ajoutent à vos autres revenus imposables) impactera davantage votre impôt si celui-ci est déjà élevé. Si vous êtes faiblement imposé, l'option choisie aura un effet moins importante.
En conclusion, l'ensemble de ces paramètres doit être étudié pour trancher.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Zoulette29 (Date : 2017-09-07 13:55:04)

Bonjour
Je souhaite mettre mon appartement en location cependant je n arrive pas à savoir ce qui serai le "plus intéressant "
Entre la location vide à l année et la location saisonnière. Quelqu un pourrait il me conseiller ? Merci d'avance


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-09-09 17:33:10) : Les revenus d'une location vide sont imposés en tant que revenus et bénéficient à ce titre d'un abattement de 30 % en régime micro foncier (ou déduction des charges réelles si ces dernières sont supérieures à l'abattement).
Les revenus d'une location saisonnière sont imposés dans la catégorie bic en tant que revenus de locations meublées. Cela permet de déduire un abattement de 50 % sur les recettes brutes.
Par conséquent, l'abattement est supérieur en location meublée donc plus intéressant d'un point de vue fiscal. En savoir plus sur la location meublée.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Atf74 (Date : 2017-09-02 18:21:47)

Bonjour.Je souhaite louer mon appartement pour lequel je paie un credit immobilier pour acheter un autre bien.Si le montant du loyer demandé n excede pas le montant de la mensualité de mon emprunt, non seulement je ne fait aucun profit et je continue à payer la taxe foncière de cet appartement.Supposons que je paie et donc demande 500 par mois,sur la base de quelle somme serai je donc imposé.Merci


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-09-05 16:28:17) : Cela dépend de votre régime d'imposition.
Si vous optez pour le régime micro foncier, vous bénéficiez d'un abattement de 30 % sur vos revenus fonciers bruts (par exemple, pour 6000 € de revenus par an, vous êtes imposé sur 4200 €).
Si vous optez pour le régime réel, vous déduisez toutes les charges réelles déductibles (voir la liste) : vous êtes imposé sur le bénéfice foncier (revenu foncier - charges).

Par titi (2017-11-08 23:36:58) : Les loyers du 4eme trimestre encaissés en janvier
N+1 sont ils à déclarer au titre de l'année N ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par chloe 66 (Date : 2017-08-12 17:01:32)

Bonjour, nous souhaiterions louer notre maison car nous partons vivre au canada nous ne depassons pas le plafond de 15 000 euros car nous allons percevoir 10 000 euros par an mais on nous a parle des cotisations sociale a payer a combien dois je m'attendre en fin d'annee ? merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-08-14 14:31:17) : Les prélèvements sociaux représentent 15,5 % des revenus fonciers imposables (soit 70 % des revenus bruts perçus en régime micro foncier).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Anais (Date : 2017-07-04 15:09:40)

Bonjour, nous souhaiterions faire une colocation dans notre appartement. Mais nous ne comprenons pas la fiscalité car dans ce cas le RF est supérieur à 15 000 €. Que peut on déduire, que déclare t on ? Nous louerions 750 €/colocataire. Pourriez vous nous aider? Merci d'avance


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-07-05 11:30:09) : Si votre revenu foncier total dépasse 15 000 € par an, vous êtes obligatoirement imposé au régime réel (déclaration 2044 à faire).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par saifab (Date : 2017-05-30 10:32:33)

Bonjour, Je suis actuellement pacse.
J'ai en vu un immeuble avec 3 appartement pour 18 000e annuel.
Je souhaite acheter uniquement en mon nom es possible?
Si il y à séparation ccela se passe -il?
Quel serais le calcul de la cgrds, sachant que le proprio actuel, paye 3000€?
Merci de votre réponse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-31 11:13:43) : Oui bien sûr. Vous déclarerez vos revenus fonciers sur la déclaration commune. En cas de séparation, il suffira de les déclarer sur votre déclaration individuelle.
Les revenus fonciers, comme tous les revenus du patrimoine, sont soumis aux prélèvements sociaux (dont CSG - CRDS) de 15,5 %, soit un montant de 2790 € pour 18000 € de revenus nets.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par nana (Date : 2017-05-01 13:34:04)

Bonjour, je compte louer mon F3 mais je n'arrive pas a calculer le monant des impots que je devrai versé en micro foncier ou reel?


Si je ne me trompre pas: si je loue a 1000? avec l'abattement des 30% je serai imposée sur 8400 donc je devrai payer 1302??

Est ce que mon calcul est bon?

Merci pour votre aide


Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

Par SergioVSG (2017-05-22 18:07:01) : Reprenons : vous louez votre appart 1000 € par mois, ce qui fait un revenu locatif de 12000 € à l'année.
Si vous utilisez le régime micro foncier, vous mettrez ce montant dans la case 4BE de votre déclaration. Le fisc appliquera un abattement de 30%, ce qui fait 8400 €. Le fisc ajoutera ces 8400 € à vos revenus professionnels pour calculer votre impôt, suivant votre tranche d'imposition (comme si vous aviez gagné 8400 € de plus de salaire). Les 30% correspondent aux charges de fonctionnement de l'appart.
En revanche, si vous utilisez le régime foncier classique vous déclarerez votre revenu foncier sur le formulaire 2044, sur lequel vous déduirez toutes les charges réellement supportées (gestion du syndic, assurance, impôts fonciers, crédit d'achat, ...), et vous reporterez cette somme en case 4BA de votre déclaration de revenus.
Si la somme de ces charges est supérieur à 30% des loyers perçus, votre revenu locatif, diminué de ces charges, sera donc inférieur au revenus après l'abattement de 30% du régime micro foncier, et sera donc plus intéressant pour vous.
Pour résumer, d'un côté additionnez toutes les charges de votre appartement - comme listées ci-dessus - et comparez cette somme aux 30% d'abattement. Si la somme des charges est inférieure à 30% du total des revenus locatifs, optez pour le régime micro fonciers. A contrario, si la somme des charges est supérieure à 30% des revenus locatifs, optez pour le régime foncier classique.
Cordialement.
SergioVSG

Par Cyril (2017-07-30 22:50:24) : Pour une fois que je lis un commentaire sur le sujet aussi concis, vulgarisé et étayé d'exemples, je vous dis merci et bravo. Ce n'est pas le cas de tous ceux qui connaissent très bien ces sujets mais qui ne savent absolument pas les transmettre !

Par Malik (2017-09-22 11:42:27) : bravo poru ce bref et bien concis commentaire
bon courage pour la suite

Par bane (2017-09-24 20:17:08) : il devra donc payer 1302 ? de csg/crds en plus des impots sur le revenu, c'est bien cela ?
merci pour votre réponse car nous avons le meme questionnement

Par MAPPYJACK22 (2017-11-03 11:23:26) : Petite précision; si vous optez pour le régime réel vous ne pourrez pas changer de regime avant trois ans

Par Axel (2018-02-06 20:41:48) : Bonsoir,
Petite question
Avec une déclaration de revenu foncier réel (classique)
Si je viens à louer mon appartement 500?
Avec un crédit d?achat de 500? (0benefices)
Devrais je tout de même ajouter 6000? de revenu foncier ou la simple de déduction crédit d?achat suffirait à ne pas me rendre imposable sur ces revenus ?
Cordialement


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Daniele (Date : 2017-04-25 14:07:27)

Avec mon mari nous avons constitué une sci pour l'achat d'une maison de village en 1999 constituée de 2 appartements que nous louons. (Sci non soumise à impot sur les sociétés) immeuble datant des années 1930.
1) doit on payer la CRL
2) notre fille habite l'un des appartements mais ne paie pas de loyers car difficultés financières. Doit on quand même déclarer ses loyers comme si elles les avaient payés ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2017-04-25 12:25:28)

Bonjour j'ai mis en location mon appartement depuis mais 2016
Comment puis je calculer mes impôts svp



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MEUNIER (Date : 2017-04-19 15:58:28)

LES LOYERS ENCAISSES PAR UNE SCI ET NON REDISTRIBUES AUX MEMBRES DE CETTE SCI DOIVENT ILS ETRE DECLARES COMME REVENUS FONCIERS PAR LES ASSOCIES ALORS MEME QU ILS N ONT RIEN PERCUS,,?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par antoine (Date : 2017-03-09 21:46:16)

Bonjour,
Je veux louer 3 appartements, 18 000 euro pour les 3 appartement à l'année.
J'aimerai connaître le prix de mes impôt sur le revenu. Mes déclaration personnel sont de 17 000 euro à l'année.
Merci

Réponse : Pour calculer l'impôt, les revenus fonciers sont ajoutés à vos autres revenus imposables. Leur niveau d'imposition dépend donc de votre taux d'imposition global.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Louis (Date : 2017-03-03 10:37:08)

Bonjour,
Résidents à l'étranger (Espagne) depuis maintenant plus de 2 ans, nous souhaiterions faire l'acquisition d'un bien immobilier en France.Nous payons nos impots en France, imposés à la source car retraités du public.
Le but : nous ne resterons pas définitivement en Espagne donc on pourrait louer ce bien en attendant le retour.
Notre question :
Pour un loyer annuel de 9000?, de combien sera l'impots sur cette somme?

Merci de m'avoir lu
Cordialement.
Louis



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Zoe (Date : 2017-02-23 19:09:37)

Bonjour.par héritage, j'ai 1 studio non meublé déclaré au réel et 2 studios meublés en micro-foncier.Et je compte acheter très vite 1 autre studio avec l'assurance-vie que m'à laissée ma mère décédée. Tout est en immeubles anciens.Avec charges comprises, je compte environ 1revenu de 42000?/an.Je me demande comment déclarer l'ensemble aux impôts. ...avec en plus 10080?/an de retraite.
Mon mari est au chômage!il touche 1600?/mois
J'ai besoin d'aide et de conseils de votre part !
Quelle est la meilleure façon de déclarer ces impôts !
Si j'achete 1studio avec l'argent des assurances-vies anciennes de ma mère, vais-je passer dans une tranche fiscale défavorable ! Les impôts fonciers sont très lourds. Les charges et soucis de location aussi !

Merci de bien vouloir me guider .



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par kkouette (Date : 2017-01-27 12:38:51)

Bonjour,
je loue mon appartement 2000 euros par mois mais seulement deux mois en 2016, du coup bien en-deça des 15000 euros.
dois-je considérer que je suis en micro foncier, même si l'an prochain, sur l'année je serai au dessus des 15000 ?
merci

Réponse : Oui.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par petitpatrice (2018-02-24 11:34:53) : Bonjour. Sauf si l'année précédente était au réel ? Dans ce cas on est engagé pour 3 ans ? J'ai pas bien compris cette subtilité. Merci

Par Admin (2018-02-26 15:22:31) : En effet, si l'année précédente vous aviez opté pour le régime réel bien que vos revenus fonciers soient inférieurs à 15 000 €, vous ne pouvez pas revenir au régime micro-foncier l'année suivante (engagement de 3 ans).
Il n'y a plus d'engagement si les revenus excèdent 15 000 € : vous êtes de plein droit en régime réel et vous pourrez revenir en micro-foncier dès que les revenus sont inférieurs à 15 000 €.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par BuissonF (Date : 2017-01-03 11:12:46)

Bonjour
j'ai un bien immobilier avec 7 appartements. cela me rapporte 42 000 € par an sans les charges, mais j'ai un prêts immobilier de 500 000 € sur 15 ans.
je peut déduire quelque chose des impôts?
faut t-il monté une SCI?
quelle seras mon taux d'imposition ?
merci d'avance

Réponse : Vous pouvez déduire un certain nombre de charges si vous optez pour le régime réel : voir.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Chris (Date : 2016-12-17 08:18:13)

Bonjour,
Nous avons investis en Loi pinel en 2015 (studio livré fin avril 2015) sauf que nous voulons revendre ( notre premier locataire part déjà au bout de 6mois) car nous ne pouvons pas supporter les frais occasionnes par la vacance du bien. Si nous revendons maintenant, nous allons etre imposés classiquement sur les revenus fonciers c est bien cela?
Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Kelleo29 (Date : 2016-12-12 15:13:14)

Bonjour,
Avec mon amie, nous sommes propriétaires de 2 appartements en location et nous effectuons nos déclarations de revenus chacun de notre côté. Je viens de lire qu'il faut faire une seule 2044 et partager le résultat en 2.
Sauf que mon amie possède de son côté un autre appartement. Que doit-elle déclarer dans le formulaire 2044 ?
Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par zeldal (Date : 2016-11-09 23:08:58)

Bonjour,
Je suis en train de monter mon entreprise. Dans un premier temps, je vais travailler de chez moi. Je suis copropriétaire de mon appartement avec mon conjoint. Et je souhaiterai louer à mon entreprise "un coin de table" (1m2) afin de faire passer une partie de mes dépenses liées à mon bien, sur la société. J'ai deux questions, combien puis je décemment demander pour une location professionnelle de 1m2, d'ailleurs dois je également passer les charges récupérables au prorata de la surface dans le montant du loyer ?
Et seconde question, quel sera l'impact sur mon IR ? Actuellement, je suis chez Pôle Emploi et non imposable. Est ce que je fais faire une déclaration à part en micro (les revenus fonciers de cette location, n'excéderont pas 15,000?/an) ou bien vais je inclure ces revenus dans mon IR perso ?
Merci par avance



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mat (Date : 2016-10-01 10:08:35)

Bonjour,
comment calculer les impots sur les revenus fonciers?
(loyer - charges) *(%tranche impot sur revenu + 8.2% CSG + 0.5% CRDS + 5.4% prelev soc +1.4% contrib additionnelles)?

Réponse : Le calcul dépend du régime d'imposition.
En régime micro foncier, le revenu net est obtenu après déduction d'un abattement de 30 %.
En régime réel, le revenu net est déterminé en déduisant les charges déductibles des recettes.
Dans les deux cas, ce revenu net est ensuite ajouté aux autres revenus imposables et soumis au barème progressif (taux variable selon le quotient familial) + aux prélèvements sociaux de 15,5 %.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Marie (2016-10-11 16:12:41) : Je ne savais pas qu'on pouvait deduire les charges, pourquoi personne ne me l'a dit? Je me suis retrouvee avec un formulaire impossible a remplir. J'ai bloque des la premiere question (Borlo, Besson, etc, qu'est ce que j'en sais, moi?) Des pages d'explications que meme avec mes lunettes je ne peux pas lire, tellement c'est ecrit petit. Pourquoi ca ne peut pas etre simple??? Pourquoi est-ce que certaines personnes ont le droit d'avoir leur feuille preremplie et moi je n'y ai pas droit?

Réponse : La déclaration de revenus fonciers 2044 ne peut pas être préremplie si vous la faites pour la première fois. Le fisc ne peut pas être au courant de vos revenus et charges foncières.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Nathalie (Date : 2016-05-29 20:21:13)

Bonjour, je loue un appartement 503 € par mois, je n'ai pas mis de charges....aurais je dû, cela semble présenter un avantage???
Combien dois je déclarer aux impôts???

Merci de votre réponse.

Réponse : Vous ne pouvez déduire des charges qu'en régime réel (déclaration de revenus fonciers 2044 à faire). Ce régime est intéressant si vos charges dépassent 30 % de vos revenus. Si ce n'est pas le cas, le régime micro est plus avantageux.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par par ppones (Date : 2016-05-01 17:22:51)

Je loue une maison et mon déficit d'impots arrive à la fin, j'utilise le formulaire 2044. Comment déclarer pour l'avenir ? je ne dépasse pas de 8000 euros de loyer. Merci de me renseigner.

Réponse : Si vos charges sont inférieures à 30 % des recettes, mieux vaut opter pour le régime micro foncier. Il vous suffit d'inscrire les revenus fonciers bruts en case 4BE de la déclaration 2042.
Dans le cas inverse, continuez à remplir une déclaration 2044.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Sebalex (Date : 2016-04-18 12:26:03)


Bonjour,
Mon fils, âgé de 22 ans, a fait l'acquisition en 09/2015 d'un petit immeuble de 3 logements (dans une ville de 60 000 hab.) dans lesquels sont présents des locataires.
Il a réalisé quelques travaux en 2015 (changement d'un cumulus, changements de toutes les fenêtres dans ses 3 locations, amélioration de l'isolation des murs, etc.).
Que peut-on lui conseiller de choisir : le micro-foncier ou le réel puisque ces revenus fonciers sont pour 2015 très inférieur à 15000 €?
Au réel, il s'engage pour 3 ans, mais il ne peut déduire ses frais que s'il n'a pas fait de déclaration de travaux.
Si ce n'est pas le cas, comment et où peut-il déduire ses frais au réel ?
Merci pour vos conseils.

Réponse : Si ses frais sont supérieurs à 30 % de ses revenus fonciers, il est préférable d'opter pour le régime réel (déclaration 2044 à souscrire). Si le coût des travaux est important, il sera peut-être en déficit foncier, ce qui lui permettra de le déduire de son revenu global.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par JB (2016-07-21 10:17:59) : Il devrait surtout déclarer ses revenus locatifs en LMNP/LMP ou bien acheter cet immeuble en tant que société.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par vveerroo (Date : 2016-04-12 08:13:16)

Bonjour,
Je déclare 2 immeubles sur la déclaration 2044 depuis 2009.
Cependant, depuis 2011, le locataire de l'immeuble n°1 est décédé. J'ai voulu réaliser des travaux de rénovation avant de le louer à nouveau, mais je suis en procès avec la copropriété car j'ai découvert une fuite qui provenait d'un défaut d'étanchéité d'un mur extérieur, donc à charge de la copropriété. Conséquence, les travaux sont interrompus jusqu'à l'issue de la procédure et l'appartement est inlouable. Par contre, je continue à payer les charges de copropriété.
En conséquence, sur l'immeuble 1, j'ai un déficit, lié aux charges déduites, et un bénéfice sur l'immeuble 2. Le résultat foncier prend en compte le déficit de l'immeuble 1.

Est ce que je peux continuer à procéder de la sorte, sachant que ne pas avoir pu le louer est indépendant de ma volonté, ou dois-je arrêter de déclarer l'immeuble 1 ?
merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par coco (Date : 2016-03-03 22:20:51)

Je suis français mais je travaille a Monaco et je ne suis pas imposable en France. Je souhaite acheter un appartement en France et le louer vide a 800 euros par mois. Est ce que mes revenus fonciers vont ils avoir pour conséquence de me faire payer des impots sur le revenu en France ? et sinon dois je déclarer mes revenus fonciers en France? Merci pour votre aide

Réponse : En principe oui. Les revenus de source française sont imposés en France, sauf dispositions contraires dans la convention fiscale entre la France et Monaco.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lima (Date : 2015-09-23 21:51:17)

Bonjour, nous aimerions mettre en location notre maison puisque nous habitons a l'etranger pour un certains temps.
Combien sera l'impot a payer si la location est par exemple à 2000 Euros ? Nous n'avons aucun revenu imposable en France seulement la location.
Merci d'avance


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Biche (2016-10-09 14:03:18) : Un revenu locatif de 6000 euros/an. Quel est le montant de l'impôt ?

Par Louinux (2017-03-02 12:19:47) : Bonjour, Je suis dans le même cas mais vivant en Espagne, imposé à la source en France car pensionné du public. Quel serait mon impôt sur ces loyers sije déclare 9000? de loyer par an.
Merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Perfect (Date : 2014-11-06 00:24:30)

Bonjour, propriétaire depuis un an, je souhaite mettre mon appartement en location. C'est un F4 à 850 € par mois. Je voudrais savoir lors de la déclaration combien je devrais d'impôt d'après les calcul ? merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Toutouneman

Bonjour,
Nous avons acheté l'an dernier 2 petits appartements, que nous louons vides. Le syndic a mis du temps à se mettre en place car tout l'immeuble a été vendu au cours de l'année.
Les charges que nous versaient les locataires n'ont été payées au syndic qu'en 2013. Donc nous n'avons payé aucune charge en 2012.
Devons nous déclarer les charges versées par les locataires comme faisant partie du loyer?
Merci, j'espère avoir été clair


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par tat (2014-05-05 21:51:56) : les charges ne sont pas imposables, seul le loyer hors charge l'est.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par kiki

Bonjour,
Nous sommes en concubinage et locataires de notre résidence principale mais avons un appartement locatif. Comment déclarer nos revenus fonciers ? 50 % sur chaque déclaration ? Merci de votre réponse.

Réponse : Si vous possédez ce bien locatif à part égale (50 % chacun), alors oui vous devez chacun déclarer la moitié des revenus fonciers de l'année. Si la répartition de la propriété est autre, répartissez les revenus dans les mêmes proportions.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Sté 67 (2016-04-18 18:51:58) : Bonjour,
Du coup je suppose que c'est idem ( 50/50 ) pour les déductions (travaux, intérêts,.. )? Merci pour votre réponse!


Réponse : Si vous souhaitez déduire vos charges réelles, vous devez opter pour le régime réel et effectuer une déclaration de revenus fonciers 2044 (une seule déclaration, quel que soit le nombre de propriétaires). C'est le résultat de cette déclaration qui sera à partager en 2.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lachimere

Bonjour, je suis propriétaire de deux logements à crédit dans la même résidence : le 1er je l'occupe et le 2eme je le loue meublé. Je suis célibataire et gagne 20 000 euros par an. Or si j'ajoute mon impôt sur le revenu 1 400 + les revenus fonciers 6 000 + la taxe foncière 520(x2) + les impôts locaux 500 + les prélèvements sociaux 200 (x2)... j'ai bien du mal à joindre les deux bouts. La 2eme location couvre le crédit! Or celui que j'occupe aussi, mon problème est que même avec une remise de 50 % sur la location, les 50 % restant sont ajoutés à mon salaire et fait grimper mes impôts qui me font passer de tranche ! Quel est pour moi la meilleure déclaration pour mes impôts et vivre un peu mieux ? Je paye actuellement 3 400 euros d'impôts par an !! Merci a vous !


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Elodie (2016-05-24 14:56:19) : Avez vous trouver une solution car je suis dans la même situation!

Par henri (2016-08-10 21:54:02) : si acheter un logement pour le louer vous fait perdre de l'argent, la solution est de le vendre

Par AKU (2016-10-03 22:23:39) : Peut être serait-il intéressant de vous orienter vers le borloo ancien. Selon le type (intermédiaire, social, très social), l'abattement fiscal va de 30% à 60% (si je me rappelle bien) auquel s'ajoute les autres frais déductibles (provisions sur charges, taxe foncière, frais d'emprunt, ...)
Il est nécessaire de comparer entre cette solution et le micro-foncier pour voir quelle solution est la plus intéressante ...


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)


Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

La déclaration de revenus fonciers 2044 : notice explicative
Revenus fonciers au régime réel : comment remplir la déclaration foncière 2018 ?
Le régime micro-foncier
Déclarer ses revenus fonciers en régime forfaitaire : conditions et modalités de ce régime d'imposition
Le régime réel
Imposition des revenus fonciers au régime réel : déduction des charges et résultat foncier
Le résultat foncier
Après la déduction des charges des revenus fonciers, le résultat foncier est soit excédentaire soit déficitaire.
Les charges déductibles en régime réel
Quelles charges peut-on déduire du revenu foncier ? Sous quelles conditions ?
Travaux déductibles du revenu foncier
Toutes les dépenses de travaux sont-elles des charges déductibles ?
Les frais d'administration et de gestion
Frais de gestion déductibles du revenu foncier : type de frais et montant à déduire.
Les impôts et taxes déductibles
Le propriétaire peut déduire les impôts qu'il paie de son revenu foncier.
Assurances : déductibles du revenu foncier
Propriétaire bailleur : déduisez les assurances de vos biens loués
Les provisions pour charges de copropriété
Charges de copropriété : montant et conditions de déduction
Les intérêts d'emprunt
Conditions et montant des intérêts déductibles du revenu foncier
Les charges locatives
Charges récupérables non récupérées : les conditions de déduction
Plus-value : exonération de la première cession
Vous vendez un bien autre que votre résidence principale ? La plus-value peut être exonérée.
Plus-value : exonération de la résidence principale
Plus-value exonérée de l'habitation principale : les conditions
Fiscalité des plus-values de terrains à bâtir
Vente de terrains constructibles : imposition de la plus-value
Fiscalité des plus-values immobilières
Comment sont imposées les plus-values ? Calcul de l'impôt sur les plus-values immobilières
La location meublée
Imposition des revenus de la location meublée et location de vacances : régime BIC
Simuler et calculer son déficit foncier
Montant du déficit foncier imputable au revenu imposable et au revenu foncier
Revenus fonciers perçus par une SCI
Comment sont imposés les revenus locatifs d'un bien détenu par une SCI ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.