( Ajout/Modification : 30/06/2016 + 59 réactions )

Impôts > Revenus fonciers > Le régime micro-foncier

Revenu foncier : le régime forfaitaire ou micro foncier


Le régime forfaitaire ou micro foncier s'applique uniquement si votre revenu foncier n'excède pas
15 000 € / an

Le micro-foncier : définition

Il s'agit d'un mode d'imposition simplifié : il suffit de déclarer son revenu foncier sur la déclaration d'impôt classique (formulaire n° 2042) dans le cadre 4 "Revenus fonciers" (case 4BE).
L'administration fiscale pratique ensuite un abattement forfaitaire de 30 % correspondant aux charges inhérentes au bien loué. Les 70 % restants sont ajoutés aux autres revenus.
Peu de formalités et de documents à remplir. Le résultat foncier est alors toujours excédentaire.

Cet abattement de 30 % peut s'avérer relativement faible dans certains cas et ne sera opportun, que si le ou les logement(s) concerné(s) n'occasionne(nt) pas de frais importants. Les charges ne doivent donc pas excéder 30 % du revenu foncier pour que le micro foncier soit préférable au régime réel.
Dans le cas contraire, il est possible de basculer sur le régime réel.

Option pour le régime réel

Si malgré votre éligibilité au micro-foncier vous souhaitez opter pour le régime réel, cela est possible. Mais cette option ne pourra être révoquée pendant 3 ans : cela signifie que l'option pour le régime réel sera obligatoire les 3 prochaines années.

Toutefois, l'obligation pour le réel prend fin si vous n'êtes plus éligible au micro-foncier (recettes supérieures à 15 000 € par exemple). Dans ce cas, l'option pour le réel n'est qu'annuelle : il sera possible d'opter pour le micro-foncier l'année suivante (si les conditions sont remplies).

Exemple :
Vous louez un bien et percevez à ce titre 10 000 € de recettes. Vous pouvez donc prétendre au régime micro-foncier.
Cependant, vous avez entrepris en 2015 des travaux déductibles du revenu foncier et souhaitez de ce fait opter pour le régime réel. Vous faites donc une déclaration 2044 en 2016. Cette option vous contraindra à poursuivre le régime réel en 2017 et 2018.
Or en 2016, vos recettes augmentent à 16 000 € suite au paiement d'arriérés de loyers. Vous n'êtes donc plus éligible au micro foncier : vous déclarez vos revenus fonciers au réel en 2017. Par contre, en 2018, vous pourrez choisir entre les deux régimes (l'obligation pour le réel est levée).

Ce qu'il faut retenir

Régime forfaitaire ou Micro Foncier uniquement si Revenu Foncier < 15 000 €
Formalisme simplissime (Une seule déclaration formulaire n° 2042)
Abattement forfaitaire de 30 %
Choix possible du régime réel mais irrévocable pendant 3 ans.

Commentaires



Par Xavier18 (Date : 2019-02-23 13:27:54)

Bonjour,

Je suis retraité et résident à l'étranger depuis deux ans. Je suis propriétaire d'un appartement que je loue en France depuis plus de 20 ans.
Pour l'année 2017 revenu micro foncier = 12000 €
Pour l'année 2018 j'ai loué pendant 6 mois pour 6050 €.

Je paye actuellement 260 € d'impôt par mois.
Nous avons actualisé notre situation pour 2019 et d'après les calculs on devrait payer 134 € au lieu des 260.
On n'est pas imposable sur l'impôt sur le revenu.
Je ne comprends pas comment l'impôt sur le revenu micro foncier est si élevé ?
PS : environ 2000 € de charges

Merci d'avance.
Cordialement,
Xavier J


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-02-25 11:45:12) : Tout d'abord, quel que soit votre taux d'imposition, vous devez payer es prélèvements sociaux de 17,2 %.
Ensuite, en tant que non résident, vous êtes imposé au barème progressif avec un taux minimum de 20 %.
Ce qui donne un taux global de 37,2 % (17,2 + 20).
En micro foncier, vous bénéficiez d'un abattement de 30 %, votre base imposable est ainsi de 4 235 € (6050 x 70%).
L'impôt à payer est donc de 1 575 € (4 235 x 37,2%), soit 131 € par mois.
Pour réduire le taux d'imposition de 20 %, vous devez justifier au fisc français que votre taux d'imposition global serait moindre si l'ensemble de vos revenus (de source française et étrangère) était imposé en France.
Rapprochez-vous du service des non résidents qui vous indiquera la marche à suivre.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par vinsplt (Date : 2019-02-07 16:13:34)

Bonjour,

je suis actuellement propriétaire d'un appartement que j'aimerai mettre en location l'an prochain afin d'acheter un nouveau bien avec ma compagne.

Je paye actuellement 706 € de remboursement par mois et ce sur 18 ans. Ma taxe foncière est de 73 €/mois soit 876 €/an, de plus je paye des charges de copropriété qui s'élève à 88 €/mois soit 1056 €/an.

J'ai demandé à deux agences immo d'estimer mon bien qui s'élèverait à 850 €/mois soit 10 200 €/an.

J'aimerai svp savoir si il y a possibilité de ne plus payé d'impot foncier ?
Si je perds de l'argent à mettre mon bien en location ?

merci d'avance.
Cordialement,
M.PELTIER


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par vinsplt (2019-02-07 16:15:09) : * 850 euros par mois avec charges et 730 euros hors charges
?=euros

Par Admin (2019-02-09 10:47:40) : Vos revenus fonciers s'élèveraient à 730 x 12 = 8 760 €.
En micro foncier, vous bénéficiez d'un abattement de 30 %, soit 2 628 € d'abattement.
En régime réel, vous déduisez toutes les charges réelles : intérêts d'emprunt, taxe foncière, assurance, dépenses d'entretien et de réparation, ... Le remboursement du capital n'est pas déductible.
Si l'ensemble de ces charges est supérieur à 2 628 € (ce qui est probable), le régime réel est plus intéressant (déclaration 2044).
Vous ne serez imposé que sur le bénéfice foncier (revenu foncier - charges) : le résultat sera ajouté à vos autres revenus imposables et soumis au barème progressif de l'impôt ainsi qu'aux prélèvements sociaux de 17,2 %.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Laure Marie (Date : 2018-11-06 23:21:14)

Nous avons une maison que nous louons depuis cette année sans crédit ,sans travaux ....451 euros par mois par 12 mois :5412 euros par an ,taxe foncière 300 euros par an .....nous avons opté pour un micro foncier ,location vide ,sans travaux à prévoir ....avons nous eu raison ?quel impôts en plus devons nous attendre pour cette année ?merci pour votre aide ?


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-09 17:09:23) : En micro foncier, vous bénéficiez d'un abattement de 30 %, soit 1 623 € d'abattement (5 412 x 0.30).
Vos charges réelles semblent inférieures à ce montant car vous n'avez aucune dépense si ce n'est la taxe foncière (pas d'intérêts déductibles, pas de travaux, ...).
Le régime micro-foncier est donc plus intéressant. Ainsi vous serez imposé sur une base de 3 788 € (5 412 x 0.7) à :
- l'impôt sur le revenu : ce montant est ajouté à vos autres revenus soumis au barème progressif ;
- aux prélèvements sociaux de 17,2 % : soit 652 € à payer.

Par Nicole (2019-01-07 17:59:38) : Par votre exemple ci-dessus, j'ai enfin compris que la Taxe foncière n'était pas déductible ; elle ne l'est que si on opte pour le Régime réel avec charges déductibles à l'appui.

Donc, sans charge, on n'a le choix que du Micro-Foncier.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Alexiel (Date : 2018-10-29 13:16:08)

Bonjour
Je vous avoue je suis un peu perdu donc j'aurai juste besoin d'aide pour comprendre si l'achat d'une residence que je compte loué a un parent , serait oui ou non interessant.
J'ai poser la question aux impots mais la reponse est trés vague :
Vous devez au préalable calculer le revenu net (recettes - charges ) du bien mis en location. Seul les intérêts d'emprunt sont déductibles.
je vous avoue que je ne comprends rien ,
je vais essayer de resumé la situation, je reste locataire la ou je suis , mais je comptais acheter un bien pour y loger ma mére qui aurait payé un loyer d'environ 550 euros soit 6600 euros par an .
je compte faire un pret de 50.000 euros dont je ne sait pas encore quel sera le taux mais on peut prendre un taux moyen actuelle comme exemple, histoire juste que je voit si l'operation est viable pour moi ou pas.
je compte rembourser le pret grace au loyer versé evidemment, sur 15 ans .
donc est ce que une personne pourrait m'aider car j'ai essayer le simulateur d'impots mais je ne trouve pas de case ou declarer la simultation du remboursement d'un pret.. , donc je suis confus, et cela me bloque pour l'achat de la maison.
car cela m'annonce un doublement de mon imposition quasiment..lol
Merci d'avance si une personne peut m'aider à y voir plus clair, car je ne sais pas quoi faire et j'aimerais pourtant acheter cette maison mais vu que vais y mettre mes economies, je souhaite être conscient des risques et avantages..
Cordialement


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-01 23:30:05) : En tant que propriétaire bailleur, deux options pour déclarer vos revenus fonciers :
1/ le micro foncier : vous ne déduisez aucune charge réelle mais bénéficiez d'un abattement de 30 % sur vos recettes brutes ;
2/ le régime réel : vous déduisez vos charges (taxe foncière, travaux, intérêts ... voir la liste complète).
Si vous êtes en bénéfice (revenus > charges), il s'ajoute à vos autres revenus imposables soumis au barème progressif de l'impôt (faire une simulation).
Si vous êtes en déficit, vous le déduisez (dans une limite de 10 700 €) de votre revenu global. Petite précision : si les intérêts sont supérieurs au revenu foncier, ils sont déductibles uniquement des revenus fonciers des années suivantes. Et vous ne déduisez du revenu global que les charges hors intérêts.
En résumé, commencez par faire une simulation de prêt (avec votre banquier ou sur le site internet de votre banque ou
sur notre site
) : vous obtiendrez ainsi le tableau d'amortissement avec le détail des intérêts annuels.
Cela vous permettra de faire la somme de toutes vos charges et d'estimer votre bénéfice/déficit foncier.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Ben (Date : 2018-10-14 02:16:39)

Bonjour,

J'ai une petite question concernant ma déclaration de revenus.
Je réside hors de France depuis un peu plus de deux ans maintenant, je n'ai donc perçu aucun salaire en 2017. En revanche je possède un bien immobilier seul et un autre à 50%, partagé avec ma compagne.

N'excédant pas 15000 € je suis éligible aux micro fonciers.

L'appartement dont je suis le seul propriétaire me rapporte 12x500 (loyer sans charge) soit 6000 €. J'ai payé 1625 € de charges dans l'année (charges, travaux, assurances).
L'appartement que je partage avec ma compagne me rapporte 12x820 (loyer sans charge) soit 9840 € que je divise par deux n'étant pas le seul propriétaire. Les charges concernant ce bien sont plus élevées car il est toujours sous crédit. La somme s'élève à 8400 € que je divise également par deux.

En conclusion les recettes bruts (loyers sans charges) sont de 10920 € et les charges de 5825 €. Cependant, malgré ces petites sommes, je dois toujours près de 2000 € en plus des 55 € que je payais mensuellement.
Ma compagne qui ne perçoit que les revenus du second bien (4920 € de recettes et 4200 € de charges) doit 1000 € d'impots supplémentaires.

Nous nous interrogeons donc sur ces valeurs et nous demandons si nous n'avons pas fait une erreur dans notre déclaration ?

Si quelqu'un peut nous éclaircir sur le sujet. Merci par avance.
Bien cordialement.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-10-15 17:12:16) : Vous dites que vous êtes éligible au régime micro-foncier : cela signifie que vous bénéficiez de l'abattement de 30 % mais ne déduisez pas les charges réelles ? Dans ce cas, vous êtes imposé sur 70 % des recettes brutes (soit 7 644 €).
Idem pour votre compagne.
En tant que non résident, vous êtes soumis à un taux forfaitaire de 20 % (+ 17,2 % de prélèvements sociaux). Vous pouvez demander à réduire ce taux si l'ensemble de vos revenus étaient imposés en France à un taux inférieur.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par yayel (Date : 2018-09-06 20:22:16)

Bonjour,

Je possède un local que je loue à l'année pour un somme de 3500 euros que je déclare en microfoncier. Etant non imposable par ailleurs, je ne paie pas d'impôt sur ce revenu. Mais je dois acquitter du RDS et de la CRDS (soit donc environ 200 euros). J'ai payé en 2018 ces contributions pour l'année 2017.
Ma question concerne le prélèvement à la source. Comment cela va-t-il se passer pour l'année 2018 ? Vais-je devoir les déclarer ? Ou bien je vais devoir déclarer en 2019 les revenus de 2019 ?
Merci !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-09 11:58:17) : Votre taux de prélèvement à la source est nul (car non imposable).
Les prélèvements sociaux de 17,2 % dus sur les revenus fonciers feront l'objet d'acomptes mensuels (ou trimestriels au choix). Chaque acompte prélevé à compter de janvier 2019 sera égal à 1/12 des prélèvements de 2018.
En mai 2019, vous déclarerez vos revenus de 2018 et ainsi de suite.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Nico (Date : 2018-08-14 17:47:51)

Bonjour.
Je vais mettre en location ma maison

Loyer 540 x 12= 6480 €
Frais de gestion 54 x 12= 648
Assurance 240
Foncier 800
Copro 600

Quelle serait le meilleur Régime à adopté ?
Merci pour votre aide


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Nico. (2018-08-14 17:50:07) : J'ai oublié les intérêts du crédit. Environ 2000 €

Par Admin (2018-08-15 13:08:11) : Le régime réel est plus intéressant car vos charges réelles sont supérieures à 30 % de vos loyers annuels.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lol62 (Date : 2018-08-14 17:08:01)

Bonjour,
Je démarre la location d'une maison en Novembre 2018 pour un montant de 550 €. Cependant, j'ai investi 13000 € dans la réfection de cette maison : nouvelle cuisine aménagée + 3 fenêtres PVC avec volets électriques. Sera-t-il possible de déduire ces dépenses au régime réel ? Si oui, aurais-je droit à un crédit d'impôts sur 2019, 2020 ? Ou dois-je choisir le micro foncier ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Pat92 (Date : 2018-07-11 17:02:44)

Bonjour,

Je pose ma question avec beaucoup d'avance, mais nous avons besoin d?éclaircissement.

Mes soeurs et mon frère (4 personnes en tout) sommes en indivision à la suite du décès de notre père survenu le 7 janvier 2018 (notre mère est décédée en 1995). L'appartement de nos parents est en location depuis juillet 2017 et la déclaration du foncier a été faite pour 2017 au nom de notre père.

Comment devons-nous procéder pour la déclaration du foncier de l'an prochain ?
Voici le détail :
Recettes : 24 000 € de recette/an
Frais administration : 3 850,51 €
Frais de gestion : 40 €
Prime d'assurance et assurance loyer impayé : 1 021 €
Total frais et charges : 4 911,51 €
Revenus fonciers taxables : 19 088,49 € (soit 4 772,12/personne)

Faut-il ajouter ce montant (c'est-à-dire 4 772,12 €) lors de notre déclaration IR ?
Comment procéder puisque l'an prochain, ce sera un prélèvement à la source ?

D'autre part, une de mes soeurs vit à l'étranger depuis 1980, comment devra t elle procéder ?

Je vous remercie par avance,
Bien cordialement



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mehrez (Date : 2018-05-06 19:13:25)

Bonjour,
je loue un appartement

loyer perçus :705X12 = 8460

frais de syndic : 967
assurances: 136
taxe fonciere :706
intérêt sur crédit : 2235
= 4044

credit : 571X12 = 6856

pour déclarer mon micro foncier, je dois prendre le montants de mes loyers perçus 7755 moins le total des charges 4044 ?
merci pour votre aide


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-08 17:22:02) : En micro foncier, vous ne pouvez déduire aucune charge réelle puisqu'un abattement de 30 % est appliqué sur vos recettes brutes.
Dans votre cas, vos charges déductibles sont supérieures à 30 % : il est donc préférable d'opter pour le régime réel et de faire une déclaration de revenus fonciers 2044.
En additionnant et déduisant les différents montants, vous obtiendrez le bénéfice foncier, à reporter case 4BA de la déclaration 2042.

Par Mehrez (2018-05-21 15:36:38) : Bonjour et merci pour votre réponse pour être sûr, je dois :
Prendre le montant total de mon crédit (6856 €) - montant total de les loyers (8460 €) ou
Frais de syndic+assurances+taxe foncière+intérêt sur crédit
- loyers perçus.

En vous remerciant par avance.

Par Admin (2018-05-21 21:07:45) : Sur la déclaration 2044, indiquez vos loyers en ligne 211, vos charges ligne 221 à 250 (intérêts d'emprunt hors remboursement du capital).
Suivez chaque étape, vous obtiendrez le résultat foncier (bénéfice ou déficit).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ZAK77 (Date : 2018-05-03 15:46:55)

Bonjour,
J'ai mis en location en août 2017 ma maison à louer pour 1100?/mois. Sachant que je paie un crédit de 700?/mois et qu'elle est gérée par une agence qui me prend 10% du montant global du loyer (assurance pour loyer impayée comprise). Que dois-je déclarer sur ma feuille d'imposition : 5500? de loyer perçu en brut? Ou la réalité qui est 1 460? (en enlevant le crédit et les frais d'agence)?
Est-ce judicieux de les déclarer en micro-foncier, car 5500 - 1460 c'est beaucoup plus que l'abattement de 30%.
Je vous remercie pour votre aide car je suis complètement perdue


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Cocoun (2018-08-23 15:01:17) : Bonjour,
Si une agence gère votre bien, elle doit vous remplir le formulaire N°2044. 10% est excessif pour gérer. Vous avez des agences entre 3 et 5%.
Vous déclarez comme suit:
1100x12 = 13200 euros - 1320 (10% frais de gestion) = 11880

Vous déduisez vos intérêts d'emprunt (ex: 900 euros)
11880-900= 10980 euros loyer net à reporter sur la page 3 paragraphe 4 Ligne 4BE
De plus, pour info, si vos locataires ont un garant, vous n'avez pas besoin d'une assurance loyer impayé. Vous le constaterez en cas de soucis que l'assurance ne prendra pas en compte les éventuels dégâts s'il s'avère que vous aviez un garant.
Voyez avec votre agence, c'est plus simple.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par clo53 (Date : 2018-05-01 16:55:05)

Je perçois 1000 euros de loyer par mois Je ne comprends pas ce que je dois déclarer pour bénéficier du micro foncier Dois je déduire les frais d'assurance et la taxe foncière ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Cocoun (2018-08-23 12:10:38) : Il faut remplir la déclaration N°2042 (1OOOx12=12000 euros brut)
Il faut déduire les charges : ex: si vous régler 2000 euros/an de charges soit 166,66 euros/mois, les frais de gestion environ 50 euros/mois, les intérêts si crédit en cours (ex 1500 euros), assurance loyer impayé si vous en avez contracté une et 20 euros (gardien):
12000-2000-((50x12)-1500-20= 7880 euros de revenus fonciers nets (loyers hors charges)à reporter sur page 3 paragraphe 4 ligne 4BE
Simple à faire soi-même


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Damdam apprenti investisseur (Date : 2018-04-08 08:36:47)

Bonjour,
Je vais mettre en location une maison d'habitation (ancienne résidence principale) à 1000 € / mois.
Je ne suis pas en copropriété - pas de charges de copro.
Par contre j'ai un crédit de 760 € par mois, qui continuera tous les mois.
J'aurais donc un bénéfice réel de 240 € / mois.
Sur une année les revenus fonciers BRUT seront de 12 000 € (les réels de 2 880 €).
Ma taxe foncière est de 1400 € / an.
Je suis à priori soumis à la déclaration micro foncière (moins de 15 000 € / an).
Mes questions :
- Dans ma déclaration sur le revenu que dois-je noter dans la case 4BE ? 12 000 ou 2880 ?
- Dois-je déduire quelque part mes impôts fonciers ?
- Dois-je déduire quelque part mes mensualités de crédits (ou même mes intérêts d'emprunt) ? Car en réalité je ne touche pas les 12 000 € - mais que 2 880 €.
- Idem si j'ai plus tard des frais de gestion d'une agence ?

Merci de m'apporter vos réponses, car je nage un peu, c'est la première fois que je met un bien en location.
Merci d'avance.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Cocoun (2018-08-23 15:08:18) : Bonjour,
Dans la case 4BE : vous reportez vos revenus fonciers net après toutes les déductions
Comme c'est une maison, il n'y a pas de charges sauf:
les intérêts d'emprunt 12000- 1000= 11000 euros
Demandez un garant à vos locataires, cela vous évitera de payer une assurance loyer impayé (les 2 ne sont pas cumulables sinon l'assurance ne prendra pas en charge les éventuels dégâts si vous avez un garant)
Cordialement,


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Ln80 (Date : 2018-04-07 16:03:42)

Je loue une maison à 430 € de loyer, 206 € de taxe foncière. Quel sera mes impôts à payer ? Csg ? Je peux déduire mes intérêt que je paie à l'an banque ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-09 13:10:37) : Tout dépend du régime d'imposition des revenus fonciers et de vos autres revenus : en micro-foncier, vous bénéficiez d'un abattement de 30 % sur les revenus bruts, soit 70 % imposable ; en régime réel vous déduisez les charges réelles (dont taxes foncières et intérêts). Le régime réel est plus intéressant si vos charges sont supérieures à 30 % des revenus bruts.
La part imposable (après déduction de l'abattement ou des charges réelles) est ajoutée à vos autres revenus imposables : le taux d'imposition dépendra donc de votre TMI global.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Daniel (Date : 2018-03-06 16:38:29)

Bonjour, je suis actuellement propriétaire d'un appartement que je souhaite mettre en LMNP.
J'ai encore un crédit dessus et l'appartement n'est pas encore remboursé. Le choix du LMNP c'est fait dans le But de payer le moins d'impôts possible. Le loyer sera de 850 € charges comprises dont 120 € de charges. Le loyer perçu ne couvrira pas le remboursement de mon crédit donc il faudra que je rajoute de ma poche 270 € par mois.
Donc ma question est la suivant quel régime de déclaration serait le plus avantageux ? Régime simple ou régime réel ? Merci en tout cas pour vos réponses.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-03-07 11:37:29) : Tout d'abord, les revenus de la location meublée sont imposés dans la catégorie BIC et non revenus fonciers.
Vous avez le choix entre le régime micro bic ou le régime réel bic (régime simplifié).
Le régime micro vous permet de déduire un abattement de 50 % alors que le régime réel consiste à déduire les charges pour leur montant réel (comme son nom l'indique). Ce dernier est donc plus intéressant si les charges réelles sont supérieures à 50 % de vos revenus. Mais attention il est aussi plus contraignant car vous devez alors tenir une comptabilité comme une petite entreprise et réaliser une déclaration de résultat. L'aide d'un comptable est quasi indispensable.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Odile B (Date : 2017-12-22 16:36:11)

Bonjour,
Fonctionnaire prochainement mutée en Nouvelle-Calédonie, je pense louer mon bien en France.
Le loyer envisagé me permet d'opter pour le régime micro-foncier. Les revenus après abattement seront soumis au barème progressif de la même manière que si j'habite en France ? Il est donc possible de ne pas être redevable au titre de ces revenus ? Merci d'avance pour votre réponse.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-12-23 11:33:50) : Non. Les non résidents ont un taux d'imposition minimal de 20 % pour les revenus de source française. Vous pouvez échapper à ce taux seulement si vous justifiez que l'ensemble de vos revenus (de source française et étrangère) seraient imposés à un taux inférieur à 20 % s'ils étaient imposés en France en totalité.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lolo (Date : 2017-11-12 21:33:52)

Bonjour,
Je vais mettre mon appartement à louer en 2018. J'ai une question concernant les impôts que je paierai dessus.
Le loyer sera de 650 euros net par mois comprenant 70 euros de charges de copropriété.
J'opte pour le micro foncier n'ayant pas de travaux à effectuer dedans. Je dois donc déclarer aux impôts ligne 4BE : (650 de loyer -70 de charges ) *12 mois =6960 . J'ai vu qu'il fallait mettre cela en brut. Soit 9039. J'enlève l'abattement de 30 % 9039*0,7 = 6328 en brut dans la case 4BE c'est bien cela ?
Pouvez vous ensuite me dire combien réellement je paierai d impôt sur les 6328 euros brut que je vais déclarer? Il y a un pourcentage approximatif ? Je regarde cela afin de voir si cela vaut le coup de garder l'appartement ou il faut que je le vende. Car je ne veux pas me retrouver avec des impôts énormes dessus.
Merci par avance


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-11-13 11:39:54) : Le montant brut à inscrire case 4BE correspond aux revenus fonciers sans déduction de charges réelles ni abattement. Dans votre cas, ce montant est égal à 6960 €.
L'abattement de 30 % est ensuite appliqué directement par le fisc, lors du calcul de l'impôt (vous n'avez pas à le faire).
Sera donc ajoutée à vos autres revenus imposables la somme de 4872 € (6960 x 0.7), le total étant soumis au barème progressif de l'impôt. Le niveau d'imposition dépendra donc de l'ensemble de vos revenus et de vos parts fiscales. Ces derniers détermineront votre tranche d'imposition (TMI) selon votre quotient familial (revenus totaux / nb parts).
Faites le calcul de votre futur impôt en ajoutant les revenus fonciers : calculer

Par Lolo (2017-11-13 12:18:00) : Le montant est à indiquer en brut ou en net car si je relis votre réponse vous m'avez mis le montant en net ?
Les charges de copropriété sont à laisser ou à enlever ? Car vous les avez effectivement enlevés aussi comme moi.
Merci par avance

Par Admin (2017-11-14 15:38:10) : Le montant à indiquer est le montant brut hors charges.
Qu'y a-t-il mentionné sur le bail ?
Si :
Loyer hors charges = 580
Charges = 70
Alors le montant brut est bien de 6960 €. Les charges de 70 € correspondent alors à des charges locatives (à la charge des locataires).
En clair, les charges locatives ne sont pas à déclarer et vous ne pouvez déduire aucune charge réelle que vous assumez personnellement. C'est pourquoi vous devez indiquer le montant brut.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par nanalate (Date : 2017-08-23 14:03:15)

Bonjour,

Comment voit-on si l'abattement de 30 % est effectué ? Je viens de recevoir mon avis d'impôt, mais que ce soit pour le calcul du revenu brut global ou celui de la csg, les revenus fonciers pris en compte sont ceux que j'ai déclarés, sans abattement.
Merci d'avance pour votre réponse.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-08-26 12:04:57) : Si vous avez opté pour le micro foncier et rempli la case 4BE de la déclaration de revenus, le revenu pris en compte pour le calcul de l'impôt et des prélèvements sociaux est 70 % du montant inscrit.
Avez-vous bien complété la case 4BE ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Thierry (Date : 2017-05-15 14:48:44)

Bonjour, je suis à la recherche sur la déclaration 2016 pour les non résidents dans quelle case mentionner la cotisation d'assurance pour un revenu micro foncier.
Merci d'avance de votre réponse.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-18 12:01:55) : Si vous optez pour le régime micro foncier, vous ne pouvez déduire aucune charge réelle. Un abattement de 30 % est appliqué pour compenser les charges.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par frieda84 (Date : 2017-05-10 11:07:21)

Bonjour,
En 2014 et 2015 j'ai effectué de nombreux travaux dans une maison annexe à la mienne dans l'objectif de la louer. Or ces travaux ne sont terminés qu'à cette date et je n'ai pu louer mon bien qu'en 2016. Lors des précédentes déclarations au service des impots on m'a dit que je ne pouvais pas déclarer les travaux car je n'avais pas de locataires. Aujourd'hui j'ai des revenus fonciers pour l'année 2016 qui s'élèvent à 7350 € pour un logement occupé depuis peu pour lequel j'ai investi environ 6000 € de matériel compte tenu de la vétusté du lieu sans compter les charges. Quelle est la meilleure option frais réel ou micro foncier sachant que je ne prévois pas d'autre travaux et ayant de faible revenus (allocation veuvage)?Je vous remercie.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-13 12:00:20) : Sur les revenus fonciers de 2016, vous ne pourrez déduire que les dépenses engagées en 2016.
Pour connaître l'option la plus avantageuse (micro foncier ou réel), calculez votre impôt dans les deux cas pour les 3 années 2016, 2017 et 2018 car en cas d'option pour le régime réel en 2016, celle-ci est irrévocable pendant 3 ans. Pour cela, comparez le revenu foncier imposable (RFI) pour toute cette période :
1/ Option pour le réel : déduction chaque année des charges réelles (travaux + charges courantes). RFI = revenu bruts - charges réelles.
2/ Option pour le micro foncier : déduction d'un abattement de 30 %.
RFI = 7350 * 0.70 = 5 145 € par an


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Chilien (Date : 2017-05-01 16:05:57)

Il y a une contradiction dans vos réponses sur le revenu "brut" à prendre en compte dans le régime micro foncier. Il concerne la déduction de la provision pour charge demandée au locataire : dans mon cas 30 € mensuels pour la taxe sur les ordures ménagères et les charges du syndic récupérables sur le locataire que je règle directement pour le compte du locataire.
Le revenu brut doit il inclure ce montant de 360 € (30*12), ou puis je le déduire de mon revenu brut ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-05 11:47:23) : Les revenus bruts s'entendent des revenus perçus hors charges. Les 360 € ne doivent donc pas être déclarés.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par grib (Date : 2017-04-27 19:42:06)

Une personne ayant des revenus de biens en co-propriete avec regularisation des charges se trouve cette année pouvoir bénéficier du régime de micro-foncier ses revenus étant inférieur a 15000 euros, que devient la régularisation des charges de l'année précédent ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par FLORIANE (Date : 2017-04-13 14:44:00)

Bonjour
je loue depuis 9 ans un petit logement en meublé, sous le régime réel simplifié (loyer annuel de 6000 € environ) (ce qui me permettait d'amortir mon appartement sur 40 ans)
En 2018 je souhaite arrêter le logement en meublé et passer à la location simple, non meublée, peut etre sous le régime micro foncier?
Quelles démarches dois je suivre et y a t-il des risques à fonctionner ainsi au regard de l'amortissement que j'ai pratiqué ?
Merci de votre aide et conseil

Réponse : Vous déclarerez simplement vos revenus dans la catégorie des Revenus fonciers (cadre 4 de la déclaration de revenus).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par guedes (Date : 2017-03-25 07:56:25)

Bonjour j'ai acheté une maison que je depuis le 12 décembre 2016 620 €/moi = 7440/an je vais donc passé en micro foncier est ce que vous pourriez me dire combien je vais paye de csg ? est ce que elle est calculé sur 7440 € je vous remercie de votre réponse

Réponse : Les prélèvements sociaux sur les revenus fonciers sont de 15,5 %, calculés sur la base imposable.
En micro foncier, cette base est égale à 70 % des revenus bruts. Vous aurez donc 807 € de prélèvements sociaux à payer (7440 x 0,7 x 0,155).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par m (Date : 2017-02-21 21:54:58)

Bonsoir,
Je suis propriétaire d'une maison que je souhaite louer afin de déménager suite à une séparation. je souhaite louer ce bien afin de pourvoir changer de lieu d'habitation.
A savoir, je souhaite simplement faire la balance pour remboursé le crédit immo contracté
Les revenus fonciers n'excèderont pas 15000?, mais j'ai réalisé beaucoup de travaux qui je pense sont "déductible", comment si retrouvé ?? Merci d'avance



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par daunes (Date : 2017-02-05 11:28:13)

Bonjour,
je loue depuis 2012, un studio en meublé. J'avais choisi l'option du régime en réel. mes charges sont nettement moindres et je souhaite repasser en régime micro-foncier pour 2017.
Ai-je le droit de re-basculer en micro-foncier ou bien il y a tacite reconduction à nouveau pour 3 ans irrévocable ?
De plus, j'avais acquis un bilan déficitaire en foncier sur ces dernières années. Pourrais-je déduire ce déficit en passant au micro-foncier ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par 7180 (Date : 2016-12-14 15:03:31)

Bonjour,
Je possede un petit appartement en France que je fais louer pour 550EUR par mois. J'habite a l'etranger et ces 550EUR sont mes seuls revenus francais. Je paye 1500EUR d'impot + 550EUR de taxe fonciere. J'aimerais avoir votre avis car je trouve que l'impot sur le revenu est tres eleve!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Grand-gens (2018-07-05 16:51:56) : Bonjour, je trouve aussi que cela fait beaucoup : j'ai le même loyer, et je devrai payer 770 € de CSG, or lors de ma déclaration, j'ai fait un essaie avec et sans revenu micro-foncier : la différence d'impôts est de 1407 € !!!
Vous vous avez ce chiffre (1500 €) directement puisque ce sont vos seuls revenus... Comment se fait-il que la CSG affichée ne représente que la moitié de la plus-valus d'impôt final ? D'où vient le reste ?
Pour info, mon salaire est de 2000 € comme celui de ma femme.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par SMU (Date : 2016-10-01 18:45:04)

Bonjour,
j'ai actuellement 1 appartement en micro-foncier (12000 € annuel) depuis longtemps;
J'ai hérité d'un autre en janvier 2016 avec beaucoup de travaux de réhabilitation qui sont en cours de réalisation par des professionnels pour environ 40 000 € (les revenus de la location devrait être de 6000 € par an)
Comment récupérer ce déficit au mieux ?
Passer les deux biens en foncier réel pour 2016 (et ensuite par obligation en 2017) ou mettre le dernier appartement en BIC simplifié (ou réel) sachant qu'il n'ai pas déclaré tel quel (avant le 1er février 2016).
Le BIC peut il être déclaré en cours d'année puisque il n'était pas louable avant ?
Très cordialement.

Réponse : Le second appartement sera-t-il loué en meublé ? Car c'est la condition pour opter pour le régime BIC réel. Si tel est le cas, vous pouvez y prétendre lors du dépôt de la déclaration car il s'agit du premier exercice.
Si les 2 logements sont loués vides, vous devez déclarer l'ensemble des revenus fonciers au régime réel à l'aide de la déclaration 2044 : ils seront imposés dans la catégorie "Revenus fonciers" (et non BIC)..


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par SMU (2016-10-04 11:32:11) : Merci pour la réponse rapide et claire. CDLT


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MBMVR (Date : 2016-08-26 10:58:32)

Petite question :
Je suis propriétaire d'un appartement meublé, les loyers sont de 10000 eur à l'année, je bénéficie d'un abattement de 50% donc le montant imposable est calculé sur 5000 eur. Sur quel montant s'effectuent les prélèvements sociaux 10000 eur ou 5000eur ?
Merci de m'apporter une réponse

Réponse : Les prélèvements sociaux sont calculés sur le montant net imposable, soit 5000 € dans votre cas.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Emilie (Date : 2016-05-31 15:50:39)

Bonjour,
Mon conjoint a décidé de louer sa maison achetée en 2013 et louée depuis avril 2014, dont le loyer est versé directement par la CAF à mon conjoint, cette dernière n'est elle pas en lien direct avec les impôts ? Car dans la case 4BE de sa fiche d'impôt, rien n'est affiché, que doit il y inscrire ?
Deuxièmement, nous sommes pacsés depuis octobre 2015, quand nous déclarerons nos impôts ensemble, cela voudra t'il dire que je paierai avec lui les impôts concernant sa maison ?
Merci.

Réponse : Si votre conjoint opte pour le régime micro foncier, il doit indiquer en case 4BE ses recettes brutes (hors charges). Le fait que l'aide au logement de son locataire lui soit versée directement n'entre pas ne ligne de compte.
En vous pacsant, vous créez un seul foyer fiscal dont les membres sont imposés ensemble. L'impôt commun est alors du par vous deux, sans distinction, pour tous les revenus.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par anis (Date : 2016-05-12 16:20:39)

Bonjour à tous
Pourrais je connaitre svp le taux d'imposition du régime réel pour un revenu foncier net (après déduction de charges) de 4284 euros ?
Merci

Réponse : Cela dépend de vos autres revenus : le revenu foncier est ajouté aux autres revenus imposables soumis au barème de l'impôt.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Rubik (Date : 2016-05-11 23:17:09)

Bonjour,
J'ai une question simple au sujet de l'impot foncier. Si je déclare 1000e de revenu annuel, comment est calculé l'imposition ?
15.5% pour les prélévements sociaux. Et ensuite ?

Réponse : Si vous optez pour le régime micro foncier, un abattement de 30 % sera appliqué. Vous serez alors imposé sur 700 € qui seront ajoutés à vos autres revenus imposables soumis au barème progressif.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par CLAUMICH (Date : 2016-05-07 16:19:59)

SUR MA DECLARATION DE REVENUS 2042 SUR INTERNET JE NE TROUVE PAS LA LIGNE POUR DECLARER MES REVENUS MICRO FONCIERS SUR LA CASE 4 BE COMME LES AUTRES ANNEES. MERCEI DE ME REPONDRE


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Marine (2018-05-06 16:43:11) : J'ai eu le même problème, j'ai mis longtemps à trouver. Il faut aller sur "Annexes" une liste apparaît et il faut cocher sur "micro-foncier" pour que la case 4BE apparaisse sur la déclaration 2042. Mais attention il y a un autre problème que je n'ai pas résolu : au moment de signer ils écrivent que pour valider il faut "remplir la "dernière rubrique" du formulaire 2044 alors que l'on n'a pas besoin d'écrire quoi que ce soit sur le formulaire 2044. J'étais très en colère moi aussi, ce que l'on faisait en 4 minutes il faut maintenant au moins 4H de temps, avec un problème insoluble à la fin ! C'est chronophage au possible.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par PASNAT (Date : 2016-05-06 16:25:23)

JE LOUE UN APPARTEMENT ET JE SOUHAITERAI SAVOIR SI ON DOIT DECLARER LE MONTANT TOTAL DES CHARGES QUE NOUS PAYONS AU SYNDIC MEME SI LE LOCATAIRE NOUS EN A REGLE UNE PARTIE ?

NOUS PAYONS TOUS LES TRIMESTRES, LA SOMME DE 240 €
LE MONTANT TOTAL DES CHARGES PAYEES POUR L'ANNEE 2015 EST DE 960 €
LE LOCATAIRE NOUS PAYE 60 € TOUS LES MOIS POUR LES CHARGES DONC UN MONTANT TOTAL DE 720 €
DONC PEUT ON DECLARER LA DIFFERENCE AUX IMPOTS SOIT 240 ? ET SI OUI OU DOIT ON INSCRIRE LA SOMME DE 240 ?
MERCI BEAUCOUP DE VOTRE REPONSE



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fx4sky (Date : 2016-04-22 18:10:57)

Bonjour,
Pouvez vous m'aider s'il vous plait ?
Voici mon problème :
-Je possède un appartement que je loue depuis le 01/08/2015 450 € de loyer et 60 € de charges mensuelles au locataire.
-La taxe foncière est de 306 € pour les 5 mois de location.
- Je paye de mon coté 90 € de charges au syndic.
-D'autre part J'ai remplacé un chauffe eau à 306 € en aout 2015 +
Un changement des portes d'entrée du bâtiment + le ravalement de l'immeuble a eu lieu et la somme de 1160 € a été réglé au syndic.
- La suite des règlements est sur 2016 : 850.6 €.

Je pensais passer en paiement réel pour 2015,2016 et 2017 (3 ans) mais comment savoir si c'est plus avantageux pour moi : micro foncier ou régime réel ?
Et si je passe en régime réel, administrativement que dois je remplir dans ma déclaration ?

C'est la première fois que je loue un appartement sans passer par une agence.
Au centre des impôts ils m'ont indiqués de renseigner la case 261 déclaration 2044 avec la somme de 152 € (ligne 215-ligne240-ligne250)
Pouvez vous me conseiller ? Ou m'orienter pour remplir les bonnes cases et m'indiquer comment faire les calculs ?
Je vous remercie bcp

Réponse : L'option au réel est plus intéressante si vos charges réelles sont supérieures à 30 % de vos revenus fonciers (abattement applicable en micro foncier).
Revenus 2015 : 450 x 5 = 2 250
Total charges en 2015 : 306 + 90 + 306 + 1160 = 1 862 > Abattement de 30 % (675)
En 2016, vos charges seront également supérieures à l'abattement. L'option pour le réel est donc plus avantageuse.
Pour cela il vous suffit de souscrire une déclaration de revenus fonciers 2044, de compléter les lignes correspondantes (revenus en ligne 211, dépenses de réparation en ligne 224, Taxe foncière en ligne 227, frais de gestion + provisions pour travaux versés au syndic en ligne 229, etc.).
Inscrivez la différence ("Résultat foncier") en lignes 261 et 263.
Reportez ensuite ce résultat en page 4, puis sur la déclaration 2042.
Pour plus de précisions, consultez notre dossier détaillé pour remplir la déclaration 2044 (cliquez ici).


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par fx4sky (2016-04-23 22:00:42) : Merci beaucoup pour votre réponse qui m'a bien aidé a faire ma déclaration.
Je ne sais pas vraiment a quoi correspond le montant que je dois mettre dans la case 229 : charges payées au syndic sauf travaux et charges deja payées par le locataire si je ne me trompe pas ?
Mon syndic me demande d'inscrire un montant de 1844 ce qui me semble elevé surtout compte tenu du montant indiqué dans la case 224 ?!
La vidéo est tres explicite dans votre dossier pour le régime réel.
Merci

Réponse : La ligne 229 concerne les provisions de charges versées au syndic en 2015.
Les provisions pour travaux futurs ne doivent être déduites que lorsque les travaux ont été payés par le syndic à l'entreprise qui les a réalisés.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Ghislaine (Date : 2016-04-21 22:43:59)

Bonjour,
Je souhaiterais une confirmation : le montant à déclarer dans la case 4BE dans le cadre du régime micro-foncier est bien le total des loyers perçus hors charges locatives ? Le loyer est de 912 € hors charges et les charges payées par le locataire s'élèvent à 78 € par mois.
J'ai une autre question : mon appartement est géré par une agence immobilière et j'ai une assurance loyers impayés que je paie 24,75 €/mois.
Puis-je déclarer les 24,75 x 12 dans la case 4BF Ou cette case ne concernent que les locations conventionnées ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Réponse : Oui. En micro foncier, inscrivez les recettes brutes hors charges locatives, soit 912 x nombre de mois loués.
Le crédit d'impôt pour assurance de loyers impayés ne concerne en effet que les locations conventionnées (convention signé entre l'Etat et le bailleur).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Janine (Date : 2016-04-18 19:01:04)

Bonjour,
J'aurais besoin d'un conseil. Le total des mes recettes locatives en 2015 s'élève à 10 944 €. Le total des frais et charges s'élèvent à 2968 € (frais de gérance, primes d'assurance loyers impayés et provisions pour le syndic) et ma taxe foncière sans la taxe d'ordure ménagère s'élève à 384 €.
Pensez-vous qu'il est préférable d'opter pour le micro foncier ou le régime réel?
Merci d'avance pour votre réponse.

Réponse : Le régime réel est légèrement plus avantageux car le total de vos charges est de 3 352 €, montant supérieur à l'abattement de 30 % auquel vous auriez droit en micro foncier (abattement de 3 298 €).
Mais l'option pour le réel vous contraint d'y rester pendant 3 ans, ce qui serait pénalisant si vos charges baissent. Etant donné l'écart minime entre les deux régimes (50 € de revenus imposables), je vous conseillerais de choisir le micro foncier, beaucoup plus simple : il vous suffit d'inscrire vos recettes brutes en case 4BE de la déclaration de revenus.
L'année où vos charges augmentent, vous opterez pour le régime réel.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par fx4sky (2016-04-22 14:57:34) : Bonjour,
Je possède un appartement que je loue depuis le 01/08/2015 450 € de loyer et 60 € de charges mensuelles au locataire.
La taxe foncière est de 306 € pour les 5 mois de location. Je paye de mon coté 90 € de charges au syndic.
D'autre part J'ai remplacé un chauffe eau à 306 € en aout 2015.
Un changement des portes d'entrée du bâtiment + le ravalement de l'immeuble a eu lieu et la somme de 1160 € a été réglé au syndic.
La suite des règlements est sur 2016 : 850.6 €
Je pensais passer en paiement réel pour 2015,2016 et 2017 (3 ans) mais comment savoir si c'est plus avantageux pour moi : micro foncier ou régime réel ?
Et si je passe en régime réel, administrativement que dois je remplir dans ma déclaration ?
C'est la première fois que je loue un appartement sans passer par une agence.
Au centre des impôts ils m'ont indiqués de renseigner la case 261 déclaration 2044 avec la somme de 152 € (ligne 215-ligne240-ligne250).
Pouvez vous me conseiller ? Ou m'orienter pour remplir les bonnes cases et m'indiquer comment faire les calculs ?
Je vous remercie bcp


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Patrick (Date : 2016-04-17 13:47:05)

Bonjour,
Je souhaiterai savoir quels sont les types de charges ou taxes à retirer du loyer perçu pour le calcul du micro foncier à déclarer ?
merci pour votre réponse.

Réponse : Aucune. Vous devez noter vos recettes brutes : un abattement de 30 % est ensuite appliqué automatiquement.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par couline (Date : 2016-04-16 11:22:53)

Bonjour, je déclare depuis des années des revenus fonciers dans le régime micro foncier. J´ai eu en 2015 des dépenses très importantes pour des travaux dans la copropriété, il serait donc plus intéressant d´opter pour le régime réel. Dans ce cas faudra-t-il que je m´engage pour 3 ans ou aurais-je le choix chaque année entre les deux options ?
D´autre part je vis à l´étranger, en application de la jurisprudence De Ruyter les prélèvements sociaux pour 2012, 2013 et 2014 m´ont été remboursés. Pourquoi en 2015 ces prélèvements restent-ils maintenus ? Merci

Réponse : Vous serez bloqué en régime réel pendant 3 ans (sauf si vos revenus fonciers dépassent 15 000 €).
Quant aux prélèvements, les mises à jour sont parfois longues !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par ADELINO (2016-09-18 21:00:37) : Bonjour, je suis dans votre cas j'habite à l'étranger. comment pourrais je me faire rembourser les charges sociales 2012 à 2014?
Merci Couline pour votre retour


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MARIE (Date : 2016-04-12 12:05:42)

Bonjour, Dans le régime du micro-foncier, pour calculer le revenu foncier retranscrit dans la case 4BE, peut-on ou non déduire la provision pour charges ainsi que la taxe foncière ?

Réponse : Non. vous devez indiquez en case 4BE les recettes brutes, c'est à dire sans aucune déduction. Un abattement de 30 % sera ensuite appliqué automatiquement par le fisc.
Si vos charges sont supérieures à 30 % (taxe foncière + provisions ...), optez pour le régime réel en souscrivant une déclaration 2044.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lolo (Date : 2016-04-09 18:37:03)

Bonjour
Je ne sais pas comment faire - merci de votre aide
Je perçois 4200 euros de loyer par an - 350 € par mois. il y a deux ans j'avais choisi de déclarer des travaux donc opter pour le 2044.
Cette année, je n'ai pratiquement pas de charge mais l'année prochaine sans doute des travaux importants au delà de mes 4200 €.
Que faire cette année - Micro Foncier (si cela est possible) ou réel ?
Merci Laurent

Réponse : L'option pour le régime réel est irrévocable pendant 3 ans (sauf si vous n'êtes plus éligible au micro foncier). Par conséquent, vous êtes obligé de faire une déclaration 2044 cette année encore.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Aurelie (Date : 2016-03-22 12:53:26)

Bonjour, je vais louer mon appartement 1100 €. pouvez vous me dire comment tout calculer ? Impôts , cmu?! Car je suis perdu avec tout les calculs
Merci de votre réponse

Réponse : Si vous optez pour le régime micro foncier (si charges inférieures à 30 % des recettes), vous avez simplement à indiquer les revenus fonciers en case 4BE de la déclaration.
Si vous optez pour le régime réel, vous devez au préalable remplir une déclaration de revenus fonciers 2044 et reporter le résultat sur la déclaration 2042 (cases 4BA à 4BD).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mikael (Date : 2016-01-04 22:28:12)

Bonsoir.
Je compte louer prochainement ma résidence principale 500 €/mois, actuellement aux assédic avec 940 € mensuel, soit 6000 € de loyer et 11280 € de "revenu" annuel, donc non imposable sur le revenu, je devrais payer 30% tout de même des 6.000 € ? j'avoue que je n'ai pas compris, si vous pouviez m'expliquer s'il vous plait, merci

Réponse : Non. En cas d'option pour le régime micro foncier, votre revenu foncier imposable (6 000 €) est abattu de 30 % avant d'être soumis à l'impôt. Soit 4 200 € de revenus fonciers imposables : ce montant est ajouté aux autres revenus soumis au barème progressif.
Même si vous n'êtes pas imposable, vous devrez payer les prélèvements sociaux de 15,5 % sur les revenus fonciers nets, soit 651 euro; à payer obligatoirement.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Mikael (2016-01-05 21:55:22) : Ok, j'ai compris, merci beaucoup de votre réponse et bonne continuation


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par gabryelrineka (Date : 2015-11-25 11:03:23)

Bonjour,
j'ai perçu 8680 € de revenu fonciers en 2014 et 19844 € de salaire. Je suis parent isolé depuis juin 2015.
je ne devrais pas payer d'impot sur le revenu si mon calcul est bon, je voulais savoir si les 941 € de CSG dans mon cas sont déductibles ?

Réponse : En effet, vous ne serez pas imposable en 2016. Par contre, les prélèvements sociaux sur les revenus fonciers (941 €) sont à payer dans tous les cas.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par dpmario (Date : 2015-09-29 17:53:29)

Bonjour, le locataire règle tous les mois 455 euros, soit 415 euros de loyer et 40 euros de charges (eau + taxes ordures ménagères) : en micro foncier doit on déclarer le total perçu soit 455x12 (5460 euros) ou seulement le loyer soit 415x12 (4980 euros) ? Sachant bien sur qu'on ne peut pas déduire les autres charges comme les travaux, les assurances, les taxes foncières, ...

Réponse : Déclarez le loyer hors charges (soit 415 € dans votre cas).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lorette (Date : 2015-08-11 21:05:14)

Bonjour,
Dans le cas d'une location à l'amiable et depuis mon départ à l'étranger, je loue mon appartement pour 960 euros mensuels toutes charges comprises. Quelle somme dois-je déclarer exactement dans la case du micro foncier ? Le montant total fois 12 ? Ou le loyer hors charges fois 12 ? Y a t'il d'autres choses à déduire ?
Merci

Réponse : Si vous optez pour le régime micro foncier, vous ne pouvez déduire aucune charge. Inscrivez vos recettes brutes hors charges dans la case 4BE.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mapy (Date : 2015-06-06 16:09:36)

Bonjour peut on deduire des travaux sur un revenu micro foncier ?

Réponse : Non. Seul le régime réel permet de déduire des charges réelles.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ami (Date : 2015-05-29 16:33:29)

Bonjour, étant novice dans le domaine de la location immobilière, je souhaiterais savoir quel est pour moi la meilleure solution pour payer le moins d'impôts, car étant célibataire et n'ayant pas trop les moyens, je voudrais louer 2 petits appartements qui sont tout 2 à crédit et j'ai peur de ne pas m'en sortir. Merci pour votre réponse

Réponse : Dans un premier temps, calculer vos charges réelles relatives aux biens locatifs : intérêts d'emprunt + assurance + dépenses d'entretien et de réparation + taxe foncière etc.
Si le résultat dépasse 30 % des loyers perçus, mieux vaut opter pour le régime réel et faire une déclaration de revenus fonciers n°2044.
Dans le cas inverse (charges < 30 % des loyers), le micro foncier est plus intéressant et surtout plus simple : vous n'avez qu'à noter les loyers bruts en case 4BE de la déclaration classique.
Attention cependant car l'option pour le régime réel est irrévocable pendant 3 ans. Il est donc préférable de calculer aussi les charges des années à venir pour être certain que ce régime est le plus approprié. Bon courage.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Beckybip (Date : 2015-05-21 16:44:20)

Bonjour,
Je ne suis en principe pas imposable avec un revenu de 8460 € en 2014. J'ai déclaré en sus un micro foncier de 1476 €. L'estimation indique un impôt de 160 € sur bases csg et crds. Est-ce normal ?

Réponse : Les prélèvements sociaux (dont la CSG et la CRDS) sont dus sur tous les revenus du patrimoine, et ce quel que soient les autres revenus (imposables ou non).
En outre, vos revenus fonciers imposables sont de 1033 € après abattement de 30 % (1476 x 0,70) et le taux des prélèvements est de 15,5 %. Soit un impôt de 160 € (1033 x 0,155).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par bouille (Date : 2015-05-18 08:43:36)

Bonjour,
J'ai mis en location une maison avec un loyer de 750 €/mois. En 2014, j'ai perçu 1840 € de revenus locatifs et j'ai du payer 3600 € d'intérets d'emprunt sans compter les frais annexes (DPE,primes assurances...). Pour les deux prochaines années, avec un revenu prévisionnel de 9000 € par an et autant de charges (environ 3600/an), vaut-il mieux opter pour le régime réel ?
Merci de votre réponse.
Cordialement.

Réponse : Le régime micro foncier permettrait de déduire 30 % de vos revenus fonciers, soit environ 3000 €. Or vos charges réelles sont bien supérieures. Il vaut donc mieux opter pour le régime réel.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par MINOK (Date : 2015-05-12 19:23:09)

BONJOUR
JE LOUE l'appartement au RDC de ma maison soit un revenu de 4500 euros. Que dois-je déclarer ? est-il possible de déduire une partie de intérêts en cours pour l'achat de la maison ainsi qu'une partie de la taxe foncière ?
Je pensais que le micro foncier était plus intéressant. Est-ce le cas?
merci pour votre réponse



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par nono (Date : 2015-05-08 17:57:41)

Bonjour,
j'ai un appartement qui me rapporte 13 200 € par an. Cet appartement est une copropriété disposant d'un syndic professionnel qui me coûte environ 1680 €/an. Sachant que mes intérêts d'emprunts sont d'environ 7962 €, est-il plus intéressant pour moi de passer au réel ?
les impôts fonciers sont ils toujours déductibles ?
intérêts d'emprunts sont ils toujours déductibles?

Réponse : Les impôts fonciers et les intérêts constituent bien des charges déductibles du revenu foncier. Les intérêts et les charges de copropriété du syndic s'élèvent à 9642 €, auxquels on peut ajouter la taxe foncière (hors taxe d'ordures ménagères).
Or en micro foncier vous ne pouvez déduire que 30 % des revenus, soit 13200 x 0,30 = 3960 €.
En outre, le régime réel vous permet une déduction plus importante. Il est donc plus intéressant.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Nicolas (Date : 2015-05-02 17:12:11)

Bonjour,
j'ai un appartement qui me rapporte 5000 € par an. Cet appartement est une copropriété disposant d'un syndic professionnel qui me coûte environ 800 €/an. Sachant que mes intérêts d'emprunts sont d'environ 1300 €, est-il plus intéressant pour moi de passer au réel ?
les impôts fonciers sont ils déductibles ?

Réponse : La taxe foncière constitue une charge déductible (sauf la taxe d'enlèvement des ordures ménagères car récupérable auprès du locataire).
Le total de vos charges déductibles est : 800 + 1300 + taxe foncière = 2100 € minimum.
Pour que le régime micro foncier soit plus intéressant que le régime réel, il faut que les charges réelles n'excèdent pas 30 % du revenu foncier (abattement en micro).
Or 5000 x 30 % = 1500 € < charges réelles.
Donc il est plus intéressant pour vous d'opter pour le régime réel car le revenu imposable sera plus faible.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Laure (Date : 2015-04-17 18:12:09)

Bonjour,
Je vais déclarer ma première imposition foncière. Comment calculer le montant de la CSG sur mes revenus fonciers (rédime micro foncier) ?
Merci

Réponse : Le fisc calcule directement le montant de l'impôt et des prélèvements sociaux (dont la CSG).
Votre tâche consiste simplement à déclarer le montant des revenus bruts.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par doudou (Date : 2015-02-05 12:50:47)

Bonjour, Comment est calculée la CSG/CRDS, sur 100% des revenus ? Y a-t-il un autre document que la déclaration de revenus pour être à jour de ses prélèvements ?
Ce n'est vraiment pas clair...

Réponse : Les prélèvements sociaux sont calculés sur le revenu foncier net, soit 70 % du revenu brut en régime micro foncier. Ils sont à payer avec l'impôt sur le revenu.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Benoit (Date : 2015-01-09 17:06:26)

Bonjour,
Soit un appartement rapportant 5000 € annuel brut (le prix des loyers versés uniquement ?), on est imposé à 70% (sur 3500 €). Ces 3500 € s'ajoutent aux autres revenus du foyer et le tout détermine la tranche dans laquelle je suis imposé. C'est bien cela ?
Merci pour vos lumières.

Réponse : Le régime micro foncier prévoit en effet un abattement de 30 % sur les revenus fonciers. Les 70 % restants sont donc ajoutés aux autres revenus soumis au barème progressif. Vous avez parfaitement compris.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par petitgrain (Date : 2014-12-08 15:08:18)

Les revenus fonciers déclarés une année sont-ils prénotés sur la déclaration de l'année suivante, quitte à être modifiés?
Merci de votre réponse



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Florentine (Date : 2014-08-31 18:48:27)

Peut-on déduire la CSG des revenus fonciers en cas de régime micro foncier ?
Merci

Réponse : Oui. La CSG retenue sur les revenus du patrimoine est déductible du revenu global si ces dits revenus sont imposés au barème progressif de l'impôt sur le revenu.
En outre, la CSG n'est pas déductible si les revenus afférents sont taxés à l'IR à un taux proportionnel (prélèvement forfaitaire).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par bobby

Le micro foncier est-il applicable aux sci ?
merci

Réponse : Je vous invite à consulter notre dossier sur la SCI.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)


Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

La déclaration de revenus fonciers 2044 : notice explicative
Revenus fonciers au régime réel : comment remplir la déclaration foncière 2016 ?
Calculer son revenu foncier
Définition du revenu foncier et revenus locatifs pris en compte
Le régime réel
Imposition des revenus fonciers au régime réel : déduction des charges et résultat foncier
Le résultat foncier
Après la déduction des charges des revenus fonciers, le résultat foncier est soit excédentaire soit déficitaire.
Les charges déductibles en régime réel
Quelles charges peut-on déduire du revenu foncier ? Sous quelles conditions ?
Travaux déductibles du revenu foncier
Toutes les dépenses de travaux sont-elles des charges déductibles ?
Les frais d'administration et de gestion
Frais de gestion déductibles du revenu foncier : type de frais et montant à déduire.
Les impôts et taxes déductibles
Le propriétaire peut déduire les impôts qu'il paie de son revenu foncier.
Assurances : déductibles du revenu foncier
Propriétaire bailleur : déduisez les assurances de vos biens loués
Les provisions pour charges de copropriété
Charges de copropriété : montant et conditions de déduction
Les intérêts d'emprunt
Conditions et montant des intérêts déductibles du revenu foncier
Les charges locatives
Charges récupérables non récupérées : les conditions de déduction
Plus-value : exonération de la première cession
Vous vendez un bien autre que votre résidence principale ? La plus-value peut être exonérée.
Plus-value : exonération de la résidence principale
Plus-value exonérée de l'habitation principale : les conditions
Fiscalité des plus-values de terrains à bâtir
Vente de terrains constructibles : imposition de la plus-value
Fiscalité des plus-values immobilières
Comment sont imposées les plus-values ? Calcul de l'impôt sur les plus-values immobilières
La location meublée
Imposition des revenus de la location meublée et location de vacances : régime BIC
Simuler et calculer son déficit foncier
Montant du déficit foncier imputable au revenu imposable et au revenu foncier
Revenus fonciers perçus par une SCI
Comment sont imposés les revenus locatifs d'un bien détenu par une SCI ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.