( Ajout/Modification : 04/05/2018 + 8 réactions )

Impôts > Le prélèvement à la source > Revenus de 2018 : imposés ou non ?

Comment seront imposés les revenus de 2018 ?

La retenue à la source est reportée au 1er janvier 2019.
2018 devient donc l'année blanche.

C'était l'obstacle majeur à la mise en place du prélèvement à la source : l'année de transition. Comment passe-t-on du système actuel (chaque année on paie l'impôt sur les revenus de l'année précédente) à la retenue à la source (revenus taxés en temps réel, l'année de leur perception) ?

Pas question de payer un double impôt l'année de transition ! Mais pas question non plus de faire des cadeaux fiscaux !
C'est pourquoi on a parlé d'année blanche pour 2018. Explications...


Année blanche en 2018 : de quoi s'agit-il ?

Notre système fiscal actuel impose les revenus avec une année de décalage : par exemple, les revenus de 2015 sont imposés en 2016, les revenus de 2016 imposés en 2017,...  Sans le prélèvement à la source, les revenus de 2018 auraient du être taxés en 2019. Or en 2019 ce sera l'impôt sur les revenus de 2019 qui sera payé. En effet, chaque mois, les salariés et retraités paieront l'impôt de leur revenu en cours.
Il n'est donc pas possible de leur faire payer en plus un impôt sur les revenus de  2018, ce qui doublerait leur imposition.

Pour éviter cette double taxation, les revenus de 2018 ne seront pas imposés, d'où l'expression "année blanche".

Exonération totale des revenus 2018 ? Pas tout à fait ...

La non imposition des revenus de 2018 est plus théorique que pratique. En fait, l'année 2018 sera plutôt une "année grise".
Les revenus de 2018 devront quand même être déclarés au fisc et les revenus excédentaires seront imposés, notamment les plus-values mobilières et immobilières, la participation, l'intéressement, ...
Alors si vous aviez pensé mettre en attente certains paiements jusqu'à 2018 pour échapper à l'impôt, c'est loupé !

Création d'un crédit d'impôt spécifique : le CIMR

Pour imposer les revenus de 2018 (impôt 2019), année de transition avant l'application de la retenue à la source, le fisc met en place un système pour imposer uniquement les revenus exceptionnels de cette année là.
Pour cela, sera calculé l'impôt sur les revenus non exceptionnels (salaires, retraites, BIC, BNC, revenus fonciers) qui constituera un crédit d'impôt : le CIMR ou Crédit d'Impôt Modernisation du Recouvrement.

Ainsi, l'impôt calculé sur l'ensemble des revenus de 2018 (non exceptionnels et exceptionnels) sera diminué du crédit d'impôt CIMR. De ce fait, il ne restera plus qu'à payer l'impôt sur les revenus exceptionnels.
En clair, si vous n'avez aucun revenu exceptionnel en 2018, vous ne paierez en 2019 que les prélèvements à la source : aucun impôt supplémentaire.

Résumé : IMPOT 2019 sur les revenus de 2018 = Impôt sur les revenus totaux de 2018 - CIMR.

Commentaires



Par Kikinou (Date : 2019-01-19 11:16:14)

Le prélèvement à la source a été effectué sur ma retraite complémentaire versée début janvier 2019. OK car celle ci concerne Janvier. Mais le prélèvement a aussi été effectué sur ma retraite sécu versée le 10/01, alors que ceci concerne décembre 2018. Est ce normal?
D'avance merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par rastoutou (Date : 2019-01-04 17:50:16)

Bonjour à tous,

c'est bien connu, l'état n'est pas le meilleur des employeurs.
Que va-t-il se passer pour les heures de travail ( interrogations en classe prépa par exemple) effectuées en septembre, octobre, novembre et décembre 2018 ) et qui ne seront payées que en 2019, sous forme de "rappel" ? J'ai l'impression que les trésoreries-payeurs ont encore davantage ralenti le paiement pour que ces revenus de 2018 soient taxés comme revenu de 2019...
Ne serait-ce pas malhonnête pour ne pas dire pire ?

Qu'en pensez-vous ?
Mike


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par double-imposition (2019-01-07 16:58:21) : Donc si j'ai bien compris j'aurai une double imposition.
- Une imposition sur mes revenus exceptionnels de 2018 ( j'en ai, par exemple la prime de départ à la retraite de mon épouse)
- Une imposition sur mes revenus exceptionnels de 12019 ( Ma propre prime de départ à la retraite)
Donc en 2019, double imposition pour les primes exceptionnelles même si cela n'est pas très important, cela s'appelle double imposition, donc il faut préciser qu'il n'y aura pas de double imposition, SAUF CAS PARTICULIER)


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Daniel07 (Date : 2019-01-04 09:15:47)

Je m'étonnais que l'Etat se prive des recettes des impôts sur le revenu de 2018. Mais j'ai lu que le taux de prélèvement applicable en 2019 tenait compte de cette absence recette.
Le taux de prélèvement applicable en 2020 devrait donc être inférieur à celui de 2019 (à revenus égaux)?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-01-04 22:18:25) : Taux de janvier à août 2019 : basé sur les revenus de 2017.
Taux de septembre 2019 à août 2020 : basé sur les revenus de 2018.
Donc si les revenus de 2017 sont égaux à ceux de 2018, le taux sera le même (voire légèrement inférieur en 2020 si le barème de l'impôt est revalorisé selon l'inflation).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par gogoricoar (Date : 2019-01-01 19:13:37)

Pas payé d impot en 2018 sur les revenus de 2017 que vais payer en janvier 2019 comme prélèvement à la source


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par giogio (2019-01-02 15:29:58) : Bonjour à tous et bonne année 2019
Ma question est : si mon RFR est de 19640 en 2018 et qu'il était de 23450en 2017, aurais-je droit à un quelconque dédommagement mdr, bonne journée

Par Admin (2019-01-03 21:49:52) : gogoricoar : Puisque vous n'étiez pas imposable en 2018, votre taux de prélèvement à la source est de 0 : vous ne paierez rien.

giogio : Le taux de prélèvement de 2019 se base sur les revenus de 2017 puis de 2018. Si la moyenne est supérieure aux revenus de 2019, le trop versé sera restitué en septembre 2020. Si la moyenne est inférieure, un supplément d'impôt vous sera demandé à cette même date.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ssilver (Date : 2018-12-29 11:37:10)

Franchement, j'ai arrêté de me poser des questions au fonctionnement des impôts qui me donnait des migraines.

En novembre 2017, je reçois un échéancier m'indiquant que je devrait payer 1000 euros étalé sur 10 mois (Janvier à Octobre 2018) jusque la pas de souci!! En mars 2018 je déclare mes impôts et dans la foulée je reçoit l'avis d'imposition m'indiquant que je devrais payer 1410 euros d'un coup avant le 17 septembre 2018.Pourtant je ne touche pas des mille et des cent...

Par contre ils ont merdouiller au mois de décembre lorsque j'ai fais (signalé) un changement de rib, la 1ere mensualité de janvier a été prélevé sur l'ancien compte (tout à fait normal), puis m'en remboursé sur le nouveau compte et en annulé mon programme de mensualisation alors qu'a la base j'ai juste demandé un changement de rib et non l'annulation de mes mensualités.
Donc je me suis retrouvé a payer 1400 euros que j'ai payé cash au lieu des 1000 euros prévu...

Pas trop compris !!!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-12-31 11:54:07) : Il semblerait que vos ne fassiez pas référence aux mêmes revenus. L'échéancier reçu en novembre 2017 (1000 € d'impôt) concernait quels revenus ? Ceux de 2016 ?
Et en mars 2018, quels revenus avez-vous déclaré ? Ceux de 2017 ? Dans ce cas, il est normal que le montant de l'impôt (1400 €) ne soit pas similaire au précédant.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Un non résidents (Date : 2018-12-23 11:29:46)

"En effet, chaque mois, les salariés et retraités paieront l'impôt de leur revenu en cours.
Il n'est donc pas possible de leur faire payer en plus un impôt sur les revenus de 2018, CE QUI DOUBLERAIT LEUR IMPOSITION." Et alors ?! Pour les non résidents qui ont payé 2X lors de leur déménagement, pas de cadeau fiscal, personne ne s'inquiétait de leur sort et maintenant ils n'ont pas droit non plus à l'année blanche, sous prétexte qu'ils ont déjà la retenue à la source! On s'inquiète uniquement des personnes en métropole!
Pour information, j'ai toujours payé et je paye encore mes impôts en France (ainsi que toutes mes caisses!), mes seuls revenus sont d'origine française, j'habite seulement à l'étranger, mais cela semble faire de moi un "citoyen" (terme très a la mode actuellement!) de 2ème classe!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Titine (Date : 2018-09-22 17:32:08)

J'ai remboursé en janvier 2018 le salaire de septembre 2017 qui m'a été indûment versé par mon employeur (ministère de l'agriculture) alors que j'ai été retraitée au 1er septembre 2017 .
Je n'ai donc pu défalquer ce salaire sur mes revenus 2017.
Quand-est-ce que ce salaire remboursé en 2018 sera pris en compte en déduction de mes revenus? et sur l'impôt de quelle année sera-t-il pris en compte ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Tarik (2018-09-27 23:33:50) : Année blanche, grise et peut être noire pour certains comme vous !
Si vous ne faites rien, vous ne pourrez rien défalquer à mon avis.
Le gouvernement va mettre en place un service pour prendre en charge des cas commme le vôtre ou le cas de ceux qui vont être victimes d'erreurs informatiques ou de calcul....
Attendre et se rapprocher de ses organismes en 2019.
bon courrage, vous ne serez pas le seul.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par clauderollande (Date : 2018-06-06 13:11:49)

Ce qui n'est jamais évoqué clairement c'est la modalité de paiement de l'impôt sur les revenus exceptionnels perçus en 2018, lors de l 'année 2019. le contribuable devra t il faire directement un chèque aux impôts ? ou ce montant sera t il étalé sur l'année 2019/2020 et donc rajouté dans le taux de prélèvement a la source qui sera transmis à l'employeur en sep 2019 ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par chrysatcho (2019-01-11 22:23:47) : Pour des revenus exceptionnel en 2018, déclaration en avril-mai, si pas de problème, impôt mis en recouvrement le 31/07/2019, si montant à payer supérieur à 300 euros, paiement du solde étalé sur les 4 derniers mois de 2019 par prélèvement à l'initiative de l'administration.
source : https://www.economie.gouv.fr/files/files/PAS_2019/dossier_presse_comite_suivi_pas_02_05_18_002.pdf
si solde inférieur à 300 euros, paiement au 15/09/2018, logiquement à l'initiative du contribuable, à moins que l'administration ne prélève directement sur le compte, ce n'est pas très clair et le BOI-IR-PAIE 20, titre 2 (le paiement de l'impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux à compter du 1er janvier 2019) n'est toujours pas en ligne?.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Prélèvement à la source : le résumé
Tout savoir sur le futur mode de paiement de l'impôt : la retenue à la source
Taux de prélèvement : 3 choix possibles
Taux personnalisé, taux individualisé ou taux neutre : quelle différence ?
Taux de prélèvement : la base de calcul
Comprendre le calcul du prélèvement à la source : formule et revenus pris en compte
La confidentialité salarié / employeur
Comment respecter la vie privée des salariés vis à vis de l'entreprise ?
Le coût pour les entreprises
Quel surcoût pour les tiers payeurs chargés de collecter et reverser l'impôt ?
La déclaration annuelle
Déclaration de revenus et retenue à la source : quelles démarches ?
Le calcul de l'impôt à la source
Comment sera calculé le prélèvement à la source ? Quel taux d'imposition ?
Les impôts vont-ils augmenter ?
La retenue à la source signifie-t-elle hausse des impôts ?
L'Etat fera-t-il des économies ?
Le prélèvement à la source permettra-t-il de baisser les dépenses ?
Les recettes de l'Etat vont-elles augmenter ?
Quels effets de la retenue à la source sur les recettes fiscales ?
L'impôt sera-t-il mieux accepté ?
Le consentement des citoyens face à l'impôt va-t-il s'améliorer ?
Les revenus déjà prélevés à la source
La retenue à la source existe déjà pour certains prélèvements.
L'impôt à la source à l'étranger
Prélèvement à la source dans les autres pays
Les Français sont-ils favorables à la retenue à la source ?
Que pensent les Français du prélèvement à la source ?
Les conséquences du prélèvement à la source
Quelles seraient les retombées de la retenue à la source ?
Quels changements pour les salariés ?
Les conséquences pour les contribuables prélevés à la source
Qui est concerné ?
Retenue à la source : tiers payeur, salariés, indépendants, ...
Les inconvénients de la retenue à la source
Prélèvement à la source : les points négatifs
Les avantages de la retenue à la source
Prélèvement à la source : les points positifs
Retenue à la source : un réel changement ?
Le prélèvement à la source est-il vraiment utile ? Va-t-il révolutionner le système fiscal ?
Quand et comment mettre en place la retenue à la source ?
Les étapes de la mise en oeuvre du prélèvement à la source
Pourquoi instaurer l'impôt à la source ?
Quel est l'intérêt de mettre en place le prélèvement à la source ?



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.