( Ajout/Modification : 22/10/2018 + 6 réactions )

Impôts > Comprendre le calcul de l'impôt > Calcul de l'impôt 2018

Calcul de l'impôt 2018

L'impôt est calculé en plusieurs étapes :

  1. Détermination du revenu net imposable : Revenus - Charges déductibles ;
  2. Détermination du quotient familial (QF) : Revenu net / Parts fiscales ;
  3. Calcul de l'impôt brut : Application du QF au barème progressif de l'impôt ;
  4. Calcul de l'impôt net : Application de la décote, du plafonnement du QF et déduction des crédits et réductions d'impôt.

Détermination du revenu net et quotient familial

Avant le calcul de l'impôt, il convient de déterminer la base imposable qui sera ensuite soumise au barème progressif de l'impôt.
Cette base imposable est composée de tous les revenus imposés au barème : salaires, allocations chômage, pensions de retraite, pensions alimentaires, rentes viagères, revenus fonciers, revenus non salariés, revenus mobiliers, plus-values mobiliers, etc.

De ces revenus sont déduits les abattements, déficits et autres charges déductibles (frais réels, cotisations retraite, pensions alimentaires, voir plus).
On obtient ainsi le revenu net imposable.

Comme le système fiscal français prend en compte la situation de famille, via les parts fiscales, la base imposable est égale au revenu net divisé par le nombre de parts. Ce résultat, appelé le quotient familial, permettra de calculer l'impôt pour 1 part (car il correspond au revenu par part)

Calcul de l'impôt brut

L'impôt brut est obtenu à l'aide du barème progressif (tranches d'imposition) : le quotient
Le résultat est ensuite multiplié par le nombre de parts car il correspond à l'impôt pour 1 part fiscale.

Barème 2018

TRANCHE DU REVENU 2017
(Quotient familial)
TAUX D’IMPOSITION 2018
(Barème 2018 : TMI)
Jusqu'à 9 807 euros 0 %
de 9 807 à 27 086 euros 14 %
de 27 086 à 72 617 euros 30 %
de 72 617 à 153 783 euros 41 %
Supérieur à 153 783 euros 45 %

Calculez votre prochain impôt 2018 en utilisant le simulateur fiscal : CALCULER.

Calcul de l'impôt net

L'impôt brut passe ensuite par 2 filtres :

  1. Plafonnement du quotient familial : chaque demi part ne peut baisser l'impôt que de 1 527 € maximum ;
  2. Système de la décote : Diminution de l'impôt s'il est en-deçà du seuil.

Le résultat est enfin diminué des éventuels réductions et crédits d'impôt.

Exemple de calcul de l'impôt 2018

Prenons l'exemple d'un couple marié avec 2 enfants ayant perçu en 2017 :
80 000 € de revenus salariaux (option pour l'abattement de 10 %) ;
10 000 € de revenus fonciers avec option pour le micro foncier (abattement de 30 %) ;
10 000 € de revenus mobiliers (intérêts de placements).

Revenu net imposable

Revenus salariaux nets : 80 000 x 0,9 = 72 000 €
Revenus fonciers nets : 10 000 x 0,7 = 7 000 €
Autres revenus : 10 000 €

TOTAL Revenu imposable : 89 000 € (72 000 + 7 000 + 10 000)

Quotient familial

Le foyer fiscal est composé d'un couple + 2 enfants.
Le nombre de parts fiscales est égal à : 2 (couple) + 0,5 (1er enfant) + 0,5 (2e enfant) = 3 parts.

Le quotient familial (QF) est obtenu en divisant le revenu net par le nombre de parts :
89 000 / 3 = 29 667 €

Impôt brut

Le QF est situé dans la tranche à 30 % (QF compris entre 27 086 à 72 617 €).
Il faudra de ce fait utiliser les deux premières tranches du barème :
Tranche à 14 % : (27 086 - 9 807) x 0,14 = 2 419 €
Tranche à 30 % : (29 667 - 27 086) x 0,30 = 774 € (arrondi)

Impôt brut : (2 419 + 774) x 3 (parts) = 9 580 €

Impôt net

Plafonnement du quotient familial :

Dans un premier temps, nous devons vérifier si le plafonnement du QF s'applique.
Pour cela, l'impôt doit être calculé sans les enfants (avec 2 parts seulement dans notre exemple) :
Impôt avec 2 parts :
QF = 89 000 / 2 = 44 500 €
Tranche à 14 % : (27 086 - 9 807) x 0,14 = 2 419 €
Tranche à 30 % : (44 500 - 27 086) x 0,30 = 5 224 €
Impôt brut : (2 419 + 5 224) x 2 parts = 15 286 €

Gain maximal lié aux enfants : 1 527 x 2 (car 2 demi-parts supplémentaires) = 3 054 €

Impôt minimal : 15 286 - 3 054 = 12 232 €
Or 12 232 > 9 580 (impôt brut) --> le plafonnement s'applique.

Impôt après plafonnement : 12 232 €

Décote :

Le système de la décote permet de réduire l'impôt s'il est inférieur à 2 585 € (seuil 2018 pour un couple). Voir le détail de la décote 2018.
Ce n'est pas le cas ici. Par conséquent, la décote ne peut s'appliquer.

Réductions et crédits d'impôt :

Le couple a employé une employée de maison en 2017 donnant droit à un avantage fiscal de 50 %. La dépense est de 3 000 €.
Soit un crédit d'impôt de 1 500 €.

Impôt à payer

L'impôt à payer en 2018 relatif aux revenus de 2017 est : 10 732 €.

Commentaires



Par Le tanneur (Date : 2018-10-17 17:16:47)

Je suis retraité ainsi que mon épouse -notre revenu de ref pour la taxe d'habitation est inf à43000e (2parts)-donc je pensais pouvoir bénéficier du dégrèvement de 30%(loi macron)après reclamation le service des impots me fait savoir :que mes 2 fils vivant sous notre toit mais payant leurs impots sur le revenu chacun de leur coté ont été rattaché à notre foyer fiscal ce qui ferait 4 parts mais compte tenu de leur revenu nous dépassons le plafond qui serait de 67000e pour 4parts-mes fils sont logés à titre gratuit par nous -je ne trouves pas très normal cette façon de prendre en compte)auparavant ils n'étaient pas pris en compte pour la taxe d'habitation-
Merci de m'éclaires sur cette situation-


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-10-19 11:48:20) : Les revenus des occupants sont pris en compte pour la taxe d'habitation s'ils excèdent 10 700 € environ. Cela était déjà le cas avant la réforme Macron.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par TIDOU (Date : 2018-09-28 14:19:51)

Bonjour,

Je vous ai envoyé un précédent commentaire concernant le calcul de mon impôt après réintégration de 65% du CA de ma micro avec prélèvement libératoire.

Je tenais à préciser que ca fait 4 ans que je pose les mêmes questions aux impôts, toujours pas de réponse précise. La dernière en date est la meilleure : comme je suis sous prélèvement libératoire donc dans mon impôt la micro n'est pas prise en compte .....C'est extraordinaire,ils me font sauter l'abattement de +65 ans auquel j'ai droit et après ils voudraient me faire croire que la micro n'est pas prise en compte !!!!!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par TIDOU (Date : 2018-09-28 10:51:51)

Bonjour,

En plus de ma retraite je travaille 2 jours/semaine avec une micro entreprise à raison de 6000 € CA dont 4158 réintégrable. Mon Revenu Brut sur pension est de 21911, j'ai droit à un abattement + 65 ans 1188 soit 20 723. Mon impôt serait en principe de l'ordre de 1500 €.

Ils calculent donc mon revenu imposable taux effectif à 26 069, du coup mon abattement tombe.
Et je me retrouve avec un impôt de 1810 soit +300 € que celui que j'aurais payé sur ma pension.

Je n'arrive pas à avoir une réponse depuis 4 ans comment ils arrivent à 1810 et pourquoi je paye dans ce cas un prélèvement libératoire toute l'année !?! Pourriez-vous m'expliquer ces calculs ce serait formidable...enfin ! Merci beaucoup.
+


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-10-01 16:09:48) : En percevant des revenus imposés par prélèvement libératoire, vos revenus soumis au barème progressif (pensions de retraite) sont imposés au taux effectif. Ce taux est calculé sur l'ensemble de vos revenus (pensions + revenus non salariés) mais appliqué uniquement aux pensions.
Comme votre revenu total a augmenté, votre taux effectif aussi, ce qui explique la hausse de l'impôt.
Auparavant, votre impôt était d'environ 1500 €, soit un taux d'imposition de 7,2 % (1500 / 20 723).
Désormais, votre taux effectif est de 8,73 % : la hausse du taux de 1,5 % correspond à l'augmentation de 300 €.
Pour info, vous perdez l'abattement de 1188 € pour le calcul du taux effectif (car revenu total > 24 000) mais vous en bénéficiez pour le calcul de l'impôt au taux effectif (car les revenus soumis à ce taux sont inférieurs à 24 000) : 20 723 x 8,73 % = 1810 €.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2018-08-28 17:05:10)

Bonjour,
Dans votre exemple plus haut, si le couple a des revenus salariaux de 50 000 €, pourquoi faites-vous le calcul de l'impôt en retenant 80 000 € ?


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Anonyme (2018-10-20 21:19:19) : J'ai la même question mais je ne vois pas de réponse. Vous serait-il possible de répondre ? Merci.

Par Admin (2018-10-22 16:18:04) : Il s'agit d'une erreur de frappe, vous m'en voyez désolé : il fallait écrire "80 000 € de revenus salariaux" (et non 50 000).
Merci pour vos remarques, j'ai effectué la correction.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par awtt67 (Date : 2018-08-13 14:53:05)

En revérifiant mes avis d'imposition j'ai constaté que le prélèvement forfaitaire de 10% n'est en réalité que de 8.31 % Est ce correct ? (revenu imposable brut 20776.00 prélèvement forfaitaire de 10% = 2077.00 et non 1726.00 comme indiqué sur l'avis primitif )
Et quel est le calcul réel de cette déduction ?



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par helios2983 (Date : 2018-04-21 13:06:57)

Je suis titulaire d'une retraite du combattant et je pensais que cette retraite donnait droit à une 1/2 part supplémentaire sur les impôts à partir de 75 ans. Hors je viens de lire dans la Revue Notre Temps que cela ne concernerait que les personnes nées avant 1944 ! Est-ce que ça a changé ? Merci pour la réponse.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-23 23:13:41) : Pour bénéficier de la demi-part supplémentaire, vous devez avoir plus de 74 ans au 31 décembre 2017, c'est à dire être né avant 1944 (car 2017 - 74 = 1943).
L'âge est passé de 75 à 74 ans depuis 2016.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Calcul de l'impôt 2017
Le calcul de l'impôt point par point avec le nouveau barème 2017
Barème progressif 2015
Calcul de l'imposition 2015 avec les tranches de revenus : nouveau barème
Calcul de l'impôt 2014
Barème 2014 et exemple de calcul de l'impôt sur le revenu 2014
Barème impôt 2013
Calcul de l'impôt 2013 selon les tranches d'imposition du barème
Barème impôts 2012
Barème 2012 de l'impôt sur le revenu. Détail des tranches de l'impôt 2012
Les charges non déductibles
Exemples de dépenses non déductibles du revenu global.
Les autres charges déductibles
Que pouvez-vous déduire de votre revenu imposable ?
Les principales charges déductibles
Toutes les charges déductibles du revenu global et sous quelles conditions
Pension et contribution versées à un ex époux
Sommes versées à un ex époux après un divorce : comment les déduire ?
Pension alimentaire pour un enfant mineur
Quelles sont les conditions pour déduire une pension versée pour un mineur ?
Pension alimentaire versée à un enfant majeur
Enfant de plus de 18 ans : les conditions pour déduire une pension
Pension alimentaire versée à un ascendant
Comment déduire une pension versée à ses parents ? Quelles conditions ?
Enfants et parents séparés
Comment rattacher les enfants après une séparation ou un divorce ? Qui en a la charge ?
Enfants à charge fiscalement
Quels sont les enfants considérés à charge ? Conditions et critères de rattachement
Déduire les frais de déplacement
Déplacements professionnels : dépenses déductibles du revenu
La double résidence
Frais de double résidence : déduction du revenu sous conditions
Déduction des déficits
Quels sont les déficits déductibles du revenu global ?
Journalistes : l'abattement pour frais d'emploi
Exonération d'une partie des revenus des journalistes et assimilés
Assistante maternelle : les abattements
Déduction pour frais d'entretien et d'hébergement des assistants maternels et familiaux
Frais kilométriques : dépassement des 40 km
Conditions de l'éloignement entre le domicile et le lieu de travail.
Frais kilométriques : la distance domicile - travail
Calcul de la distance domicile - travail. Conditions de dépassement des 40 km
Les situations donnant droit à une demi part supplémentaire
Qui peut bénéficier d'une demi part supplémentaire ? Conditions pour la demi part
Abattement pour les plus de 65 ans ou invalides
Baisse des revenus imposables après 65 ans sous conditions
Décote de l'impôt
Comment calculer la décote de l'impôt 2018 ? Y avez vous droit ?
Avantages fiscaux plafonnés
Montant maximum déductible des revenus. Réductions exclues du plafonnement.
Les frais réels
Frais réels (frais kilométriques et de nourriture) : comment ça marche ?
Plafonnement du quotient familial
Le nombre d'enfants à charge réduit l'impôt mais jusqu'à quel point ?
Heures supplémentaires exonérées
Conditions pour l'exonération des heures supplémentaires et complémentaires
Part fiscale et garde alternée
Combien de parts fiscales pour une garde alternée ? Enfants en résidence alternée et impôt
Calcul du quotient familial
Quotient familial : base imposable selon le nombre de parts fiscales. Méthode de calcul.
Calculer les parts fiscales
Parts fiscales selon la situation familiale et le nombre de personnes à charge (enfants et autres)
Calculer le TMI
Calculer le TMI. Connaître la tranche d'imposition. Calcul de la tranche marginale d'imposition.
Barème impôt 2011
Barème de l'impôt 2011. Tranches marginales d'imposition. Dans quelle tranche vous situez-vous ?
Calcul de l'impôt
Comment calculer l'impôt 2018 sur le revenu de 2017. Méthode de calcul de l'impôt..



impotsurlerevenu.org 2018

Mentions légales.