( Ajout/Modification : 26/09/2018 + 56 réactions )

Impôts > Le prélèvement à la source > Le calcul de l'impôt à la source

Le calcul de l'impôt à la source

La retenue à la source repose sur le fait de prélever l'impôt en temps réel.
L'avantage principal consiste ajuster l'impôt immédiatement afin d'éviter les décalages revenus / impôt. Le prélèvement à la source permet donc de ne pas attendre l'année suivant pour régler son impôt de l'année passée, ce qui pose problème en cas de baisse des revenus.
Cet avantage est toutefois soumis à une condition : pouvoir ajuster le taux d'imposition. Car sans ajustement du taux en fonction des changements et variations de la situation familiale, des autres revenus, ..., la synchronisation revenus / impôt ne peut s'opérer.


Pour tout comprendre sur le calcul du taux de prélèvement, consultez notre article détaillé : base de calcul, revenus pris en compte, ...

Conditions d'ajustement du taux

Le taux d'imposition doit être ajusté en temps réel pour garantir la synchronisation attendue.
3 conditions sont nécessaires :

  1. tous les revenus sont connus en temps réel ;
  2. l'administration est en capacité de collecter l'impôt en temps réel ;
  3. communication permanente entre l'administration et les tiers payeurs.

Il semblerait selon l'analyse du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) qu'aucune de ces trois conditions ne puissent être mises en œuvre. En effet :
1/ les revenus ne peuvent être connus en temps réels par l'administration : les salaires versés en année N sont communiqués par les entreprises via les DADS envoyées en N+1 (1er trimestre de l'année suivante). De plus, d'autres revenus, tels que les revenus des indépendants et les plus-values, ne peuvent être déterminés qu'en fin d'année (fin de l'exercice annuel).
2/ les avis d'imposition sur les revenus N sont envoyés par l'administration en septembre N+1, soit 9 mois après la fin de l'exercice précédent. Il faudrait donc raccourcir ce délai pour améliorer la synchronisation. Mais l'administration admet que l'envoi au mois de juillet n'est pas envisageable en raison de la complexité de l'impôt à calculer. La multitude d'éléments à prendre en compte ne rend pas possible un calcul plus rapide.
3/ l'administration ne pourrait pas communiquer chaque mois les taux d'imposition actualisés des millions de contribuables, d'autant plus que cette transmission devrait être différente pour chaque tiers payeur (communication à une entreprise uniquement les taux concernant ses salariés).

Le taux moyen

L'ajustement du taux en temps réel étant impossible, l'option pour un taux moyen semble s'imposer.
L'impôt serait alors calculé selon le dernier taux connu, qui correspond au taux moyen d'imposition actuel et communiqué sur l'avis d'imposition.
Sauf que l'avis d'imposition n'est envoyé qu'au mois de septembre N et concerne les revenus N-1. De ce fait, le taux appliqué de janvier à septembre sera celui de l'avis N-1 (sur les revenus N-2) et d'octobre à décembre le taux de l'avis N (sur les revenus N-1).

En résumé, même si l'impôt est prélevé chaque mois sur les revenus en cours, le taux d'imposition correspondra aux revenus et à la situation des deux années précédentes. Pas très synchro la retenue à la source !
Sans parler des nouveaux contribuables : à défaut d'avoir déjà été imposés, ils seront taxés selon un taux forfaitaire (taux neutre).

Dans un communiqué de mars 2016, le Ministère des Finances précise que 90 % des contribuables auront un taux de prélèvement de moins de 10 %.
Afin de garantir la confidentialité par rapport à l'employeur, le fisc communiquera seulement ce taux à l'entreprise qui ne révélera en rien la situation et les autres revenus du salarié.
Et pour encore plus de confidentialité, vous pourrez opter pour le taux neutre défini par un barème, qui correspond au taux d'imposition d'un célibataire sans enfant.

Voici un exemple donné dans le communiqué :


Communication du taux d'imposition

A compter de septembre 2018, l'administration fiscale communiquera à tous les tiers payants (entreprises, caisses, ...) le taux de prélèvement de chaque contribuable calculé sur les revenus de 2017.
Ce taux sera donc inscrit sur l'avis d'impôt 2017.

Il sera appliqué sur les revenus à compter de janvier 2019.

Des modulations en contrepartie

Le CPO propose de mettre en place un système de modulation afin de compenser l'inadaptation des taux.
Les modulations initiées par le contribuable lui-même pourraient donc être une bonne alternative (à l'instar du système actuel de modulation des acomptes et prélèvements mensuels).
Pour limiter les risques d'erreur et de fraudes, il peut être envisagé de soumettre ces modulations au fisc avant leur application. Mais cela engendrerait une charge de travail supplémentaire et des délais de traitement. Or cette possibilité repose justement sur sa réactivité.
Un encadrement des modulations serait alors plus approprié : limitation des modulations à un nombre défini et au-delà d'un certain seuil.

Bercy précise que le taux s'ajustera automatiquement en septembre 2019 en fonction des revenus de 2018.
Des prélèvements supplémentaires seront effectués de septembre à décembre si les prélèvements retenus à la source ne sont pas suffisants. Cette régularisation interviendra après la déclaration annuelle de revenus.

Commentaires



Par Martin (Date : 2019-02-01 18:40:12)

Bonsoir, je tente de trouver la base sur laquelle le taux de 7,30% est appliqué à mes 2 retraites(CARSAT et AG2R) sans pouvoir trouver son montant. Je sais que le taux est appLiqué au net perçu avec déduction des prélèvement à l'exception de la CSG non déductible; le résultat est très approchant sans trouver la base exacte de l'assiette . Le prélèvement social pour l'AG2R est de 10,10% et pour la CARSAT de 9,10% mais il m'est impossible de trouver la base réelle?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Bob (2019-02-03 18:30:37) : Même problème, je suis salarié, mais je ne sais pas comment est calculée cette "base" sur laquelle s'applique le taux de prélèvement ?
Une explication?
Merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par papy19 (Date : 2019-01-31 17:41:51)

Bonjour
la pension de mon épouse vient d'arriver avec le prélèvement à la source (éducation nationale).
les miennes dans le privé arrivent en début de mois,ayant fait la somme des prélèvements,je trouve étonnant de payer plus d'impôts que l'année dernière et les années précédentes.

3080 € pour les impôts 2017 divisé par 12 égale 256.66 €.
prélèvement à la source,272.59 sur 12 mois font 3271.08 €
aucune augmentation pour cette période.
peut on avoir une explication.
cdlt


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-02-02 23:36:05) : Le prélèvement à la source ne tient pas compte des réductions et crédits d'impôt. En avez-vous eu l'année dernière ?

Par papy19 (2019-02-04 08:58:37) : bonjour
Non aucune réduction d'impôt.
Rien de changer dans ma situation fiscale.
cdlt

Par France 2 (2019-02-05 11:29:53) : Bonjour
je suis également dans la même situation que vous et je n'arrive pas à comprendre, a trouver l'explication.
Le prélèvement de janvier 2019 correspond-il a une avance qui sera réactualisée en cours d'année, après avoir fait la déclaration en mai?
Merci
Cordialement

Par papy 19 (2019-02-06 08:36:00) : Réponse de l'administration:vous avez un crédit d'impôt sur revenus bancaires de xx euros qui vous sera régularisé à l'été 2019 pour les revenus 2018!!!!


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par steph05 (Date : 2019-01-23 14:10:22)

J ai pris ma retraite en juillet 2017, retraite d un montant de 1100 euros, je paie 85 euros d impot en janvier 2019, est ce normal ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-01-25 23:34:34) : Le prélèvement 2019 est calculé sur vos revenus totaux 2017, et pas seulement sur votre retraite perçue à compter de juillet.
Quels étaient vos revenus de janvier à juin 2017 ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Sylvinvin (Date : 2019-01-17 01:16:41)

Que se passe t'il si on ne prélève pas assez dimpot a la source .
Exemple non imposable sur les revenue 2017 mon taux de prélèvement et de 0.3% sauf que en 2018 mon épouse a travailler en intérim et d'après ce que je doit déclarer maintenant je devrait payer 2656 euros d'impot pour les revenue de 2018 mais en 2019 on me prend que 0.3 %.
Que faire ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-01-18 16:43:56) : Si vos revenus 2019 sont supérieurs à vos revenus 2017, vous paierez un complément d'impôt en septembre 2020 (après la déclaration des revenus de 2019).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Odra (Date : 2019-01-16 18:51:45)

Quand on pose une question il est désagréable de recevoir la réponse à une autre question. C'est nul !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-01-18 16:42:42) : Où est votre question ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par michel (Date : 2019-01-07 11:30:52)

Pourquoi depuis 5 jours nous ne pouvons pas accede a ce que je vais toucher de ma retraite en Janvier 2019 le site etant en maintenance!!!!!! C'est incroyable que la CNAV ne peut pas repondre MERCI POUR VOTRE REPONSE



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Bridge (Date : 2019-01-07 10:34:45)

Petite interrogation
Mon mari en plus de sa retraite, il a travaillé d'avril à décembre 2018 en CDD.
Est-ce que les revenus de ce CDD seront imposables ou vont-ils bénéficier de l'année blanche ?
Merci de votre réponse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Rebe-K (2019-01-09 15:50:09) : Les salaires perçus en 2018 sont exoneres


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par BABA (Date : 2019-01-06 21:29:25)

Bonne déduction BIBI la base imposable est bien égale au brut - CSG déductible - la COTAM. Vérification effectuée.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par huachinango (Date : 2019-01-05 19:36:32)

Je cite dans cet article :

"En résumé, même si l'impôt est prélevé chaque mois sur les revenus en cours, le taux d'imposition correspondra aux revenus et à la situation des deux années précédentes. Pas très synchro la retenue à la source !"

Rares sont les articles ou les médias qui évoquent ce point.

Parti à la retraite en 2017 avec une bonne indemnité de départ, je me retrouve avec un taux de 12,5% contre une estimation d'environ 3,5% correspondant à ma retraite actuelle.

Je vais donc confiant sur le site impots.gouv.fr qui me propose de modifier mon taux en temps réel, et là : problème. Je ne connais pas le montant que je dois indiquer pour mes revenus car je ne connais que ce qui est versé par la CNAV et l'AGIRC-ARRCO qui sont des montants NET.

Il me faut donc estimer le NET IMPOSABLE et sur les sites CNAV et HUMANIS (qui gère ma retraite complémentaire AGIRC-ARRCO), impossible de trouver le détail comme sur la feuille de paye d'un salarié.
Soit je ne trouve pas l'information, soit je tombe depuis 4 jours sur une page du type "service indisponible, veuillez nous excuser...).

J'ai envoyé un message sur mon espace impots.gouv.fr. Habituellement j'ai une réponse sous 24/48 heures, mais en ce début d'année avec le prélèvement à la source qui commence, j'attends ma réponse depuis 4 jours.

Bon, j'ai finalement fait une estimation haute à partir des taux CSG, CRDS, CASA et assurance maladie (pour la retraite complémentaire).

J'espère ne pas trop me tromper.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par alinos (2019-02-04 09:54:22) : bonjour,Il faut multiplier votre net reçu par 1,0532 pour avoir la somme prise en compte par le fisc .


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par TATI (Date : 2019-01-03 17:53:47)

Il manque une information importante
Retraité j'ai constaté sur les premiers paiements de pension AGIRC ARCO un excédent de prélèvement

O,48 % par rapport au taux fixé par l'administration fiscale. Quelle est l'explication?


Il y a 7 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Ioko (2019-01-03 19:42:42) : Même problème pour moi. Ecart de 0,7%.

Par bleu menthe (2019-01-03 20:09:35) : après appel à Mederic organisme qui me verse ma retraite complémentaire une explication m'a été donnée : le calcul de l'impôt se fait sur le brut moins la cotisation d'assurance maladie et moins la CSG déductible dont le taux de calcul est de 5.9 %. Le brut s'entend sans la majoration pour les enfants

Par titus (2019-01-04 09:34:33) : pour moi c est la meme chose sur une retraite complementaire de 1100 € on me preleve 1.62 € de trop. donc on paie des impots sur des prelevement sociaux

Par aladin (2019-01-04 13:57:59) : bleu menthe, ok pour l'explication reçue de Mederic, mais n'est ce pas déjà le cas dans l'ancienne formule ? l'impôt n'est il pas calculé sur la même assiette ?

Par Roqland (2019-01-04 19:01:55) : Même chose pour moi, le prélèvement effectué sur ma pension Malakoff Médéric représente un taux supérieur de 0.26% par au taux fixé.
L'explication pourrait venir de la CSG prélevé à 8.30% mais déductible qu'à 5.90%

Par Hedar (2019-01-05 23:18:32) : D'accord avec Titus: on paie des impôts sur le net perçu augmenté des contributions moins les contributions sociales déductibles. On paie des impôts sur des sommes déjà versées aux impôts

Par BIBI (2019-01-06 20:22:28) : 1)Rente brute, moins le CSG déductible (5,9%), moins la CSG non déductible (2,4%), moins la CRDS (0,5%), moins la CASA (0,3%) et moins la COTAM (1%) nous donnent la rente nette avant le prélèvement à la source de l'impôt.
2)Calcul du prélèvement à la source : le brute moins la CSG déductible et moins la COTAM x par le pourcentage d'imposition nous donnent montant de l'impôt mensuel.
3) Rente après prélèvement à la source est égale au point 1 moins le point 2.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ARNAQUE41 (Date : 2019-01-02 12:25:44)

Super bien si on mes prélèvements sont trop important pour moi sur l'année 2019 ON ME REVERSERA LE TROP PARCUE QUAND SEPTEMBRE 2020 PAR LES IMPOTS EN CLAIRE ON FAIT UN CREDIT D'IMPOTS A L'ETAT SCANDALEUX. ON PRELEVE TOUT DE SUITE ON REMBOURSE PLUS TARD !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ETAT ESCROT



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pijaga (Date : 2018-12-24 14:38:48)

Quelle sera la base du prélèvement, brut, net ou imposable. Je n'ai toujours pas trouvé l'information sur impots.gouv.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-12-26 17:54:12) : Net imposable (voir brochure page 5).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Dede (Date : 2018-12-17 18:14:12)

Si je doit payé 1200 € impôts par an en couple soit 1200 € : par 12 mois = prélèvement total sur les deux salaires = 100 €/mois on me calcule un taux pour un salaire fixe pour avoir un prélèvement total sur les deux salaires de 100 €/ mois. Mais si mon salaire varie d'un mois à l'autre (ex; heures supplémentaires, primes , ect...)en appliquant le taux on vas me prélever plus ? Est - ce que on me rembourse s'il ont trop prélevé.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-12-19 12:22:08) : Si le prélèvement à la source prélevé dans l'année 2019 est supérieur à l'impôt réellement du pour cette même année, l'excédent vous sera restitué en septembre 2020 (après la déclaration de revenus 2019 faite en mai 2020).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par SAM (Date : 2018-12-11 10:42:53)

J ai recu la fiche de paie du mois d octobre avec un taux de 9%

le mois de novembre avec un taux de 10,9%
comment se retrouver quand le taux varie d'un mois a un autre.
merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-12-11 16:43:04) : Excepté si vous demandez à moduler votre taux, il sera le même de janvier à août 2019. Il s'agit du taux de prélèvement communiqué sur votre avis d'impôt.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par avril (Date : 2018-12-08 18:34:52)

Je comprends par cet article que le taux qui sera appliqué pour l'année 2019 sera celui de 2018. Lorsque les revenus rééls de l'année 2019 seront transmis à l'administration fiscale, le nouveau taux obtenu sera-t-il appliqué à l'année 2019 impliquant des remboursements si ce dernier a baissé ?Je vous remercie pour votre aide.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-12-10 17:38:23) : Le taux appliqué de janvier à août 2019 se base sur les revenus de 2017 (derniers revenus connus).
Le taux de septembre 2019 à août 2020 se basera sur les revenus de 2018 (déclarés en mai 2019).
Les revenus de 2019 ne seront déclarés qu'en mai 2020, c'est pourquoi ils ne seront pis en compte qu'en septembre 2020.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Claude V (Date : 2018-12-04 21:06:58)

Comment cela se passe pour la déduction des dons faits aux associations ?
Merci pour votre réponse
Cordialement


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-12-07 12:32:03) : Le prélèvement à la source ne prend pas en compte les réductions et crédits d'impôt : le taux est calculé sur l'impôt avant déduction de ces avantages fiscaux.
Un acompte sera versé en janvier 2019 pour certains réductions et crédits d'impôt : l'acompte sera de 60 % du montant de l'année dernière. Le reste sera restitué en septembre en fonction de la déclaration de revenus.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par vito (Date : 2018-11-29 08:30:42)

On parle d année blanche mais le taux retenu en septembre 2019 sera calculé sur revenu 2018. Qu'advient-il si en 2019 les revenus chutent à un point de ne plus payer d impôt sur l ancien système ? le fisc va t il immédiatement vous mettre a un taux 0 ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-29 19:18:00) : Vous pourrez déclarer sur votre compte en ligne une baisse significative de revenus : ainsi votre taux sera actualisé 1 à 2 mois plus tard.
Si vous n'êtes pas imposable sur les revenus de 2019, votre taux sera bien à 0.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par zahya (Date : 2018-11-27 18:17:12)

Bonjour,
en 2018 sur l'impôt 2017 j'ai eu l'abattement de 10% donc mes impôt étaient élevés. j'ai déménagé en mars 2018 et maintenant j'ai de lourde charge en essence car nous sommes à plus de 40km de notre travail.
Ce qui fait que je vais me retrouver à payer la même sommes qu'en 2018 en 2019 avec des grosses charge.
Est ce que vous sauriez comment je peux déclarer mes frais réels pour qu'ils soient pris en compte sur l'année 2019.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-28 12:08:55) : A compter de janvier 2019, vous pourriez éventuellement demander à moduler votre taux de prélèvement à la source. Mais cette demande doit être justifiée par un changement de situation ou une baisse de revenus relativement importante, ce qui n'est pas votre cas (pas directement en tout cas).
Par conséquent, contactez au préalable votre centre des finances pour savoir si vous en avez le droit compte tenu de votre situation particulière (déménagement en 2018).

Par zahya (2018-12-04 08:54:56) : merci beaucoup pour votre réponse


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Tya (Date : 2018-11-17 11:07:03)

Bonjour , mon mari au chômage non renumere en 2017 / 2018 moi travaillant salaire 1770/mois et ayant notre fille par rattachement fiscale soit donc 2,5 parts donc non imposable sur l année 2018 d ou un taux à 0%Ors en février 2019 il passe en retraite soit 1770/ mois Que va t il se passer au niveau des impôts 2019 j avoue être un peu perdu merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-19 12:29:25) : En janvier 2019, vous signalerez la hausse de vos revenus 2019 : le taux d'imposition sera recalculé et appliqué à vos revenus respectifs 1 à 2 mois plus tard.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Gaetan (Date : 2018-11-13 16:26:12)

Bonjour à tous,

Voici ma situation que je trouve bien délicate.

Je n'étais pas imposable en 2017 car je ne percevais que mes revenus autoentrepreneur.
Hors courant 2018, j'ai obtenue un travail salarié imposable (Revenu net imp de 1891 €) en sus de mes revenus AE. (impôt libératoire)

2eme point, avec ma conjointe nous avons l'intention de nous pacser en décembre 2018.
Hors elle travaille au Luxembourg et donc paye ses impôts au Luxembourg.

Que devons nous faire pour le prélèvement a la source de combien va t-il être. Je vous avoue être bien perdu.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-16 15:59:58) : Votre taux de prélèvement à la source de janvier 2019 est nul.
Puis en septembre 2019, ce taux sera automatiquement actualisé en fonction de vos revenus 2018 suite à la déclaration que vous ferez en mai 2019. Vous n'avez donc rien à faire pour l'instant.
Le taux de septembre 2019 dépendra de vos revenus totaux et si votre conjointe est domiciliée en France ou au Luxembourg.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mizrit (Date : 2018-11-10 00:33:57)

Bonjour,
Sur mon dernier avis d imposition 2018 sur revenues 2017 je ne suis pas imposable du fait de mes frais réels kilométrique déduits. Mon taux communiqué sur ma fiche est de 0%. Cela veut dire que je n aurais pas de prélèvement sur salaire chaque mois en 2019 on est d accord?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-13 11:17:51) : C'est bien ça.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par garcia (Date : 2018-10-25 20:43:16)

Ma question est la suivante mon taux calculé sur ma dernière déclaration est de 8.3 % mais du revenu imposable donc déduction faite des 10 % sur net perçu
comment se fera ce calcul sur mes revenus brut ?


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par paulo (2018-10-30 11:06:12) : est ce que le pourcentage indiqué sur l'avis d'imposition sera multiplié du montant de mes retraites ?

Par Admin (2018-10-30 17:19:34) : Non, le taux de prélèvement est calculé sur le revenu déclaré, c'est à dire avant déduction de l'abattement de 10 %.
Le taux sera appliqué chaque mois à vos revenus (salaires, retraites, ...). Par exemple, si vous percevez 1 500 € de revenus et avez un taux de 10 %, vous seront prélevés mensuellement 150 €.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Gagnant - Perdant (Date : 2018-10-06 17:59:50)

Ma rémunération salariale est composée d'un fixe et d'un variable, classique. Il y a donc de bonnes années et de moins bonnes années. Avec la transition vers le prélèvement à la source, et "l'année blanche", si je fais une bonne année 2018 (revenus plus élevés) et une mauvaise année 2019 (revenus plus faibles), je serai gagnant car l'impôt plus élevé qui aurait été dû sur les revenus 2018 sera effacé par le crédit d'impôt et un impôt à la source plus faible sera prélevé sur la base des revenus 2019, plus faibles.
En cas de scénario inverse, je suis le dindon de la farce.
Ai-je bien compris ?


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Ludion (2018-10-09 20:43:04) : Enfin quelqu'un qui relève l'incohérence ! Ça fait des mois que je lis chaque article que je croise et ses commentaires et personne ne l'évoque !
L'exemple extrême pour comprendre serait le cas d'un millionaire (en salaire) qui serait au chômage un an sur deux. L'année du million il paierait 0% d'impôts chaque mois (du fait de son chômage de l'année précédente, puis paierait l'année suivante, 50% (taux pris au hasard, je n'y suis pas familier ;)) sur ses 0 euros de salaire dûs à sa nouvelle année de chômage. Bref pas d'impôt. Évidemment l'exemple est extrême, mais il démontre l'incohérence du calcul.
Ai-je bien compris moi aussi ?
Par contre, je ne pense pas que vous soyez le dindon de la farce en faisant la moyenne des années. Il faut comparer les deux systèmes sur plusieurs annees.
Dans l'ancien système, vous payiez des taux forts sur des salaires forts et des taux faibles sur des salaires faibles. Avec le nouveau, ce sont des taux forts sur des impôts faibles et des taux faibles sur des impôts forts. En moyenne vous y gagner, dans une fourchette entre beaucoup (pensez à notre chômeur-millionaire) et 0 si vos différences de salaires convergent vers 0, mais en aucun cas vous n'y perdez.

Par Ludion (2018-10-09 20:45:48) : ...des taux forts sur des SALAIRES faibles et des taux faibles sur des SALAIRES forts...

Par Célibataire vache à lait du fisc (2018-11-04 07:54:41) : Je viens de recevoir mon bulletin de salaire avec une ligne PAS, je pensais avoir un taux de 9,4 % de prélèvement sur mon salaire NET et bien non ce taux s'applique sur mon salaire NET + CRDS + CGS non déductible. L'impôt sur l'impôt en fait, on le sait mais on ne s'en rend pas compte avec l'ancien système de prélèvement là on va vite le voir. Personne n'en a jamais parlé dans mon cas ça fait encore 7 € de moins .

Par Yves 26 (2018-11-25 19:57:17) : en réponse à "célibataire vache a lait du fisc" : cette mesure est en place depuis longtemps; il suffit de lire les récap' annuels de sommes à déclarer pour se rendre compte que "net à payer" est inférieur à "net à déclarer"; il suffit même de lire son bulletin de paye pour le voir. Il y a bien longtemps que les gouvernements "socialistes" ont intégré cet impôt de l'impôt. De ce côté là rien ne change. Par contre sur le PAS, c'est autre chose : beaucoup d'inconnues règnent encore pour une mise en place en janvier 2019 ??????????????????????????????????????


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par missmamie (Date : 2018-09-30 13:56:35)

J/ai effectue des travaux dans une maison en location cela va t/il est pris en compte en 2019


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-10-01 17:04:10) : Les travaux effectués en 2018 seront bien déductibles des revenus fonciers de 2018.

Par Ludion (2018-10-09 20:57:37) : Ce site est le premier à rentrer dans le détail, et en lisant les questions/réponses suivantes, j'en suis arrivé à comprendre que la regularisation d'une année d'impôts s'effectuerait sur deux années d'affilée. Est ce bien ce qu'il faut comprendre ? En septembre n, on passe du taux n-2 au taux n-1, avec regul par prélèvement/versement des 8 1er mois, puis en septembre n+1, on revient voir si le taux appliqué et corrigé (calculé sur n-2 puis n-1) correspond bien au taux sur n des revenus que nous venons de déclarer, auquel cas, une nouvelle regul a lieu ? Vous êtes sûrs de ça ?

Par Admin (2018-10-11 18:43:23) : C'est exactement ça.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Anne (Date : 2018-09-15 18:04:23)

Si je comprends bien toutes les personnes qui auront touché une prime en 2018 ne paieront pas d'impôts sur cette prime. Cela est complètement injuste. Et encore plus injuste s'agissant de la prime de mise à la retraite que certains retraités en 2018 toucheront sans qu'elle soit imposable.... c'est vraiment injuste pour ceux qui sont retraités depuis 2 ou 3 ans et qui peinent à payer leurs impôts sur cette dite ''prime''!


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Manu (2018-09-16 08:43:11) : Pas du tout puisque le % s'ajuste en septembre. Donc à partir de sept 2019 vous payerez vos impôts 2018 jusqu'en sept 2020. Puis ça continue comme cela. Donc pas d'annee blanche comme certains disent.

Par Admin (2018-09-17 11:05:53) : Les indemnités de mise à la retraite constitue un revenu exceptionnel. A ce titre, elles ne donnent pas droit au CIMR et seront donc imposées en 2018.
L'impôt sur les revenus exceptionnels perçus en 2018 et revenus non soumis au prélèvement à la source sera à payer en septembre 2019.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Guitou (Date : 2018-09-15 11:13:37)

En 2017 j'étais usufruitier d'un appartement que je louais. Je l'ai rendu à mon fils qui en a hérité au décès de sa mère. En 2018 mes revenus seront donc inférieurs. j.ai été imposé à 6,60% . Dois-je me manifester pour réduire ce taux ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-17 10:54:27) : Oui si la baisse des revenus est relativement importante (30 % par exemple).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par JeffDebord (Date : 2018-09-14 15:15:07)

Je remarque que les Admin répondent à certains et pas à d'autres, alors que toutes les questions qui sont posés méritent tous qu'on leur répondent.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-17 10:51:53) : En effet, tous le méritent. Mais ce n'est pas une question de mérite, nous ne répondons pas aux questions en fonction de leur qualité et de tout autre critère. Toutes les questions sont traitées à la même enseigne. Malheureusement le temps manque parfois pour répondre à l'ensemble de vos questions d'une part et d'autre part nous n'avons pas les réponses exactes à toutes les questions. Dans ce cas nous préférons nous abstenir afin de ne pas vous induire en erreur et laisser le soin de répondre aux internautes qui ont rencontré le même problème.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Leelou (Date : 2018-09-11 16:30:55)

Bonjour,

Je quitte une entreprise en paie décalée (année fiscale du 1er décembre au 30 novembre)le 01/11/2018 pour une entreprise en paie "normale" en année fiscale du 1er janvier au 31 décembre.
Comment va se passer le calcul de mon impôt et le prélèvement à la source car je vais déclarer pour 2018 1 mois de plus de salaire (pas un revenu exceptionnel)soit du 01/12/2017 au 31/12/2018 ?
Merci par avance pour votre éclairage...


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Bob b (2018-09-12 10:51:31) : Bonjour retraitè dis 01/01/2018
Donc mon salaire à baissé .
Reçu avis d'imposition avec un taux
De 5.4 sur les revenus de 2017 en comptant la prime de départ
L'année de 2018 j'ai que ma pension de 2500 euros marié 4 enfants
Question que faire?
Cordialement.
Rc


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mimi (Date : 2018-09-11 10:56:05)

Bonjour,
Sur une situation fiscale sans cas particulier et avec une progression de salaire modeste,
je résume ce que j'ai compris :

En 2019, de Janvier à août, Bercy va me prélever une somme calculée avec un taux, fonction de mon impôt /revenu 2017 suite à ma déclaration de revenus 2017 faite en Juin 2018

puis, de septembre à décembre, Bercy va me prélever une autre somme calculée avec un taux, fonction de mon impôt /revenu 2018 suite à ma déclaration de revenus 2018 faite en juin 2019

Résultat : mes revenus 2019 auront été imposés avec des taux qui dépendent de 2017 et 2018 mais qui ne reflètent pas 2019
Certes la base de calcul aura suivi la progression de salaire de 2019, mais pas le taux.

Il va falloir attendre la déclaration de juin 2020 pour que je déclare OFFICIELLEMENT mes revenus de l'année 2019 et que Bercy se rende compte que l'impôt déjà prélevé sur les revenus 2019 n'y est pas pour qu'il me demande un complément d'impôt au titre de 2019.

Quand et comment ? en augmentant un peu plus le taux calculé en septembre 2020 ? appliqué sur les revenus de janvier 2020 ou à part, par un prélèvement supplémentaire soldant l'année 2019

Et si tout cela est juste mais que mon salaire baisse, même question : quand et comment me rendront ils le trop perçu?


Merci de me dire si j'ai bien compris
Cordialement
MT


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-12 15:36:49) : Vous avez bien compris le principe.
En effet, le taux sera actualisé chaque année au mois de septembre en fonction de la déclaration de revenus.
Ainsi en septembre 2019, le taux sera éventuellement modifié (à la hausse ou à la baisse) suite à la déclaration des revenus de 2018 et s'appliquera jusqu'en septembre 2020. En septembre 2020, le taux sera à nouveau actualisé selon la déclaration des revenus de 2019, et ainsi de suite.
Quant au solde de l'impôt, la régularisation s'effectuera également en septembre (après la déclaration de revenus). Si les prélèvements à la source de 2019 (de janvier à décembre) sont inférieurs à votre impôt sur les revenus de 2019 (déclarés en 2020), vous paierez un complément (solde) en septembre 2020.
Si au contraire, vous avez trop versé en 2019, l'excédent vous sera remboursé.

Par lbda21 (2018-09-28 17:21:21) : l'excédent d'impôt sera remboursé bien après avoir été payé, mais ne sera pas rémunéré avec un taux d'intérêt donné; c'est donc un délit de concussion.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Johxel (Date : 2018-09-08 10:04:04)

Je règle mes impôts par prélèvements depuis de nombreuses années.
Je viens d'apprendre que parce que ma société est sur une année fiscale qui court du 1er décembre au 30 novembre, le prélèvement de mon impôts sur le revenu à la source débuterait dès le mois de décembre 2018. Hors, en raison d'un prélèvement fiscal actuellement sur 10 mois, j'ai toujours été « tranquille » en décembre.
En raison de la règle fiscale de mon entreprise, cet avantage va disparaître puisque je commencerai en décembre 2018 pour 2019.
Est-ce normal ?
Merci pour vos réponses et apports.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fafael2 (Date : 2018-09-05 18:24:11)

Le prélèvement se fera t il sur le salaire net ou le salaire net imposable qui inclus une partie de la CSG


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-08 12:31:50) : Le taux du prélèvement à la source s'appliquera sur le revenu imposable, qui demeure le net imposable.

Par louis31 (2018-09-27 17:49:21) : Je touche une retraite de de 18000 euros par an combien seras le montant du prélèvement


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ISLEP (Date : 2018-09-05 15:41:08)

Bonjour,
En 2017, mon mari ayant des revenus plus importants que moi, nous avions choisi le taux individualisé pour la confidentialité car mon ancien employeur cherchait à fermer des bureaux pour supprimer des postes. Depuis, j'ai perdu mon emploi et mes revenus de l'année 2018 sont en forte baisse (différence de 6147 euros) suite à cette perte. Mon taux personnalisé serait à 0 et mon taux foyer de 7,3. Si j'opte pour le taux à 0 ma baisse ne sera pas prise en compte. Y aura-t-il a postériori un remboursement en septembre 2019 ou 2020 si mon mari prend sur lui tout l'impôt sur son salaire car on dit partout que les taux ne changent rien au montant de l'impôt à verser mais après calcul cela fait une "avance" de 400 € ?
Merci d'avance pour votre réponse car je n'arrive pas à trouver cette info. On parle beaucoup des crédits d'impôts mais pas du tout des cas de baisse sur l'année blanche.
Dans cette attente,
Bien cordialement


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par martin (2018-09-06 15:01:02) : mon taux 0 mon epouse de 7*5 le plus interressant ensemble ou separe

Par Admin (2018-09-08 12:29:08) : Le montant total versé est exactement le même que vous choisissiez le taux personnalisé (le même pour le foyer) ou le taux individualisé (taux différent pour chaque conjoint).
Seule différence : la répartition du paiement de l'impôt.
Si vous avez trop versé, l'excédent vous sera restitué après la déclaration des revenus de 2019 (faite en mai 2020).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par chris (Date : 2018-09-05 13:27:14)

Bonjour en mars 2017 , j'ai eu un réajustement salarial qui a augmenté mon revenu imposable. Sur l'avis d'imposition que je viens de recevoir en septembre 2018 j'ai donc un réajustement fiscal (sur les mois de d'octobre novembre et décembre 2018 puisque je suis mensualisé). Ma situation a évolué depuis mai 2017, je suis en "cessation d'activité" mes revenus ont diminué de plus de 30 % depuis mai 2017. Question : mon prélèvement à la source pour l'année 2019 tiendra t-il compte de cette diminution de revenu ? Puisqu'il est en place pour ajuster au plus près l'impôt aux revenus cela serait "logique" non ? Merci.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-08 12:22:43) : Le taux de prélèvement à la source appliqué en janvier 2019 est calculé sur vos revenus de 2017. Mais à compter du 2 janvier 2019, vous pourrez signaler votre baisse de revenus et demander à bénéficier d'un taux plus faible.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Muaddib78 (Date : 2018-09-04 09:44:35)

Bonjour,

Jusqu'à présent, en tant que déclarant 1, je payais l'intégralité des impôts sur les revenus du couple (mensuellement, avec prélèvement automatique). Avec le prélèvement à la source prévu à partir de janvier 2019, est-il possible de continuer à être le seul imposé/prélevé ? A priori, j'ai l'impression que non, au mieux c'est le prélèvement à la source avec un taux individualisé mais pas nul pour mon épouse (le déclarant 2).

Merci d'avance pour vos commentaires et réponses.

Bien cordialement,


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-04 17:31:39) : C'est bien cela.

Par Fabrice (2018-09-06 07:59:04) : Bonjour
Vous pouvez choisir chosir d'etre Le seul déclarant qui suportera seul l'integralite De votre impôt. C'est facile et rapide. Il faut aller sur votre compte de « gouv-fr » et c'est bien expliqué et en 2 ou 3 clics vous allez pouvoir faire ce choix. Vous recevrez ensuite rapidement un mail vous confirmant votre choix. Bonne journée. Fabrice

Par Admin (2018-09-07 15:45:20) : Fabrice, je ne vois pas où vous avez vu cette option sur impots.gouv.
Nous n'avons le choix qu'entre 3 taux :
- le taux personnalisé : un même taux pour le couple (selon les revenus du foyer) ;
- le taux individualisé : un taux différent pour chaque conjoint en fonction de ses revenus personnels ;
- le taux neutre : taux équivalent à un célibataire sans enfant.
Si les revenus du conjoint sont faibles, il est possible que son taux individualisé soit de 0 % mais vous le saurez qu'après calcul du fisc.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par talbotlago (Date : 2018-09-01 15:33:02)

Bonjour
Je suis à la retraite et J'ai un taux de 8.6% transmis par les impots. Comment puis je calculer la mensualité de janvier et suivant ?
Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par BP31 (2018-09-05 11:25:09) : Bonjour,
Nous sommes un couple de retraités, mariés, mon avis d'impôt 2018 me mentionne un taux de 4%
Comment savoir quel sera le montant de mes mensualités 2019 ?
Merci de votre aide
Cordialement


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par DOLLY (Date : 2018-08-22 14:28:13)

BONJOUR, je suis à la retraite depuis février 2018. j'ai touché mon salaire normal en janvier et une prime de départ en retraite. Je dois recalculer mon taux d'imposition pour 2019, dois-je tenir compte du salaire et de ma prime lorsque je vais faire ma simulation.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Yves15 (2018-08-29 08:49:06) : Bonjour, a la retraite depuis avril 2017je suis devenu impossable suite a ma prime de départ taux d'imposition de 2,4 alors que je ne serai pas imposable pour l' impot 2018
baisse des revenus (vie active -retraite). Que faut il faire pour ne pas être retenu a la source car difficulté pour finir les mois.

Par NINA (2018-08-29 12:26:36) : YVES15. Je suis comme vous j'ai pris ma retraite en avril 2017 et j'ai touché l'équivalent de 8 mois de salaires d'indemnités de départ en retraite. J'ai demandé un étalement de 4 ans pour régler ces revenus exceptionnels car je déclare aussi ma pension de retraite. Sachez que même si vous n'êtes pas imposables sur vos revenus, les indemnités de départ en retraite sont considérées comme des revenus exceptionnels et sont imposables à 100% quel que soit sa situation. Sauf si c'est votre patron qui vous a mis en retraite et que ce n'est pas un départ volontaire. Cordialement

Par Cassie (2018-09-07 00:32:55) : Bonjour je suis retraitee depuis fevrier 2014 et j ai eu une prime de depart étalee sur 4ans pour les impots...donc la derniere declaration 2017 (2014 2015 2016 2017) je ne l ai plus dans ma declaration de revenus 2018...mais cela me fait un taux de p.a.s 5.8% alors que pour mes revenus 2018 je descends à 1 taux de 0.5%..pourrai - baisser mon taux de prelevement?cela me ferait un impot de 126 e au lieu de 1757e !! plus ayant plus de 65 ans comment pourrai je avoir l abattement qui est prevu? Merci

Par Anne (2018-09-15 18:13:51) : Je trouve inadmissible de devoir payer un impôt sur une prime de mise à la retraite et ce qui est vraiment injuste c'est que tous ceux qui vont partir en retraite en 2018 et toucheront cette prime n'auront rien à payer puisque il y a une année blanche... Comme toujours c'est encore ceux qui ont une position élevée qui pourront en profiter ; ça va être la ''foire aux primes'' en 2018 !


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Max78 (Date : 2018-08-15 14:11:44)

En cas de revenu exceptionnel ou différé, perçu en 2017, le taux 2018 impacté par ce revenu sera-t-il celui retenu, ou bien le taux retenu sera celui avant calcul du taux comprenant ce revenu additionnel? Merci.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Jacques (2018-09-05 09:29:47) : Je suis dans le même cas. En 2017, j'ai reçu un revenu exceptionnel qui a fait que, dans ma déclaration 2018 des revenus 2017, le taux calculé pour 2019 est supérieur à ce que je dois comme impôts en 2019.

Je vais donc payer trop d'impôts mensuellement en 2019. Serais-je remboursé du trop payé ? Si oui, comment ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Jeizamy (Date : 2018-08-08 19:22:03)

Bonjour, je n'étais pas imposable sur mes revenus 2017. Mon taux est donc de 0. Or en 2019 je travaillerai à plein temps sur 12 mois. Je veux être prélevée à la source dès janvier. Comment procéder ? Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par laura (2018-09-06 10:41:46) : bonjour je suis dans le même cas, j'ai été aux impôts dernièrement et à bien y réfléchir je pense que la dame c'est trompée en me répondant.
congé parental en 2017, janvier 2019 temps plein. cependant la dame m'a dit que je ne paierai pas d'impôts avant 2020, mais cela me semble impossible étant donnée que 2019 je travaillerai à temps plein ... je ne sais pas comment faire ni à qui m'adresser pour savoir le fin mot de l'histoire ...


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par mimite (Date : 2018-08-05 19:58:59)

Bonjour, je travaille à l?Étranger et mon PACSE en France, je vois son taux individualisé sur le site des impôts à 4.7%, Ce taux prends t-il en compte mes revenus étranger ? car je trouve ce taux assez élevé
Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Toto (Date : 2018-07-17 16:59:11)

Bonjour. J'ai démissionné de mon entreprise fin Juin 2017. J'ai touché un solde de tous comptes pour mes congés non pris. Je déclare donc un revenu supérieur à la normale cette année en 2018 du à ce solde de tous comptes. Est ce que l'impôt à la source prélevé à partir de Janvier 2019 se basera sur mon nouveau salaire (Et rien que celui ci) ou est ce que l'impôt à la source sera basé sur mes revenus déclarés en Juin 2018 (Solde de tous comptes compris) ? Avec réajustement du prélèvement à la source en cours d'année 2019, à la baisse ?


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-07-17 17:21:01) : Le taux du prélèvement à la source 2019 est calculé en fonction de vos revenus 2017 (donc en intégrant votre solde de tout compte).
Vous pourrez moduler ce taux à compter de janvier 2019 ou attendre la modulation automatique septembre.

Par Th (2018-08-01 16:51:35) : Bonjour, Je suis dans le meme cas que TOTO mais j'ai démissionné en 2018. Ce sera pareil?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Dolores (Date : 2018-06-24 12:29:21)

Bonjour,
Tout d'abord felicitation pour ce site tres complet
je viens de passer 4 annees a l'etranger (UK) et reviens m'installer en France en aout 2018. Pendant 4ans j'ai payé mes impots en angleterre et l'administration fiscale francaise etait prevenue de mon changement de statut.
Les mois de aout a decembre 2018 ne seront pas concernes par l'impot a la source anglais, et ne seront pas encore concernes par l'impot a la source francais commencant en 2019.
Comment seront imposes ces 5 mois ? Vais-je beneficier de l'annee blanche pour les 5 premiers mois (aout/decembre 2018) de mon retour en france?
merci par avance !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-06-25 17:13:35) : Oui vous bénéficierez bien de l'année blanche, comme n'importe quel résident. Cela signifie que vous obtiendrez un crédit d'impôt calculé sur vos salaires et autres revenus de base perçus entre août et décembre 2018.

Par AVENIR (2018-07-07 18:47:04) : Mes seuls revenus sont ma retraite. tout les ans je donne à des oeuvres
le maximum autorisé environ ; cela à une incidence immédiate sur le montant de mon impot payé par prelevements mensuels. qu'en sera t'il avec la réforme


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par LMo31 (Date : 2018-06-19 22:41:03)

Bonjour,
En avril 2018, j'ai utilisé la possibilité que m'offrait mon entreprise de verser la part variable de mon salaire (environ 20% de mon salaire annuel) sur un compte épargne temps, en vue d'anticiper mon départ à la retraite. La somme correspondant à ces congés n'apparait plus dans mon revenu 2018 (net fiscal cumulé). Mon entreprise m'a indiqué que cette somme apparaitrait sur le revenu de l'année de l'utilisation des congés (2023).
Normalement, il y a une baisse de revenu l'année de l'achat des congés et une hausse équivalente l'année de leur utilisation.
Avec l'année blanche, je comprends que l'impôt additionnel en 2023 est confirmé mais que la baisse exceptionnelle de revenu de 2018 ne donnera pas lieu à une réduction équivalent de mon impôt en 2019. Pouvez-vous me confirmer qu'il n'y a aucun recours pour cette baisse exceptionnelle de revenu en 2018 (qui est en fait un report de revenu de 2018 à 2023)?
Si c'est confirmé, le fait d'avoir acheté ces congés en 2018 plutôt qu'en 2017 ou 2019 m'a coûté plusieurs milliers d'euros !!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par brad (2018-06-23 12:42:22) : oui c'est bien ca. vous pourrez pas la deduire de vos revenus 2018


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par PingouinK (Date : 2018-06-08 14:36:15)

Bonjour,
Nouvellement marié, j'ai déclaré mes revenus et ceux de mon épouse sachant qu'en 2017, mon épouse déclarait seule et ne payait pas d'impôts.
J'ai opté pour un taux commun sur mon salaire (5,5%) sur un montant d'impôts à payer pour 2018 de 1575 €. le prélèvement se fera bien sur mon seul compte ? mon épouse sera bien exempt de prélèvements ?
Je vous remercie par avance de vos précisions.
Cordialement,


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-06-10 12:22:57) : Le taux commun sera appliqué sur vos deux salaires puisque vous avez tous deux des revenus.
Si vous souhaitez différencier vos prélèvements, vous devez opter pour les taux individualisés.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ritigny (Date : 2018-05-29 19:54:57)

Bonsoir,

mon mari et moi avons fait notre déclaration par internet, seulement cette année et pour la première fois nous avons eu des réductions d'impôts.

nous avons nos taux basés sur cet impôts mais seulement l'année prochaine les prélèvements ne seront pas assez importants.

pouvez vous me dire si nous pouvons augmenter le taux et comment le faire car ceux proposés ne me conviennent pas.

merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-06-01 17:12:14) : Les taux de prélèvement à la source indiqués à la fin de la déclaration en ligne ne tiennent pas compte des réductions et crédits d'impôt. Ils sont calculés sur l'impôt avant déduction.
A compter du 1er janvier 2019, vous pourrez moduler votre taux d'imposition depuis votre espace personnel sur impots.gouv.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par sophie (Date : 2018-05-21 14:05:19)

Bonjour
nous déduisons un scellier social de notre impot et de ce fait notre impot est fortement diminué
j'ai fait une simulation sur votre site et il sort un taux d'imposition qui ne prend pas en compte le scellier
on devra donc payer un impot très important toute l'année alors que nous ne devrions pas ?
Même question pour les emplois à domicile ?
merci pour votre réponse


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par roro56 (2018-05-23 00:39:42) : Eh oui; Je suis dans le même cas avec un Censi Bouvard et un emploi à domicile. C'est tout la volonté sournoise de ce prélèvement à la source. Nous allons financer, encore une fois pour les autres. Ils vont parait il restituer régulièrement pour les emplois à domicile. par contre , on se fait avoir (pour être poli) sur les autres réductions d'impôts. Il faudra financer jusqu'au mois d'Aout et la on se fera rembourser. Bonjour l'équilibre budgétaire des gens qui font l'effort d'investir. Bonjour l'usine à gaz cote administration.

Par PAT93 (2018-05-23 21:01:03) : Je vais être dans le même cas avec un investissement PINEL en fin d'année.
Qui a une astuce pour ne pas faire cette avance de tréso jusqu'au mois d'Aout ?

Par SOPHIE (2018-05-29 16:36:23) : Pas de réponse du service des impôts ????


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par emmadrien (Date : 2018-05-15 11:32:10)

Bonjour,
mon mari perçoit un salaire de 3 000 € par mois et moi seulement 1500 €.
devons-nous opter pour le taux individuel à 6.8% ou le taux de 9.9 % sur mon mari ?
est-ce que mon salaire j'ajoute à celui de mon mari dans le cas du taux à 9.9 % ou est-ce que seul son salaire sera pris en compte ?
merci de votre aide !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-17 18:23:29) : L'impôt total prélevé à la fin de l'année sera exactement le même dans les cas, seule la répartition du paiement entre vous change.
Si vous optez pour les taux individualisés, le taux de votre mari sera bien supérieur au vôtre. Cela a l'avantage de vous faire supporter une charge fiscale moins lourde dans la mesure où vos revenus sont plus faibles. Votre mari sera prélevé à 9.9 % sur son salaire et vous à 1.2 % (estimation) sur votre salaire.
Si vous ne souhaitez pas individualiser vos taux, ne faites rien : vous aurez alors le même taux de 6,8 % qui sera appliqué à vos deux salaires.
Dans les deux cas, les taux tiennent compte de votre situation familiale (couple marié).

Par PingouinK (2018-06-08 14:43:26) : Bonjour,
Je ne comprends pas. J'ai choisi de supporter le taux sur mon salaire (donc non individualisé), mon épouse n'aura donc rien de prélevé sur son salaire il me semble non ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par roucky28 (Date : 2018-05-14 20:33:37)

Bonsoir

Je viens de faire ma declaration d'impots (papier) puis simulation de l'impot et il me sort un taux de prelevement a la source de 3,3

Toutefois ce taux prend en compte le fait que j'ai eu Un DAT qui se terminait en 2017 et un credit d'impot sans cela mon taux devrait etre de 1,5

Mon DAT est termine.

Comment faire rectifier pour le 1er janvier ce taux et le porter a 1,5 ?

Merci cordialement


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-17 18:14:20) : Vous pouvez demander à moduler le taux de prélèvement à la source depuis votre compte personnel sur impots.gouv.

Par 28roucky (2018-05-18 15:30:14) : merci pour la reponse mais a quel moment baisser le taux ?
cordialement

Par Admin (2018-05-18 16:09:49) : Le service est ouvert dès à présent pour ceux ayant déjà fait leur déclaration en ligne. Pour les déclarants papier, il faudra attendre le 16 juillet.

Par (2018-05-19 07:04:17) : ok mais nous pouvons personnaliser le taux ou avoir un taux neutre ?
mais pas BAISSER le taux?????J?

Cordialement

Par crissette (2018-06-06 20:36:36) : je suis dans ce cas et en fait la modification ne sera possible que le 1er janvier 2019 et pris en compte sous 3 mois le remboursement ne sera effectué que le 20 septembre helas!!
complétement contraire à ce qui annoncé dans la video de Bercy encore une fois nous devons faire l'avance de trésorerie ce qui va etre tres penalisant


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par FLIPPER (Date : 2018-05-14 13:10:11)

JE PARS EN RETRAITE EN COURS DE L ANNée 201_ comment va e
ètre calculé mon taux d imposition en 2019


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-17 18:28:31) : Votre taux sera calculé sur les revenus de 2017. Pour le moduler, faites la demande sur votre compte en ligne.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par joe (Date : 2018-05-01 20:22:58)

Bonsoir,
je débute à travailler en aout 2018 et j'étais étudiant auparavant et déclaré sur les revenus de mes parents. J'aurais un salaire d'environ 2200? par mois. Quel taux me sera-t-il appliqué en janvier 2019?
Merci


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par lulu (2018-05-02 11:57:29) : Bonjour Joe,

Je suis dans le même cas que toi. Etant donné que tu n'as commencé à travailler qu'en 2018, tu n'est pas imposable sur les revenus 2017. Donc ton taux de prélèvement à la source sera automatiquement de 0% (ils vont t'indiquer ce taux à la fin de ta déclaration de revenus 2017).

MAIS : puisque tu vas travailler en 2019, tu sera en réalité imposable. Donc tu as le choix : soit tu laisses ce taux à 0% et tu ne payes pas d'impôts tous les mois en 2019, mais ils vont alors te réclamer l'ensemble de tes impôts sur revenus 2019 à la fin de l'année, d'un coup.

Sinon l'autre possibilité, c'est de te connecter sur ton compte sur impots.gouv.fr à partir du 1er Janvier 2019, et indiquer un changement de situation. Là ils vont te calculer un nouveau taux d'imposition estimatif, et tu payeras tous les mois des impôts directement prélevés sur ton salaire (à la fin de l'année ils font tout de même un récapitulatif pour voir si tu as trop ou pas assez payé, mais au moins tu ne payes pas tout d'un coup).

Voilà :)

Par Clairette (2018-05-08 15:07:58) : Cette année payant par mois impôts de notre cou ple soit 164 euros par mois pour des revenus à deux de 3185,40 mensuels,auront nous le même prelevement à compter de janvier 2019 ???


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Moi (Date : 2018-05-01 12:48:23)

Bonjour, j'ai déclaré 33866 euros et mon mari 21325 euros avec des frais reels de 6190 euros pour l'année 2017. Comment puis calculer le prélèvement de notre impots à la source ? pouvez vous m'expliquer le calcul ? Dois-je opter pour un taux individualisé ?
Merci beaucoup pour votre aide



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ADE (Date : 2018-04-20 11:01:30)

Bonjour,

Je vais faire la demande du taux individualiser car mon mari gagne plus que mois mais je voudrais savoir je gagne 20 000 euros par an et déduis 5000 euros de frais réel est ce que sur le prélèvement à la source mais frais réel vont être pris en compte ou est ce que mon impôt va être surévalué en prenant pour base 20 000 euros?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par dom (2018-04-20 11:16:07) : Les impôts se basent sur le revenu net (donc après déduction des frais réels)


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Un futur expat qui reviendra (Date : 2018-04-19 18:01:40)

Bonjour,
Je viens d'effectuer ma déclaration d'impôt 2017.
J'ai donc mon taux d'imposition pour janvier 2020.
Or, à partir de Janvier 2020 je serai à l'étranger.

Est ce que ce taux sera effectif à mon retour soit en 2021 ?
Merci


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par dom (2018-04-20 11:15:57) : janvier 2019 vous voulez dire ?
oui je pense que les impôts se baseront sur les derniers revenus connus quand vous reviendrez. Ou sera appliquera le taux non personnalisé (selon les revenus perçus en 2021). Tout ça n'est pas encore très clair

Par Un futur expat qui reviendra (2018-04-25 17:56:08) : merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Manu (Date : 2018-04-11 17:49:23)

Si cette année je paie pour l'année 381 euros d'impôts
Avec le prélèvement à la source ça sera 381 euros sur 12 mois ou 381 par mois ?
Merci



Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-11 22:59:56) : 381 sur 12 mois, soit 32 € par mois

Par dan (2018-04-27 18:20:57) : Je suis retraité mon impôts sur le revenu s'élève à 753 euros avec un prélèvement à la source 3.5%
combien suis retenu par mois?
merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par LILI (Date : 2018-04-10 14:55:57)

Je n ai jamais ete imposable , cette année j ai touché des allocations chomage de janvier à octobre 2017 donc je devrais payer des impots manque de chance pour moi la seule annee ou je paye des impots et l année de reference qui sera prise en compte pour janvier 2019 . Seulement depuis novembre 2017 je n ai plus d allocations chomage . Le prelevement a la source va donc etre basé sur une année avec des revenus plus elevé . comment faire ?
Merci d avance pour votre reponse


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-10 23:07:56) : Oui le taux du prélèvement à la source sera basé sur vos revenus 2017. Mais vous pourrez moduler ce taux si vos revenus 2018 sont nettement inférieurs.

Par (2018-04-11 20:50:06) : MAIS POUR POUVOIR MODULER CE TAUX , JE DEVRAIS CHOISIR UN TAUX NEUTRE OU INDIVIDUEL et non avec mon mari ?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lilimiss (Date : 2018-01-24 05:32:00)

En 2017, j ai eu un total de revenus de 29000 €, j étais en invalidité avec une carte mentionnant invalidité 80% catégorie 2.
En novembre 2017 je suis passée à la retraite avec 1400€/mois (pension et complémentaires) les impôts ont acceptés une diminution à 120€/mois.
Combien serais Je prélevée en janvier 2019?
Merci
Avec la carte d invalidité je bénéficie de 1,5 part.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-01-26 23:35:32) : Votre taux de prélèvement à la source sera fixé à la suite de votre déclaration de revenus 2018 (imposition des revenus de 2017).
Ce taux sera donc basé sur l'ensemble de vos revenus 2017. Puisque vos revenus ont baissé en 2018, vous pouvez demander à moduler ce taux à la baisse afin qu'il corresponde davantage à votre prochain impôt. Le fisc vous aidera à calculer ce nouveau taux en prenant en compte votre changement de situation.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Bisounours (Date : 2017-10-27 15:14:07)

Bonjour Dire que les personnes ne prévoient pas leur impôts c'est mentir un peu. La majorité des français optent pour le prélèvement mensuel. Et dire que les personnes sont embêtées quand il y a des revenus exceptionnels ou des baisses de revenus, c'est la politique du verre à moitié vide à moitié plein. Les demandes de délais de paiement existent et ont toujours existés. Sauf que là au lieu d'aller voir le trésorier pour négocier un délai, il faudra aller voir le banquier pour négocier un découvert, des agios, des rejets de factures d'EDF GDF loyers remboursement de prêt nourriture. Certains vont arrêter de consommer, moins de tva collectée, et le cercle vicieux continuera, plus de licenciements, plus d'impôts pour financer le manque à gagner. À la révolution est ce les bonnes têtes qui sont tombées !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Monsieur Charges Sociales (2017-12-16 09:55:27) : Tant que les Pauvres auront du pain et des jeux l'état sera tranquille.
Même pour retirer de l'argent de votre assurance vie il faut un motif ! La spoliation est proche.
Et l'année de transition les cotisations sociales vont être payées comme d'habitude : JACKPOT pour BERCY !


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)


Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Prélèvement à la source : le résumé
Tout savoir sur le futur mode de paiement de l'impôt : la retenue à la source
Taux de prélèvement : 3 choix possibles
Taux personnalisé, taux individualisé ou taux neutre : quelle différence ?
Taux de prélèvement : la base de calcul
Comprendre le calcul du prélèvement à la source : formule et revenus pris en compte
Revenus de 2018 : imposés ou non ?
Année blanche : les revenus 2018 seront-ils taxés ?
La confidentialité salarié / employeur
Comment respecter la vie privée des salariés vis à vis de l'entreprise ?
Le coût pour les entreprises
Quel surcoût pour les tiers payeurs chargés de collecter et reverser l'impôt ?
La déclaration annuelle
Déclaration de revenus et retenue à la source : quelles démarches ?
Les impôts vont-ils augmenter ?
La retenue à la source signifie-t-elle hausse des impôts ?
L'Etat fera-t-il des économies ?
Le prélèvement à la source permettra-t-il de baisser les dépenses ?
Les recettes de l'Etat vont-elles augmenter ?
Quels effets de la retenue à la source sur les recettes fiscales ?
L'impôt sera-t-il mieux accepté ?
Le consentement des citoyens face à l'impôt va-t-il s'améliorer ?
Les revenus déjà prélevés à la source
La retenue à la source existe déjà pour certains prélèvements.
L'impôt à la source à l'étranger
Prélèvement à la source dans les autres pays
Les Français sont-ils favorables à la retenue à la source ?
Que pensent les Français du prélèvement à la source ?
Les conséquences du prélèvement à la source
Quelles seraient les retombées de la retenue à la source ?
Quels changements pour les salariés ?
Les conséquences pour les contribuables prélevés à la source
Qui est concerné ?
Retenue à la source : tiers payeur, salariés, indépendants, ...
Les inconvénients de la retenue à la source
Prélèvement à la source : les points négatifs
Les avantages de la retenue à la source
Prélèvement à la source : les points positifs
Retenue à la source : un réel changement ?
Le prélèvement à la source est-il vraiment utile ? Va-t-il révolutionner le système fiscal ?
Quand et comment mettre en place la retenue à la source ?
Les étapes de la mise en oeuvre du prélèvement à la source
Pourquoi instaurer l'impôt à la source ?
Quel est l'intérêt de mettre en place le prélèvement à la source ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.