( Ajout/Modification : 30/07/2019 + 52 réactions )

Impôts > Déclarer ses revenus > Déclaration de revenus 2042 : notice explicative complète

Déclaration de revenus 2042 : NOTICE

Déclaration PAPIER : SIGNEZ en bas de la page 1 (avec la date et le lieu)

VOTRE ADRESSE (page 1)

La première partie de la déclaration de revenus intitulée "Changement d'adresse" ne concerne que les contribuables ayant changé d'adresse l'an passé (en 2018) ou pendant l'année en cours (déménagement en 2019) :

  • CHANGEMENT D'ADRESSE en 2018 : l'adresse indiquée sur la déclaration n'est donc pas correcte. Vous devez indiquer dans cette partie votre nouvelle adresse au 1er janvier 2019, ainsi que la date du déménagement.
  • CHANGEMENT D'ADRESSE en 2019 : indiquez dans cette partie votre adresse actuelle et la date de déménagement.

Dans les deux cas, vous devrez spécifier votre statut et le nom de votre propriétaire le cas échéant : propriétaire, locataire, colocataire ou hébergé gratuitement.

VOTRE ETAT CIVIL (page 1)

Si votre nom, prénom(s), date et lieu de naissance sont mal orthographiés ou inexacts, vous pouvez les corriger sur la ligne en dessous.

Depuis 2013, "Vous" et "Conjoint" ont été remplacés par "Déclarant 1" et "Déclarant 2".
Vous pouvez aussi choisir le nom auquel vos courriers seront adressés.

VOTRE SITUATION FAMILIALE (page 2)

 CADRE A : Situation du foyer fiscal en 2018

Vérifiez la case cochée : marié (case M), divorcé ou séparé (case D), pacsé (case O), célibataire (case C), veuf (case V).

Si vous avez changé de situation en 2018, vous devez cocher la case correspondante et inscrire la date de ce changement :

  • Date du mariage / pacs : case X (Indiquez le n° fiscal de votre conjoint en dessous)
    Indiquer le Numéro fiscal de votre conjoint en dessous.
  • Date du divorce, rupture d'un pacs, séparation : case Y

Les couples mariés ou pacsés peuvent encore choisir entre la déclaration commune et 2 déclarations individuelles, uniquement pour l'année du mariage ou pacs.
Dans les 2 cas, les revenus ne pourront plus, comme avant, être scindés en 2 : tous les revenus de l'année devront figurer sur 1 seule et même déclaration.

Si vous choisissez la déclaration séparée pour l'année du mariage ou du pacs, vous devez le spécifier sur la déclaration : cochez la case B.
Si vous optez pour la déclaration commune, vous pouvez utiliser une des deux déclarations individuelles reçues et rajouter manuellement l'état civil (page 1) du conjoint, ses revenus (page2) et charges déductibles (page 3). Même démarche si vous effectuez la déclaration en ligne.

  •  Date du décès (déclarant 1 et / ou déclarant 2) : case Z

Par contre, en cas de décès en 2018, la règle reste inchangée, soit 2 déclarations de revenus : une déclaration commune incluant les revenus du couple du 1er janvier à la date du décès (la case M doit être cochée et la case Z remplie) ET 1 déclaration individuelle pour le conjoint survivant avec ses revenus perçus du décès au 31 décembre (la case V doit être cochée et la case Z remplie).
Tous les revenus du conjoint décédé doivent figurer sur la déclaration commune, quelle que soit la date de perception.

Situations pouvant donner droit à une demi-part supplémentaire :

1/ Vous êtes célibataire, divorcé, séparé ou veuf ET vivez seul au 1er janvier 2018 ET avez un enfant non rattaché à votre foyer fiscal.
Si vous l'avez élevé seul pendant au moins 5 ans, vous avez droit à la demi-part supplémentaire : cochez la case L.
Si vous n'avez pas élevé seul votre enfant pendant 5 ans, vous n'avez plus droit à cette demi-part supplémentaire.

Si vous ne viviez pas seul au 1er janvier 2018, cochez la case N.

2/ Vous percevez une pension parce que vous êtes invalide à plus de 40 % ou avez une carte d'invalidité d'au moins 80 % : cochez la case P.
Si c'est votre conjoint qui est dans cette situation : cochez la case F.

3/ Vous avez une carte d'ancien combattant ou une pension militaire d'invalidité ou de victime de guerre :
Si vous êtes célibataire, divorcé, séparé ou veuf ET que vous ou votre conjoint de plus de 74 ans êtes dans cette situation, cochez la case W.
Si vous êtes marié ou pacsé ET que l'un des 2 est dans cette situation ET s'il a plus de 74 ans, cochez la case S.
Si vous avez une pension de veuve de guerre, cochez la case G.

Plus de détails sur les conditions pour bénéficier d'une demi part supplémentaire.

CADRE B : Parent isolé

Si vous viviez seul(e) au 1er janvier 2018 et élevez un ou plusieurs enfant(s), cochez la case T.
Les parents isolés bénéficient d'une majoration de parts : le 1er enfant a 1 part entière (au lieu d'une demi part) et 1,5 parts si l'enfant est handicapé.
Les personnes veuves dans cette situation sont considérées comme des personnes mariées. Par exemple, une veuve élevant seule 1 enfant bénéficie de 3 parts (2 pour elle + 1 pour son enfant).

CADRE C : Personnes à charge en 2018

Si vous n'aviez aucune personne à charge en 2018 (pas d'enfant ni autre personne), cela est mentionné en noir par une phrase. Vous n'avez donc pas besoin de vous préoccuper de la partie C.

Quelles sont les personnes à charge ?

  • les enfants MINEURS ou HANDICAPES : les enfants à charge peuvent être les vôtres, ceux de votre conjoint, des enfants recueillis, etc. Les enfants à charge inscrits dans le carde C doivent être âgés de moins de 18 ans au 1er janvier 2018 ET non mariés, sauf s'ils sont handicapés et ne peuvent subvenir seuls à leurs besoins (dans ce cas, pas de limite d'âge).
  • une personne invalide (autre que vos enfants) : elle doit vivre sous votre toit toute l'année et être invalide à plus de 80 %.

Les personnes à charge permettent de majorer le nombre de parts : + 0,5 part pour chacun des 2 premiers enfants, + 1part à partir du 3ème enfant, + 0,5 part supplémentaire pour chaque enfant ou personne handicapé.

Des personnes peuvent être à votre charge même si elles perçoivent des revenus, dans la mesure où les conditions énoncées sont respectées.

Cadre C : Enfants à charge

Case F : inscrivez le nombre d'enfants à charge :

  • non mariés
  • mineurs (moins de 18 ans le 1er janvier 2018) :
  • nés en 2018
  • handicapés quel que soit leur âge

Mentionnez l'année de naissance de chacun d'entre eux dans la ligne en dessous.

Cas d'un enfant atteignant sa majorité en 2018 : 2 possibilités :

  • les parents le rattachent à leur foyer fiscal : ils incluent ses revenus de l'année.
  • l'enfant est à la charge de ses parents du 1er janvier au jour de ses 18 ans, qui n'incluent que ses revenus perçus pendant cette période. Puis il effectue sa propre déclaration pour les revenus perçus de sa majorité au 31 décembre.

Dans les 2 cas, les parents bénéficient de la majoration de parts liées à cet enfant pour l'année entière.

Case G : précisez le nombre d'enfants titulaires de la carte d'invalidité et leur année de naissance.
Il vous est aussi demandé de stipuler les noms, prénoms, date et lieu de naissance.

Cadre C : Enfants à charge en résidence alternée

Même procédé que pour les enfants à charge : Case H (au lieu de F) et Case I (au lieu de G).
La garde alternée signifie que la charge d'éducation incombe aux 2 parents de façon égale. Les parts fiscales des enfants sont donc partagées en 2 : pour le 1er et 2ème enfant, 0.25 part par parent et par enfant ; à partir du 3ème enfant en résidence alternée, 0.5 part chacun (1 part divisée en 2 = 0.5).

Cadre C : Personne invalides vivant sous votre toit

Case R : inscrivez le nombre de personnes handicapées avec une carte d'invalidité d'au moins 80 % vivant chez vous, en dehors de vos enfants. Précisez leur année de naissance, puis en dessous leurs noms, prénoms, date et lieu de naissance.

CADRE D : Rattachement d'enfants majeurs ou mariés en 2018

Rappelons que vos enfants ne peuvent être à votre charge (fiscalement) que jusqu'à leur majorité, sauf s'ils sont invalides. Cependant, vous pouvez les rattacher à votre foyer fiscal jusqu'à 21 ans ou 25 ans s'ils poursuivent des études (âge au 1er janvier 2018).

Le rattachement est différent selon s'ils sont mariés ou célibataires, chargé de famille ou sans enfant :

  • Si l'enfant rattaché est majeur et célibataire, sans enfant : nombre d'enfant(s) rattaché(s) en case J.
    Dans ce cas, le rattachement permet de majorer le nombre de parts (+ 0,5 ou + 1 part selon le nombre d'enfants).
  • Si l'enfant est marié ou chargé de famille : nombre total de personnes rattachées en case N.
    Dans ce cas là, le rattachement doit obligatoirement inclure tous les membres de la famille de l'enfant rattaché (conjoint + enfants). Cela n'ouvre pas droit à une majoration de parts : les parents bénéficient d'un abattement sur leurs revenus imposables (5 738 € par personne rattachée).

Dans tous les cas (enfant célibataire, marié ou chargé de famille), le rattachement est possible que si la condition d'âge est respectée (sauf s'il est infirme).

N'oubliez pas qu'un enfant rattaché à votre foyer fiscal implique de fait l'ajout de ses revenus aux vôtres. Vos parts fiscales sont majorées (sauf s'il est marié ou chargé de famille) mais votre base imposable augmente. Par conséquent, calculez bien l'impôt à payer dans les 2 cas afin d'être sûr que le rattachement est plus avantageux.

Exemple 1 : Vous êtes marié et avez 1 enfant de 20 ans. Les revenus du couple sont de 30 000 € et ceux de votre enfant de 20 000 €.

  1. Vous le rattachez à votre foyer, soit 2,5 parts fiscales. Impôt à payer = 2 700 €
  2. Vous ne le rattachez pas, il effectue sa propre déclaration, soit 2 parts fiscales pour vous et 1 part pour lui.
    Votre impôt = 0 . L'impôt de votre enfant = 600 €. Impôt total = 600 < 2 700.

Dans cet exemple, le rattachement est moins intéressant.

Exemple 2 : Vous êtes célibataire (vous vivez en concubinage) avec 1 enfant de 19 ans. Vos revenus sont de 25 000 € et votre enfant majeur ne perçoit aucun revenu.

  1. Vous le rattachez à votre foyer, soit 1,5 part fiscale. Impôt à payer = 525 €
  2. Vous ne le rattachez pas, il effectue sa propre déclaration, soit 1 part fiscale pour vous et 1 part pour lui.
    Votre impôt = 1 755 €. L'impôt de votre enfant = 0. Impôt total = 1 755 > 525.

Dans cet exemple, le rattachement est nettement plus avantageux.

CADRE 1 : Traitements, salaires, pensions et rentes

Traitements et salaires

La déclaration pré-remplie inscrit vos revenus. Vérifiez les montants et corrigez-les dans la case prévue à cet effet s'il sont inexacts.
Vos revenus, ceux de votre conjoint (si vous êtes marié ou pacsé) ou ceux des personnes à votre charge sont bien séparés les uns des autres (1 colonne par personne).

Si vous avez plus de 2 personnes à charge qui perçoivent des revenus, faites le détail sur papier libre des différents revenus.

Une case est prévue pour corriger les revenus de chacune des personnes du foyer. Cette case est située juste en dessous du montant pré-inscrit (case blanche).

Quels sont les revenus imposables ?

La plupart des revenus perçus en 2018 sont à déclarer : il faut distinguer les revenus d'activité des autres revenus.

Les revenus d'activité :

  • les traitements
  • les salaires
  • les heures supplémentaires et complémentaires
  • les vacations
  • les congés payés
  • les pourboires
  • les indemnités journalières de Sécurité Sociale : maladie (de courte durée), maternité, accident du travail (imposables à 50 %) ...
  • les avantages en nature : repas, logement, voiture, ordinateur, ...
  • les allocations spécifiques de conversion
  • Rémunérations, indemnités et remboursements des dirigeants d'organisme à but non lucratif

Si vous êtes salarié, votre employeur vous fournira peut-être un relevé annuel des salaires récapitulant toutes les sommes perçues. A défaut, consultez vos fiches de paie.

Pour corriger les revenus d'activité :

  • case 1AJ pour le Déclarant 1
  • case 1BJ pour le Déclarant 2
  • case 1CJ pour la 1re personne à charge
  • case 1DJ pour la 2e personne à charge

Les assistants maternels et les journalistes bénéficient d'abattements spécifiques : ils doivent inscrire leurs revenus abattus en case 1AJ à 1DJ et le montant de l'abattement en case 1GA à 1JA.

Pour corriger les revenus des salariés des particuliers employeurs :

  • case 1AA pour le Déclarant 1
  • case 1BA pour le Déclarant 2
  • case 1CA pour la 1re personne à charge
  • case 1DA pour la 2e personne à charge

Les revenus des associés et gérants :

  • case 1GB pour le Déclarant 1
  • case 1HB pour le Déclarant 2
  • case 1IB pour la 1re personne à charge
  • case 1JB pour la 2e personne à charge

Les droits d'auteur, agents d'assurance, fonctionnaires chercheurs :

  • case 1GF pour le Déclarant 1
  • case 1HF pour le Déclarant 2
  • case 1IF pour la 1re personne à charge
  • case 1JF pour la 2e personne à charge

Les autres revenus :

  • les allocations chômage : allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), de fin de formation (AFF), allocation de formation, de solidarité spécifique, allocation temporaire d'attente (ATA), équivalent retraite (AER) + toutes les autres sommes versées par Pôle Emploi.
  • les allocations de préretraite : allocation spéciale FNE, ARPE, préretraite progressive, préretraite démission, préretraite amiante, préretraite  maison, CATS
  • les rémunérations et indemnités des élus (si option), des députés, des sénateurs, membres du Gouvernement, du Conseil Economique et Social, du Conseil constitutionnel.

Pour corriger les autres revenus :

  • case 1AP pour le Déclarant 1
  • case 1BP pour le Déclarant 2
  • case 1CP pour la 1re personne à charge
  • case 1DP pour la 2e personne à charge

Les revenus des non résidents ou de source étrangère :

  • Salaires perçus par les non-résidents  : cases 1AF à 1DF

Votre domicile fiscal est à l'étranger et vous percevez des revenus de source française. Indiquez le même montant sur l'annexe 2041 E.
Ces revenus ont été soumis au prélèvement à la source.

  • Salaires de source étrangère avec crédit d'impôt égal à l'impôt français : cases 1AF à 1DF

Votre domicile fiscal est en France et vous percevez des revenus de source étrangère donnant droit à un crédit d'impôt égal à l'impôt français. Indiquez le même montant sur l'annexe 2047 ("Revenus étrangers") et reportez-le en case 8TK de la 2042.

  •  Autres salaires imposables de source étrangère : cases 1AG à 1DG

Votre domicile fiscal est en France et vous percevez des revenus de source étrangère donnant droit à un crédit d'impôt égal à l'impôt étranger (à indiquer cases 8VM, 8WM et 8UM de la 2042 C) ou à aucun crédit d'impôt (salaires des frontaliers par exemple). Indiquez le même montant sur l'annexe 2047 ("Revenus étrangers").

Les revenus à ne pas déclarer :

  • les allocations de la CAF : allocation logement, allocation familiale, complément familial, allocation aux adultes handicapés (AAH) ...
  • les indemnités journalières de longue maladie
  • CESU financé par l'employeur ou un CE (dans la limite de 1 830 €)
  • les salaires des étudiants de moins de 26 ans au 1er janvier 2018 (dans la limite de 3 fois le smic mensuel, soit 4 495 € pour 2018).
  • les indemnités de stage (dans la limite de 17 982 €)
  • les salaires des apprentis (dans la limite de 17 982 € : inscrire dans les revenus d'activité que la part dépassant ce montant)
  • Les journalistes, rédacteurs, photographes de presse, directeurs de journal, ... bénéficient d'un abattement de 7 650 €, ce qui veut dire que cette part des revenus est à enlever des revenus d'activités imposables (case AJ).

Les frais réels :

Consultez notre dossier sur les frais réels.
Si vous optez pour les frais réels (au lieu de l'abattement de 10 % qui est une déduction forfaitaire), indiquez leur montant pour chaque personne :

  • case 1AK pour le Déclarant 1
  • case 1BK pour le Déclarant 2
  • case 1CK pour la 1re personne à charge
  • case 1DK pour la 2e personne à charge

En principe, l'administration fiscale demande la liste détaillée sur papier libre. De plus, vous devez conserver tous les justificatifs des dépenses déductibles au cas où le centre des impôts vous les réclament.
Chaque personne du foyer peut choisir indépendamment la déduction des frais réels ou l'abattement forfaitaire de 10 %.

Les principaux frais réels déductibles :

  • les frais de transport : trajet domicile - travail (1 aller-retour par jour, sauf horaires spécifiques), à condition d'être propriétaire du véhicule. Voir le barème kilométrique pour calculer ses frais kilométriques.
  • les frais de nourriture : calcul différent selon les cas (restauration collective, justificatifs ou pas, etc.)

Si vous optez pour l'abattement des 10 %, inscrivez les revenus sans l'abattement et laissez vide la case "Frais réels" : il sera déduit automatiquement avant le calcul de l'impôt. L'abattement de 10 % ne peut excéder 12 502 € (et minimum 437 €).
L'abattement minimal des demandeurs d'emploi de longue durée est supprimé.

Pensions, retraites, rentes

Quelles sont les pensions, retraites et rentes à déclarer ?

  • les retraites publiques et privées
  • les rentes et pensions d'invalidité imposables de la Sécurité Sociale
  • les rentes viagères à titre gratuit
  • PERP (à condition de l'affecter à l'achat de sa 1ère résidence principale)

Total des pensions, retraites et rente perçues : le montant total est pré inscrit.
Si le montant est inexact, corrigez-le :

  • case 1AS pour le Déclarant 1
  • case 1BS pour le Déclarant 2
  • case 1CS pour la 1re personne à charge
  • case 1DS pour la 2e personne à charge

Attention, les pensions de pré retraite sont à inscrire dans la partie "Autres revenus" (cases 1AP à 1DP).
Si vous avez racheté des points de retraite, vous pouvez déduire ces cotisations (12 trimestres maximum) des salaires imposables (si vous êtes encore en activité) ou des pensions de retraite. Si vous ne percevez ni salaire ni pensions de retraite, les cotisations sont des charges déductibles (CADRE 6, case 6DD).
Faites le détail de ces cotisations déductibles dans la partie "Renseignements complémentaires" (Page 2 : Votre situation familiale, CADRE E).

Pensions de retraite en capital taxable à 7,5 % :

Depuis 2011, les pensions de retraite versées en capital (en une seule fois uniquement) peuvent être soumises au prélèvement libératoire de l'impôt de 7,5 %. Attention, cette option est définitive et possible que si les cotisations préalables (en vue de constituer ce capital) étaient déductibles du revenu.
Si vous choisissiez le prélèvement à 7,5 %, indiquez le montant du capital (avant déduction des cotisations) :

  • case 1AT pour Déclarant 1
  • case 1BT pour Déclarant 2

Pensions d'invalidité connues :

Si le montant est inexact, corrigez-le :

  • case 1AZ pour le Déclarant 1
  • case 1BZ pour le Déclarant 2
  • case 1CZ pour la 1re personne à charge
  • case 1DZ pour la 2e personne à charge

Pensions alimentaires perçues :

  • les pensions alimentaires perçues
  • les prestations compensatoires perçues pendant plus d'un an à la suite d'un divorce
  • la contribution aux charges de mariage (si imposée par une décision de justice)

Le montant n'est pas pré rempli. Vous devez le rajouter :

  • case 1AO pour le Déclarant 1
  • case 1BO pour le Déclarant 2
  • case 1CO pour la 1re personne à charge
  • case 1DO pour la 2e personne à charge

Les pensions de source française ou étrangère :

En vue de la mise en place de la retenue à la source, les pensions de source française perçues par les non-résidents et les pensions de source étrangère ouvrant droit à un crédit d'impôt égale à l'impôt français sont à spécifier sur la déclaration 2019 : case 1AL à 1DL et case 1AM à 1DM pour les autres pensions de source étrangère.

Les pensions à ne pas déclarer :

  • l'allocation spéciale de vieillesse
  • les pensions militaires d'invalidité et de victime de guerre
  • l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI)
  • l'allocation personnalisée d'autonomie (APA)
  • les pensions pour accident de travail ou maladie professionnelle
  • la part de la pension alimentaire perçue excédant 5 888 € (ou 11 776 €)
  • l'avantage en nature (forfait logement-nourriture de 3 500 €) perçu par une personne de plus de 75 ans vivant sous le toit du donateur et respectant les conditions de ressources (hors obligation alimentaire)

Rentes viagères à titre onéreux :

Le montant brut annuel de la rente perçue par le foyer est à indiquer selon l'âge lors du 1er versement de la rente :

  • case 1AW : si vous aviez moins de 50 ans 
  • case 1BW : si vous aviez entre 50 et 59 ans
  • case 1CW : si vous aviez entre 60 et 69 ans
  • case 1DW : si vous aviez plus de 69 ans

Si la rente est versée à un couple marié ou pacsé, retenez l'âge de la personne la plus âgée des deux.

Les rentes viagères à titres onéreux ne sont pas imposables en totalité. La part imposable dépend de l'âge spécifié ci-dessus :

  • 70 % pour les moins de 50 ans ;
  • 50 % pour les 50 - 59 ans ;
  • 40 % pour les 60 - 69 ans ;
  • 30 % pour les plus de 69 ans.

Les rentes viagères de source étrangère sont demandées sur la déclaration 2019 dans le cadre du prélèvement à la source : cases 1AR à 1DR.

CADRE 2 : Revenus des valeurs et capitaux mobiliers

Consultez notre dossier sur la fiscalité des revenus financiers.

En 2018, l'imposition des revenus mobiliers est modifiée. Ils peuvent être imposés au choix :

  • par prélèvement forfaitaire de 12,8 % (plus de détails) ;
  • OU au barème progressif. Dans ce cas, n'oubliez pas de cocher la case 2OP.

Dans les deux cas, les prélèvements sociaux de 17,2 % sont toujours dus. Mais en cas d'option pour le prélèvement forfaitaire, la CSG n'est pas déductible.

Bons, contrats de capitalisation et d'assurance-vie de plus 8 ans

Le projet de loi de finances présentant le prélèvement forfaitaire de 12,8 % a été présenté le 27 septembre 2017. Par conséquent, ce taux unique ne concernera que les revenus générés par les versements d'après cette date. Ceux des versements précédents conservent leur mode d'imposition. Fiscalité de l'assurance-vie : en savoir plus.

Produits des versements effectués avant le 27.09.2017 :

  • Produits soumis au prélèvement libératoire : case 2DH
  • Autres produits : case 2CH

Produits des versements effectués après le 27.09.2017 : case 2UU (total à répartir entre les cases 2VV et 2WW)

  • Produits imposables à 7,5 % (issus des primes de 150 000 € max) : case 2VV
  • Produits imposables à 12,8 % (issus des primes > 150 000 €) : case 2WW

Bons, contrats de capitalisation et d'assurance-vie de moins 8 ans

Produits des versements effectués avant le 27.09.2017 :

  • Produits soumis au prélèvement libératoire : case 2XX
  • Autres produits : case 2YY

Produits des versements effectués après le 27.09.2017 : case 2ZZ

Dividendes

En cas d'option pour l'imposition au barème progressif, vous bénéficiez d'un abattement de 40 % sur les dividendes perçus :

  • Revenus des actions et parts : case 2DC
  • Revenus des titres non cotés des PEA (part imposable) : case 2YY

Autres revenus distribués : case 2TS

Ces autres revenus ne donnent pas droit à l'abattement de 40 % : jetons de présence des membres de conseil, parts des SIIC et SPPICAV.

Intérêts

  • Intérêts et autres produits de placement à revenu fixe : case 2TR
  • Intérêts des prêts participatifs et minibons : case 2TT

Les revenus de source étrangère avec un régime fiscal privilégié, les revenus des impatriés, les pertes en capital sur prêts participatifs et les reports de déficits sont à noter sur la déclaration annexe 2042 C (voir plus bas).

Les revenus à ne pas déclarer :
Les intérêts des sommes placées sur certains livrets ne sont pas imposables. Il ne faut donc pas les inclure dans les revenus ci-dessus :

  • livret A
  • livret d'épargne populaire (LEP)
  • livret de développement durable (anciennement CODEVI)
  • livret jeune
  • livret d'épargne entreprise
  • plan d'épargne logement (PEL) de moins de 12 ans
  • etc.

Revenus mobiliers et prélèvements sociaux

Quel que soit le mode d'imposition choisi (taux de 12,8 % ou barème), les prélèvements sociaux (PS) de 17,2 % sont toujours dus. Mais en cas d'option pour le prélèvement forfaitaire, la CSG n'est pas déductible :

  • Revenus déjà soumis aux PS sans CSG déductible : case 2CG
  • Revenus déjà soumis aux PS avec CSG déductible : case 2BH

Autres :

  • Frais et charges déductibles : case 2CA (non pré rempli). Ces frais seront déduits uniquement en case d'imposition au barème progressif.
  • Crédits d'impôt sur valeurs étrangères : case 2AB
  • Crédit d'impôt égal aux acomptes versés en 2018 : case 2CK

Des acomptes sont prélevés au cours de l'année (prélèvement forfaitaire non libératoire) sur les dividendes (21 %), les intérêts (24 %) et produits d'assurance-vie relatifs aux versement après le 27.09.2017.

Une demande de dispense des acomptes pourra être formulée avant le 30 novembre par les foyers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à un certain plafond :

  • pour les dividendes : 50 000 € pour une personne seule ou 75 000 € pour un couple marié ou pacsé
  • pour les intérêts : 25 000 € pour une personne seule ou 50 000 € pour un couple marié ou pacsé

Sommes à déclarer sur la déclaration 2042 C

Depuis 2014, certaines sommes ne sont plus déclarables sur la déclaration classique et ont donc été retirées du présent cadre 2. Elles ont été transférées sur la déclaration complémentaire 2042 C - page 1 - cadre 2 :

  • Revenus des structures soumises hors de France à un régime fiscal privilégié : case 2GO
  • Déficits des années antérieurs non encore déduits (de 2012 à 2017) : cases 2AA à 2AR
  • Impatriés : revenus perçus à l'étranger exonérés (50 %) : case 2DM
  • Pertes en capital sur prêts participatifs et minibons à reporter : cases 2TU à 2TW
  • Gains de cession des bons, contrats de capitalisation et d'assurance-vie : cases 2VM à 2VQ

CADRE 3 : Gains de cession de valeurs mobilières, droits sociaux

En 2018, l'imposition des plus-values mobilières est modifiée. Elles peuvent être imposées au choix :

  • au taux forfaitaire de 12,8 % (plus de détails) ;
  • OU au barème progressif. Dans ce cas, n'oubliez pas de cocher la case 2OP.
    Attention, l'option pour le barème s'appliquera à l'ensemble de vos revenus mobiliers (cadre 2 et cadre 3).

Dans les deux cas, les plus-values mobilières sont exclues du prélèvement à la source.

Des abattements sont prévus selon la durée de détention et le statut du vendeur mais seulement en cas d'imposition au barème et pour les titres acquis avant 2018. Si vous en bénéficiez, vous devez inscrire les montants BRUTS, c'est à dire sans déduire les abattements. Les abattements seront notés sur la déclaration annexe 2042 C, sur laquelle seront également inscrites les plus-values spécifiques. Ainsi sur la 2042 - case 3VG, sera noté le montant des plus-values "classiques".

Enfin, vous devrez dans certains cas remplir la fiche 2074 et reporter le montant en case 3VG.

Les gains à déclarer en case 3VG

  • Plus-value (Montant brut) : case 3VG

Le montant inscrit en case 3VG doit correspondre aux plus-values APRES imputation des moins-values (antérieures et de l'année).
Si la plus-value de 2018 est inférieure aux pertes imputables, n'inscrivez rien en case 3VG.

Abattement pour durée de détention (abattement de droit commun) :

En cas d'option pour le taux forfaitaire de 12,8 %, pas d'abattement : le taux sera appliqué au montant inscrit case 3VG.

En cas d'option pour le barème, 2 cas de figure :

  1. Plus-values de titres acquis avant 2018 : les abattements de droit commun pour durée de détention peuvent s'appliquer (abattement à calculer pour chaque plus-value à l'aide de l'annexe 2074-ABT).

  2. Plus-values de titres acquis après 2018 : pas d'abattement.

Abattement de droit commun : sur quels gains ?

L'abattement de droit commun s'applique aux plus-values suivantes :

  • Plus-value de cession à titre onéreux ;
  • Plus-value de rachat de parts ou d'actions ;
  • Plus-value de cession de droits de ces actions ou parts (usufruit et nue propriété) ;
  • Complément de prix en vertu d'une clause d'indexation ;
  • Plus-value de cession ou de rachat de parts d'OPCVM et autres placements collectifs (si plus de 75 % de l'actif est employé en actions) ;
  • Plus-value de cession ou de rachat de parts ou Distribution d'une fraction d'actifs de FCPR, FIP, FCPI ;
  • Distribution de plus-values par les FPI ;
  • Distribution de plus-values par les OPCVM (si plus de 75 % de l'actif est employé en actions).

Certains gains de cessions ne peuvent pas bénéficier des abattements pour durée de détention : produits à terme, obligations, PEA, stock-options, actions gratuites d'avant le 08.08.2015, bons de souscription de parts de créateur d'entreprise, report d'imposition d'avant 2013.
Les abattements ne s'appliquent que pour le calcul de l'impôt sur le revenu. Les prélèvements sociaux sont calculés sur la plus-value hors abattement (plus-value brute).

L'abattement de droit commun est de 50 % si la détention a duré entre 2 et 7 ans et de 65 % pour une détention d'au moins 8 ans.
Le montant total de l'abattement de droit commun est à noter sur la 2042 C - case 3SG.

Les pertes à déclarer

  • Moins-value 2018 : case 3VH

Les moins-values antérieures ou de l'année s'imputent sur les plus-values, avant abattement.
Si les moins-values de 2018 sont supérieures aux plus-values de 2018, la moins-value restante est à notre en case 3VH. Elle sera reportée et déduite des plus-values des 10 prochaines années.

Si les moins-values antérieures sont supérieures aux plus-values de 2018, ne notez rien sur la déclaration. Elles seront à nouveau reportées l'année suivante.

Joignez le détail des plus-values antérieures ou de l'imputation des moins-values sur les plus-values sur papier libre ou sur l'annexe 2074-CMV.

Les gains à déclarer en case 3UA

Si vous demandez un abattement renforcé ou l'abattement fixe lors de votre départ à la retraite, vos plus-values sont à déclarer en case 3UA.

Les abattements ne s'appliquent que pour le calcul de l'impôt sur le revenu. Les prélèvements sociaux sont calculés sur la plus-value hors abattement (plus-value brute).

Abattement renforcé :

L'abattement renforcé s'applique pour les gains de titres de certaines sociétés ou lors du départ à la retraite du dirigeant (voir les conditions).
Si vous pouvez y prétendre, les gains sont à noter uniquement sur la déclaration annexe 2042 C - case 3UA  : ils ne doivent PAS être notés en case 3VG.

L'abattement renforcé est de 50 % si la détention a duré entre 2 et 3 ans, 65 % pour une détention de 4 à 7 ans et 85 % au-delà de 8 ans.

Le montant de l'abattement renforcé est à noter sur la 2042 C - case 3SL.

Les plus-values lors du départ en retraite :

Les plus-values générées par les dirigeants partant à la retraite peuvent bénéficier d'un abattement fixe de 500 000 € (sous certaines conditions), et ce quel que soit le mode d'imposition (barème ou taux forfaitaire).
Par contre, en cas d'imposition au barème, l'abattement renforcé (calculé avec le formulaire 2074-ABT) et l'abattement fixe de 500 000 € ne peuvent pas se cumuler : vous devrez choisir entre ces deux abattements.

La plus-value est à calculer à l'aide du formulaire 2074-DIR puis reporter en case 3UA.

Plus-values réalisées par les dirigeants de PME lors de leur départ à la retraite (déclaration annexe 2042 C):

  • Plus-value avant abattement : case 3UA ;
  • Abattement pour durée de détention renforcé : case 3SL ;
  • ou Abattement fixe : case 3VA

Si vous demandez l'abattement de droit commun, les plus-values sont à déclarer case 3VG et l'abattement en case 3SG (voir paragraphes ci-dessus).

Vous avez clôturé un PEA avant 5 ans ...

Si vos gains émanent de la fermeture d'un Plan d'Epargne en Action (PEA), les plus-values sont à déclarer sur la déclaration complémentaire 2042 C :

  • Clôture avant 2 ans (PLF à 22,5 %) : case 3VM
  • Clôture entre la 2e et la 5e année (PLF à 19 %) : case 3VT

Les plus et moins-values doivent avoir été calculées par l'établissement financier en charge de vos comptes et correspondre aux montants figurant sur le récapitulatif qui vous a été envoyé.
Pas d'abattement pour durée de détention sur ces gains

CADRE 4 : Revenus fonciers

Consultez notre dossier sur l'imposition des revenus fonciers.

Le régime micro-foncier

Micro-foncier : recettes brutes sans abattement : case 4BE
dont recettes de source étrangère ouvrant droit à un crédit d'impôt égal à l'impôt français : case 4BK

Précisez en dessous l'adresse de la location concernée par ces revenus.

Les conditions du régime micro-foncier :

  • Etre propriétaire ou copropriétaire d'un bien mis en location ;
  • Louer ce bien non meublé ;
  • Ne pas profiter d'une déduction au titre de l'amortissement ou des déductions spécifiques (Périssol, Besson, Robien, Robien ZRR, Borloo, Scellier ZRR, convention ANAH, ...) ;
  • Ne pas louer un bien en secteur sauvegardé ou assimilé bénéficiant de la déduction des charges "Malraux" ;
  • Ne pas louer un bien classé monument historique ;
  • Les revenus fonciers ne doivent pas provenir uniquement de sociétés immobilières (type SCI) ou d'un Fond de Placement Immobilier (FPI) ;
  • Ces sociétés immobilières ne doivent être soumises ni à l'impôt sur les sociétés (IS) ni dotées de la transparence fiscale ;
  • Les revenus fonciers bruts perçus dans l'année par votre foyer fiscal ne doivent pas excéder 15 000 €.
    Les revenus fonciers bruts sont les loyers + les recettes éventuelles.

Si vous remplissez les conditions du régime micro-foncier, vous n'avez pas à remplir la déclaration spécifique n° 2044 concernant les revenus fonciers.
Il vous suffit de compléter la case 4BE de la déclaration de revenus n° 2042.
Les revenus fonciers bénéficient, avant calcul de l'impôt, d'un abattement de 30 % (déduction forfaitaire des charges : assurances, intérêts d'emprunt, ...).
Même si vous êtes éligible au régime micro-foncier, vous pouvez quand même opter pour le régime réel (si vos charges excèdent 30 % des revenus par exemple), mais cette option est bloquée ensuite pendant 3 ans. Pour cela, il suffit d'effectuer une déclaration de revenus fonciers n° 2044.

Le régime réel des revenus fonciers

Les revenus fonciers doivent faire l'objet d'une déclaration spécifique n° 2044. Les montants déterminés dans cette déclaration doivent être reportés dans cette partie 4 de la déclaration de revenus n° 2042.

Revenus fonciers imposables : case 4BA
dont recettes de source étrangère ouvrant droit à un crédit d'impôt égal à l'impôt français : case 4BL

Déficit imputable sur les revenus fonciers : case 4BB

Déficit imputable sur le revenu global : case 4BC

Déficits antérieurs non encore imputés : case 4BD

Vous ne percevez plus de revenus fonciers en 2019 : cochez la case 4BN

Vous souscrivez une déclaration n° 2044 spéciale : cochez la case 4BZ

Pour l'année blanche uniquement (2018)

Régime micro-foncier :
- recettes exceptionnelles qui seront soumises à l'impôt : case 4XD

Régime réel :
- Recettes foncières non exceptionnelles : case 4XA
- Recettes foncières totales : case 4XB
- Majorations et régularisations qui seront soumises à l'impôt : case 4XC

Pour plus de détails sur le calcul du revenu foncier soumis à l'impôt...

REVENUS EXCEPTIONNELS OU DIFFERES

Consultez notre article sur l'imposition des revenus exceptionnels ou différés.

Montant total des revenus à imposer : case ØXX (déclaration annexe 2042 C - page 3)

Les revenus exceptionnels sont des revenus occasionnels, qui n'ont pas vocation à être répétés chaque année.
Exemples de revenus exceptionnels :

  • les indemnités de départ à la retraite ;
  • les primes de départ volontaire en retraite ou préretraite ;
  • les indemnités de licenciement ;
  • la prime de mobilité professionnelle ;
  • les revenus agricoles exceptionnels ;
  • le versement d'un PERP de faible montant :

Les revenus suivants ne peuvent être considérés comme revenus exceptionnels et bénéficier du système du quotient seulement s'ils dépassent la moyenne des revenus imposables des 3 dernières années (soit pour l'imposition 2019 :  2015,  2016 et 2017) :

  • les indemnités pour la cession d'un droit au bail ;
  • les gratifications supplémentaires versées aux salariés pour services exceptionnels ;
  • la distribution de réserves d'une société.

Les revenus taxés à un taux proportionnel comme les plus-values et les revenus bénéficiant de régimes spécifiques de quotient ou d'étalement comme les plus-values professionnelles à court terme ne sont pas considérés comme des revenus exceptionnels.

Les revenus différés sont des revenus perçus en 2018 mais qui correspondent à des sommes dues les années précédentes.

Ces revenus ne doivent pas être imposés en double. C'est pourquoi, ils ne doivent pas figurer dans une autre rubrique.
Ils seront imposés suivant le système du quotient : ce système consiste à ajouter le quart des revenus exceptionnels au revenu total imposable, et d'ajouter ensuite à l'impôt de base le supplément d'impôt multiplié par 4. Vous pouvez également opter pour le système de l'étalement (l'imposition des revenus exceptionnels est étalée sur 4 ans, seul le quart est imposé chaque année).

Annotez en dessous la nature, l'origine, le montant et la répartition de ces revenus exceptionnels ou différés, ainsi que l'année d'échéance normale. Si les 2 lignes ne suffisent pas, il est important d'effectuer ce détail sur papier libre.

Si ces revenus sont des bénéfices agricoles, précisez le nom du titulaire et s'il est adhérent à un Centre de Gestion Agréé (CGA).

Pour consulter la notice de la page 4 de la déclaration de revenus 2042 (CHARGES et DIVERS) et la déclaration RICI (REDUCTIONS et CREDITS D'IMPOT) : cliquez ici.

Commentaires



Par MCV (06/05/2019) (Date : 2019-05-06 18:27:42)

J'avais un véhicule de 5 cv jusqu'au 28/06/201 et j'ai acheté à cette date un véhicule de 4 cv, comment faire pour déduire les frais réels, merci.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-05-08 23:57:02) : Vous devez faire 2 calculs (1 pour chaque véhicule) et additionner les 2 pour obtenir le montant total des frais kilométriques déductibles.
Pour cela, vous devez dans un premier temps calculer les kilomètres parcourus de janvier à juin et ceux de juillet à décembre.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par BPH (Date : 2019-04-17 14:01:26)

Monsieur,
Le revenu non exceptionnel des 10 jours de CET qui ne devait pas être imposable (année blanche) a été intégré dans mon salaire annuel imposable à déclarer 2018 sur le site des impôts.
S'agissant d'un montant unique au niveau de la déclaration, comment les Impôts vont faire la différence entre mon revenu imposable et le revenu non imposable des 10 jours de CET ?
Comment calculer ce montant net des 10 jours de CET non imposable ? Dans quelle case de la déclaration dois-je l'indiquer ? ou dois-je le déduire du revenu annuel imposable ?
Merci d'avance pour votre réponse
Bien cordialement
Mme PHILIPPE


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2019-04-18 16:00:27) : Les revenus 2018 non imposés en raison de l'année blanche sont inscrits en case 1AJ de votre déclaration (salaires et revenus CET) : l'impôt est ensuite annulé par un crédit d'impôt (CIMR).
La part de ces revenus qui excède 10 jours (calculée au prorata) doit être notée en case 1AX.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par GENE04 (Date : 2018-11-14 02:12:28)

Ayant uniquement des revenus locatifs dont un en indivision le tout n'excédant pas 11000 euros annuel auquel s'ajoutent 4800 euros de taxe foncière je reçois des impots sur le revenu locatif je suppose mais qui me crée de gros problèmes . Je voudrais comprendre pourquoi n'ayant pas de revenus salarié ni de retraite, merci de bien vouloir m'expliquer


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-11-16 16:06:36) : Même si vous n'êtes pas imposable, vous êtes redevable des prélèvements sociaux de 17,2 % du revenu foncier imposable.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par cecile (Date : 2018-09-03 16:08:56)

Bonjour j'aimerais avoir des renseignements sur les loyers d'un meublé chez l'habitant pour étudiant
il parait qu'ils sont non imposables et faut-il les declarer merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-09-04 16:55:04) : Les revenus de la location d'une pièce de votre habitation principale sont exonérés si :
1/ la pièce louée constitue la résidence principale du locataire ;
2/ le loyer n'excède pas 184 €/m² (loyer annuel hors charge) en Ile-de-France et 135 € dans le reste de la France.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Yous (Date : 2018-05-15 14:39:40)

Bonjour,
Je suis dans une situation un peu particulière et j'aimerai avoir un avis/aide sur ce point si possible

Avec ma femme, on s'est marié en juillet dernier,et pour cette année nous devons donc déclarer la mariage (déclaration commune), et nous avons également des revenus fonciers (un déficit plus exactement)

En voulant déclarer le déficit, il est impossible de renseigner l'indivision, on a soit la possibilité du déclarant 1 soit le déclarant 2

le bien est en commun (indivision), et je me demandais justement quelle case faut-il remplir ?

en plus de ca, j'ai aussi un bien a mon nom seul que je dois déclarer , je suis le seul propriètaire, quelle case remplir ?
Merci d'avance pour votre aide
Cordialement


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par JB (2018-05-15 23:19:36) : Bonjour

J'ai touché en octobre dernier, et ce à titre non proféssionnel, un revenu suite à une commission d'apporteur d'affaire sur une vente immobiliere
Dans quelle case je dois mettre cette somme
merci d'avance

Par Admin (2018-05-18 21:58:14) : Puisque le mariage a eu lieu en 2017, vous avez le choix entre la déclaration commune et les déclarations individuelles.
Le déficit foncier déterminé par la déclaration 2044 est à reporter en case 4BC de la 2042. Il viendra en déduction du revenu global (formé par vos revenus communs en cas d'imposition commune).
Le foyer ne doit faire qu'une seule 2044 incluant l'ensemble des biens (les biens communs et les biens personnels).

JB : Revenu à déclarer sur la déclaration annexe 2042 C PRO - en micro-bic (case 5NP).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par christo59 (Date : 2018-05-12 11:49:54)

Bonjour,

J'ai travaille 8 mois en belgique et 4 mois en france. Où dois-je mettre les revenus perçu de belgique ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-12 12:47:19) : Votre domicile fiscal a toujours été en France durant l'année 2017 ? Si oui, vos revenus belges sont à indiquer sur le formulaire 2047 et reporter sur la déclaration 2042 dans les case correspondantes.
Si ces revenus ont été imposés en Belgique, remplissez également le cadre 6 ou 7 afin d'éviter la double imposition.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Angelique (Date : 2018-05-09 10:31:44)

Bonjour, j'ai une question mon mari est handicapé. Je lui sert de tierce personne. Sur quelle ligne dois-je mettre le montant que je paye a l'urssaf? Merci pour votre réponse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-10 18:43:27) : Vous pouvez déduire ces cotisations volontaires de sécurité sociale en case 6DD si vous ne pouvez pas être rattachée à un régime obligatoire et n'avez donc pas de protection sociale.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Rosbif (Date : 2018-05-06 23:04:57)

Bonjour,

Mon ca est particulier. Je suis anglais et je remplis la déclaration des revenus pour la première fois. Le premier janvier 2018 je n'avais pas d'adresse de logement en France. J'ai déménagé de mon appartement le 19 décembre 2017 et je suis parti pour l'Angleterre pour les fêtes. Je suis revenu en France le 5 janvier 2018 et j'ai été hébergé par une amie pendant janvier et février.

Comment explique sur le formulaire 2042 que j'étais hébergé chez mes parents à l'étranger au premier janvier ?
Je suis vraiment coincé.
Merci.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-08 17:16:45) : Vous signalez votre déménagement sur la déclaration de revenus - page 1 - partie "Vous avez changé d'adresse en 2017". Vous inscrirez seulement la date du déménagement et barrerez le reste (puisque pas d'adresse au 1er janvier 2018). Expliquez votre situation sur papier libre joint à la déclaration.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Val69 (Date : 2018-05-05 10:09:28)

Bonjour,
J ai besoin d aide pr ma fille majeure:
Elle a eu 18 ans en juin 2017.elle etait en terminale.

1/Puis je cocher la case: 7EC?

2/En septembre 2017 elle est etudiante faculté medecine, vivant encore sous mon toit: puis je aussi demander la reduction de 3410 euros de forfait logement nourriture ? Case 6EL?

Ps: Je suis divorcee depuis 2003 ayant la garde depuis 2013 et etant parent isole.
Merci


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-05-08 17:12:06) : 1/ Vous avez droit à la réduction d'impôt si vous la rattachez pour l'année entière (même après ses 18 ans). Dans ce cas, complétez la case 7EF car en études supérieures au 31 décembre 2017.
2/ Vous ne pourrez déduire de pension alimentaire case 6EL (dont le forfait) seulement si vous ne la rattachez pas à votre foyer pour la période post majorité (de juin à décembre 2017) : dans ce cas, elle doit faire une déclaration personnelle pour cette période et déclarer la pension que vous déduisez.
Le forfait doit être calculé au prorata de la période concernée, soit 6/12 mois.

Par val069 (2018-05-11 21:20:16) : Merci pour votre réponse.
Comme je la rattache à mon foyer, je ne cocherai donc (si j'ai bien compris) que la case 7EF.
En fait, la case 6EL ne sert que quand l'enfant n'est pas rattaché à un foyer et qu'il déclare lui meme sa déclaration?

Par Admin (2018-05-15 21:40:47) : Exactement


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Paco21 (Date : 2018-04-25 10:52:15)

Bonjour
Indemnité de fonction d'élu (<7600€) prérempli en "revenu d'activité" et non "autres revenus imposables". Comment présenter la rectification et faire prendre en compte les bonnes valeurs ?
Merci


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-27 14:35:32) : Modifiez les montants inscrits en cases 1AJ (vous retirez l'indemnité) et 1AP (vous ajoutez l'indemnité).

Par Gab (2018-05-02 11:03:11) : Bonjour avec mon mari nous allons faire notre première déclaration commune. Je suis salariée et lui indépendant. Il est au prélèvement libératoire et est déjà prélevé à la source. Ma question est la suivante :en remplissant sur ma déclaration ses revenus, y a t il un moyen d'indiquer qu'il est indépendant et que donc il est déjà prélevé à la source ? Une case à cocher (nous faisons sur internet). Merci beaucoup.

Par Gab (2018-05-02 11:16:16) : Merci. Mais en 1AP je vois que c'est pour préretraite ou chômage ?

Par Admin (2018-05-07 17:31:31) : Si votre mari est micro-entrepreneur avec option pour le versement libératoire de l'impôt, ses revenus doivent être indiqués sur la déclaration complémentaire 2042 C PRO (page 1).
Sur la déclaration en ligne, vous devez cocher la case "Auto-entrepreneur" dans la liste des rubriques (en début de déclaration) et les cases correspondantes s'afficheront par la suite.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Jeune retraité (Date : 2018-04-24 18:33:41)

Bonjour,
Je veux déclarer ma prime de départ à la retraite perçue en 2017 intégralement dans le cadre de l'option quotient. Elle doit inscrite en case 0XX. Je ne trouve pas cette case.
D'autre part, toujours autour de ce sujet, le simulateur comprend cette case 0XX mais ne sait pas la traiter ce qui fait que je ne peux pas nonnaître mon imposition réelle à payer en 2018.
Merci de votre réponse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-26 18:38:28) : Sur la déclaration papier, la case pour déclarer des revenus exceptionnels se trouve en bas de la page 4.
Sur la déclaration en ligne, pour que la case apparaisse, vous devez cocher "Revenus exceptionnels ou différés" dans la liste des rubriques - partie REVENUS (en début de déclaration, après les personnes à charge).
Pour l'imposition d'un revenu selon le système du quotient, le calcul est détaillé dans l'article suivant : lire.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lia (Date : 2018-04-20 15:11:57)

Bonjour j ai reçu la déclaration de revenu preremplie vu que l an dernier je n ai pas eu de revenu il y a rien inscrit est ce que je rajoute 0 moi?dans la case salaire..


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2018-04-23 16:45:12) : Vous devez inscrire case 1AJ les salaires perçus en 2017. Si vous n'avez eu aucun salaire, notez 0 ou laissez la case vide.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par AA Dic (Date : 2017-05-25 19:13:29)

Divorcée et non Agent d'État, je touche un supplément familial de traitement pour mes enfants en qualité d'ayant droit de mon ex mari. Dans quelle case je reporte la somme sur ma déclaration d'impôt ?
Je vous remercie.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-26 11:08:20) : Le supplément familial de traitement est à déclarer dans la catégorie "Traitements et salaires", case 1AJ (montant net de CSG et CRDS).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par taminh (Date : 2017-05-23 22:42:36)

Bonjour,
J'ai deux enfants mineurs qui sont en cours d'acquisitions d'un LMN, déclaration régime simplifié. En saisissant dans la case 5PY, j'ai l'ouverture d'un cadre informations génrales - revenus et plus-values des professions non slariées et je peux saisir les nom, prénom, Siret pour l'un d'eux, mais pas pour l'autre, comment faire ?

Mon mari et moi-même avons aussi de notre côté un LMNP, une déclaration dans les case 5NY en-dessous des déclarants 1 et 2 nous permet de saisir nos nom, prénoms....

Merci pour vos réponses



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par magma (Date : 2017-05-12 14:18:43)

Comment afficher la page 4 pour inscrire mes dons



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2017-05-04 19:55:55)

Bonjour , que dois je inscrire comme somme dans la case 1GA ? je suis assistante maternelle
merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par S007 (Date : 2017-05-04 12:58:03)

Bonjour,
Où dois je inscrire le montant reçu de la participation entreprise (PEE/PERCO) retiré directement du coup imposable ? Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par chan de toul (Date : 2017-05-03 11:42:37)

Bonjour,
Je vis en colocation avec mon ami et je ne retrouve pas cette case à cocher + le nom du colocataire à désigner qui se trouvait dans la déclaration de l'année dernière.
Pouvez-vous me dire si cela existe toujours et si oui, où se trouve t'elle.
Merci d'avance.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Rineka (Date : 2017-05-02 19:05:27)

Bonsoir,
Je suis travailleur frontalier. En 2016, je n'ai travaillé que deux mois en Suisse. Donc sur ma déclaration apparaissent mes assedics, revenus connus et mes salaires Suisses que j'ai rajouté en euros case salaires étrangers en bas cas 1AG. Le problème est que si j'additionne ces deux montant que je reporte en case 1AJ, je double pratiquement mon impôt 2016 à la dernière page internet récapitulative de la déclaration avant signature !
J'ai finalement mis 0 dans 1AJ pour avoir mon montant normal brut à déclarer.
Voilà la seule solution que j'ai trouvée mais est-ce la bonne ?
Je vous remercie de votre réponse.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-02 19:21:43) : C'est bien ça. Les salaires de source étrangère (frontaliers) inscrits en case 1AG ne doivent pas être ajoutés case 1AJ.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par seule33 (Date : 2017-05-02 18:30:03)

Bonjour, c'est au sujet de la pension compensatoire, j'ai beau chercher je ne trouve rien sur celui qui perçois, j'ai vu pour celui qui verse,.....
Pourriez vous m'aider à noter dans la bonne case la pension compensatoire que j'ai perçu en 2016 , en une fois juste aprés que mon divorce eu été prononcé svp ?
Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Admin (2017-05-02 19:23:43) : Les pensions compensatoires sont considérées comme des pensions alimentaires. Elles doivent donc être inscrites en case 1AO.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par manou (Date : 2017-05-01 13:19:44)

Faisant ma declaration en ligne je ne peux atteindre la lige 6EL



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par TF (Date : 2017-04-25 11:31:58)

Bonjour,
Je dois déclarer la plus value suite à la vente de la maison de ma mère (je suis nu-propriétaire). Je sais que je ne suis pas imposable sur le montant de la plus value mais je dois l'indiquer quand meme. Pourriez vous me dire dans quelle case je dois mettre le montant de cette plus value ?
Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par dany (Date : 2017-04-19 15:51:35)

Bonjour, mon conjoint est en arrêt depuis fin aôut 2016 suite à un cancer,(ALD 100 % ) il touche des IJ de la sécurité sociale plus + un complément de sa complémentaire santé qui remplacent son salaire puisqu'il n'a plus de salaire depuis septembre, doit-il déclarer ces ressources supplémentaires et si oui dans quelle case ? merci d'avance.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Goustaf (Date : 2017-04-12 20:14:45)

Bonjour,
Je viens de recevoir ma déclaration pré remplie sur mes revenus 2016 et la somme inscrite dans la case 1AJ est plus élevée que la somme que mon revenu net imposable annuel se trouvant sur ma fiche de paye de décembre 2016.
Comment est-ce possible?
Merci d'avance.

Réponse : Le montant pré inscrit correspond au revenu net imposable qui est égal au net perçu + la CSG non déductible. Le montant net imposable figure sur le bulletin de décembre. Après vérification, s'il s'avère bien erroné, vous pouvez le rectifier dans la case blanche.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par rabelle (Date : 2017-01-03 00:05:58)

Bonjour
Jai une préoccupation : je suis en France depuis 1 an et demi en situation irrégulière et sans revenu au moment de renouvelle mon Aide Médicale Etat il m'ont demandé ma déclaration impôt. Ma question : Peut on faire une déclaration impôt avec ma situation irrégulière et sans revenu? en attente de votre réponse merci.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Stepo (Date : 2016-07-06 18:47:14)

J'ai reçu une somme d'argent d'une société à titre de participation à la recherche de contrats.
Je suis demandeur d'emploi et pas professionnel enregistré ni indépendant ni autoentrepreneur et je ne peux enregistrer ce bénéfice à titre de la déclaration 2042C PRO dans les BNC.
La case Øxx peut elle servir dans ce cas?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Ana (2016-11-15 13:18:02) : Peut être déposée en ligne la Déclaration de revenus 2042 et comment?


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Elie (Date : 2016-05-23 12:54:53)

Je suis infirmière libérale j'ai déjà fait une erreur alors svp éclairé moi : dans quelle case dois je mettre mon bénéfice ??

Réponse : Vous êtes soumis au régime des BNC en tant que profession libérale. Si vous êtes en régime micro, les recettes brutes sont à indiquer en case 5HQ de la déclaration complémentaire 2042 C PRO (page 3).
Si vous êtes en régime réel (déclaration contrôlée), le bénéfice (déterminé par votre comptable suite à la déclaration 2035) se déclare en case 5QC (ou 5QI si vous n'avez pas adhéré à un centre de gestion agréé).


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par hbdu (2017-05-29 12:32:56) : dans le cas d'un deficit quelle case choisir


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par laetig (Date : 2016-05-20 13:24:22)

Bonjour. j'étais demandeur d'emploi depuis Novembre 2013 jusqu'au 14 janvier 2016.
Entre-coupé d'un congés maternité de 6 mois. Au cumul, j'étais donc demandeur d'emploi de plus d'1 an. Dois-je cocher la case BI ?
Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par germain (Date : 2016-05-17 10:35:26)

Bonjour,
J'ai verse une pension compensatoire à mentionner case WO mais elle ne figure pas sur la feuille de declaration sur les revenus.
Merci d'avance

Réponse : Les prestations compensatoires donnant lieu à une réduction d'impôt sont à déclarer sur la déclaration complémentaire 2042 C (page 7).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ian52 (Date : 2016-05-14 12:47:33)

Ma femme et moi sommes tous deux dans nos 60. Aucun d'entre nous travaillent et reçoivent RSA. Où dois-je déclare ceci sur la déclaration 2015 des Revenus ? L'an dernier, il était à l'article 1BL mais cela ne semble pas sur cette forme années.

Réponse : Le RSA n'a pas à être mentionné sur la déclaration de revenus.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ALOICE (Date : 2016-05-11 21:50:59)

Bonsoir,
1-Si on a élevé plusieurs enfants seul pendant au moins 5 ans, peut on cocher les cases T et L ou une seule case ?
2-Ces cases peuvent-elles être cochées si un ou tous les enfants ne sont plus rattachés fiscalement ? Merci



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par NENE (Date : 2016-05-06 17:02:09)

Sur la déclaration en ligne, je ne trouve pas la ligne 4BE pour le micro foncier. Pouvez vous m'aider ? MERCI



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lys (Date : 2016-04-22 13:50:56)

Bonjour
je dois déclarer ma situation de parent isolé (case T) elle n'est pas visible sur la déclaration en ligne.
Comment dois-je procéder ? J'ai trouvé le formulaire papier, mais je ne sais pas comment faire ensuite :
-dois-je l'imprimer, le compléter à la main et l'envoyer en plus de la déclaration en ligne?
Merci beaucoup
Lys

Réponse : Non. Si vous faites une déclaration en ligne, n'envoyez pas de déclaration papier. La case T peut être cochée en ligne, dans la partie "situation du foyer".



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par benkolaibenkolai (Date : 2016-04-15 11:54:07)

Je ne sais pas comment remplir une déclaration d'impot et je voudrais avoir un exemplaire de déclaration d'impot remplie pour savoir comment la remplir, je travaille a mi-temps et touche le rsa, merci de bien vouloir m'aider.
merci de votre compréhension

Réponse : La déclaration de revenus est pré remplie. S'il s'agit de votre première déclaration, indiquez votre état civil en page 1, votre situation de famille en page 2 (cadre A), les personnes à charge (cadre C) et vos salaires de 2015 (page 3 - case 1AJ). Signez en page 1 et retournez la au centre des impôts de votre ville.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Estébanitay (Date : 2016-01-18 19:37:22)

Bonjour,
J'ai commencé à travailler Septembre 2014 étant encore chez mes parents jusqu'à août 2015, j'ai déclarer l'année 2014 avec mes parents. En 2015, j'ai perçu moins de 12 000 €. J'aurai voulu savoir comment je devrais faire ma déclaration d'impôt cette année 2016 ?
Merci.

Réponse : Procurez-vous une déclaration de revenus vierge n°2042, remplissez-la avec vos revenus de l'année 2015 et retournez-la au centre des impôts de votre ville.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lisa N (Date : 2015-12-30 15:24:02)

Bonjour,
Etudiante étrangère, je suis installée en France depuis septembre 2013, je n'ai à ce jour jamais déclaré mes impôts. Je voudrais aujourd'hui régulariser ma situation. En effet je n'ai perçu aucun revenu la première année a part un smic pour un petit boulot d'un mois en été 2014, puis une rémunération pour un stage de 3 mois cet été. De plus je viens de déménager dans une autre ville afin d'entamer un contrat de professionnalisation et je voudrais donc savoir quelle sont les démarches à suivre afin de déclarer mes revenus depuis mon arrivée ici en France et ou dois-je le faire ? là ou je suis actuellement ou au niveau du centre de mon ancienne adresse ?
Merci de votre réponse.
Cordialement.

Réponse : Pour déclarer vos revenus, il vous suffit de vous procurer un exemplaire vierge de la déclaration 2042 et de le compléter. Renvoyez-le ensuite au centre des finances de votre ville actuelle puisque vous inscrirez votre adresse actuelle.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Calire (Date : 2015-11-05 16:54:26)

Bonjour ,
Je suis en EIRL régime simplifié d'imposition, dois-je déclaré mon CA ou mon bénéfice industriels et commerciaux ?
Et sur quelle ligne je dois mettre mon CA ou mes bénéfices ?
Merci

Réponse : Le régime simplifié est un régime réel. Vous devez donc effectuer une déclaration 2031 et reporter sur le résultat sur la déclaration complémentaire 2042 C PRO (page 2).



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mou nette (Date : 2015-05-26 13:38:42)

Je suis en micro bic (élagueur) sur quelle ligne je dois mettre mes revenus. Merci

Réponse : Vous devez utiliser la déclaration complémentaire réservée aux professions non salariées 2042 C PRO : partie "Revenus industriels et commerciaux" (page 2) - case 5KP.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par (2017-04-20 18:38:55) : je suis viticulteur, au règime micro BA dois je mettre le montant total de ma récolte 2016 sur ma déclaration et sur quelle ligne


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par nonette0-3 (Date : 2015-05-20 12:28:05)

Bonjour,
pour déclarer une carte d'ancien combattant pour une personne de + de 75 ans, je ne trouve pas la case W annoncée dans les explications
pouvez-vous m'aider et me dire où je trouve cette case ?
merci d'avance
salutations

Réponse : La case W réservée aux anciens combattants se trouve en page 2 de la déclaration - Cadre A.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Thier (2015-05-22 11:27:45) : Je déclare en ligne; je ne trouve pas de case W

Réponse : En page 2 de la déclaration classique - Cadre A.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par chrichri (Date : 2015-05-17 14:13:59)

Bonjour, ma mére a intégré une maison de retraite en juillet 2012. Son état de santé ne lui permet pas de réintégrer sa maison dont elle est propriétaire.
Doit-elle toujours payer la taxe d'habitation ?
je souhaite déclarer son changement d'adresse sur sa déclaration d'impot mais quel statut dois-je cocher : locataire, hébergé gratuitement ?
Merci pour votre réponse

Réponse : Pour la taxe d'habitation, elle peut être exonérée si son ancien logement est resté vide.
Le statut de locataire correspond plus à sa situation : ajoutez une note pour expliquer tout cela ou dans le cadre E.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par QUESTIONIR2015 (Date : 2015-05-04 17:17:48)

Bonjour,
y a t-il un numéro spécial que l'on peut appeler pour aider à compléter le formulaire ?
Merci

Réponse : Le numéro de téléphone ainsi que l'adresse mail de votre centre des finances figurent en haut à droite de votre déclaration de revenus (au dessus de votre nom et adresse).
Vous pouvez aussi vous y rendre directement : un agent est à votre disposition pour aider à remplir votre déclaration.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Helene 42 (Date : 2015-04-29 16:01:00)

Je suis handicapée à 80% est mon mari est aidant familial pour m'aider à la maison et touche une prestation compensatoire de la mdph. Cette somme est elle imposable ?
de plus j'aimerais savoir qu'elle case cocher sur la feuille d'impot pour déclarer mon handicap merci pour votre réponse



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Oana (Date : 2014-12-17 15:21:46)

Bonjour juste pour demander un conseil : mon mari travaille depuis février 2013 avec cdi et il n'a pas fait sa déclaration d'impôt. Moi j'étais à sa charge jusqu'à nov 2014. Comment remplir la déclaration ? On doit faire ensemble si j'ai pas gagné d'argent en 2013 ? merci

Réponse : Vous devez faire une déclaration commune puisque vous êtes mariés, peu importe vos revenus.
Le délai étant passé pour les revenus de 2013 (déclaration à envoyer avant fin mai 2014), vous devez vous procurer (sur le site impots.gouv ou dans votre centre des finances) une déclaration vierge et la compéter intégralement avec les revenus et charges du foyer.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par ttys (Date : 2014-09-29 20:15:31)

Dans le cas de rachat de trimestre retraite, j'imagine que cela doit être déductible à tout le mois du revenu. Où est prévu ce cas dans les méandres de la déclaration ?
On voit très bien de façon exhaustive les montants à déclarer mais l'inverse est plus obscur !



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par David (Date : 2014-06-09 20:25:13)

Bonjour,
J'ai prêté de l'argent à ma conjointe pour un projet immobilier, et elle me rembourse l'emprunt mensuellement avec un taux d'intérêt (3%).
J'ai compris qu'il fallait que je déclare les intérêts perçus, et elle la somme empruntée. J'ai cherché dans tous les formulaires mais n'ai pas trouvé où il faudrait renseigner cela, auriez vous une idée ?
Merci d'avance



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par corsica2b (Date : 2014-05-29 21:01:41)

Je suis agent commercial ou doit-on inscrire la somme a déclarer.
merci de me repondre



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mamoune (Date : 2014-05-26 21:04:48)

Je n'ai pas trouvé dans quelles conditions on peut déduire une pension alimentaire versée à un enfant.
Merci

Réponse : Pour cela, vous devez consulter la suite de la notice comportant la partie "Charges déductibles".



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par isabelle

Veuillez SVP m'indiquer la RAISON JURIDIQUE pour laquelle dans le couple, une femme mariée ne peut pas être "Déclarant 1", (donc déclarant principal avec son numéro fiscal et son dossier sur internet...) dans la déclaration d'impôts sur les revenus.
Car ceci implique que les femmes et les hommes n'ont pas la même valeur, ne sont pas des citoyens égaux.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par (2014-05-02 20:11:58) : Aucune raison juridique. Juste une pratique usuelle du fisc...


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par nannou

Bonjour,
Suite à un redressement fiscal sur trois ans, j ai pris du retard dans le paiement de mes impôts. Je fais donc l objet d'une saisie sur salaire ne pouvant régler le redressement et les impôts en cours. Aujourd'hui j 'ai soldé le redressement fiscal et continue à avoir une saisie sur salaire pour les impôts en cours.
Là je reçois un avis a tiers détenteur.
Quel est le recours que je peux avoir : je ne peux pas payer cet avis et la saisie sur salaire.
merci pour vos réponses



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Isabelle

DISCRIMINATION (femmes toujours traitées comme des tas de merde par l'Etat français): Pourquoi la femme en couple (et mariée +++ !) ne peut être qu'en 2ème, "conjoint" et même pas "vous" (le contribuable) sur la déclaration d'impôts préremplie (ou télédéclaration) ainsi que les documents d'imposition ?
Pourquoi pour les impôts français une femme mariée n'a plus de NOM ?
Pourquoi, par défaut, les impôts français affublent toute femme mariée des prénom et nom de quelqu'un d'autre (le mari, qui lui est autant monté en exergue que la femme est rabaissée, piétinnée par l'Etat français) ? Les femmes ne sont toujours pas aujourd'hui traitées par l'Etat français comme des contribuables et des citoyennes à part entière.
Pourquoi, en devant anormalement cocher une case spéciale, les femmes mariées ne peuvent avoir droit qu'à un "nom de naissance" et non pas à leur NOM (tout court, de naissance, de vie et de mort). Pouvoir seulement avoir un "nom de naissance" implique que dans la case "nom", c'est encore et toujours le nom du mari qui est inscrit, à l'encre sympatique.

Je suis une FEMME
J'exige d'avoir un NOM, le mien (et par défaut, non par exception !!!)
J'exige que mes droits et ma personne soient respectées, à moi aussi.
Donc, en France, en 2012, je ne peux toujours pas me marier !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

Par Fm2a (2014-04-22 06:42:53) : S'il est vrai que les lois européennes priment sur les nationales, autant demander que soit imposé à la France son grand principe d'égalité

Par ... (2018-04-27 22:27:43) : Par défaut la femme est notée en déclarant 2 mais au moment de la déclaration il est possible pour une femme de se noter "déclarant 1" si elle le souhaite.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par dlois

Etat civil le nom de jeune fille est aboli la case a cet effet est illégal l'art 6 du CGI est illégal le citoyen possède un nom de famille ou d'usage peu importe son sexe ou sa situation discrimination entre couple marié "au nom de l'époux" (le mari étant le contribuable la femme implicite non reconnu légalement) et couple pacsé "a leurs deux noms" tous deux reconnus personnellement citoyen français



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par GéGé Caudry

J'aime. La lecture est très facile. Il ressort de vos explications, qu'en ce qui concerne la demi-part supplémentaire pour une personne divorcée et vivant seule, ayant élevé un enfant pendant au moins cinq ans est acquise ( à nouveau ? ) Il me souvient que dans les années précédentes cette demie-part était appelée à disparaitre par diminution successive de son montant. Elle serait donc rétablie ? Pouvez vous confirmer? Si cela était une personne dans le cas de situation précitée, ayant un revenu fiscal de référence égal ou inférieur à 12700 (10024 pour une part, 12700 pour une part et demie ) serait bénéficiaire de l'exonération de la Taxe d'Habitation. Merci de me répondre.

Réponse : La demi part supplémentaire est accordée sous 2 conditions : vivre seul ; et avoir élevé seul des enfants. Avant 2010, ces 2 critères suffisaient pour en bénéficier. Depuis, une autre condition a été ajoutée : le parent doit avoir élevé seul son ou ses enfant(s) pendant au moins 5 ans. Les parents répondant à cette nouvelle condition des 5 ans continuent à bénéficier normalement de la demi-part supplémentaire. Par contre, les parents qui y avaient droit précédemment mais qui n'ont pas élevé leurs enfants pendant 5 ans perdront cet avantage en 2014 (imposition des revenus 2013). Jusqu'à cette date, une période transitoire a été instaurée afin de ne pas augmenter l'impôt d'un seul coup. L'avantage est donc dégressif et plafonné car le plafond de l'économie d'impôt générée par cette demi part diminue chaque année : 680 € en 2011 ; 400 € en 2012 ; 120 € en 2013.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

Par lolo.lolo (2017-04-28 15:23:56) : bonjour j ai une question à poser on doit declarer la somme du livret A je parle pas des interets merci


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)


Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Commentaire sur cet article :




Sujets relatifs :

Déclaration de revenus 2042 : notice SUITE
Aide pour remplir la partie CHARGES et réduction d'impôt / Déclaration de revenus 2019
Frais kilométriques : les barèmes
Option pour les frais réels : barème kilométrique 2019 et barème des frais de carburant
Réception de la déclaration : que faire ?
Etapes essentielles à effectuer dès la récepton de la déclaration
Les revenus de locations entre particuliers
Vous louez un logement, une voiture ou faites du covoiturage : les revenus perçus sont-ils imposables ?
Imposition des revenus de source française
Comment sont imposés les revenus de source française pour les non résidents ?
Participation et Intéressement : régime fiscal
Primes de participation et d'intéressement imposables ou exonérées d'impôt ?
Plans Epargne salariale : quelle fiscalité ?
Comment sont imposés les Plans Epargne salariale (PEE, PEI et Perco) ?
Faut-il déclarer les indemnités journalières ?
Indemnités maladie, maternité, accident du travail, maladie professionnelle : sont-elles imposables ?
Fiscalité de l'assurance-vie
Comment est imposée l'assurance-vie : IR, ISF, succession ?
Déclaration et avis d'imposition : les changements
Dates limite de déclaration 2018. Déclaration papier et déclaration en ligne
Imposition du bénéfice agricole
Comment déclarer un bénéfice agricole ? Régime d'imposition et déclarations obligatoires
Les pensions alimentaires
Comment déduire une pension de ses revenus ? Pension versée à un ascendant, un descendant ou un ex époux.
Etudiants : ne déclarez pas tous vos revenus
Les jeunes qui poursuivent des études bénéficient d'un système fiscal avantageux.
Doit-on déclarer les revenus indûment perçus ?
Les sommes perçues à tort, que vous avez du restituer, sont-elles imposables ?
Comment faire une déclaration rectificative ?
Vous vous êtes trompé ou avez oublié un élément sur votre déclaration de revenus ? Il est toujours possible de la rectifier.
Imposition des pensions et rentes
Comment sont imposées les pensions de retraite, pensions d'invalidité et rentes viagères ?
Indemnités de départ : quelle imposition ?
Rupture conventionnelle, départ en retraite, licenciement : indemnités imposables ?
L'imposition des BIC et BNC
Comment déclarer ses revenus en BIC et BNC ? Calcul du bénéfice et imposition
Déclarer ses revenus de l'épargne
Comment déclarer les revenus de l'épargne (livrets, actions, obligations, assurance-vie, etc.) ? Imposition des intérêts, dividendes et plus-values.
Déclarer ses avantages en nature
Comment déclarer ses avantages en nature ? Sur quelle base est-on imposé ? Avantages en nature ou frais réels ?
Imposition des expatriés et détachés
Fiscalité des Français vivant à l'étranger : dans quel pays paie-t-on l'impôt ?
Les revenus des PEA
Fonctionnement, avantages et fiscalité des PEA : quelle imposition pour les plus-values mobilières et dividendes ?
Déclarer ses revenus fonciers
Comment calculer les revenus fonciers, charges déductibles et résultat foncier ?
Comment déclarer des revenus exceptionnels ?
Régime d'imposition des revenus exceptionnels ou différés : système du quotient
Déclaration complémentaire pour les auto-entrepreneurs
La déclaration de revenus prend en compte le statut d'auto entrepreneur
Revenus fonciers : déclaration internet préremplie
Revenus fonciers intégrés à la déclaration internet n°2044
Frais de transport payés par l'employeur exonérés d'impôt
Participation de l'employeur aux frais de trajets non soumis à l'impôt
Délai supplémentaire pour la déclaration par internet
Délais pour déclarer ses revenus par internet, différents selon le département
Rattachement d'enfants majeurs
Conditions de rattachement d'enfant majeur, marié ou chargé de famille. Conséquences du rattachement.
Déclarer ses revenus par internet
Comment faire sa déclaration par internet ? Qui peut déclarer ses revenus en ligne ? Avantages de la télédéclaration
Impôt : première déclaration
Comment effectuer sa première déclaration ? Les démarches quand on déclare ses revenus pour la première fois ?
Contribuables et revenus exonérés d'impôts
Exonération d'impôts : quels sont les critères pour être exonéré ? Quels sont les revenus exonérés ?
Déclaration préremplie 2042
Formulaire de déclaration 2042 préremplie : éléments déjà inscrits, cases non remplies. Les différentes déclarations
Personnes concernées
Personnes concernées par l'impôt sur le revenu. Personnes imposables en France
Calendrier de l'impôt 2019
Dates importantes de l'impôt 2019 (revenus de 2018).



impotsurlerevenu.org 2019

Mentions légales.